Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
 :: Stockholm :: Centre commercial :: Les allées
Le temps des nuages. [Ka ♥]
Dave
Messages : 1193
Localisation : DTC.
Loisirs : Casser des dents.
Humeur : Je crains qu'elle ne soit pas très lumineuse !
avatar
David Williams

Personnage...
Pouvoir: Astre (Dave) & Source (Alice).
Dieu: Utu
Age: 27
Mar 30 Sep - 21:33

Un temps.
Je me réveille, la joue écrasée contre le parquet gelé, dans l’incapacité la plus totale de bouger. Il y a un moment de latence, un long moment durant lequel j’essaie tant bien que mal d’ordonner mes pensées. Mais les mots forment un tel brouhaha désordonné dans ma tête que je n’arrive pas à en isoler le moindre. Ils sont là, essaient tant bien que mal de retrouver l’étiquette de leur signification, perdue dans tout le reste. Le bordel. On dirait des centaines de milliers de particules qui flottent et se bousculent.
Un léger geignement lorsque je me redresse. Mon corps a quelques difficultés à me soutenir. Pourtant, j’ai pas mal. Pas trop. Enfin, je sais pas vraiment. C’est pas à moi qu’il faut le demander. Je fais craquer quelques os, me hisse sur mes jambes en m’appuyant sur le rebord du lit, qui m’a visiblement vu me ratatiner au sol comme une fiente de pigeon. Les draps sont emmêlés, à demi par terre. J’ai un sourire cynique. On s’est battus, ou bien quoi ?
Presque par automatisme, je me traîne jusqu’à la douche, évitant consciencieusement de regarder dans le miroir. La glace me fait peur. J’ai l’impression qu’elle va m’engloutir si je me mets face à elle. Un peu comme si la silhouette qui s’y reflétait ne m’appartenait pas. Même si je l’aimerais. Au moins je n’aurais pas à admettre que les yeux blafards qui me fixent parfois sont les miens. De m’en convaincre. C’est toujours très perturbant, de se regarder dans un miroir.
On a toujours l’impression que c’est pas nous. Puis la réalité nous rattrape. Quand elle y arrive. C’est comme ça. C’est comme ça.
Je ressors, attrape ma veste et le peu d’affaires que j’ai emportées. Une fois dehors, je ne peux que constater qu’elle ne sera que de peu d’aide si je reste à l’extérieur, malgré sa certaine épaisseur. Le vent s’est levé. Il souffle et s’engouffre dans les pans trop larges de mes vêtements en laissant la chair de poule de la peau de mes bras.
Je regarde autour de moi, perdu. Ça fait quelques temps que je suis là – deux ou trois semaines, je crois. Ou plus. Je ne sais plus. J’avais compté, bien sûr ; mais j’ai fini par perdre le compte des jours. Honnêtement, elles se ressemblent tellement que ça m’effraie. J’aurais besoin de ma sœur. Véritablement. Mais je me demande parfois si elle sait que je suis parti pour la retrouver, et si elle s’inquiète. Elle doit s’en foutre, probablement. Et puis même, je m’en fous, je veux juste la revoir. Mais y a pas moyen de me souvenir du foutu truc où elle est allée bosser.
Je reste trop souvent à regarder la mer. Finalement, je sais pas si je l’aime ou si je l’aime pas. Ça tangue trop et ça me donne envie de me jeter dedans pour abréger ma connerie. Faut avouer que c’est moyen fun d’avoir rien d’autre à foutre de ses journées. Sérieusement, je me disais qu’une fois dehors, je serai libre. Enfin libre. Mais j’ai juste l’impression d’avoir quitté une prison pour une prison encore plus grande. Où chaque individu qu’on rencontre est hostile. Sauf que là, je suis tout seul. Pas de murs blancs affreusement monotones pour m’écarter d’eux. Rien.
Le monde, ça me plaît pas vraiment. Enfin bon, j’ai pas trop le choix pour le moment.
Cela dit, j’avoue n’avoir aucune idée de ce que je vais faire par la suite. Le point mort, c’est moi. J’ai fini par me dire qu’y avait qu’une solution, rentrer au pays, se faire enfermer à vie (à mort, en fait) et puis basta. La volonté, c’est pas une de mes qualités innées, de base. Ben là, je commence à croire qu’elle s’est carrément barrée en sens inverse à ma naissance. (Imaginez deux minutes une espèce de pseudo monstre avec plein de petites pattes qui essaie de se carapater en douce devant un gosse, dans une chambre d’hosto. Ça devait à peu près être ça.)
Au final, je me suis retrouvé à l’aéroport, à essayer de me convaincre de rentrer. Parce que, sincèrement, c’est la meilleure des choses à faire, dans ce cas-là. J’essaie de toutes mes forces de me dire que rester ne ferait qu’accroître un peu plus le bordel qui sévit dans ma tête. Je suis planté comme un con dans les couloirs de l’aéroport, à fixer l’écran d’un air nerveux, agité, en serrant la bandoulière de mon sac entre mes doigts. Je me fais bousculer par un passant et lui jette un regard que je voudrais assassin, mais qui n’apparaît au final qu’un peu plus troublé.
Je déteste les gens.
Je les déteste.
Ils sont sales, mauvais, ils empestent la noirceur. Pourquoi je reste avec ces gens ? Pourquoi je resterais ici, hein ?
J’ai une pensée furtive pour Alice, ma belle Alice, qui me manque tellement. Pourquoi je resterais ? Parce que tu es ici, non … ? Mais où ? Où ?
Du coin de l’œil, j’aperçois l’éclat de mèches blondes. Mon cœur s’emballe, a des ratés, et je me tourne brusquement dans la direction emprunté par cette personne, avec le fol espoir que ce soit Elle. J’ai quelques pas dans sa direction, avant de m’arrêter, une fois son visage visible. La rage succède bien vite à la déception. Je reste quelques longues secondes à la fixer, cette femme si blonde qui ne Lui ressemble pas.
Puis me détourne.
Alice.
Alice, où est-ce que t’es ?

Voir le profil de l'utilisateur


S'illumine en #47032C.
Vogue en #67BBCE.

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Dim 5 Oct - 12:19

« Oh vas y ! Hmm ! Oui vas y ! Comme ça ! Oui c'est ça ! Han ! Magique ! Continue .. Vas y ! Ouiii ! Allez continue. Oui c'est ça poursuit, c'est ça ! Vas y c'est comme ça oui ! Han mon dieu ! Parfait ! Oooh ! Mais oui Bella c'est ça ! Han mais ouii ! Ouiii ! Parfait ! Sexyy ! Vas y ! Prends le ! Fait l'amour avec lui ! C'est ça continue ! Tu l'aimes ! Aimes le ! C'est ton âme soeur ! Pour toujours ! Ressens cette puissance dans l'acte ! Oh oui c'est ça ! Sexxyyy ! Parfait ! Oh oui ! Allez ! C'est ton homme ! Montre lui tes sentiments ! Tu n'es plus femme tu es tigresse ! »

« Wohoho ! On se calme là ! C'est un chat ! Je n'ai aucune envie d'accoucher de d'une portée de 6 chatons dans je sais pas combien de temps et puis même ! Tu vas pas bien dans ta tête mec ! C'est un shooting X-Men ! Un shooting de mutant sérieux ! Qui a parlé d'un shooting porno pour chat ?! Tu te crois où ?! »


Comme on ne me payait pas assez pour ce shooting j'ai protesté et menacé de ne pas venir. Or il se trouve que ma beauté sans pareil leur était indispensable. Ils ont donc doublé ma paye mais en échange je devais faire deux personnages ainsi qu'un shooting miroir ou nos expert de photoshop s'amuseront à me faire une jumelle dark je suppose. Enfin quoi qu'il en soit une fois que j'en aurais fini avec ce fou je pourrais enfin avoir ma délicate fin de paye et m'offrir un café chantilly. Ca calme tellement l'esprit ça. C'est bon, délectable même ! Bien trop réjouissant !

Enfin quoi qu'il en soit le photographe qui fait se shooting est complètement allumé. Nan mais sérieux ! Vous avez vu, enfin entendu ce qu'il dit ?! Mais il est pas bien dans sa tête hein ! Ca va faire plus d'une demi heure que je suis avec un chat angora blanc dans les bras. Oui j'ai bien dit angora. Et qui dit angora dit plein de poils ! Et les poils c'est relou putain ! Fin ceux sur les êtres vivants parce que sur les morts enfin non sur les manteau y'a pas de problème. D'ailleurs ce chat me ferait un joli col. Enfin pour le moment j'ai déjà mon col de fourrure et ma cape. Bah ouais parce le dernier shooting est celui d'Emma Frost. Celle de dernier cri hein. Dans parce que celle des années 80 un peu moins.

Enfin quoi qu'il en soit pour comme avant je faisais catwomen bah .. Comment ça catwomen n'est pas une x-men ? Vous me prenez pour une teubé ?! Je le sais ça ! J'y peux rien si ces crétins l'ont mises dans le shooting et qu'en plus ils ont choisi une blonde pour la faire. Enfin bref quoi qu'il en soit sachez qu'à cet instant j'ai vraiment envie de suivre le dernier conseil de mon photographe soit me transformer en tigre et lui arracher la tête. Mais non il ne me l'a pas demandé comme ça mais suite à tous qu'il a dit avant c'est forcement qu'il veut non ? Oh oui je vois bien ça .. Son regard effrayé face à mon magnifique être félin, son corps tout tremblant, ma patte qui se lève et qui d'un coup sec envoi valser sa tête à l'autre bout de la pièce dans un délicat éclat de sang. Ahahahaha ! Ca donne tellement envie ! Tellement !

Bon le shooting est passé et personne n'a été tué. J'ai fait un effort. Un gros effort ! Nan mais vous savez pas quoi ?! Ils m'ont refilé le chat ! Le chat ! Est ce que quelqu'un peut m'expliquer pourquoi tout mes shootings à Stokholm sont fouareux ?! Le premier qui me dit « c'est peut être à cause de la congrégation » je le bute. Comme ça c'est clair. Bon alors ce foutu chat je dois le ramener à sa propriétaire qui est à l'aéroport. Ouais parce que cette bouffonne était pas capable de venir chercher son matou -qui sera bientôt plus qu'un hideux chat égyptien vu le rythme où il perd ses poils- ici parce que madame à fait les magasins et va finir par rater son avion si elle fait le détour et du coup quelqu'un doit lui ramener. Et là vous vous dites « oh mon dieu mais quel élan de générosité a prit la magnifique demoiselle Katharyna pour accomplir cet acte ? » Eh bien je dirais l'élan du fric ! Eh ouais ! Et puis surtout que cette meuf peut me pistonner sur pas mal de shooting si elle me trouve super gentille, belle, adorable et en harmonie avec son matou chéri comme je le suis actuellement.

Je rentre dans l'aéroport. Forcément il y a plein de monde partout. Impossible de repérer une meuf chelou là dedans. Eeeh ! C'est pas moi la meuf chelou ! C'est elle ! Nan vraiment ! Vous savez ce qu'elle m'a dit comme indice pour la retrouver ? Elle m'a sortit « Je serais avec monsieur Tchoupi mon chihuahua. » Raaah ! Heureusement que ce monde de richou amène une certaine stabilité sinon je me serais fait un plaisir de les buter un à un. Me voilà donc dans le couloir, non dans le carrefour des arrivées et des départ à la recherche de madame chihuahua. Je vais lui faire bouffer son chien et son chat à celle là.

Je me sens tout d'un coup épiée. Enfin non je ne sais pas trop. Quelqu'un me regarde m'observe, durement. C'est pas humain à 100% ça. Mais pourtant c'est un joli petit blond qui me regarde avec un air haineux .. Qu'est ce qu'il y a ? T'as lu dans mes pensées et tu as compris que je voulais plus de ce chat ? Nan cette hypothèse est tout à fait improbable. Alors gamin que fais-tu ici et pourquoi tu me fixes ? Je plonge mon regard dans le sien. Dis moi tout mon loupiot. Que ce passe-t-il ? Tu m'as l'air tout perdu. Malgré la haine que je ne comprend pas qui s'accumule dans ses yeux je m'approche de lui. Je penche ma tête sur le coté et sourit.

« Eh ! Salut p'tit gars ! T'aurais pas vu une meuf chelou avec un chihuahua qui se ballade dans l'aéroport ? »

Je regarde mon interlocuteur. Je sais pas pourquoi ce garçon me plait. Il a l'air des plus difficiles à comprendre mais je ne sais pas .. Il me fait éprouver de la compassion ou non de la gentillesse .. Enfin non ! Bref je sais pas mais je l'aime bien.
Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Dave
Messages : 1193
Localisation : DTC.
Loisirs : Casser des dents.
Humeur : Je crains qu'elle ne soit pas très lumineuse !
avatar
David Williams

Personnage...
Pouvoir: Astre (Dave) & Source (Alice).
Dieu: Utu
Age: 27
Ven 17 Oct - 12:46

J’ai le tournis. Trop de monde autour de moi ; ils se bousculent les uns les autres, font mine d’être pressé. Les hypocrites. N’attendent-ils pas simplement de rentrer chez eux ? Ce chez-eux doux et aimant, apparemment chaleureux, qui les accueillera à bras ouverts. Ce doit être bien d’avoir une famille qui vous attend, chez vous. Je sais même plus ce que c’est, faut dire. La dernière fois que je suis retourné chez moi, ça remonte à quand ? J’ai l’impression que c’était pas dans cette vie-ci. Que ça fait… des années. Des centaines d’années. J’ai encore parfois le souvenir du sourire de ma mère, du rire cynique de mon père. De la tendresse de ma sœur, ma chère sœur, qui venait parfois chercher un peu de chaleur en me prenant dans ses bras, lorsqu’elle était fatiguée. J’aimais bien l’idée de pouvoir la protéger, de pouvoir être là pour elle. Elle qui est si fragile. Pourquoi c’est elle qui s’est mise à veiller sur moi, hein ? Je suis l’aîné, que je sache. Enfin, c’est un peu autoproclamé, sachant qu’on a le même âge. Mais bon. C’est vrai. Qu’est-ce qui a fait que les choses ont tourné de cette manière ? J’essaie de m’en rappeler, de mettre le doigt sur ce qui me tracasse. Mais c’est dur, dans tout ce brouhaha, de se concentrer correctement. Même sur des trucs pareils.
Il y a un moment de flottement lorsque je croise cette blonde. Cette blonde qui ne peut bien évidemment pas être ma sœur, mais qui, je ne sais pas trop pour quelle raison, m’a attiré vers elle. Sûrement les cheveux. Et furtivement, elle devait aussi lui ressembler, dans ce profil à la fois doux et altier. Puis c’est vrai, elle est blonde, elle aussi. Elle ne peut que lui ressembler. Mais alors pourquoi j’ai ressenti un tel malaise quand je me suis retrouvé face à son visage ? Elle n’est pas vraiment laide, après tout… C’est plutôt le contraire, j’imagine. Donc ça peut pas être ça, nan ? C’est quoi alors ? De la déception ? Je pouvais pas vraiment m’imaginer me retrouver face à elle, nan ? Ce serait trop stupide, mais surtout trop beau. Une petite voix me susurre que croiser quelqu’un que l’on chercher, dans une ville aussi grande, c’est à peu près aussi simple que de survivre en gardant la tête sous l’eau pendant trois jours. Je tente de visualiser l’image, perplexe. C’est vrai que ça doit être compliqué…
Sans attendre, je me détourne, inconscient que mon comportement doit probablement être perturbant pour les personnes autour de moi. J’intercepte quelques regards, que je maudis immédiatement. Pourquoi tous ces gens me fixent ? Pourquoi ils ne peuvent pas rester concentrés comme ils le sont sur leur trajet ? Ne sont-ils pas pressés de rejoindre leur petite vie bien tranquille ? Tout le monde le serait, n’est-ce pas ?
Sauf quand on en a pas.
Mes dents se serrent. Puis, je sursaute. La femme que j’ai fixée tout à l’heure s’est tournée vers moi et m’interpelle – j’ai quelques secondes de stupéfaction profondes pendant lesquelles j’essaie tant bien que mal d’ordonner mes pensées. Et de comprendre ce qu’elle vient de me dire. « P’tit gars » ? D’une, je ne suis pas petit. Et de nous deux, je dois certainement être l’aîné. Enfin, j’imagine. C’est difficile de donner un âge à une femme pareille. Son visage est parfaitement lisse. Elle doit avoir dans la vingtaine, à peu près. Je ne lui aurais pas donné plus. Pas plus que moi en tout cas. Alors qu’elle ne me prenne pas de haut comme elle le fait…

- Vous parlez pas de vous ? je réponds d’un ton neutre, après un petit temps, en désignant la bestiole qu’elle tient dans ses bras.

Avant de me rendre compte que ça n’a pas vraiment l’air d’un chien, ce qu’elle se trimballe. Je fais la moue, observe l’animal poilu durant de longues secondes. Ouais. Bon, d’accord. C’est effectivement un chat. Pas un chien. Mais l’une des nanas, à l’hôpital, était un peu comme ça. Elle cherchait toujours des trucs qu’elle avait en main. Et elle déformait tout. C’est l’habitude, j’crois. Mais j’avais oublié qu’il existait aussi des gens normaux dans ce monde-ci. (Ou plutôt que c’était dans ce monde-là qu’existent les gens normaux. Je devrais plutôt le tourner de cette manière…)

- Nan j’ai vu personne, je grommelle finalement, détournant le regard pour m’éviter d’avoir à la fixer comme si elle était un fantôme. Z’avez qu’à demander à l’accueil… J’imagine.

Puis sérieux, j’ai l’air de ressembler à une agence de renseignement ? Non ? Ben voilà, vous avez votre réponse…
Je me reconcentre sur l’un des écrans, essayant de repérer un vol en direction de Singapour ou que sais-je encore. Genre quelque part vers le bas. Histoire que je puisse rentrer dans cet asile de tarés. Avant d’être interpellé par une femme, qui se dirige d’un air pressé vers les salles d’embarquement… avec un chien. Quelques secondes de réflexion, avant que je ne me tourne à nouveau en constatant que l’autre est toujours là à observer le couloir.

- Ah, euh… Toi, là, je lance à la blonde bizarre, c’est pas elle que tu cherches ?

Enfin j’dis ça, mais il est quand même super poilu pour un chihuahua… nan ? Au pire, je m'en fous...



HRP : Han pardon pour la taille, c'est vachement plus petit que toi ! Je savais pas trop quoi mettre alors j'espère juste que ça t'ira >.<

Voir le profil de l'utilisateur


S'illumine en #47032C.
Vogue en #67BBCE.

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Ven 21 Nov - 19:26

Non mais avouez. Nan mais c'est vrai quoi ! Avouez ! NAN VAS Y WESH AVOUE ! Il est mignon ce gosse ! Comment ça tu vois pas de gosse ? Bah là ! Devant tes yeux crétin ! Comment ça c'est pas un gosse ?! Mais j'en ai rien a foutre je dis que c'est un gosse si je veux et en attendant il est mignon ! Nan ? Nan tu trouves pas qu'il est mignon ? Tu dis qu'il est pas mignon ? Mais t'as de la merde dans les yeux ou quoi ?! Comment ça il est chelou ? Mais il est pas chelou ! Sa peau est blanche et il est blond ! Tu demandes quoi d'autres ? C'est pas comme si il avait les cheveux en gélatine violette et la peau en écailles vertes ! Ses yeux ? Ils ont quoi ses yeux ? Mais ce gamin est paumé ! C'est normale qu'il est l'air taré ! T'es relou toi tu sais ..

-Vous parlez pas de vous ?

Bon a ce que je vois y'a pas que ma conscience qui a de la merde dans mes yeux.. QUOI ?! Oui je parle à ma conscience ça vous pose un problème ?! Non eh bah fermez là alors ! Nan mais je vous jure ces gens là .. Plus le moindre respect.. Bon en attendant il va falloir prendre en charge ce petit hein. Non parce que confondre un chat et un chien c'est un chouilla grave quand même. C'est même plutôt triste comme histoire. Pauvre petit garçon.

-Ca Darling c'est un chat ! ..Ou un animal méprisant des gens et des collants.. Triste histoire.


Ce jeune garçon bien que -je ne sais pour quelle raison- il me semble sympathique, n'est pas très communicatif. C'est plutôt dommage je dois l'avouez. Il me plait bien. Non mais je vous arrête là je veux pas en faire une proie. Non non ! Juste .. Je sais pas moi .. Quelqu'un avec qui parler. C'est déjà bien. Mais lui franchement il a pas l'air super déterminé à se lâcher. Faudrait lui délier la langue ! Sans parler french kiss et tout hein ! Juste faudrait qu'il parle un peu quoi !

-Nan j’ai vu personne. Z’avez qu’à demander à l’accueil… J’imagine.


Bah c'est pas gagné la conversation avec lui hein. Moi qui pensait me trouver un acolyte de choix pour partir à la recherche de boule de poil bah c'est raté. Pff.. En plus il me regarde même pas .. Nan mais je parle pas du chat crétin ! Je te parle du mec ! J'aime bien les chats mais là je m'en fou un peu royalement tu vois ! En plus celui là il m'a défoncé 4 paires de collants en une journée alors si tu crois que je cherche son affection c'est que t'as rien compris ! Je déteste devoir changer de collants en plus ! Et puis merde, ça fait grave mal les griffes de chats dans les cuisses ! Putain ! Tout ça pour un shooting en plus ! Haaan .. J'en ai marre .. Qu'est ce que je vais devenir ..?

-Ah, euh… Toi, là.. C’est pas elle que tu cherches ?


J'adresse un regard surpris un mon interlocuteur et regarde dans la même direction que mon petit blond. Oh bjsdvbfdpibgdbdsv ! C'est elle ! Y'a pas de doute ! Coiffure douteuse, incapacité de marcher en talons, rouge à lèvres dégueulasses, tailleur à la couleur ignoble ! Ce garçon à l'oeil ! Et le détail qui tue ! Le chihuahua ! Papillon pour être précis ! Boule de poils à gerber va ! T'en prends un deuxième et t'as une paire de chaussons !

Je regarde autour de moi rapidement. Je sais pas trop quoi faire. Je prends pas le temps de réfléchir. Je fous Boule de poils 1 dans les bras de notre blondinet et commence à trottiner dans dans la direction de madame je-sais-plus-quoi. Je fais rapidement demi tour. Si je perds aussi mon blondinet dans la foule de l'aéroport ça va pas le faire hein ! Je le prends par une main et le tire en troti.. Bon presque courant ! Je veux pas rater madame au sushi à pattes poilu. Ce serait con quand même ! J'agrippe cette harpie par le col et lui sourit.

-Bonjour madame machin bidule ! Bien ou bien ? Voilà, c'est votre chat ça non ?

Meuf prend ton chat et casse toi avant que je pète un cable complet.
Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Dave
Messages : 1193
Localisation : DTC.
Loisirs : Casser des dents.
Humeur : Je crains qu'elle ne soit pas très lumineuse !
avatar
David Williams

Personnage...
Pouvoir: Astre (Dave) & Source (Alice).
Dieu: Utu
Age: 27
Mar 25 Nov - 17:03

Parfois, je me dis que je tombe assez souvent sur des cinglés. Peut-être que c’est parce que je suis cinglé aussi, et que du coup j’attire les autres, hein, je sais pas. Peut-être que c’est parce que je suis cinglé, et que les gens normaux me paraissent tellement bizarres que c’est moi qui ai l’impression d’être normal et eux complètement barges… (Comment ça vous suivez pas ma réflexion ? Mais non, si, c’est simple.) Quoiqu’il en soit, j’ai de plus en plus envie de retourner m’enfermer à double tours dans ma chambre. Je crois que même être en présence des gens, à l’hosto, était pas aussi éprouvant pour mes nerfs – bon, quand même pas, j’exagère. Mais elle, avec ses yeux qui pétillent et son sourire de dix pieds de longs, sa bestiole poilue entre les bras, elle me fait peur. Pourquoi je tombe sur des gens comme ça ? Alice, s’te plaît. Viens me chercher…
Je grimace à l’entente du surnom – « Darling » – et retiens un soupir de plus. C’est bon, ça va, j’ai bien vu que c’était pas un chien, je suis pas totalement demeuré, si ? Non ? Ok…
Cependant, sa définition d’un chat me fait assez rire– et je songe pendant un instant que, pour éviter de se faire massacrer ses collants elle avait trois options : ne pas en mettre, limer les griffes du matou ou lui mettre des chaussons. Vu sa tête, je suis pas sûr que ça le choque tant que ça. Ça me rappelle mon père, cette histoire ; il détestait ces animaux-là profondément. Il disait que c’était une incarnation du mal, et bla bla bla. Du coup, quand on trouvait un chat abandonné, on le ramenait. Pour l’emmerder un peu. Il était rigolo, p’pa, mais sacrément timbré lui aussi. Paraît que je tiens de lui de ce côté-là. Si c’est pas triste…

- J’ai bien vu que c’était un chat, merci, je ricane. Il a pas l’air très vif n’empêche, t’es certaine qu’il est pas en train d’agoniser ?

Puis, pour détourner son attention de l’immense connerie que je viens tout juste de sortir, à nouveau, je désigne une femme du doigt. C’est pas bien de pointer les gens, je sais. Mais tant pis, hein, si elle est pas contente, elle a qu’à—
Je m’interromps dans mes pensées. Cette sale folle démarre au quart de tour et me balance le chat dans les bras – il me regarde pendant quelques secondes avec l’air de se demander s’il est plus appréciable de me labourer les bras, le cou ou le visage. Elle part… avant de revenir me chercher et me tirer à sa suite. J’ai l’impression qu’elle va m’arracher le bras, c’est quoi son délire-là ?
Nous arrivons face à la femme que la blonde cherchait, et j’incline la tête d’un air un peu perdu. Pour changer, j’veux dire, hein…

-Bonjour madame machin bidule ! Bien ou bien ? Voilà, c'est votre chat ça non ?

La vieille femme, qui se fait à moitié agresser par la plus jeune, me lance un regard apeuré. Je baisse alors les yeux vers le chat, avant de le lui tendre, à bout de bras.

- Cadeau. Moi j’en veux pas…

Madame « machin bidule » essaie alors de le prendre dans ses bras, étire un large sourire.

- Ohhh, mon petit amouuur !

Hum… Tous des barges je vous dis.
Quand elle essaie de le soulever dans ses bras, le chat crache et lui griffe la main (mon dieu mais qu’elle ARRÊTE de crier !!) ; puis, retombant sur ses pattes, file à toutes pattes au beau milieu de l’aéroport. Quelques secondes passent durant lesquelles je vois la boule de poils s’éloigner, filer entre les voyageurs.
La vieille folle commence à s’exciter, et son horrible chien, comme pour l’accompagner, se met à nous aboyer dessus.

- MON CHAT ! MON CHAT ! Mais ne restez pas plantés là, allez me le chercher !!

Je jette un regard à la blonde, lui offre un sourire désolé. Il est pas si agonisant que ça au final... C'est p'tetre bien une créature du diable, qui sait.

- Ah euh… Je vais devoir y aller, hein, bon courage pour le retrouver !.... je commence en partant à reculons, espérant qu’elle me rattrape pas le bras pour m’entraîner avec elle à sa suite.

Voir le profil de l'utilisateur


S'illumine en #47032C.
Vogue en #67BBCE.

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Jeu 27 Nov - 19:04
Je me plante devant cette .. Je sais pas comment la décrire. Elle est laide. Non mais pas laide du style je me suis pris un parpaing dans la figure à la naissance -ce doit etre fort douloureux- mais plutot du style avant j'étais belle mais avec l'expérience j'ai su me rendre moche ! Ouais voilà c'est vraiment ça ! Quand je la regarde mais .. Oh mon dieu qu'elle est laide. Je ne comprends pas comment on peut mettre autant de fond de teint en espérant avoir un résultat convenable. Mais mais mais .. Raaaah ! Ca pique les yeux ! C'est un mélange de rose immonde pour les pommettes et le rouge à lèvres, de bleu -qui aurait pu être beau mais là non, ô certes non- autour des yeux et d'un marron orangé absolument dégueulasse sur l'ensemble du visage. On devrait faire intervenir la justice dans des cas aussi extrême ! Ce devrait être interdit d'imposer une telle vue aux gens.

-Bonjour madame machin bidule ! Bien ou bien ? Voilà, c'est votre chat ça non ?

Alors déjà si le mec qui me gère sur ce contrat savait que je viens d'appeler la grande truc muche comme ça je suis pas sûre qu'il veuille de mon magnifique corps pour un prochain shooting.. Mais entre nous que dire d'autre ? En fait je m'en fou. Je n'ai pas envie d'être agréable. Ils m'ont refourgué une boule de poils genre comme ça en mode tu te démerdes et tu le rends à l'autre grosse chieuse qui t'as pris ta place de reine. Nan mais je vous jure .. Où va le monde ?

-Cadeau. Moi j’en veux pas…

Tu m'étonnes qu'il ne veuille pas de boule de poil. Note je pleins aussi la bestiole. C'est un chat blanc et la meuf est orange. Le truc il doit passer sont temps à se laver sérieux ! Le pauvre .. Oh le pauvre.. Oh mon dieu le pauvre.. J'aimerais tellement pas être à sa place en plus .. Pouuuah ! Mais c'est quoi ce vieux parfum ?! Non mais faites quelques choses ! Si vous pouvez pas l'achever emmenez au moins ces pauvres animaux à la SPA. Tout sera mieux pour eux que cette .. Chose.. Cette chose qui a un sourire aussi horrible et flippant que son maquillage ! Mais nan mais ferme ta bouche ! La bestiole va avoir peur serieux !

- Ohhh, mon petit amouuur !


Eh qu'est ce que je disais .. Voilà .. Le spectacle est horrible. Je pense que le chat a imprégné qu'il était mieux avec un autre type de personne. C'te clash ! Mais genre la bestiole elle veut pas d'elle ! Han imaginer elle aurait des gants en soie .. Avec les griffes.. Aaah ! Pauvres petits gants d'amour .. La .. Vielle ? Cougar ? Boule de maquillage ? .. La meuf chelou quoi ne semble pas comprendre que sur son front il est marqué « Bonjour je suis laide et tortionnaire professionnelle d'animaux. Bonjour ». Et là ce qui devait arriver arriva. Plop. Un chat à terre. Non pas qu'il est mort hein ! Non juste qu'il est en train de se casser peinard. Tiens je viens de tilter qu'on reste tous en plan et que personne ne lui court après. C'est bête ce doit être un chat de race pourtant. La bête commence à gueuler comme une truie et son porcinet avec.. Faites les taire avant que je m'en charge ..

MON CHAT ! MON CHAT ! Mais ne restez pas plantés-là, allez me le chercher !!

Nan mais elle est sérieuse là la meuf ? Je viens de lui rammener son chat. Elle le térorise et maintenant c'est moi qui doit retourner lui courir après. Nan mais elle est pas chié la machin bidule ! Je regarde ma petite sauterelle blonde à coté. Il affiche un regard désolé. Je suis sûre qu'il se marre intérieurement. Personellement je suis à deux doigts d'exploser de rire. Les nerfs. Mes nerfs vont lacher.

-Ah euh… Je vais devoir y aller, hein, bon courage pour le retrouver !....

Oh mais .. Oooh ! Quelle fameuse idée ! Mais je vais faire de même tiens. Je regarde la vielle moche avec mon plus beau sourire de faux cul.. Parce qu'elle le vaut bien.

-Ah madame mumuche vous inquiétez pas ! Vous savez ce qu'on dit : 1 de perdu, 10 de retrouvés, je lui montre la boutique souvenir avec les peluches de chats, eux au moins ne souffrirons pas. Je commence à partir et me retourne rapidement, Ah et .. Faites attention avec le maquillage ! Ca brule !

Et voilà ! J'ai fait ma bonne action du siècle ! Oui du siècle ! Maintenant je peux être une peste pendant un siècle. Bon par pure précaution -parce que cette meuf à l'air complètement timbrée- je commence à trotiner. Je prends mon compagnon sauterelle par la main et l'entraine jusqu'à un café assez loin dans l'espoir qu'elle nous retrouve pas. Nan parce qu'elle serait capable de faire de nous ses nouveaux chats à tous les coups ! Je m'assois et invite mon compagnon à en faire de même avec un mince sourire tout à fait généreux.
Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Dave
Messages : 1193
Localisation : DTC.
Loisirs : Casser des dents.
Humeur : Je crains qu'elle ne soit pas très lumineuse !
avatar
David Williams

Personnage...
Pouvoir: Astre (Dave) & Source (Alice).
Dieu: Utu
Age: 27
Dim 11 Jan - 1:34

Je pense pouvoir affirmer sans crainte que j’ai effectivement passé un couloir dimensionnel menant à un monde encore plus étrange que le nôtre, lorsque je suis arrivé sur Stockholm. Quelle idée pourrie. Pourquoi j’ai toujours des idées abominablement stupides et inutiles ? Du style « s’échapper d’un asile, où je suis nourri, logé et blanchi » pour retourner dans le monde hostile et sans cœur, où je ne connais strictement personne. Oui, j’aime faire dans le mélodrame, c’est génial. Ça m’occupe moi-même, et ça m’évite de faire attention à ce qu’il y a autour… Pas que ça ne m’intéresse pas, mais euh… non, en fait ça m’intéresse pas.
Quand le chat part à toutes jambes – toutes pattes – j’essaie de faire une sortie discrète, en espérant que la blonde ne me suive pas non plus ; mais bon, il faut croire que j’ai la poisse. Alors soit quelqu’un ne m’aime pas là-haut, soit c’est juste que j’ai une tête à claque. Ils sont mignons...
Sérieux, je suis déprimé, je veux rentrer chez moi.
Par contre, je ne peux pas retenir un ricanement en entendant la nana lui dire qu’au pire, elle pouvait toujours acheter un chat en peluche. Oh. C’est une idée. Peut-être qu’elle pourra pleurer dessus ; au moins, elle risque pas de teindre sa pauvre bestiole avec le maquillage qui coule de son visage. Sérieusement, j’espère qu’elle a pas de gosse – et surtout pas de petits enfants. Vous imaginez, si elle se met à leur faire des papouilles ? Non, vraiment, c’est une image que j’aimerais pouvoir enlever de mon esprit. Définitivement. Quitte à prendre le karcher et tout jarter. Pouf. Plus rien. Allez, ça ira mieux plus tard, hein…
Puis, je me fais encore kidnapper la main et entraîner jusqu’à un café. Ok. Ok. J’ai pas mon mot à dire ? Mais pourquoi ? Pourquoi, sérieux ? J’en ai marre en vrai… Je dois vraiment avoir une tête à claque, y a pas d’autres raisons ; ou alors je suis vraiment con. (Peut-être un mix des deux qui sait…)
Je ne dis au final rien du tout, et m’installe en face d’elle. Attends un peu en observant son visage. Son sourire.

- Hum… C’est pour me remercier de t’avoir offert une opportunité de te barrer que tu me séquestre ici ?

Dave ta gueule.
Avec un soupir tout à fait affligeant, je me passe une main sur la nuque. Trouve un truc à dire, Dave. Sois civilisé. Quelque chose, bordel !

- Ah. Enfin. Tu traînes toujours avec des folles pareilles ? Ou bien c’est juste pas de bol pour cette fois ?

Non parce que je doute qu’une femme comme elle s’amuse à tenir compagnie à une vieille peau particulièrement bruyante et qui a un problème avec ses animaux domestiques, hein.
N’empêche, j’ai l’impression… de taper à côté à chaque fois que je cause. Sérieux, David, réfléchis avant de parler, réfléchis… Pense un peu à ce qu’Alice ferait. Pense un peu à elle, ça te fera du bien…
Un serveur s’approche de notre table, et je le dévisage d’un air particulièrement las. Sérieux. Pourquoi il me fixe comme ça ? Il veut quoi ? Ma photo ? Ou la sienne peut-être. Mais dans ce cas, il louche un peu beaucoup le mec, hein. Pauvre gars va. On t’achètera des lunettes à Noël. Il lâche quelques mots. Que je ne comprends absolument pas. Sérieux, cette langue est dégueulasse ! Je hausse un sourcil et lâche un léger « Quoi ? » un peu agacé, avant qu’il ne répète dans un anglais approximatif :

- Je peux prendre votre commande ?

Et il a un accent de merde, aussi. Mais c’est pas grave…
Les mots mettent un moment avant de faire sonner une petite cloche dans mon esprit. Ah. C’était une question en fait ?

- … Un café j’suppose ?

Puis je tourne la tête vers miss blonde en ignorant royalement le pauvre serveur (qui, avouons-le, n’a rien demandé), dont je connais toujours pas le nom. Et la dévisage un moment. En fait, j’ai vraiment aucune conversation...

- T’étais à l’aéroport juste pour lui balancer son chat entre les bras, en fait, c’est ça ? Non parce que si t'attendais un avion... T'es pas vraiment partie dans le bon sens, je fais avec un demi sourire en coin.

Demi parce que je suis aussi à demi sérieux... Logique. Comme toujours.

Voir le profil de l'utilisateur


S'illumine en #47032C.
Vogue en #67BBCE.

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Sam 14 Fév - 15:45
Il y a trop de monde dans cet aéroport ça va finir par être limite désagréable. Non pas que je n'aime pas être sous le feu des projecteurs mais là j'ai trouvé une petite sauterelle blonde toute mignonne et j'aimerais bien passer un moment tranquille avec elle. Comment dire .. Le mot tranquilité semble avoir été banni à grand coup de pieds au cul par la foule de l'aéroport. Même dans le café le plus cosy de cet affreux bloc blanc on ne peut pas être à l'aise. C'est déplorable. Heureusement j'ai pas délicieuse sauterelle, tout à fait à croquer. Assise en face de moi, elle est ravissante non ? Raah j'aime les petits insectes blonds. Surtout celui là, on dirait une petite crème glacée. Je lui sourit posément. Que faire d'autre ?

- Hum… C’est pour me remercier de t’avoir offert une opportunité de te barrer que tu me séquestre ici ?

Là pour le coup je suis surprise. Ooooh ma petite sauterelle mord ! Mais c'est vrai en plus ! Les sauterelles ça mord ! Je vous assure. Moi ça m'est jamais arrivé je suis trop intelligente pour ça mais j'ai déjà été la dame de compagnie d'un scientifique insectologue ou je ne sais plus trop quoi. Et au cour d'une conversation étrangement intéréssante .. Je vous arrête tout de suite. Je suis pas fan des insectes c'est juste qu'on a parfois la blague de la créanne insecte et du coup c'est cool de savoir à quoi s'attendre. Et donc il m'a expliqué ça et le lendemain il m'a montré son laboratoire avec tout ces trucs flippant. J'ai fait des cauchemars sur les milles pattes pendant 2 semaines après. Enfin bref. Repondons avec tact à ce petit garçon ! (qui à l'air plus vieux que moi putain de merde ..)

-Oooh oui c'est ça ! J'adore séquestré les beaux blonds qui répondent à mes qualités de princes charmants !


Ka .. Avec tact.. Avec tact on avait dit. Pas avec débilité suprême à la pointe de la séduction. Ca marche pas ça. Attends c'est pas comme ça qu'on traite les gens. Surtout genre si tu les trouves sympas et tout tu fais pas ça ! Merde ! C'est déjà un miracle qu'il soit parti en courant. Note .. Il a peut être essayé .. Enfin il est là en attendant ! Je le tiens, uhu !

- Ah. Enfin. Tu traînes toujours avec des folles pareilles ? Ou bien c’est juste pas de bol pour cette fois ?

Comment lui dire que cette meuf tout à fait flippante est l'une de mes employeurs .. J'ose pas en vrai .. C'est trop la loose. J'ai honte. Va falloir que j'appelle Nikoleï pour lui dire de la mettre sur la liste orange. Bon sa fait chier parce que c'est des contrats bien payé et reconnu mais il faut avouer que ce sont aussi les plus prise de tête. Nan mais sérieux vous avez vu jusqu'où ça m'a emmené ?! Bon okay en attendant je peux me réjouir d'avoir rencontré ce brave petit insecte mais bon. Après j'y pense vu ce qui s'est passé y'a peu de chance qu'elle revienne me voir la morue.

-Disons que .. Dans certains métiers faut savoir faire des sacrifices. Mais là c'était vraiment une catastrophe..


Le serveur s'approche. Je crois que mon hôte n'a pas l'habitude d'être dans la société .. Sérieux il agit .. Bizarrement. Genre ouais vraiment bizarrement. Mais que dire ? On ne peut pas lui en vouloir. Bah non, on peut pas. Regarde. NON. Nan mais si regarde ! KA TA GUEULE ! Nan mais vraiment regarde le ! Ka .. Tu me sors encore ça je te .. Mais regarde sa petite tête de sauterelle adorable on a envie de lui faire des calins ! MAIS PUTAIN KA ! TU VAS PAS bientôt ARRETER AVEC CA ?! Mais mais .. Bon okay .. N'empeche ça me fait un peut de peine de le voir tout perdu comme ça. Je devrais peut etre l'inviter à la maison. Ca pourrait faire plaisir à Utu.. Nan peut être pas .. M'enfin il faudra que je lui propose tout de même.

Le serveur prend nos commandes. Un café pour le jeune monsieur et un Earl Grey avec un tartelette au citron pour la dame. Sympathique. Oui c'est tout à fait sympathique, disons le clairement ! Malgré cette putain de merde de foule qui me prend la tête. C'est fou comment les gens se croient tout permis dans un aéroport. C'est pas parce qu'on rentre de vacances qu'il faut s'habiller n'importe comment !

- T’étais à l’aéroport juste pour lui balancer son chat entre les bras, en fait, c’est ça ? Non parce que si t'attendais un avion... T'es pas vraiment partie dans le bon sens.


OOOh ! Il sourit ! Il m'a sourit ! C'est trop cool ! Yuuuhhuuu ! Eeeh on avance ! Finalement on va peut être pouvoir lier quelque chose avec ce brave petit ! Uhu ! J'aime j'aime j'aime ! Je lache un petit rire.. Ahah .. Ce chat.

-Ca ne se voit peut être pas mais je suis ..AAAAAAAAAAAAH !


Une masse blanche s'éleva dans les airs et atterit sur le plateau du serveur par miracle. Enfin miracle .. Le café, le thé et la tartelette au citron y sont quand même passé. Mais qu'est ce que .. Le truc que la jolie blonde venait d'envoyer par reflex revint à l'assaut tout ronronnant .. Ronronnant ? Putain de merde ! Le chat ! L'animal se posa sur les genoux de la femme, heureux.

-J'allais dire que j'étais une experte en lancé de chat.. Ca te dit on sort de l'aéroport parce que qui dit boule poils de malheur dit aussi vielle folle enragée par derrière. Aucun de nous deux n'en a envie n'est ce pas ?

Qui voudrait avoir deux fois à faire avec un horreur comme celle ci ? Sérieusement .. C'est flippant. Putain de chat. C'est Utu qui va être content tient. En plus de l'architecte qui est venu pour refaire la seconde aile il y aura un nouvel habitant dans la maison. Quelle joie.

Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Dave
Messages : 1193
Localisation : DTC.
Loisirs : Casser des dents.
Humeur : Je crains qu'elle ne soit pas très lumineuse !
avatar
David Williams

Personnage...
Pouvoir: Astre (Dave) & Source (Alice).
Dieu: Utu
Age: 27
Mer 4 Mar - 0:40

Prince charmant. Les mots se bloquent un moment dans ma tête et je la fixe assez longuement - suffisamment longuement, je crois, pour avoir le temps de me demander une centaine de milliers de fois si je ne suis pas tout simplement tombée sur une tarée psychopathe. Peut-être qu'elle en veut à mes cheveux. Ou à mon corps, carrément. Même si ce serait assez étrange. Vu le corps qui me sert de… corps, oui, bon, d'accord. J'allais pas dire enveloppe charnelle, ça fait beaucoup trop "esprit, eeees-tu lààà" mais bon. Vu tous les trucs bizarres qu'il m'arrive ces derniers temps, je suis en droit de me poser des questions quand même, nan ?!
L'un de mes sourcils se hausse et j'esquisse un semblant de sourire. Un poil amusé quand même. Faut bien dire que c'est assez bizarre comme situation. Je la connais pas, à vrai dire je sais même pas quel est son nom. Et même si je le savais, je suis pas certain que ça change quelque chose : c'est toujours une folle qui m'a à moitié kidnappé. Bon. Mis à part le fait que je doute très fortement de la viabilité de sa santé mentale, j'imagine que j'ai le droit de dire qu'elle a l'air pas trop mauvaise. Sympa. On va dire sympa. Elle a un sourire de dix pieds de longs, mais faut dire que j'en ai plus trop trop l'habitude. Je rencontre pas la masse de gens ces derniers temps, alors bon… C'est comme ça, on peut pas y faire grand-chose : je suis un asocial et je le resterai probablement. Mais c'est peut-être pas une raison pour l'envoyer bouler.

- Désolé. J'ai perdu mon cheval en ville, je réplique avec une pointe d'amusement.

Puis elle commence à s'agiter, répond à mon interrogation suivante. Je manque presque de rire cette fois, attention. Rire, verbe intransitif, manifestation d'une gaieté soudaine par l'expression du visage et par certains mouvements de la bouche et des muscles faciaux. Oui oui. J'ai ri. La preuve. J'ai émis un sourire. Un léger son. Et j'ai même trouvé ça drôle. C'est dire !
Savoir faire des sacrifices dans certains métiers ? Elle se fiche de moi ? C'est son employeuse ou un truc du genre ? J'espère pour elle qu'elle est pas secrétaire ou un truc du genre, ça doit être ennuyeux à mourir. Je pourrais pas rester derrière mon bureau pour le boulot - bien que rester dans le noir pendant deux jours sans rien avaler fait partie de mes aptitudes particulières, je pense pas que ce soit réellement bien de faire le rapport entre l'un et l'autre, hein. C'est un peu comme faire le rapport boulot-armée. C'est pas cool, et c'est douloureux. Parce que c'est bien pour ça que j'y suis allé : parce que je suis incapable de tenir en place, et que ça me bridait. Me permettait en même temps d'évacuer. Et après… Après, je comprends pas trop ce qu'il s'est passé. Ça fait un moment, maintenant.
J'ai pas vraiment le temps de lui demander si elle bosse effectivement pour madame papouilles que le serveur se pointe. J'ai des difficultés à m'empêcher de le fixer comme s'il était un être profondément méprisable et indésirable dans l'instant présent, avant de lui répondre que je prends un café. Enfin que je suppose que c'est un café que je veux… C'est pas très clair ? Il aurait pu deviner tout seul que je prendrai un café. Quoi, non ? Sisi. Il aurait dû deviner bordel. Et se casser rapidement, il me fait de l'ombre.
Quand je relance une petite remarque, je vois ses yeux s'illuminer et je suis tenté de partir en courant. Oh mon dieu mais elle me fait peur. Mais elle me fait vraiment peur, là. Elle commence à répondre… puis hurle. Je sursaute alors qu'elle projette un chat - … chat - dans les airs, qui atterrit sur le plateau du serveur. Le pauvre, il a l'air de rien comprendre à sa vie. Enfin je le comprends, je suis un peu dans le même état. Mes yeux ressemblent à des soucoupes alors que la sale bestiole revient sur les genoux de ma partenaire de café.

- J'allais le proposer, je fais en me levant précipitamment, jetant un regard au serveur qui commence à s'énerver dans une langue dont je comprends pas le moindre mot.

Punaise, mais y a pas un décodeur dans ce pays de merde ?

- Ramène-toi, je fais en attrapant son bras et en la tirant à ma suite, essayant de fuir le café en vitesse alors que le serveur continue à nous hurler dessus. Tu peux courir ou tes talons risquent de pas supporter le sport ?

C'est dit sans méchanceté aucune ; disons plutôt une point d'exaspération à la vue de la vieille femme qui a ameuté des agents de sécurité et nous pointe du doigt à l'autre bout du hall. Je la force à accélérer le pas pour nous faire sortir de ce maudit aéroport et cherche un endroit où on pourrait se cacher, tous les sens en alerte. J'ai vraiment pas envie de me faire arrêter ; si les flics mettent la main sur moi, qu'ils voient qui je suis, ils vont me renvoyer en Australie. Je veux pas. Je peux pas. Il faut que je retrouve Alice. Il faut que je retrouve Alice… Je veux plus retourner dans cet hôpital, il me rend dingue.

- Pitié dis-moi que tu connais le coin. Je sais pas où on va là.

On tourne au coin d'une ruelle, alors que le chat toujours dans les bras de la blonde continue à miauler tout ce qu'il peut. Putain mais c'est quoi son nom à cette nana ?!
Finalement, on s'arrête le temps de reprendre notre souffle. Personne n'a l'air de nous suivre, c'est bon signe. Avec un soupir de soulagement, je me laisse glisser le long d'un mur.

- Laisse-moi faire la peau à ce chat...

En réponse, la bestiole me crache à la figure et je lui envoie mon regard le plus mauvais. Crève.

Voir le profil de l'utilisateur


S'illumine en #47032C.
Vogue en #67BBCE.

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Sam 28 Mar - 20:05
Haaaa ! Mais putain de merde ! Voilà mon collant est effillé ! Efillé et plein de poils en plus ! Mais c'est quoi cette chose ! Ouais merci je sais que c'est un chat. Je suis pas aveugle non plus ! Mais merde mais qu'est qu'il fout là ! Je l'avais pourtant bien refillé à l'autre bombonne là ! Non mais j'en ai marre .. J'en ai marre .. J'en ai marre .. Je vous jure je vais rendre mes clés, me raser la tête et devenir moine. … … … Je déconne ! Non mais franchement c'est pas une vie ça ! Bon bref que faire ? QUE FAIRE LES AMIS ? QUE FAIRE ?! J'en sais rien. Ouais là je l'avoue j'en sais rien. Vous savez quoi .. Je le vois de là le vieux sac à patates hideux rouge rose plein de de sueur courir pour récupérer son chat. Comment ça il m'aime bien ce matou ? Mais non il m'aime pas ! Je l'aime pas merde, il peut que se casser ! Je le décapite d'un coup de patte ! … Bon visiblement même avec mon cri monstrueux et son vol plané il comprend pas .. Cette bête est stupide. Oh et puis quel bruit.. Ah ! C'est ce misérable humain. Han non pas ma charmante petite sauterelle blonde, non non, elle, elle est merveilleuse. Non je vous parle de cet abruti de server. On va lui faire coucou dans son esprit et le rendre un peu fou ? Un simple moment d'absence, de quelques secondes, pas plus, et le voilà blanc comme un linge. Haha ! J'adore faire ça !

-Allez dégage et ferme ta gueule imbécile !

Et il le fait ! C'est pas merveilleux ça ?! Les humains sont si faibles.. C'est tellement distrayant. Je sens qu'on m'attrape par le bras alors que je jubile trop fière de ma farce. Oh ! Mais on dirait que mon petit prince est pressé de partir. Note je le comprends.. Cet endroit n'est pas des plus agréable. D'autant plus quand on sait ce qui risque de nous tomber dessus et c'est pas léger.. Han mon dieu je veux pas que ça arrive. Enfin ma déesse plutôt. J'ai rien contre toi alors si l'autre thon vient nager vers nous tu fais ta gentille et pas ta pute et tu nous files un coup de main, hein ?! J'ai été une gentille créanne tu me dois bien ça ? Allez ! Coeur dans ta face la vieille, apporte nous le bonheur ! (Entre nous je suis pas sûre que ce soit comme ça qu'on prit son dieu ou .. sa mère .. Erk ! )

-Ramène-toi ! Tu peux courir ou tes talons risquent de pas supporter le sport ?

J'hausse un sourcil et sourit. Quel petit rigolo celui là ! Je peux pas courir en talons moi ? Moi Katharynna Jehms ?! C'est une blague j'espère ! Elle est bien bonne !

-J'ai été James Bond Girl moi monsieur ! N'ayez crainte que je sais courir avec des talons maintenant même si je ne faisais pas toutes les cascades !

Et toc ! Ah mais jamais dit que j'avais un mauvais CV hein ! J'ai juste dit que je n'étais pas encore assez puissante pour venir me frotter aux autres. Mais ça viendra ! J'en suis sûre un jour je serais au sommet, tout en haut de la scène et tous les projecteurs sur moi ! Oooh ! Maman viendra peut être me dire un petit bonjour entre temps ! Hihi !

Bon trêve de plaisanteries ! Notre morue a décidé qu'on était de dangereux terroristes et nous a ramener d'adorables poiscailles en rab ! Oooh ! On adore ça ! Bon là je pense qu'on a pas besoin de trop réfléchir, on se la fait en James Bond efficace -donc pas tant que ça James Bond en fait- et on se casse rapido presto ! On se speed même. Un instant mon charmant blond me demande si je sais ou on va. Je lui réponds un petit « hmm hmm » sans plus de certitude que ça, on verra bien après quoi. Une fois arrêté sans plus personne à nos trousses. Au final nous voilà .. Hmm.. Je sais presque où on est ! Un temps.. On reprend notre souffle. Non parce qu'on a quand même bien sprinté et en plus de ça on a tourné dans tous les sens pour les semer ces boulets. Donc oui, désolée mais on a le droit à cette pause. Ah oui ! Précisons le aussi nos j'ai besoin de frapper ce chat aussi ! Il veut pas se la fermer ce con ! Il a d'ailleurs le droit à deux paires d'yeux plus que furax sur lui, qui ne désirent qu'une chose, sa mort.

-Laisse-moi faire la peau à ce chat...

-Désolée je garde ce privilège pour plus tard.


Je regarde autour de nous. Bon on a tout interet à se casser bien loin maintenant. Et quand je dis ça je parle de hors de l'aéroport. Genre loin quoi ! Je regarde mon charmant accompagnateur.

-Oh fait ! Katharynna Jehms, enchantée ! Et lui c'est Princesse et oui c'est un mec.

Je marque une pause.. Dans le fond ce chat n'a pas de chance quand même. J'espère qu'Utu est pas allergique aux chats.

-Je te paye le taxi si tu veux mais là on a tout interet à partir loin de cet aéroport de malheur. Tu as un endroit où aller ?

Je le regarde de mes grands yeux bleus. Han ! Il est vraiment trop mignon ! Ma petite sauterelle d'amour !

Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Dave
Messages : 1193
Localisation : DTC.
Loisirs : Casser des dents.
Humeur : Je crains qu'elle ne soit pas très lumineuse !
avatar
David Williams

Personnage...
Pouvoir: Astre (Dave) & Source (Alice).
Dieu: Utu
Age: 27
Dim 29 Mar - 13:48
Pourquoi il faut toujours que quelque chose cloche dès que je vais quelque part ? J'ai l'impression que c'est une vraie malédiction. Hop. Tu poses le pied quelque part, il arrivera forcément une catastrophe. Enfin là, on est loin de la catastrophe, tout de même, je dis pas. Mais c'est pas non plus ce que j'appelle une promenade de santé d'être poursuivi par une bande de flics. Enfin. Pas des flics. Mais des vigiles. C'est pareil, au final. Ils sont tous dangereux pour moi. Faut pas qu'ils voient mes papiers. Si c'est passé à l'aéroport de Shanghai, pas sûr que ça passe ici. Enfin j'imagine. Il leur suffirait de contacter les contrôleurs aériens d'Australie, et je serais foutu.

Pensons pas à ça, hein. Je mets un peu de temps à reprendre mon souffle - la miss blonde à côté de moi a déjà l'air plus sportive que moi, c'est dingue. Enfin pour une "James Bond girl" (et le terme m'a tiré un demi sourire) c'est pas bien étonnant. C'est marrant mais je la vois bien dans le rôle, tiens.

Appuyé contre le mur d'une main, je me remets debout en soupirant. Mes jambes me font un peu mal, ça fait un moment que j'ai pas fait de sport comme ça. Puis, je lève les yeux vers la blonde. Hausse les épaules. Princesse ? C'est… original ?

- Parce que tu vas le garder, ce chat ? J'espère que t'en feras une descente de lit. Enfin je dis ça…

Un nouveau soupir m'échappe, et je détourne les yeux, mal à l'aise. Je sais pas trop quoi dire.

- Moi c'est David. 'fin. Dave. Ça ira très bien.

Embarrassé, je croise les bras. Je me vois mal lui raconter d'où je viens. Déjà moi, j'ai un peu de mal à m'y faire. Et ce serait bien si elle se mettait pas à partir en courant. J'ai pas envie de lui faire peur.

- Nan, je… Je suis arrivé y a pas longtemps. Mais je sais pas vraiment où aller. J'ai pris une chambre dans un hôtel, le temps de retrouver ma sœur.

C'était sur un coup de tête. J'ai pas vraiment réfléchi à ce que je ferai si je la retrouvais pas. Peut-être que je m'attendais même pas à ne pas la retrouver… Maintenant je suis complètement paumé. Dans une ville où je comprends même pas la langue. C'est clair que j'ai pas vraiment brillé par mon intelligence sur ce coup-là.

- Mais t'inquiète. Je me débrouillerai bien, je continue en haussant les épaules. En général j'y arrive bien.

Un sourire se glisse sur mes lèvres et je m'étire un peu. Mon dos craque dans le processus. Bon, je vais pas me mentir, mais ça risque d'être une situation assez merdique très rapidement si, petit un : je me trouve pas un job ; petit deux : je me trouve pas un vrai endroit où loger ; petit trois : je retrouve tout simplement pas ma frangine.

Très honnêtement, je suis pas certain d'être dans la meilleure des situations. Mais je suis pas non plus SDF… Pour le moment…

- Mon hôtel est dans une rue pas trop loin. C'est sympa de proposer en tout cas, mais je retrouverai probablement le chemin.

Puis, avançant jusqu'au bout de lui ruelle, je regarde à gauche et à droite avant de faire une grimace.

- Enfin, euh… ça dépend d'où…

Merde, mais on est où là ? Grumbl. Ça y est, je sens le truc prise de tête…

Voir le profil de l'utilisateur


S'illumine en #47032C.
Vogue en #67BBCE.

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Dim 29 Mar - 19:18
J'espère vraiment que mon cher et tendre Apollon aime les chats sinon ça risque de pas être triste à la maison. Enfin bon ! On verra bien ! Ca se trouve ce satané matou aura disparu dans 2 jours ou la vielle sera venu le récupérer. Oh mon dieu ! La vieille à la maison ! Quelle horreur ! Je veux pas d'un truc pareil chez moi ! A ca non ! De toute façon à mon avis elle est trop stupide pour pouvoir arriver jusque là. Elle se rachetera un prochain pure race au salon félin mondial anuel et on en parlera plus. Putain qu'est ce que ça me dégoute.

Bon reportons notre attention sur ma chère et tendre petite sauterelle. Elle est mignonne hein ? Mignonne et un peu rouge suite à notre petite course. C'est que ce jeune garçon n'aurait pas l'habitude de courir ? Pourtant il n'est pas si vieux on doit avoir une certaine endurance à cet age .. Apres je connais pas le métabolisme humain donc c'est toujours compliqué de savoir mais je ne pense pas me tromper en disant qu'il manque d'entrainement sportif ce jeune homme !

-Parce que tu vas le garder, ce chat ? J'espère que t'en feras une descente de lit. Enfin je dis ça…

Je réfléchis un instant. Je laisse paraître une moue dubitative. Il soupire, semble éviter mon regard. Mais .. Il est pas mal à l'aise face à moi quand même ..? Je lui fais peut être peur .. Oh nan ! Je veux pas faire peur a un petit ange comme ça ! Je l'aime trop, il est trop choupi !

-Boarf .. On verra bien ! Ca dépend du divinité de la maison, si elle en veut ou pas. A moins que je me fasse un manteau avec sa peau .. Hum.

L'idée n'est pas mauvaise mais avec ça je ne peux guère plus me faire qu'un col. Bon c'est déjà ça après. Oh .. Un col blanc ! Ca me fait pensé à un vieux manteau d'hermine que je n'ai eu l'occasion de sortir depuis un bon bout de temps ! Oh ! Il faudrait vraiment que je trouve l'occasion de le ressortir ! Un grand moment ! Pour fêter l'aboutissement de quelque chose !

Il se présente. Hmm. David. C'est choupinou comme nom. Ca lui va pas trop mal en plus. Héhé ! Ma petite sauterelle d'amour !

- Nan, je… Je suis arrivé y a pas longtemps. Mais je sais pas vraiment où aller. J'ai pris une chambre dans un hôtel, le temps de retrouver ma sœur.

Wait. Il est paumé quoi. Pauvre enfant.

-Oh retrouver ta soeur. Un grand programme. Et a en jugé ta tête et ton accent tu n'es certainement pas du coin. Stokholm n'est pas la plus grande ville du monde mais c'est facile de s'y perdre au début..

-Mais t'inquiète. Je me débrouillerai bien.En général j'y arrive bien.


Je marmonne un vieux « si tu le dis » en haussant les épaules comme il venait de le faire un instant plus tôt. Sérieusement. Je vois pas comment il pourrait s'y retrouver là. Il est pire que paumé c'est évident .. Et non je ne dis pas ça parce que j'ai envie de l'adopter !

- Mon hôtel est dans une rue pas trop loin. C'est sympa de proposer en tout cas, mais je retrouverai probablement le chemin.

Baby dadou .. Je crains que tu te trompes sur ton cas. Dans 3 secondes tu te retournes et me dis que tu sais pas par où aller ..

1, Il avance.

2, Il s'arrête et regarde.

3, Il parle ..

-Enfin, euh… ça dépend d'où…

Bingo. Je me rapproche de lui.

-Bon écoute je ne sais pas quel hôtel tu as pris mais, tous les hôtels de proximité son regroupé par là sauf l'auberge de jeunesse qui est là, dis je en pointant du doigt deux rues tour à tour. Maintenant si tu es perdu appelle moi sur ce numéro je t'aiderais.

Je pris son poignet et un stylo et y inscrivit une suite de numéro.

-De même si tu as un quelconque problèmes. J'ai une grande maison, je peux même t'héberger.. Je te dois bien ça après ces péripéties félines tout de même !

Je lui souris gentillement. J'étais contente de l'avoir rencontré.

Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Dave
Messages : 1193
Localisation : DTC.
Loisirs : Casser des dents.
Humeur : Je crains qu'elle ne soit pas très lumineuse !
avatar
David Williams

Personnage...
Pouvoir: Astre (Dave) & Source (Alice).
Dieu: Utu
Age: 27
Dim 29 Mar - 20:56
Pas du coin ? C'est le cas de le dire, je crois bien. Pas sûr que l'Australie puisse être considérée comme proche ; quoique, la terre est ronde, si on passe par le pôle nord, ça devrait le faire nan ? 'fin bon, c'est pas comme si j'étais spécialement doué en géographie, déjà à la base. Une petite voix aimerait ajouter que, pourtant, la cartographie n'est pas si compliquée. Qu'après tout, j'ai déjà étudié ça ; pour pouvoir me repérer, survivre.
Tu te souviens des opérations. Penchés sur vos cartes pendant des heures pour étudier le terrain ; c'est pas la même chose. Ici, y a tellement moins de poussière. Ici, les bâtiments sont réguliers. C'est vrai. Il n'y a quasiment rien qui puisse te rappeler la Syrie, et pourtant, tout, à chaque instant, te pousse à t'en souvenir. Des petits mots, parfois, qui claquent comme ça dans ta tête et te lancent des flashs que tu n'identifies pas. Comme des visions d'une autre vie. Une autre vie que tu as vécue, mais que tu refuses de voir comme tienne. C'est tellement loin. Tellement, tellement loin de toi.
Mon sourire est un peu troublé, probablement. J'acquiesce lentement, hausse les épaules. Elle non plus, elle a pas l'air de venir d'ici. Enfin, j'imagine. Elle a pas vraiment l'air d'une suédoise, je sais pas pourquoi. Même si elle est blonde. C'est le nom peut-être. Ou l'accent. La voix. Les habits peut-être ? Je sais pas vraiment. Mais bon, elle est probablement habituée. Sinon elle dirait pas les choses comme ça.

J'essaie de la rassurer et de lui dire que je me débrouillerai. Parce que j'aime pas compter sur les autres. Ça m'énerve de me dire que je peux pas survivre sans eux. Même si c'est le cas, semblerait. Il faut bien que je me rende à l'évidence, je sais pas du tout par où aller. Comme le dirait certaines personnes : "ah bah c'est ballot…"

Je me re-retourne vers la jeune femme et esquisse une moue un peu boudeuse. Je dois avoir l'air bête, pour changer. Un soupir m'échappe. Elle s'approche alors et attrape mon poignet, pour m'y écrire une série de chiffres en me conseillant de l'appeler si j'avais un problème. J'acquiesce légèrement, un peu troublé.

- Ah… Merci, c'est cool. J'arriverai à retrouver mon chemin à partir de là, je pense.

Un sourire s'étire sur mes lèvres. Léger, mais bon.

- Bon courage à toi avec ta créature du diable, je continue en désignant la bestiole dans ses bras. Merci pour le coup de main, miss Kathy. J'espère qu'on se recroisera. Je t'appelle si j'ai un problème.

Je le ferai probablement pas… Ou peut-être que si. À voir ? Je sais pas trop. J'ai pas envie de la déranger, elle a l'air d'être quelqu'un de très occupé. Alors… enfin on verra.

- À la prochaine.

Un nouveau sourire, et un geste de la main avant que je ne parte. On ne sait pas trop quand on se reverra.

Voir le profil de l'utilisateur


S'illumine en #47032C.
Vogue en #67BBCE.



Page 1 sur 1
 
Les Chroniques de Sumer :: Stockholm :: Centre commercial :: Les allées
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.