Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
 :: Le Monde :: Amérique du Nord
Allongé au milieu du désert. Mais pas mort. Ou presque.
Renzo
Messages : 1284
Localisation : Dans la merde jusqu'au cou... Mais genre vraiment.
Loisirs : Border Ersh avant qu'il se couche
Humeur : Comme une souris asthmatique devant un tigre, haha !
avatar
Renzo Layne

Personnage...
Pouvoir: Primordial et complémentaire, la grande classe pas vrai ?
Dieu: Ershkigal
Age: 380 cette année, ça se fête non ?!
Dim 19 Oct - 12:21
HRP : Désolé du retard vraiment, dis moi si tu veux que je change quelque chose surtout ! (je sais même pas si il y a un désert là bas, ce genre de choses)

Faut pas croire que je me retrouve n'importe où par le hasard de là où me mène mon pouvoir.
Parce que si je l'utilisais tout le temps, je finirai en taupe complète, incapable de supporter la lumière du jour, et je passerai surtout les trois quarts de mon temps à me perdre sur terre, ce qui je vous l'assure est loin d'être mon passe-temps favori. Cette fois, je n'ai donc pas procédé comme la dernière fois (oui, il m'arrive de tirer des leçons parfois, et le petit trip mode perdu en Europe avec pour seule compagnie une créanne ça m'a pas super emballé. Bien qu'elle ait été gentille hein, c'est pas sa faute ! Enfin je crois que je lui ai juste foutu la trouille de sa vie quoi...)
Donc cette fois, transport classique, c'est à dire avion ! Je déteste rarement quelque chose, voir même jamais je suis plutôt bon publique, mais si il y a deux choses que je hais, c'est Steek et les avions. Les avions plus encore que Steek je crois. C'est simple, déjà à l'époque où je suis né ça existait pas ces trucs volants -non mais c'est du délire quoi ! Faire passer des tonnes par millier au dessus de nos têtes ça nous avait même jamais traversé l'esprit quoi!- ensuite parce que j'ai du prendre l'avion allez... 35 fois dans ma vie (uniquement pour les missions je précise) et y'a pas un seul voyage qui n'a pas foiré/crashé/été attaqué/détourné/abîmé. Je vous dis pas le nombre de médiums créés dans le avions.
Mais bon aussi, quand on a un missionnaire dans une boîte de conserve volante et un tas de créannes folles furieuses aux diverses transformations ça le fait pas... Le pire souvenir ça doit encore être quand j'ai eu affaire à un tigre en pleine zone de perturbation. Voilà pourquoi j'aime pas les avions.
Mais bizarrement, cette fois il ne s'est pas passé grand chose. A part le fait que la créanne assise à côté de moi -pas de bol, je suis sûr que c'était voulu en plus- a passé tout le voyage à me fixer avec des yeux de rhinocéros constipé et a envoyé ma barre de chocolat à l'autre bout de l'appareil pour me signifier de changer de place, ça va. Je me considère comme largement chanceux, je le mettrais même bien dans la catégorie « voyage à tendance agréable », et il serait bien le premier.
Bon après je vous fais pas le topo sur les aéroports bondés et les passants étonnés de me voir arriver sans bagages, en T-shirt, l’œil morne et le pas lent. Après ce fut une loooooongue loooongue marche vers un endroit plus ou moins connu, plus ou moins paumé au milieu du désert. Vous vous demandez ce que je fous là ? Moi aussi, un peu.
La mission consiste juste à récupérer des infos et  nettoyer, c'est ce qu'on fait le plus souvent en fait. Bon sauf que là, si j'avais su que le dossier avait autant traîné je me serai peut-être bougé un peu plus tôt. Rien de bien bizarre, juste un petit massacre quoi. Apparemment un gars aurait tué le reste de sa bande comme ça, en mode « yolo vous me faites chier crevez ! ». Pourquoi ça nous intéresse ? Parce que Mercutio est passé dans le coin y'a pas longtemps. Il était pas le seul bien sûr, mais disons qu'il y a eu une petit réunion improvisée de créanne à cause de son arrivée. Mercutio, c'est une créanne ancienne de Utu. Plutôt raffinée, dans son genre disons. Autant Eugène pense qu'à séparer une tête d'un corps, autant Mercutio aime plutôt vous désosser vivant sans se salir les mains. On a jamais réussi à l'impliquer dans quelque chose de façon exacte avec des preuves, pourtant on le soupçonne d'un bon tas de choses.
Par contre je me demande ce qui l'a poussé à se rendre à la frontière du Nevada et de la Californie. On sait qu'il déteste le soleil, ça lui va moyen... Encore une machination à laquelle il va falloir faire attention, ils sont fatigants parfois... Bon et puis à force de marcher sous le soleil de plomb, il faut s'avouer quelque chose, c'est que je suis encore une fois bel et bien perdu. Et pas trop de passants, ce serait trop facile hein...
Je finis par m'asseoir par terre et jouer avec les cailloux. J'ai pas chaud, c'est déjà ça de gagné. Mais qu'est ce que c'est chiant de courir quand on ressent même pas la fatigue, vous imaginez pas ! Je devrai pas être trop loin de la frontière pourtant, ils ont pas de poste de douane ici ? Je soupire.
Franchement, je sens que c'est encore le genre de mission qui va durer super longtemps pour rien.
Je bascule en arrière et m'allonge sur le sol. Si je faisais le mort ? Oui j'ai que ça à foutre venez pas m'embêter ! Tiens, on dirait qu'une aura se rapproche assez vite... Je fais quoi, je demande mon chemin ?
Bah, tant pis. Au pire je me ferai juste roulé dessus.
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 3
Localisation : Some where
Loisirs : nombreux et variés
Humeur : Bof
avatar
Gus Valelly

Personnage...
Pouvoir:
Dieu: Enlil
Age:
Dim 28 Déc - 1:10
[Hrp: un magicien n'est jamais en retard, ni en avance d'ailleurs... vous l'aurez compris je ne suis pas un magicien, mes plus plates excuses]

Bon, je crois qu'il est grand temps de faire un bilan, maintenant que tout à pu décanter. Après tout, j'ai je ne sais pas combien d'heures devant moi, c'est le bon moment pour faire ça. D'abord qu'est-ce qui s'est vraiment passé? Mes vieux potes se sont étriper par une créature sauvage. Pourquoi j'ai survécu? Vraisemblablement, rien d'autre que la chance, il n'y a aucune bonne raison, elle a probablement du penser que le coup que j'ai pris à la tête me serait fatal.... Elle a pensé... Je sais pas pourquoi mais même si c'est complètement fou, cette créature ne pouvait être un simple animal, le cadavres étaient éventrés, puis pas de morsures non plus ni de morceau de chairs arrachés, juste découpés dans le vifs comme pour un meurtre...

Putain sans déconner où est-ce que je vais chercher ces conneries moi? Parce que je veux qu'il y ait une logique probablement, ça me rassurerait, parce que comme ça mon sentiment d'être suivit par je ne sais trop quoi se confirmerait, j'aurais pas l'impression d'être juste devenu fou parce que.... parce que j'ai perdu le peu que j'avais en ce bas monde putain.... Et maintenant y a ce putain de vent qui me souffle dans les yeux, ça provoquant ce foutu réflexe lacrymale à la con....

Je décide de m'arrêter un peu au bord de la route une première fois. Le soleil tape dur aujourd'hui. Je sais plus quelle auteur français improbable avait comparé les rayons du soleil à du métal liquide et bah ce mec à probablement dû passer une journée paumé au milieux du désert parce que c'est exactement ça. Le soleil me fond sur la gueule et vient me brûler le visage sans le moindre élan de pitié. Y a pas à chier c'est vraiment une journée de merde. Au moins j'ai un peu d'eau... ouais elle est chaude mais c'est toujours mieux que de garder le gosier sec. J'en profite pour vérifier ma bécane, avec cette température, un truc qui cloche et je suis bon pour attendre la dépanneuse pendant 3 heures... et je suis pas assez sereins pour rester 3 heures sans progresser, plus je parcours de miles, mieux je me porte. En fait à la base je voulais des réponses, mais j'ai l'impression d'être en train de fuir. Un mec avec un canon scié planqué dans son sac de selle fuit, la putain de logique à la con si vous voulez mon avis.

Je relance le moteur, son ronronnement me dit que du bien, ma jauge d'essence un peu moins mais je suis presque sûr de pouvoir atteindre la prochaine pompe.... sauf si je me suis planté dans le compte de la conso.... les maths c'est très surfait de toutes façons, je vais plutôt prier pour un peu de chance.... juste encore un peu.

J'avale encore quelques bornes quand au loin, je vois un truc sur le sol... probablement un effet d'optique, on s'y habitue jamais à ces trucs là. Certains motards disent même que si on s'arrête on peut croiser notre propre mort.... Au point où j'en suis de toutes façons je vais certainement pas freiner.... Oh putain c'est un mec... Obligé je freine de toutes mes forces sas quitter le type au sol des yeux, je vois chaque mètre qui nous sépare se réduire et je fini pas tourner brutalement pour coucher la bécane et la forcer à s'arrêter. Bien entendu, aujourd'hui j'avais pas mis de protections.... Journée de merde. le métal de la bécane frotte et lache des putains d'étincelles, ma jambe frotte carrément au sol et je sens mon jean se déchirer avant que le bitume brûlant attaque ma peau mais au moins , je m'arrête.

Je reste comme ça, au sol, quelques secondes. Re merde, maintenant en plus je dois refaire la peinture. Bien sûr c'est pas important, j'ai la peau arraché sur une partie de la cuisse mais PUTAIN J'ESSAIE DE PAS Y PENSER BORDEL DE MERDE ET LOI DE MURPHY DE MERDE. Je laisse échapper un long soupire et tire un clope dans mon paquet avant de soulever les 350 kilos de ma bécanes qui m'écrase la jambe. Je balance mon casque au sol, extirpe mon canon scié de la sacoche et me dirige vers le mec à terre. Ouais le flingue c'est une précaution, des mecs se sont déjà fait buter avec un truc du même genre, les gars se font passer pour mort et plante le premier qui s'approche pour lui faucher tout ce qu'il a et abandonner son cadavre dans le désert. On vit vraiment dans un pays de merde quand même.

Bref je me dirige vers le mec et lui tape dans les côtes du bout du pied en braquant mon arme sur lui. Remarque il a vraiment l'air plus mort que vif celui là.

" Hey mon gars, t'es mort? ou tu as juste choisi le pire endroit du monde pour taper une sieste?"

Je sais pas trop ce que j'attends comme réponse ce type est plus blancs qu'un cadavre et sous un soleil de plomb comme ça, c'est plutôt étrange.... de toutes façons, ma vie à prit une tournure déjà complètement tarée, au point où je suis que ce mec se relève et essaie de me bouffer le cerveau comme un bon gros zombie, ça sera juste l'occasion de baiser une cartouche dans son crâne.



Voir le profil de l'utilisateur

Renzo
Messages : 1284
Localisation : Dans la merde jusqu'au cou... Mais genre vraiment.
Loisirs : Border Ersh avant qu'il se couche
Humeur : Comme une souris asthmatique devant un tigre, haha !
avatar
Renzo Layne

Personnage...
Pouvoir: Primordial et complémentaire, la grande classe pas vrai ?
Dieu: Ershkigal
Age: 380 cette année, ça se fête non ?!
Jeu 22 Jan - 22:31
HRP : T'inquiète je suis pas mieux xD Pense à répondre au recensement si t'as un peu de temps ;p

C'est fou comme des fois, le ciel s'en tape. Je sais même pas si ma bordel de phrase a un sens. Mais vous savez, ce jeu là pour regarder les nuages, oui ce truc chiant que vous faisiez quand vous êtes petits ! Ben voilà, c'est tellement plus drôle quand il y a des nuages non ? Ben dans le désert il y en a pas. C'est un truc plat, long, grand et y'a même pas un foutu nuage pour se divertir. J'ai une théorie d'ailleurs. Je suis sûr et certain que les nuages ne passent que dans les pays où les gens ont le temps de les regardez. Donc lui le ciel, il s'en fout (si si c'est logique ok ?!) tout autant que nous on s'en fout de lui. Même si au fond c'est pas moche le ciel. Juste... Bleu. Et surtout... Ha bah non en fait, juste bleu.
Tellement bleu et -il faut le dire- chiant que j'ai fini par fermer les yeux. Pas dormir hala le bien grand mot, non juste fermer les yeux au milieu du désert sous une supposée chaleur d'Enfers (et les Enfers j'en connais un rayon vous pouvez me croire !) Enfin bref. C'est calme le désert en fait. Tellement que je pourrais faire mes entraînements là d'ailleurs ! Bon sauf que niveau ombres et ténèbres c'est pas le top je sais... Bon et puis y'a personne, évidemment. Pas de bruits, pas de gens. Finalement je m'ennuie autant qu'en marchant... Ça doit bien faire deux heures que je suis là pourtant.
Un léger vrombissement semble se rapprocher. Assez vite en fait. Vous voulez rire ? (bien sûr que vous voulez rire, je le sais) Comme il n'y avait personne depuis des heures ma première pensée fut de croire qu'il s'agissait non pas d'un humain mais d'un vautour à moteur. Ho pétard faudra que je fasse gaffe qu'il me bouffe pas les organes, c'est grave dégueulasse ça !
Le bruit se rapproche et je reste immobile, priant pour mes muscles que je voyais déjà arrachés à coups de becs. Puis le son se fait crisant, comme des bruits de freins avant de racler le sol rugueux (ouais ça s'entends, le métal contre le sol ça fait un crissement atroce je vous dis pas !) Je suis tenté d'ouvrir un œil mais me ravise. Imaginez c'est vraiment un vautour en ferraille, ben je veux pas voir ça les gens, rien que le nom c'est moche.
Puis j'entends des pas. P'tain en plus ça marche cette horreur ?!

- Hey mon gars, t'es mort? ou tu as juste choisi le pire endroit du monde pour taper une sieste?

Je fronce un sourcil dans ma tête. Heuuuu nan, pas possible que ça parle, c'est donc un être humanoïde. Et ça a pas l'air d'être le mec que je cherche. Ouais enfin ça j'en sais que dalle, faudrait que je regarde sa tête pour voir. Mouais, mais il a l'air plutôt sceptique quant à mon actuelle position, je vais donc la jouer classieusement soft ok ?

_ Nan je bronze man, nuance. D'ailleurs tu devrais pas essayer c'est grave chia- (j'ouvre les yeux en continuant de parler) ho putain mais il est super classe ton gun ! Par contre tu peux le pointer genre un peu plus à droite ? Non parce que là c'est un peu ma tête qu'il a en ligne de mire...

J'essaye de voir sa face mais c'est pas super facile parce qu'il a eu l'amabilité de se foutre en plein contre jour. J'essaye donc de me décaler tout en restant en mode "sieste" ce qui me donne l'air proprement d'une limace.

_ Mais en plus t'as trop la tête du mec que je dois trouver quoi... T'aurais pas massacré ta bande de potes par hasard ?

Renzo : 1, Tact : 0, je gagne toujours à ce jeu là je vous jure.

_ Bon et sinon tu veux pas me prendre en stop ? Faut que je retrouve des cadavres c'est pas un job super coo- mais t'es blessé ?!

Oui, je marque aussi beaucoup de points dans la vitesse de réaction. Beauuuuucoup. Je grimace.

_ Ça fait mal ?

"Non franchement c'est super agréable, tu vois si je fous mon doigt dedans je peux toucher l'os !" M'est d'avis que je risque de me la prendre, sa balle...
Voir le profil de l'utilisateur



Page 1 sur 1
 
Les Chroniques de Sumer :: Le Monde :: Amérique du Nord
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet