Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
 :: Stockholm :: Collines
J'adore les histoires qui finissent bien !
Steek
Messages : 497
Localisation : Juste derrière toi, pour mieux te manger mon enfant...
Loisirs : Avoir l'air classe et faire ch*er le monde !
Humeur : Va savoir, mon coco~
avatar
Lewis Steek

Personnage...
Pouvoir: Pouvoir ? Quel pouvoir ?
Dieu: Non renseigné
Age: Quand on est poli on demande pas.
Sam 6 Déc - 0:34
HRP : Désolé du retard, dis moi si quelque chose ne te va pas surtout !

J'adore les histoires qui finissent bien.
Parce qu'au fond, à la Congrégation, tout finit toujours bien, merveilleusement bien, avec des pépites dans les yeux et des bonbons à la sortie. Tout est rose, miraculeux, si brillant... Et comme je suis le directeur de la Congré, je dois forcément aimer ça.
Ben non. Je déteste, j'exècre quand les choses finissent pour le mieux. Parce que le "bien", on connaît pas ici. Si quelque chose semble bien finir c'est qu'on a légèrement oublié quelques cadavres sur le côté, qu'on trouvera deux jours plus tard. Non pas que les cadavres me révulsent plus que ça, je trouve même leur mise en scène toujours plus originale de la part des créannes d'ailleurs (qui commencent à devenir de vraies meurtrières en série pour certaines va falloir que je m'y penche), non ce qui me dérange dans les cadavres c'est la paperasse. Le nom de mademoiselle (ça s'écrit avec un K, pas un C, et là il y a deux L et blablabla...), les vêtements du monsieur à répertorier, toujours mentir sur la mort et supporter les gros yeux de Renzo qui doit les accompagner aux Enfers (faudrait qu'il apprenne à se détacher un peu de ses sentiments, après tant d'années il devrait pourtant savoir faire, bien que ce soit un amateur total).
C'est pour ça que je suis sorti, un peu. Ma dernière sortie date du port, où il faisait déjà froid, alors vous imaginez même pas ce que c'est maintenant je vous jure. J'aime pas quand il fait froid. Quand il fait chaud non plus quoique. Non, si je suis sorti c'est juste pour échapper aux dossiers, ne croyez rien d'autre.
Je fais quelques pas. Pourquoi les collines d'ailleurs ? Comme si marcher n'était pas assez fatigant comme ça... Je me prends les pieds dans une herbe un peu trop haute. Je soupire. Je ne vais pas me mettre à grogner comme cet affreux zombie, tout de même ! Non, je soupire juste. Ça devrait être interdit des herbes folles aussi hautes. En plus il y a du vent, je devrai déclarer que raser cette colline est d'intérêt publique.
J'atteins ce qui semble être le sommet de la plus petite. On voit les toits de Stockholm c'est drôle. Quelle ville... Transformée. Si on pense à son histoire, que diraient les historiens si ils savaient ce que cette ville est aujourd'hui ?Rien, probablement, ils n'y croiraient pas.
Un petit rire m'échappe. Pardon, c'était plus fort que moi. Cette ville, ce tapis de maison, tout ça n'est qu'une foutue illusion. Cette ville n'existe plus depuis longtemps. Un parlement ? Quel parlement ? Ici ce sont les Dieux, les Créannes, les Missionnaires et même les médiums qui font la loi, les politiques ne sont plus rien.
Quel triste monde... Je rigole. Ironie. Car d'après les divinités qui nous dirigent il n'a jamais été plus triste et moche (et que je ne suis évidemment pas de leur avis). Pff, stupides créatures. Vous pensez encore à Sumer alors qu'ici, sous vos yeux se déroule la construction d'une ville temple ? Ridicules. Vous êtes ridicules, mais bon c'est pas comme si c'était nouveau.
Je regarde la mer. Faudrait que j'aille faire un tour à New York. Pourquoi ? Je sais pas, ça fait longtemps que j'y suis pas allé? C'est nul comme ville, soyons clairs que le bruit, l'odeur et tout le reste m’écœurent profondément, mais il faudra que j'y retourne, un jour. A m'entendre penser on croirait que je suis maso... Quoique, de toutes façons ces foutus créatures me laisseront jamais me déplacer jusque là...
Tiens, il est quelle heure au fait ? 14h, le début de mon cours d'histoire des civilisation pour la classe humains-médiums. Bof tant pis, ils rattraperont. Oui, ils rattraperont un cours que je ne leur ai pas fait, ça vous dérange ? J'ai envie de rester là en fait...
Un bourrasque m'arrive en plein dans la figure, une bourrasque et son air marin absolument indigeste. Je serre les dents. Ça m'a décoiffé. Sérieusement ? Je fais demi tour d'un pas avenant. Tu vas voir Enlil, tes missionnaires vont morfler cet après midi pour cette petite vanne pourrie.
Je commence à descendre la colline lorsque je sens une aura. Faible encore. Une créanne ? Chercherais-tu à me soudoyer avec un peu de distraction, pour te faire pardonner ? Elle a intérêt à être résistante, je ne suis pas vraiment d'humeur... Je ne suis jamais d'humeur, de toutes manières.
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdesumer.forumactif.org



Messages : 100
Localisation : Euh.... Sur Terre? Pas sur...
Loisirs : Chanter ou traumatiser le monde, ça dépend
Humeur : Je vois des arc en ciel partout! Non mais sans rire?
avatar
Kiara Blood

Personnage...
Pouvoir: AHAHAHAHA. Ah merde, c'était sérieux?
Dieu: Enlil
Age: Le mur va finir dans ta tête si tu reposes cette question.
Mar 9 Déc - 20:04
C'est bête de pas savoir où aller. C'est vrai quoi je sais pas ce que je fous là. Je cherchais des réponses à mes questions, mais mes questions je ne sais même pas les formuler. C'est bête. Et maintenant? J'ai besoin de me défouler je crois. Peut-être de courir? J'aime courir. J'aime cette impression de liberté que je ressens alors quand le vent fait voler mes cheveux. J'aime tellement ça. C'est la seule chose qui m'appartienne vraiment. Je ne sais même pas qui je suis. Suis-je du côté du bien où du mal? Suis-je plutôt heureuse ou malheureuse? Suis-je un mirage ou une réalité? J'en sais fichtrement rien.
Alors me voilà, courant à travers les collines d'un soit disant nouveau chez-moi, pour une durée indéterminée. Je veux des réponses certes. Mais des réponses à quelles questions? A quelle fin puis-je courir si je ne sais poursuivre mon avenir ni même vivre le présent? Je me sens un peu futile. Ai-je une quelconque raison de vivre? Une quelconque raison d'exister? Tant de questions que je ne me sens sûrement pas prête à poser, par peur d'une réponse un peu trop grande et terrifiante.
On m'a dit un jour que le temps arrangeait tout. Mais ça fait des années que je patiente, et rien n'a changé. Je suis toujours pleine de cette curiosité inhumaine et parfois trop prenante. Pleine d'envies et de passions, mais vide de sentiments, quand bien même je sais ce qu'ils veulent dire. Je me perds.
Pourquoi suis-je née si mon créateur n'a même pas daignée poser sur moi le moindre regard? Je veux des réponses. J'en veux. J'EN VEUX!
Mais me voilà arriver sur un point en hauteur. C'est beau. N'est-ce pas la mer tout en bas qui me nargue de sa belle couleur d'où les rayons d'un soleil bien timide renvois une brillance presque irréel. Vous devez penser que je suis en permanence dans un état de découverte. C'est sûrement vrai. Mais après tout je suis ainsi faîte. Je ne me pose que trop de question. C'est fort embêtant. Je vois alors un homme devant moi. Il est de dos. Il a l'air pensif. Je n'aime pas déranger les gens, aussi, par respect, je reste là, appuyée contre un arbre, me posant de nombreuses questions sans en émettre le moindre son, tout en regardant un paysage merveilleux, bien qu'un peu triste.
Voir le profil de l'utilisateur



Steek
Messages : 497
Localisation : Juste derrière toi, pour mieux te manger mon enfant...
Loisirs : Avoir l'air classe et faire ch*er le monde !
Humeur : Va savoir, mon coco~
avatar
Lewis Steek

Personnage...
Pouvoir: Pouvoir ? Quel pouvoir ?
Dieu: Non renseigné
Age: Quand on est poli on demande pas.
Sam 27 Déc - 12:41
HRP : Désolé du retard et du post pas très clair sueur

J'aperçois enfin l'animal. Je ne leur manque pas de respect, ce ne sont pas des hommes, et par définition ce qui n'est pas homme est animal. Ou végétal, mais sa structure ne me fait pas vraiment penser à celle d'une plante. Quoique. Un tronc, deux racines et deux branches sur les côtés. Le seul élément qui fait tâche c'est cet espèce de sphère qui lui sert de tête. Vous aussi vous trouvez ça en trop ? Si elle est trop chiante je la débarrasserai de cette option.
Elle est pas si moche. Pour une créanne je veux dire. Quand même moins belle que l'autre panthère (halala, qu'est ce qu'elle était drôle celle là) mais une fille, déjà. Je dirais pas que je n'aime pas les filles, on me soupçonnerait d'être de l'autre bord, mais je n'aime pas les filles. Et je ne suis pas gay, merci.
Je vous l'ai dit, je les considère comme des animaux, et comme je ne suis ps non plus zoophile je ne risque pas de la trouver belle. Au moins, elle se tient calme, elle ne doit pas encore sentir les auras. Dommage pour elle. Alors, j'en fais quoi cette fois ? Je me fais passer pour un gentleman ? Je suis déjà gentleman. Je fait le bâtard ? Je suis aussi déjà un bâtard. Peut-être que je devrai y aller au naturel ? Ça c'est une approche qui me plait...
Je passe à côté d'elle, l'air indifférent. Hm, oui ça c'est moi au naturel. Quoique. Je sors une cigarette. Allez, amusons nous ! Je me retourne vers elle et finis par m'approcher. Va t-elle fuir ? Une créanne peureuse ce serait drôle. Ça me donnerait une occasion de me moquer d'Eugène...
Je souris, l'air aimable (j'ai toujours l'air aimable, soyons clair, sauf avec Renzo et encore je fais des efforts) et lui lance d'un ton interrogateur.

- Vous n'auriez pas du feu, par hasard ?

Il est bien connu que je suis un humain tout à fait normal qui se balade sur la colline et fume en plein milieu d'une étendue d'herbe sèche. Il est également évident qu'une créanne qui a l'air tout juste née saura me fournir du feu, acheté un peu plus tôt en ville. Nous sommes dans un monde normal avec des gens normaux qui n'obéissent à absolument personne aux capacités divines, et comme nous sommes normaux nous nous faisons royalement chier.
Vous voyez, c'est exactement pour ça que je trouve ce monde si drôle...
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdesumer.forumactif.org



Messages : 100
Localisation : Euh.... Sur Terre? Pas sur...
Loisirs : Chanter ou traumatiser le monde, ça dépend
Humeur : Je vois des arc en ciel partout! Non mais sans rire?
avatar
Kiara Blood

Personnage...
Pouvoir: AHAHAHAHA. Ah merde, c'était sérieux?
Dieu: Enlil
Age: Le mur va finir dans ta tête si tu reposes cette question.
Lun 29 Déc - 22:42
Je ne suis pas du genre violente. Au contraire, j'ai soif de connaissance, et je suis plutôt pacifiste. Mais faut pas me chercher.
L'homme se rapproche alors de moi mais je n'ai pas peur. Moi peureuse? Même pas en rêve. Je ne fais pas même semblant de sourire et reste de marbre. Il finit par passer indifféremment à côté de moi avant de me sourire. Il tire une clope de son paquet et me fixe, un air presque sympathique collé au visage. Hypocrite va, on voit dans ton regard que tu peux pas blairer mon espèce.

- Vous n'auriez pas du feu, par hasard ?


Non mais si j'en avais, j'allumerais un bûcher pour faire flamber ta tête de couillon. Ouai j'aime pas l'hypocrisie que je sens dans sa voix mais vu de l’extérieur, on ne décèle nullement mon dégoût pour cette homme. Je décide de sourire, pour la forme.

- Non je ne fume pas navrée. Mais si vous acceptez un conseil venant d'une personne comme moi, je vous suggérerais de ne pas jouer avec le feu au milieu des herbes folles; Un accident est si vite arrivé.

Je regarde fixement le paysage avant de m'avancer doucement vers celui ci, le bien-être de la nature me consolant de cette déplaisante rencontre. Remarque, il pourra peut être m'aider pour mes recherches mais en tout cas, ce qui était sûr, c'est que même s'il le peut, il ne m'aidera pas. On discerne bien dans son regard à quel point il peut me mépriser et n'avoir aucun respect pour ma personne. C'est navrant. Il est raciste en fait. Je trouve ça vraiment désespérant. Après tout, cela fait des millénaires que les humains se tapent dessus à cause de leurs différences. Le racisme est encré en eux et s'il ne m'étonne plus, il continu de me désespéré. Je vais aller vivre sur Mars si ça continu moi.
Voir le profil de l'utilisateur



Steek
Messages : 497
Localisation : Juste derrière toi, pour mieux te manger mon enfant...
Loisirs : Avoir l'air classe et faire ch*er le monde !
Humeur : Va savoir, mon coco~
avatar
Lewis Steek

Personnage...
Pouvoir: Pouvoir ? Quel pouvoir ?
Dieu: Non renseigné
Age: Quand on est poli on demande pas.
Sam 14 Fév - 23:33
Il faut toujours que je tombe sur des créannes. Il faut croire que les Missionnaires me fuient comme la peste, car j'ai beau vivre dans les mêmes lieux qu'eux à longueur de journée je ne tombe, comme je le disais, que sur des créannes. Deviendraient-elles trop nombreuses à roder autour de la Congrégation ? Ho, peut-être avons nous là droit au début d'une mutinerie de grande envergure ! Je ricane. Si c'est le cas j'ai hâte. Ou est ce simplement parce que je ne vois même plus les gens qui m'entourent comme autre chose qu'une bande de fourmis travailleuses ? Hm, il y a peut-être de ça aussi.
Je regarde attentivement mon interlocutrice. Ho pardon. J'aurai tort de la traiter uniquement de créanne. C'est une créanne rebelle. Ça aussi ça commence à devenir récurent figurez vous. Je commence à croire qu'à défaut de pouvoir s'organiser correctement elles adoptent des comportements imbuvables. C'est aussi pour ça qu'une mutinerie ne m'inquiète pas plus que ça. Le jour où les créannes seront capables de se coordonnées entre elles plus que de se taper dessus on en reparlera.
Après tout je lui ai juste posé une question, pourquoi faut-il qu'elle réponde de façon si... Désemparente ? Excusez mes néologismes (oui c'est un ordre). "Bien Maman, je ne fumerai plus parce que ça abîme les poumons, et je vais pas demander du feu parce que ça risque de tout faire flamber !" Ridicule.
Je vois d'ailleurs dans son regard qu'elle se méfie de moi. Ho mais non, quel dommage ! Ne fuis pas encore, je ne suis que l'être le plus parfait que tu auras l'occasion de croiser, ça ne te tente pas de parler un petit peu plus avec moi ? Vraiment ?
Je la vois observer le paysage avec un air... Comment dis-t-on déjà ? Ha oui. Celui de la respiration ultime, la personne qui vénère la Nature comme si c'était la plus belle des choses. Très drôle. J'ai vu des créannes de Nin fuir la Nature et son fameux N majuscule pour s'installer dans l'air le plus pollué qui soit. La Nature est aussi et surtout oeuvre des Dieux après tout. Je me demande comment on peut l'apprécier.
Mais revenons à notre petite créanne, en train de fuir d'ailleurs...

- Ho, désolé je n'avais pas prêté attention à cela, répondis-je avec le plus exquis des sourires.

Doucement je relève ma main, faisant danser une belle petite flamme entre mes doigts.

- Un accident est si vite arrivé, en effet...

Je lui lance un regard très évocateur. Continue à me snober et c'est non seulement cette plaine qui part en feu mais aussi un bon paquet de problèmes qui arrivent.
La flamme rejoint ma cigarette et j'inspire tout en éteignant la menace. Pour le moment.

- Hé bien, qu'est ce qu'une personne comme vous fait dans un environnement aussi hostile ? Vous ne tenez pas à la vie ?

Là pour le coup ce n'est pas une menace. Mais qui sait comme elles sont susceptibles, on a tenté de me tuer pour moins que ça...
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdesumer.forumactif.org



Messages : 100
Localisation : Euh.... Sur Terre? Pas sur...
Loisirs : Chanter ou traumatiser le monde, ça dépend
Humeur : Je vois des arc en ciel partout! Non mais sans rire?
avatar
Kiara Blood

Personnage...
Pouvoir: AHAHAHAHA. Ah merde, c'était sérieux?
Dieu: Enlil
Age: Le mur va finir dans ta tête si tu reposes cette question.
Dim 15 Fév - 0:08
- Ho, désolé je n'avais pas prêté attention à cela.

Il a ce sourire colgate qui vous donne envie de le gifler collé au visage. Fait gaffe mon grand, tu risques bientôt d'avoir l’auréole au dessus de ta tête de petit ange. Moi du respect pour cet homme là? Vous m'avez rêvé ou quoi?!
Non mais sans rire, son hypocrisie me donne envie de vomir, c'est débordant de faux semblants et de sourire de convenance. Bien des choses que je méprise par dessus tout.
Il relève sa main et fait danser une flamme entre ses doigts. Et merde. Je crois que j'ai attiser les foudres de la mauvaise personne. Fuck. Mais cela pourrait être drôle, et loin d'avoir peur, mon regard pétille de malice et d’excitation. Fais tomber cette flamme et je te réduis en charpille.

- Un accident est si vite arrivé, en effet...


Mais non, il allume simplement sa cigarette tandis que son regard me défis de le snober encore une fois. Je serais presque tentée mais non. Ce fou serait capable de foutre le feu à la colline.

- Hé bien, qu'est ce qu'une personne comme vous fait dans un environnement aussi hostile ? Vous ne tenez pas à la vie ?

Un rire bas et pleins de sous-entendus sort de ma bouche. Il se fout de moi c'est ça? Je vous jure, vous les humains, vous me faîtes bien rire! Il suffirait que je me transforme en renarde pour qu'il me considère avec un autre regard. Tsss. Pathétique. Je me calme et le fixe, un sourire provocateur au lèvres et les yeux pleins de rébellion.

- Une "personne"? Alors d'après vous, je mérite donc ce terme? Se n'est pourtant pas flagrant quand on voit briller dans vos prunelles tout votre mépris et votre... Amusement à mon égard. Après tout, qui sait, peut-être avez-vous raison de me mépriser, je pourrais très bien me rebeller et devenir comme beaucoup de celles et ceux de mon espèce qui vous en font voir de toutes les couleurs. Et pourtant voyez vous, malgré toute la pitié que m'inspire l'espèce humaine dans toute sa grandeur, je ne le suis pas. Alors pourquoi me regarder avec autant de mépris? Je ne suis pas responsable des actes de mes aînés ou cousins, pas plus que vous n'êtes responsables des croisades.

Mon sourire plein de provocation et de malice ne quitte pas mes lèvres et je m'amuse gentiment de cet homme que je considère comme pathétique. Il est plein de haine envers moi alors que concrètement, je ne lui ai rien fais. Je ne suis responsable que de mes actes, le reste, je m'en contrefous. Les autres de mon espèce peuvent bien faire ce qui leur chante, moi, j'ai mes propres objectifs. Il est temps que ce con le comprenne.

-Sinon pour répondre à vôtre délicieuse question, je suis là pour le savoir que peut me procurer le lieux. Nullement suicidaire, je ne suis que de passage. Je cherche réponse à mes questions. Soyez sans crainte, je ne veux aucun mal à quiconque pas même à celui qui m'a offert la vie.

Je me tourne une fois de plus vers l'immensité du paysage. Depuis ma venue au monde, j'aime la Nature et ce qu'elle m'offre Je suis encore une jeune pousse et Dieu seul sait combien il me reste de temps avant de passer l'arme à gauche. Et pourtant, si une chose me comble et me comblera toujours, c'est bien cela: la Nature.

- Il y a une question que je me pose et si le cœur vous en prend, peut-être pourriez-vous y répondre: Pourquoi me haïssez vous? Je veux bien entendre que ceux de mon espèce soient pour la plupart des cas extrêmes mais que je sache, votre espèce a elle aussi ses défauts. Alors pourquoi faire de quelques uns une généralité?


Moi chercher les ennuis? Jamais voyons!Et je le fixe de mes yeux mordorés, toujours aussi joueuse, à la limite d'être suicidaire. Cet homme pourrait me tuer s'il le désirait, mais soyons honnêtes, je n'ai nullement peur de la mort. Qui sait, elle est une aventure pleine de mystère qu'un jour, je me devrai de traverser.
Mais je me fous bien de cela en ce moment. Pour le moment, j'attends juste de voir sa réponse. Alors, relèves-tu le défi de me répondre, ou te défileras-tu devant une question si emprunte de vérité? Il faut savoir poser les bonnes question au bon moment et bonnes personnes. S'il ne me répond pas, je prendrai cela comme une victoire. Car j'ai raison. Il haïs mon espèce et chacun d'entre nous pour la faute de quelques uns. Humain un jour, humain toujours non? A moins qu'il ne le soit pas qui sait? Après tout, je n'en sait rien.
Voir le profil de l'utilisateur



Steek
Messages : 497
Localisation : Juste derrière toi, pour mieux te manger mon enfant...
Loisirs : Avoir l'air classe et faire ch*er le monde !
Humeur : Va savoir, mon coco~
avatar
Lewis Steek

Personnage...
Pouvoir: Pouvoir ? Quel pouvoir ?
Dieu: Non renseigné
Age: Quand on est poli on demande pas.
Lun 23 Fév - 22:33
Il est tellement agréable de lire le dégoût et l'agacement que l'on inspire sur le visage des autres. Constater à quel point il est facile de manipuler le ressenti de la personne en face de soit, simplement en adoptant une attitude particulière. Même si dans mon cas, il me suffit d'être moi-même pour insupporter absolument tout le monde, ce qui est bien pratique. Enfin... Ces pauvres créatures ne me supportent pas pour la simple et bonne raison qu'ils ne reconnaissent pas le génie en moi. C'est la preuve même de leur profonde stupidité. Il ne savant pas reconnaître une entité supérieur lorsqu'ils l'ont sous les yeux. Ce qui me fait songer, au vu de la réaction puérile de cette créanne, qu'elle ne possède aucun instinct de conservation... Ou sans doute cela vient-il du fait qu'elle ne sait probablement pas détecter les auras. Je veux bien lui pardonner ce petit manquement, après tout je me sens d'humeur magnanime !
Peut-être que je devrais remercier Enlil pour avoir mis cette petite créanne sur ma route... Au mois elle me distrait pendant quelques instants et cette rencontre me donne une très bonne excuse pour ne pas donner mon cours. Ah mais je vous arrêtes immédiatement . Je n'ai pas besoin d'une quelconque justification bancale. Je suis le directeur et je fais bien ce qu'il me plaît ! Nath' me sermonnera en disant que je ne tiens pas mes responsabilité et Jake me morigénera en disant que je suis un bien piètre directeur, mais que voulez-vous, ils ont toujours eut un balais dans le cul ces deux là. Même si, en ce qui concerne Nathan, cela ne tient qu'à son travail de jour. Tout le monde sait très bien qu'elle est une parfaite dévergondée.

Je jette un regard narquois à la femelle. Son grand discours sur le genre et l'espèce semble bien pathétique à mes oreilles. Et que ne l'ai-je pas déjà entendu des centaines de fois dans la bouche de toute sortes d'êtres inférieurs. Un peu plus et je soupire.
Il serait bien dommage qu'elle se rebelle mais peut-être serait-elle un peu plus intéressante ! Et dans tous les cas, elle ne serait que fourmis sous ma botte comparé à ce crétin d'Eugène ou à Mercutio.

Des réponses à ses questions ? Ah, pauvre naïve que voilà ! La seule chose qu'elle risque d'avoir en mettant les pieds à Stockholm, se sont des coups de pieds dans le dersh. Tiens en parlant de Ersh... La prochaine fois qu'il met les pieds à la Congrégation il a intérêt à rembourser les dégâts fait à mon précieux bureau... Toute ma collection de cigares partie en fumée. Ce Dieux sont vraiment des plaies...

- Et bien, je vous souhaite du courage dans votre charmante petite promenade ! Mais qui sait... J'ai entendu dire que les informations poussaient comme des champignons dans le coin, je fais d'un ton railleur.

Je tire une bouffée de cigarette.
Cette existence est tellement pathétique.
Je fixe l'herbe d'un regard torve durant quelques instants, songeant qu'il serait en effet amusant d'y mettre le feu, avant de laisser l'idée s'éloigner. Quelqu'un serait encre capable de me le reprocher...
Puis sa voix retenti à nouveau à mes oreilles et je me retiens de lui rire au nez. La haïr ? Mais qu'elle égocentrisme ! Je la connais à peine depuis quelques minutes.

- Je ne vous hais pas, n'allez donc pas présumer de votre importance à mes yeux ! Non, la réponse est bien plus générale. Je méprise simplement les humains et tous ceux qui foulent la surface de cette planète pour la simple raison de votre stupidité et de votre égocentrisme !

Il existe très peu de personnes que je ne méprise pas. Elles se comptent sans doute sur les doigts d'une main... Assurément les dieux et leur petites querelles n'en font pas partie ! Et cette petite créanne encore moins ! Ah, peut-être Renzo !
...
Non. Tout bien réfléchi, l'idée même est incongrue...

Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdesumer.forumactif.org



Messages : 100
Localisation : Euh.... Sur Terre? Pas sur...
Loisirs : Chanter ou traumatiser le monde, ça dépend
Humeur : Je vois des arc en ciel partout! Non mais sans rire?
avatar
Kiara Blood

Personnage...
Pouvoir: AHAHAHAHA. Ah merde, c'était sérieux?
Dieu: Enlil
Age: Le mur va finir dans ta tête si tu reposes cette question.
Lun 23 Fév - 22:55
- Et bien, je vous souhaite du courage dans votre charmante petite promenade ! Mais qui sait... J'ai entendu dire que les informations poussaient comme des champignons dans le coin.

Les informations y sont, je le sais, mais de lui, il n'y a rien à tirer. Il est aussi con qu'un manche à balais. Le même que celui qu'il a au cul faut croire.
Il tire une taf sur sa clope et j'en viens à espérer que le cancer le bouffe tout entier. Ce gars m'exaspère. Narcissique, égocentrique, carrément antipathique. Comment voulez-vous ne pas le haïr?

- Je ne vous hais pas, n'allez donc pas présumer de votre importance à mes yeux ! Non, la réponse est bien plus générale. Je méprise simplement les humains et tous ceux qui foulent la surface de cette planète pour la simple raison de votre stupidité et de votre égocentrisme !


J'ai presque pitié de lui quand je le vois se pavaner, se croyant au dessus du monde, au dessus de tout. Il se croit si supérieur à nous, pauvres créatures? Et c'est ça l'humain d'aujourd'hui? Pitoyable. Je m'amuse. Un petit rire effleure mes lèvres ouvertes sur un demi-sourire.

- Vous êtes pathétique. Pitoyable. Vous parlez de stupidité et d'égocentrisme, mais parlez-vous de votre narcissisme et de votre égocentrisme? Vous vous croyez au dessus, mais regardez en dessous, et vous n'y verrez que vos pieds.

Je le fixe, le visage distant, comme à mon habitude. De mon attitude, rien ne laisse paraître mon amusement ou ma pitié pour cet être. Il est d'un ridicule!

- Sur ce, merci pour cette divertissante conversation, j'en ai plus appris sur vous par votre silence que par votre éloquence très cher. Je m'en vais vaquer à mes occupations, et vous souhaites malgré tout une excellente fin de journée.

Je lui adresse un dernier signe de tête, et laisse le renard que je suis prendre le contrôle. Mon doux pelage roux se dépose sur moi et la légèreté de mon corps me semble plus supportable. Je file alors à travers champs, la langue pendante et le flair en l'air. Rien ne vaut un doux moment au soleil. Mais j'avais affaire.

HRP: Je me permets de conclure ce rp vis à vis de l'absence qui va suivre d'ici quelques jours.. En espérant que cela ne te gêne pas, j'ai été ravie de faire ce rp avec toi! ^^
Voir le profil de l'utilisateur



Steek
Messages : 497
Localisation : Juste derrière toi, pour mieux te manger mon enfant...
Loisirs : Avoir l'air classe et faire ch*er le monde !
Humeur : Va savoir, mon coco~
avatar
Lewis Steek

Personnage...
Pouvoir: Pouvoir ? Quel pouvoir ?
Dieu: Non renseigné
Age: Quand on est poli on demande pas.
Sam 28 Fév - 16:36
Un immense sourire ironique étire mes lèvres tandis que des mots qui se veulent blessants franchissent ses lèvres. Pathétique et pitoyable. Comme il est amusant de voir que ces deux mots lui conviennent parfaitement. Je pourrais même ajouter qu'ils sont fait pour elle bien que là encore, ce serait présumer de son importance. Mais elle n'est rien. Une créature sacrifiable tout au plus, qui n'a pas la moindre petite idée de sa véritable place dans un monde aussi vaste que le notre.
Quant à la stupidité et l’égocentrisme, ces deux mots s'adaptent bien à l'humain de nos jours. Ils ne connaissent plus la notion d'infériorité, se croient tout permis sous prétexte qu'ils ont des technologies avancées et qu'ils dirigent des Empires. Quelle vanité . Au moins les grecs, les égyptiens et les sumériens avant eux possédaient un peu plus de bon sens. Il ne connaissaient certes pas les technologies d'aujourd'hui mais avaient d'autres connaissances bien plus grandes et plus utiles. Savoirs qui se sont perdus dans l'avancée du temps. Quand je vois ce que certains humains font au Proche-Orient en ce moment ça me rend malade. Il détruisent les seuls tracent qui restent du berceau de notre existence proclamant qu'il s'agissait de religions impure et paillardes. Ils tuent notre histoire et elle ose me dire que les Hommes ne sont pas stupides mais quelle naïve !
Et je ne parle même pas des Dieux qui passent leur temps à se quereller à propos de rancunes vielles de six-milles ans.

En ce qui me concerne je veux bien reconnaître mes tendances narcissiques bien que ce qualificatif ne convienne pas entièrement. Je dirais que cet apparent narcissisme provient, non pas d'une vanité de ma part, mais du simple constat que je lui suis supérieur. Elle n'a seulement pas la moindre idée de qui est la personne qui se trouve en face d'elle mais qu'importe ! C'est bien plus amusant ainsi.
Je songe avec amusement que si j'avais été un dieu je l'aurais probablement tuée pour son insolence. Il faut dire qu'ils sont tellement susceptible...

- Je regarde souvent sous mes pieds et ce que j'y vois est bien triste.

Je baisse les yeux avant de les relever vers elle.

- Cela dit, dans l'instant la seule chose qui m’apparaît est de l'herbe sèche, je répond avec amusement.

Elle me salut mais je ne prend même pas la peine de lui répondre. Je suis trop mort de rire pour cela. Mais qu'elle petite idiote. Elle prétend en avoir appris plus sur moi par mes silences mais elle n'a même pas effleuré l'essence de ma personnalité. Personne ne le peux d'ailleurs.
Je la regarde se transformer en renard et s'éloigner la langue à l'air. Je hausse les épaules.
Où en étais-je avant cette charmante interruption ? Ah oui ! Rendre une petite visite à mes élèves.
Cette créanne m'a énervé à vrai dire. Tant pis... Ce sont mes élèves qui rattraperont le coup. Ils seront tous collés pour la peine. Ils n'ont rien fait, oui c'est exacte mais étant donné que je ne peux me punir moi-même pour mon retard -ce serait un comble- il faut bien que cela retombe sur quelqu'un.

Je me met donc en marche vers la Congrégation un léger sourire au lèvres. Quelle magnifique journée.



[Hrp : Je poste quand même un dernier message ! J'espère avoir l'occasion d'en refaire un avec toi ! Et je te souhaites de bonnes vacances !]

Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdesumer.forumactif.org



Page 1 sur 1
 
Les Chroniques de Sumer :: Stockholm :: Collines
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.