Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
 :: Bâtiment administratif :: Bienvenue ! :: News
Je suis Charlie
Ersh
Messages : 574
Localisation : Derrière toi... BOUH !
Loisirs : Aujourd'hui j'en suis à 1 220 000 suicides... Bon c'est pas encore un record...
Humeur : Joueuse
avatar
Ershkigal

Personnage...
Pouvoir: Je suis le gars qui t'annonce que t'es mort. C'est cool non ?!
Dieu: Ershkigal
Age: Vous aimeriez savoir hein ?
Mer 7 Jan - 21:47
Je pense que vous êtes tous au courant de ce qu'il s'est passé ce matin mais je tenais à exprimer mon opinion et vous inviter à faire de même.

Dans la matinée, des hommes cagoulés et armés ont pénétrés dans les bureaux du journal Charlie Hebdo et ont froidement tués 12 personnes qui se trouvaient alors en réunion, parmi eux des dessinateurs : Charb, Cabu, Wolinsnki et d'autres rédacteurs du journal.

Je n'ai personnellement jamais lu ce journal mais n'en reste pas moins choquée et bouleversée. En tant que futur artiste, en tant qu'écrivain amateur, en tant que rpgiste, en tant que française. Je suis choquée de voir à quel point nos valeurs de la laïcité, de la liberté d'expression ont aujourd'hui été piétinées et bafouées.

Je suis en colère et profondément blessée par ses actes inhumains perpétrés par des intégristes.

J'ai une pensée toute particulière pour Jake qui, je le sais, fait une école de journalisme et à organisé le rassemblement chez elle. Egalement pour les victimes et les proches de ces personnes.

Je tenais à exprimer mon opinion et vous invite à faire de même car en tant qu'écrivain, même débutant ou amateur, nous sommes un peu les héritiers de ces Hommes.

Je suis Charlie.

Ershkigal
Voir le profil de l'utilisateur



Inanna
Messages : 554
Localisation : Allongée entre les racines d'un arbre centenaire.
Loisirs : Semer des têtes et faire couler le sang. Détruire la moindre parcelle de bonté sur cette terre.
Humeur : Prête à faire chavirer ton cœur, mon cher et tendre... ♥
avatar
Inanna

Personnage...
Pouvoir: Infini.
Dieu: Inanna
Age: La Beauté est éternelle.
Mer 7 Jan - 21:53
Nous sommes tous Charlie.


C'est tout ce que j'ai à dire. Peace.
Voir le profil de l'utilisateur



Messages : 55
Localisation : Salle d'entraînement!
Loisirs : Cuisiner.
Humeur : Eh les mecs, je vole!
avatar
Isaac Smith

Personnage...
Pouvoir: ... Aucun?
Dieu: Enlil
Age: 25
Mer 7 Jan - 22:12
Je suis Charlie aussi. Merci d'avoir changé le thème du forum en conséquences.
Voir le profil de l'utilisateur



Renzo
Messages : 1270
Localisation : Dans la merde jusqu'au cou... Mais genre vraiment.
Loisirs : Border Ersh avant qu'il se couche
Humeur : Comme une souris asthmatique devant un tigre, haha !
avatar
Renzo Layne

Personnage...
Pouvoir: Primordial et complémentaire, la grande classe pas vrai ?
Dieu: Ershkigal
Age: 380 cette année, ça se fête non ?!
Mer 7 Jan - 22:15
Aujourd'hui 13h30
"Douze personnes sont mortes"
Ha ? Syrie ou Irak ?
"Ce matin"
Merde, j'aurai du prendre mon mp3 pour écouter la radio.
"A Paris"
A Paris ?! Bordel mais qu'est ce qu'il s'est passé ?!
"Dans les locaux de la rédaction de Charlie Hebdo"

Seulement en fin de journée j'apprenais que la rédaction entière du journal avait été assassinée lors de la réunion de préparation de rentrée. Cabu. Charb. Wolinsnki. Tignous. Bernard Maris. Deux policiers et les autres dont j'ai pas les putain de prénoms.
Alors oui, je suis furax. J'en tremble même. J'ai du prendre une douche pour me calmer, mais rien n'y fait. Pourquoi ? La barbarie. La putain de barbarie de ces mecs. Leur raison foireuse, la façon dont ils ont bafoué notre droit à la liberté d'expression, la façon dont ils ont massacré trois des dessinateurs les plus talentueux de leur génération, le seul économiste avec qui je comprenais quelque chose et un des journaux qui me faisait exploser de rire à chacune de ses unes.

Alors ouais, vous allez dire que les personnes tuées ça soulève surtout un problème de fond blabla... Sauf que ces noms là, ces noms c'est des génies. Ces mecs ont réussi à faire rire dans le malheur, ils ont ri de leur propre malheur, même moi je peux pas faire ça. Ils ont été menacés ils ont continué... Je sais pas quoi dire, pour saluer le courage de toute cette équipe.
Je m'en fout des meurtriers en fait, ils se rendront jamais compte de la perte qu'ils viennent d'engendrer. De leur profonde stupidité.

Alors j'ai changé la bannière. Je vais changer mon avatar. Le monde va tourner sans Charlie, il y en aura d'autres, toujours plus en réaction à ces stupides gamins. Des nouveaux talents vont apparaître, de nouvelles voix vont se lever.
Mais aujourd'hui si l'hommage est si énorme sur notre forum c'est pour une raison simple : nous héritons directement d'eux. Tout ces gens qui nous font rire, que ce soit les auteurs de Silex and the City, des unes comme le canard enchaîné ou Charlie, ce forum, surtout ces dessins pour Noël, j'aurai pas pu les faire si on ne m'avait pas à un moment ouvert la voie. Certes je ne m'engage en rien en faisant ça, mais l'objectif est le même, le rire.
Alors oui, avec la formation que nous suivons, Ersh Nanna et moi, Ka, aussi Jake à ce que j'ai cru comprendre, nos textes drôles, tout ça nous rapproche d'eux.

Alors ouais, j'ai peut-être un peu abusé sur la taille de la bannière, prenez ça comme de l'humour. Ils en auraient peut-être ri qui sait. Alors pour eux une dernière plaisanterie.

Hey les mecs, on vous l'avait dit que leur humour était à deux balles !
(et là je vais me pendre, sérieusement pour avoir foutu un truc de carambar à la fin d'un post aussi émouvant xD)

Je suis Charlie.
Voir le profil de l'utilisateur



Jake
Messages : 207
Localisation : Dans la congrégation. Je n'y bouge presque jamais.
Loisirs : Tricot et Piano. Uniquement.
Humeur : Stoique.
avatar
Jake Hills

Personnage...
Pouvoir: Caméléon
Dieu: Nin Hursag
Age: 31 ans
Mer 7 Jan - 23:21
J'écris ce message dans le froid, après un rassemblement assez touchant. Pardonnez mes fautes l'iphone ca pue. Je dois dire que je ne m'attendais pas à autant de réactions, ici encore moins. Etudiante en journalisme, j'ai bossé dans des redactions diverses et les conf' de redac, café à la main étaient habituel. C'est donc facile d'imaginer ces journalistes et de là a me dire que ca aurait pu être moi ou un camarade, il n'y a qu'un pas. Plus besoin d'aller en zone de guerre pour se faire buter. On pensait pas un tel mouvement de soutient envers la liberté d'expression et la profession. J'suis crevée par cette journée, j'aimerai bien vous faire un truc plus classe. Pour expliquer plus de chose. On me demande beaucoup comment je me sens dans mon entourage. Comme si le fait d'être journaliste rendait le choc plus rude. Pas forcément. On a pas d'echelle pour ca. J'ecrirai peut etre un vrai truc. Construit. Demain. En tout cas. Merci à vous.
Voir le profil de l'utilisateur




Garde son calme en #33cc99 ♥
Spoiler:
 

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Mer 7 Jan - 23:58
Je l'ai apprit en retard et je n'ai pas compris sur le coup. Ca m'a affecté mais plus j'y repense plus je me sens vide. Depuis la nouvelle je tente je ne sais quoi .. Je n'ai rien su faire. Que parler ou me lamenter. Je ne saurais pas quoi dire. Je n'ai pas les mots pour ça et d'autres l'on déjà très bien. Je ne peux que dire que je suis triste et indignée. Cependant la liberté d'expression est un droit que nous avons tous et que nous nous devons de préserver. Ils en étaient l'image et ils le resteront. Une pensée pour eux, pour leurs proches, pour les autres, pour le monde. Comment accepter qu'un droit tel que celui ci puisse nous amener à la mort ? Rien que pour cela, levons nos crayons, dessinons, écrivons, cultivons nos droits ! Nous sommes Charlie !
Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Jake
Messages : 207
Localisation : Dans la congrégation. Je n'y bouge presque jamais.
Loisirs : Tricot et Piano. Uniquement.
Humeur : Stoique.
avatar
Jake Hills

Personnage...
Pouvoir: Caméléon
Dieu: Nin Hursag
Age: 31 ans
Jeu 8 Jan - 12:53
J'avais dit que je posterai quelque chose d'un peu plus construit. Et après m'être faite lynchée par ma promotion. Je récidive. Je ne serais pas une Charlie fragmentée. Ici ma courte et sans prétention tribune.

"Vous avez le droit d’en avoir rien à foutre. Des tragédies, il y en a chaque jours. L’émoi national, le flot dégoulinant de messages de soutiens, l’hypocrite ou profonde empathie, le soulagement de conscience, le soulèvement de masse, peut vous laisser de marbre. Je pense d’ailleurs que c’est une réaction parfois naturelle. Puisque mienne la plupart du temps. Quand on se lance dans le journalisme, savoir être indifférent peut être salutaire. Je ne chercherais pas à justifier cette “froideur” condamnable socialement. Beaucoup deviennent des égides de la liberté d’expression et blâme ceux qui ne se sente pas concernés. Combien étaient ils, ceux qui se nomme Charlie aujourd’hui, à vouloir interdire des spectacles humoristique dérangeant, des chroniqueurs pseudo subversifs, des conspirationnistes en mal de sensation ? Je pose la question aux Charlie, avez vous des limites et un début à cette liberté d’expression ? A partir de quel moment jugez vous qu’une personne ne devrait pas avoir à la parole. Et surtout, est ce votre droit de juger cela ? On en revient aux bonnes vieilles questions philosophiques. Après le sentimentalisme il est temps de récupérer sa matière grise.

J’ai pris part à ce mouvement de mon coté. Et franchement, l’attentat aurait visé un autre corps de profession, un autre symbole, j’en aurais rien eu à foutre. Je l’aurais traité comme n’importe quel fait divers. Mais très égoïstement, de manière totalement nombriliste, on à touché à ma vocation. Il est beaucoup plus simple d’être emphatique pour ce qu’on connaît. Des conférences de rédactions, café à la main, journal sur la table, j’en ai fait. Alors je n’ai que peut de mal à imaginer les événements. De là, il n y a qu’un pas pour se dire que le journaliste ça aurait pu être moi. Quand un gratte papier se fait buter sur des zones tendus, je n’ai pas ce sentiment de dégoût. Après tout, ils avaient prévu cette éventualité. Un canard qui à déjà reçu des menaces, même sérieuses, se sentira toujours à l’abri, le cul chauffé dans son open-space Parisen. Et ils auraient du y rester. Parce que ce n’était pas leur choix de se mettre en danger physiquement. "

Voilà. Je respecte tout ceux qui se sente bouleversés, chacun prend le temps qu'il veut. De mon coté, j'ai décidé de récupérer mon sens critique que j'ai déposé hier à 12h30.
Voir le profil de l'utilisateur




Garde son calme en #33cc99 ♥
Spoiler:
 

Nanna
Messages : 864
Localisation : Dans ton ombre...
Loisirs : Il est beau mon Utu hein ?
Humeur : Ils sont revenuuuuus ! o
avatar
Nanna

Personnage...
Pouvoir: LeTemps, la Poussière et l'Annulation... tremblez pauvres humains !
Dieu: Nanna
Age: très très beaucoup !
Jeu 8 Jan - 15:21
Que de belles choses sont dites; c'est au moins un point positif !
Il n'y a plus qu'à espérer que nos gestes de soutien soient entendus...
Voir le profil de l'utilisateur



Steek
Messages : 496
Localisation : Juste derrière toi, pour mieux te manger mon enfant...
Loisirs : Avoir l'air classe et faire ch*er le monde !
Humeur : Va savoir, mon coco~
avatar
Lewis Steek

Personnage...
Pouvoir: Pouvoir ? Quel pouvoir ?
Dieu: Non renseigné
Age: Quand on est poli on demande pas.
Ven 9 Jan - 23:50
Je n'avais pas particulièrement pensé à participer au débat, pour une raison simple : j'ai, comme Jake a pu le faire, relativisé. Je n'ai par contre pas été aussi insensible que les personnes que tu décris, ce qui arrive dans le monde me préoccupe profondément, je ne voulais juste pas agir sous le coup des émotions comme Renzo et Ersh l'ont fait, car je n'en était tout simplement pas capable avec la même justesse qu'eux.
Je ne suis pas le plus ou le moins concerné, et peu importe la profession de ces 12 personnes j'en aurais été choqué, tout comme je l'ai été lors de l'attentat de Toulouse (je crois que c'était là bas). J'ai donc laissé ceux qui étaient dans les domaines concernés s'exprimer, exprimer ce que je ressens.

Seulement, désolé Jake mais ton propos me fait réagir. C'est sûrement d'ailleurs des réactions que tu cherchais, je te donne donc la mienne égoïstement, si on veut.
Lors d'une telle horreur, on fait appel à l'unité nationale. Tout simplement pour faire ces petites voix, ces voix pas toujours très bien cachées qui quelques jours après les événements vont glisser des "ils l'avaient bien cherché, tout de même". Il y en a toujours pour dire ça. Certains se cachent sûrement sous le "nous sommes Charlie" mais ne fais pas de généralités. J'irai dimanche, même si je ne suis pas le "plus concerné", c'est la génération de mes parents, de mes grands parents, et par respect pour leur culture autant que pour la défense de la liberté d'expression j'irai.
Je ne suis pas pour autant hypocrite. Pas plus que celui qui cherchera quelques mois plus tard à faire interdire un spectacle. Pourquoi ? Justement parce que c'est ça la liberté d'expression. Faire passer son avis, qu'il soit favorable ou non. Peut-être y aura t-il dans la foule des gens qui ont porté plainte contre Charlie, et c'était là leur droit autant que Charlie de publier un dessin. C'est ça qui est pour moi merveilleux dans la liberté d'expression, ces personnes ont utilisé les armes démocratiques pour faire valoir leur avis, en quoi seraient-elles plus hypocrites que d'autres ?
Si elles vont à se rassemblement et se réclament de Charlie Hebdo ce n'est pas pour le message mais pour ce que représentait ce journal. La liberté d'expression, certes pas la leur mais celle d'autres. N'est ce pas merveilleux, cette unité ? (non je ne suis pas du genre naïf...)

De plus, ces phrases me font réagir : "Un canard qui à déjà reçu des menaces, même sérieuses, se sentira toujours à l’abri, le cul chauffé dans son open-space Parisen. Et ils auraient du y rester. Parce que ce n’était pas leur choix de se mettre en danger physiquement."
Auraient-ils donc du arrêter ? Faire ce que beaucoup font, l'autocensure, pour se protéger ? Tu dis qu'ils ne voulaient pas se mettre en danger physiquement, je ne suis pas tout à fait d'accord. Dans l'équipe, parmi les survivants se trouve un homme qui a déjà été victime d'un attentat contre sa personne, il subit donc ici le second. Les dessinateurs étaient suivis nuit et jour, protégés par des policiers. Ils disaient eux même flipper, et rigolaient trois minutes après. Es-tu vraiment sûre qu'ils ne connaissaient pas la menace physique que cela impliquait ? Ce qui est fantastique c'est que ça ne les a pas arrêtés, loin de là. Ils savaient ce qu'ils risquaient, les attaques physiques ils en avaient conscience. J'ai même du mal à imaginer la puissance morale de ces mecs en fait.

Quant au sens critique, je sais que mes admins ont déjà récupéré, en se lançant comble de l'ironie dans l'illustration de presse sur le thème de "l'attentat Charlie Hebdo". Ils ont récupéré leur humour et m'ont permis grâce à leurs dessins d'en faire de même. Et leurs dessins sont tout aussi acérés que tes propos, sauf qu'ils préfèrent mettre en avant l'ironie du sort que l'hypocrisie d'une union nationale.

PS : Par contre Nanna te forces pas à poster on t'a dit, on sait que toi et l'actu ça fait deux xD
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdesumer.forumactif.org



Messages : 100
Localisation : Euh.... Sur Terre? Pas sur...
Loisirs : Chanter ou traumatiser le monde, ça dépend
Humeur : Je vois des arc en ciel partout! Non mais sans rire?
avatar
Kiara Blood

Personnage...
Pouvoir: AHAHAHAHA. Ah merde, c'était sérieux?
Dieu: Enlil
Age: Le mur va finir dans ta tête si tu reposes cette question.
Dim 11 Jan - 2:06
J'ai pas posté avant parce que je n'ai pas eu le courage de me connecter ces derniers temps ma vie IRL me prenant le peu qu'il me reste.

Mercredi, je n'étais au courant de rien jusqu'à rentré chez moi. J'étais toute contente pour diverses bonnes nouvelles. Et puis j'ai allumé la télé et j'ai pas compris. Je ne lisais pas Charlie Hebdo, pour temps, je l'ai fait autrefois. J'ai dû oublier que oui, l'actu pouvait être à la fois intéressante et humoristique.
Ça m'a fait un choque et il a fallu que je change de chaîne pour comprendre que c'était pas une blague.

Charlie Hebdo, c'était emblématique. Ce journal représentait notre droit d'expressions parce que malgré les remarques et les menaces, jamais leurs crayons n'ont faillis à la tâche de dénoncer une société qui pouvait entre les lignes déranger. Charlie Hebdo c'était la France. Parce que des gens se sont battus il y a des siècles pour obtenir cette liberté de pensées et ce droit d'expressions et parce que c'est grâce à eux qu'aujourd'hui, des forums comme celui ci ou bien d'autre ont une existence. Ouai. La France c'est ça: La liberté. L'égalité. La fraternité. Des imbéciles l'oublient trop facilement et mercredi, nous en avons eu la preuve. Je ne qualifie même pas ces êtres d'hommes parce que se serait mentir. Ils étaient des monstres.

Alors non je suis pas dans le journalisme, ni même dans des études littéraires. Pour tout vous avouez, je ne sais même pas ce que je voudrais faire plus tard. Mais ça ne m'empêche pas de me sentir concernée par les actes de ces derniers jours.

Ils ont voulus mourir en martyre, ils sont morts en paria et ce que je leur souhaite, c'est que le Dieu qu'ils ont osé bafouer en tuant en son nom, ne les reconnaisse pas si vraiment il existe. Parce qu'ils ne méritaient que la mort et cela. Aucun livre ne demande de tuer son prochain pour une moquerie ou une caricature. Alors pourquoi s'en sont-ils octroyés le droit? Après tout, dans ces cas-là, nous aussi, parce que notre voisin s'est moqué de nous, nous pouvons lui tiré une balle entre les deux yeux! Allons-y!
Cela me révolte.

Depuis mercredi j'y pense et repense sans rien y comprendre. Ce n'est pas humain ce qu'il s'est passé. Ce n'est même pas tolérable. Je ne suis pas assez naïve pour croire en la paix et la fraternité de l'humanité. Il y aura toujours des différents. Mais on a pas le droit de s'en prendre à des innocents. On a pas le droit de s'en prendre à un représentant de l'un des droits de l'homme. On a pas le droit de s'en prendre à un crayon.

Les douze morts ont refusés de se taire devant les menaces. Ils ont refusé de courber le dos et de se taire. Au contraire, ils ont hurlé leur indignation. Leur satire nous permettait de lire tout haut ce que tous semblait penser tout bas.
Les terroristes ont voulut faire taire à jamais ce journal en le tuant. Ils n'ont pas compris qu'ils l'ont rendu immortel.
Là est mon avis. Là est ma façon de faire valoir ma liberté d'expression. Je suis écrivaine amatrice. J'écris poésies, livres, nouvelles, rp's, textes, chansons... Chaque jour je revendique mon droit d'expression. Alors pourquoi pas aujourd'hui encore?

Il ne me reste donc qu'une chose à dire: Moi aussi, je suis Charlie.

Voir le profil de l'utilisateur



Page 1 sur 1
 
Les Chroniques de Sumer :: Bâtiment administratif :: Bienvenue ! :: News
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet