Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
 :: La Congrégation :: Bâtiment administratif :: Bureau du Directeur
♣ Qui.a.mis.ce.ruminant.dans.MON.BUREAU. [Enki]
Steek
Messages : 496
Localisation : Juste derrière toi, pour mieux te manger mon enfant...
Loisirs : Avoir l'air classe et faire ch*er le monde !
Humeur : Va savoir, mon coco~
avatar
Lewis Steek

Personnage...
Pouvoir: Pouvoir ? Quel pouvoir ?
Dieu: Non renseigné
Age: Quand on est poli on demande pas.
Dim 15 Mar - 0:13
On pourra dire qu'ils ont pris leur temps, les enfoirés.
Presque deux semaines de retard sur les délais de réparations et ça se prétend Dieux mineur ? Bien sûr. Ils ont profité, c'est surtout ça. Ils ont pris leur pied à me regarder serrer les dents et superviser inutilement les travaux. Je crois qu'ils ont compris avec quoi ils jouaient lorsque j'en ai tabassé un et ai arraché une oreille à un deuxième. Si Utu veut porter plainte pour maltraitance, qu'il fasse. J'ai hâte de voir comment il va expliquer le fait qu'il envoie des Dieux mineurs en voie de disparition pour réparer ce qu'il a contribué à casser.
Ça a pris tellement de temps que j'aurai presque préféré rattraper mes dossiers en retard que d'assister à cette infamie. Presque. On va dire que ça m'accorde une légère pause dans mon emploie du temps... Enfin non, je reste tout de même offusqué que les Dieux n'aient pas plus mis la main à la patte. Le respect ça se perd de nos jours je trouve. Ho pardon, ai-je oublié de mentionner le fait qu'ils ont reconstitué une partie de ma collection de cigarettes magiques ? Encore faudrait-il qu'ils n'aient pas piqué ça à je ne sais quel collectionneur passionné qui aurait mis toute sa vie à les trouver, comme celles de ma collection précédente. Ils ne font jamais attention à la valeur affective, sentimentale. Peut-être qu'ils n'en ont pas ? Là où on peut être surs que certains attachent trop d'importance aux sentiment, j'en soupçonne plusieurs de ne même pas connaître la définition du mot. Je ne suis certainement pas le meilleur pour parler de ça, je vous l'accorde.
Mais passons, passons. Passons puisque je peux désormais entrer dans mon bureau tout neuf, vu que les travaux sont enfin arrivés à leur terme. Je crois que je devrai me reconvertir en superviseur de chantiers, j'ai tellement l'habitude de tout ça. Les Dieux résument ça très simplement d'ailleurs, "La Congré n'en est plus à un bâtiment près". Ce que j'apprécie moins c'est qu'on applique cette phrase à mon bureau, qui est tout de même la seule chose qui vaille le coup ici.
Je passe par le bureau de Nath, reprenant les vieilles habitudes ("Les dossiers sur votre bureau sont à rendre pour jeudi" Bien madame la professeur. Autre chose à noter dans mon agenda ? "D'être moins sarcasteek ?" Vous perdez en répartie Nath, heureusement que je reviens bosser...) et arrive devant mon bureau, la porte plus précisément. J'inspire. Bien, bien. Calme. Si ils ont mal fini un joint je les castre.
J'ouvre la porte et tombe nez à nez avec...
Vous savez, il y a des choses du domaine du prévisible. Je peux même affirmer qu'en raison de quelques circonstances zombifiées mon champ des possibilités est étonnamment large. Ainsi il n'aurait pas été particulièrement choquant de trouver à mon arrivé une blouse d'ouvrier encore pleine de peinture, un cactus, que sais je, les sous vêtements d'une intrigante peut-être, ou encore des substances indéfinies... Tout cela n'aurait pas été choquant, juste profondément ennuyant et agaçant. Mais là...
Généralement les blagues de Renzo ne dépassent pas la ceinture, je ne peux donc pas lui attribuer le génie de ce cauchemars. Comment le dire simplement ? Un ruminant est en train de brouter mes cigares. Un ruminant est en train de brouter mes cigares. Un ruminant est en train de brouter mes cigares. Un ruminant est en train de brouter mes cigares. Un ruminant est en train de brouter mes cigares. Un ruminant est en train de brouter mes cigares. Un ruminant est en train de brouter mes cigares. Un bordel de ruminant est en train de brouter mes cigares.
Mon cerveau fait un tour complet dans ma tête, l'allumage est immédiat. Qui. QUI. Est ce qu'il y a au moins un seul être sur cette terre pour avoir une idée aussi suicidaire, aussi frappée que de foutre une VACHE au milieu de mon bureau tout neuf ?! Non, évidemment, il n'y a pas d'esprit assez frappé sur terre. Par contre vu la nature hybride de l'animal vous pouvez être persuadés que cette Créanne est un cadeau divin. Comme si j'allais célébrer le veau d'or.
J'inspire, doucement. Je les hais, vraiment. La vache éternue sur les dossiers à rendre "jeudi". Je serre les dents.

- Si quelqu'un m'explique pas ce qu'il se passe LA MAINTENANT TOUT DE SUITE il risque fortement d'y avoir de belles pièces de viandes à la cantine.

Les mains tremblantes, je vais m'asseoir, regardant la Créanne dans les yeux. Cet air complètement stupide me fait peur. Deux formes animales, sûrement. Un truc tellement tordu qu'il peut avoir été créé que par un Dieu complètement... Bourré.
J'inspire la haine par tous les orifices de mon corps. Charmant, j'en suis conscient.

- Enki. Ici, tout de suite.
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdesumer.forumactif.org



Enki
Messages : 73
Localisation : Au milieu d'une étendue d'eau large et claire.
Loisirs : Travailler pourrait-il être considéré comme un loisir ?
Humeur : Potentiellement bonne.
avatar
Enki

Personnage...
Pouvoir: Liquides et organisation du monde
Dieu: Enki
Age: Depuis le temps j'ai arrêté de compter
Ven 14 Aoû - 9:46
Une bonne petite journée en perspective, enfin, une fois que ma migraine décidera de me laisser tranquille. Et je vous interdit de rire, même les dieux peuvent avoir la gueule de bois, oui oui, monsieur, c’est tout à fait légitime. Même si, n’avoir aucun souvenir de la soirée ne m’arrange franchement pas. Enfin, de toute façon, les souvenirs n’ont pas besoin de revenir à moi quand je vois ce qui se balade autour de mon temple, c’est quoi ça ? Une sorte de crabe ? Ah, non, une vache, je dois pas avoir les yeux en façon des trous ce matin…

Je soupire, je sais pas ce que j’avais en tête à ce moment-là, mais cette créanne là, elle servira strictement à rien...

Autant, deux formes animales, ça peut être sympa parfois, mais celle-ci, elle respire la stupidité, ça se voit dans ses yeux grands ouverts, elle comprend rien la pauvre, elle fixe tout ce qu'elle voit avec ses yeux vides, elle comprend rien, vraiment. 

Je la regarde un moment, avouons, je dois pas avoir l’air très malin non plus comme ça, mais faut que je trouve un truc pour me débarrasser de “ça” sans faire de vagues… Un sourire en coin vient déformer mon sublime visage quand une idée tout à fait excellente traverse mes pensées. Oh, oui, c’est parfait, ça lui apprendra, voilà.

Je me retrouve donc, très tôt le matin, avant son arrivée, ça me facilitera le travail, dans le bureau de notre cher Steek, avec cette vache. Non parce qu’elle a totalement refusé de reprendre sa forme de crabe tout mignon et léger hein ? Alors c’est qui qui se tape une vache énorme et super lourde pour le voyage jusqu’à son bureau ? Et puis c’est franchement moins discret. 

Enfin, de toute façon, la discrétion aura duré que quelques heures, avant qu’il n’arrive et se rende compte de ce qui se trouve au milieu de la pièce, parce qu’elle est vraiment stupide. Toi, quand on t’emmène quelque part, qu’on t’y laisse, tu te fais tout petit et discret pour ta survie, non ? Bah elle, non, elle prend sa forme la plus grosse et te fixe avec ses yeux globuleux et vide. Obligé de revenir quand il m’appelle du coup hein…

_ Oh, Lewis, je ne savais pas que tu avais un nouvel animal de compagnie ! Tu me présentes ?

Tentons de faire l’innocent, trente secondes, ça pourrait marcher… Ou pas. Pour une fois, je préférerais franchement être en train de bosser.

[ HRP: Oh seigneur, je crois que c'est le seul que j'avais pas noté, je suis tellement désolée de répondre si tard du coup, il m'était totalement sorti de la tête ! Pas taper ! Pitié ;A; ]
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'amuse en #cc9999.

Steek
Messages : 496
Localisation : Juste derrière toi, pour mieux te manger mon enfant...
Loisirs : Avoir l'air classe et faire ch*er le monde !
Humeur : Va savoir, mon coco~
avatar
Lewis Steek

Personnage...
Pouvoir: Pouvoir ? Quel pouvoir ?
Dieu: Non renseigné
Age: Quand on est poli on demande pas.
Jeu 20 Aoû - 19:52
Si les veines pouvaient trembler de rage, je crois que les miennes seraient en train de faire face à un tremblement de terre niveau 7. Au moins. Ce pachiderme pas original pour un sous est en effet en train de copieusement se goinfrer de la paperasse de mon bureau. Je ne tiens pas particulièrement à ces papiers qui retiennent toute la misère du monde en quelques lignes -misère que je suis en charge de régler, vous remarquerez, comme si j'étais Jésus- mais Nath elle, elle y tient, et si il y a une personne à la Congrégation qu'il vaut mieux éviter d'énerver, c'est elle. Elle ne me fait pas bien peur mais je ne veux pas goûter à ses petites vengeances froides, comme la dernière fois où elle a décidé de prendre des vacances en plein milieu de la distribution des salaires, de façon à ce qu'il y ait un défilé d'employés encore jamais vu dans mon bureau.
Alors, déjà que je ne dispose pas d'une place assez grande pour disposer à souhait ma génialissime personnalité, il faut que cet abruti d'Enki, tout de même censé être un des Dieux les plus sages, me refile une de ses Créations les plus stupide. Ça se voit à 10 bordel de kilomètres que cette vache est profondément décérébrée. En même temps, que peut-on attendre d'une Créanne née de la boisson ? Imaginer Enki assez idiot pour que ça en créé une Créanne, je regretterais presque de ne pas y être.
Seulement là je suis celui à qui il a offert ce pachyderme. Et déjà que je n'aime pas les pachydermes, alors son trait d'humour ne m'aide pas vraiment.
Je sors mon sourire le plus hypocrite possible. Le plus terrifiant aussi.

- Mon cher Enki, un abruti un peu trop bourré semble l'avoir oublié là après un de ses excès de degrés, je souhaiterais qu'il le récupère ses affaires avant d'être obligé de faire un massacre avec le corps de cet animal.

Dites-moi qu'il a pas fait la fête dans mon bureau. Non, il ne l'a pas faite, et si jamais il ose, ce n'est pas seulement la vache qui va prendre cher. Mais avant que je n'ai pu ajouter quoi que ce soit, la Vache, visiblement complètement terrifiée, se transforme en.... Crabe. Après le pachyderme, un animal pas capable de marcher droit. Pas étonnant.
Je serre les dents.

- T'as intérêt à me dégager ce truc, vite fait.

Et s'il ne le fait pas ? Je vous jure que s'il fait passer ça pour une offrande, je serai obligé de le frapper. Jamais on m'a offert un truc aussi stupide. Et horriblement laid.
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdesumer.forumactif.org



Enki
Messages : 73
Localisation : Au milieu d'une étendue d'eau large et claire.
Loisirs : Travailler pourrait-il être considéré comme un loisir ?
Humeur : Potentiellement bonne.
avatar
Enki

Personnage...
Pouvoir: Liquides et organisation du monde
Dieu: Enki
Age: Depuis le temps j'ai arrêté de compter
Jeu 20 Aoû - 20:26
Est-ce possible que Lewis puisse exploser à cause d’un énervement trop excessif ? Imaginons un instant la chose, une seconde j’ai Lewis assez agacé, la seconde, pouf, plus rien que de la poussière et des flammes. Ouais, non, à éviter si vous voulez mon avis, ça salirait plus qu’autre chose. Je le fixe, impassiblement, il manquerait plus que ça, il va quand même falloir que je trouve une solution à tout ça moi, maintenant. Mais le spectacle en vaut la chandelle, en tout cas.

_ Oh. Quel dommage. Un sacré mécréant que voici, te laisser avec un fardeau pareil sur les bras. Il y en a qui n'ont aucune gêne, dans quel monde vit-on, vraiment.

Oui. Je m’amuse avec les nerfs de Lewis. Et cette pauvre vache, qui vient enfin de devenir un crabe, elle pouvait pas faire ça avant sérieusement ? Elle serait passée inaperçue, comme une lettre à la poste même. Il faut qu’il garde ça, j’ai pas envie de me la coltiner dans le temple, elle mangerait tout ce qui passe à hauteur de bouche.

_ Oh, voyons, Lewis. On ne refuse pas un cadeau de la part d’un Dieu n’est-ce pas ?

Je souris en coin. Bien sur que non, ça ne se refuse pas. Tu te débrouilleras tout seul avec cette erreur Lewis, j’ai autre chose à faire que de m’occuper de ce… truc. Et s’il le faut, je saurai le convaincre, c’est pas comme si j’avais le choix de toute façon, les affaires m’attendent. Tiens, ce serait une bonne porte de sortie ça, la paperasse.

_ Bon. Je vois que tout est réglé. Je te laisse donc t’en occuper, tu arriveras à te débrouiller, j’en suis certain. Tu sais, le travail, ces choses là...

Je suis aussi certain qu’il va me vouer une haine féroce quelques temps, avant de lui trouver une utilité quelconque. Tiens, tondeuse à gazon naturelle et qui coûte rien, il en veut toujours pas ? Quel esprit difficile à contenter. Ce n’est quand même pas ma faute si les Créannes choisissent toujours le mauvais moment pour apparaître, franchement. Je pouvais pas savoir qu’une chose aussi… inutile verrait le jour à ce moment-là, non mais ho. Il ne manquerait plus que ça.
Voir le profil de l'utilisateur


Je m'amuse en #cc9999.

Steek
Messages : 496
Localisation : Juste derrière toi, pour mieux te manger mon enfant...
Loisirs : Avoir l'air classe et faire ch*er le monde !
Humeur : Va savoir, mon coco~
avatar
Lewis Steek

Personnage...
Pouvoir: Pouvoir ? Quel pouvoir ?
Dieu: Non renseigné
Age: Quand on est poli on demande pas.
Ven 11 Sep - 22:17
Dans quel monde vit-on, qu'il dit ? Dans un monde où mêmes les entités qu'on peut croire les plus bénéfiques (ou du moins les moins dangereuses pour la santé cardiaque) se mettent à dérailler. Non mais qu'est ce qu'ils ont en ce moment, on se le demande ! Enfin surtout lui ! C'est pas parce qu'il a détecté une petite période d’accalmie que c'est une raison pour faire la fête et me ramener... ça ! Ses déchets, disons le clairement cette Créanne à l'air patibulaire est un déchet de la société divine. Elle me ferait presque pitié si elle était pas en train de... Bouffer mes dossiers. Oups. C'est Nath qui va être contente, tiens.
Nos deux regards se posent sur sa transformation en crabe. Une vache-crabe. Elle cumule, clairement. Trouvez moi deux formes plus inutiles et qui ont moins la place que ça dans mon bureau, s'il vous plait. Non, c'est une question rhétorique, je ne m'attends pas à un défilé de créatures toutes plus déglinguées les unes que les autres, Renzo m'en ramène bien assez (qu'a t-il fait de ses batraciens d'ailleurs ?). Et puis il est possible de trouver aussi bizarre, mais avec aussi peu d'intelligence dans le regard ça je ne suis pas sûr que ça soit possible, ça frôle presque le génie, par contradiction.
On ne refuse pas le cadeau d'un Dieu ? Je grimace clairement. Ca devrait pas pouvoir s'appeler une offrande ça, je refuse.Alors un cadeau, encore moins. C'est censé faire plaisir un cadeau non ? Est ce que j'ai l'air d'y prendre du plaisir ? Non mais c'est une question ! Parce que sinon il va falloir envisager très sérieusement un dictionnaire divin.
Cadeau, nm, sens divin : truc qui emmerde une divinité et qui peut être refilé à n'importe qui du moment que ça fait marrer le Dieu en question.
Ça serait déjà plus correct. Il sourit, me montrant très clairement qu'il a hâte de voir comment je vais me débrouiller pour m'occuper de cette bête. Bâtard, va.
Je souris à mon tour, crispé.

- Bien sûr, ça ne se refuse pas. Par contre tu ne m'en voudras pas si je la « casse » accidentellement.

On pourrait parier sur sa durée de vie, ça c'est une idée super ! Je lance une semaine. Qui dit mieux ? Son regard se perd. Ok, là il cherche très clairement une porte de sortie, qu'il trouve très aisément, on peut difficilement refuser à Enki de gérer ses papiers correctement. Alors même si j'aurai bien envie de lui éructer toute une suite d'insultes à la figure, je me retiens. Il serait capable de me faire faire son boulot, juste pour voir. Et déjà que je ne regarde pas la moitié des papiers de la Congré, il vaut mieux pour le monde que je ne mette pas mon nez dans les papiers du Dieu qui organise la planète.
Je soupire alors qu'il disparaît. Bon, on va essayer d'y aller calmement avec cette chose que-
Le crabe se transforme à nouveau en vache et une corne passe à quelques millimètres de mon œil.

- PU-TAIN !
- Meuuuuuuh...
- Ho toi ta gueule !

Elle m'a fait peur, la conne !
Je sens que ça commence bien...
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdesumer.forumactif.org



Page 1 sur 1
 
Les Chroniques de Sumer :: La Congrégation :: Bâtiment administratif :: Bureau du Directeur
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet