Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
 :: Stockholm :: Centre commercial :: Les allées
Nuit blanche. [Ersh :3]
Lynn
Messages : 385
Localisation : Avec moi-même.
Loisirs : Saupoudrer ta tête de paillettes ♥
Humeur : Joie et paillettes ♥
avatar
Lynn Hiems

Personnage...
Pouvoir: Inventeur, avoue t'es jaloux ! #ÇaRime
Dieu: Enlil
Age: 20 ans et toutes ses dents ~
Sam 11 Avr - 9:13


HRP : A savoir que ça se passe après la mission de Lynn, bien qu'au moment où je poste ce message la mission ne soit pas encore entièrement terminée. x)

La nuit peut être apaisante parfois. Il est vrai que l’agitation et la foule de Stockholm le jour est oppressante, au bout d’un moment.

La nuit, il n’y a personne. Enfin, quelques types bourrés qui passent de temps en temps, mais la nuit étant bien avancée (environ trois ou quatre heures du matin) ils sont plutôt rares.
Je m’aventure dans un parc, où j’escalade l’échelle menant au sommet du petit toboggan rouge pour enfants. Je m’y assois et je reste ainsi, sans rien dire.

C’est silencieux. De temps en temps, une brise légère fait bruisser les feuilles des arbres et soulever mes cheveux. Mais rien d’autre ne vient briser la quiétude de la nuit.

J’inspire doucement. Je fais rarement des nuits blanches. Surtout à cause de cauchemars. Mais c’est la troisième fois cette semaine que je fais le même, alors j’ai estimé que c’en était trop, et que la fraîcheur de la nuit m’aiderait à m’apaiser.

Enlil, quand cesseras-tu de me hanter ? J’en ai assez de rêver que je reste coincée dans l’épave du Titanic, et que ton rire résonne dans mes oreilles.

Enfin, je ne pense pas que ce soit intentionnel de sa part. Je pense plutôt que c’est mon subconscient qui essaie de s’exprimer comme il peut par rapport à tout ce qu’il s’est passé ces dernières semaines.

Je lève les yeux vers le ciel. Ce soir, c’est la pleine lune, et l’astre semble particulièrement proche de la Terre cette nuit. Avant de se coucher, les enfants ont probablement dû exprimer leurs craintes à leurs parents qu’un loup-garou vienne les manger pendant leur sommeil. Te sens-tu tout puissant en cet instant, Nanna ?

J’observe les étoiles, ou du moins ce que l’on peut en voir. Les lumières de la ville polluent celles du ciel. Finalement, nous ne voyons pas grand-chose. Jusqu’où l’Homme peut-il voir ? Jusqu’où l’Homme a-t-il le droit de voir ? Depuis que j’ai appris que les dieux Sumériens existaient, tout ce que je pensais savoir jusque-là a été remis en question.

Des mythes sur la création du monde, il y en a pleins, selon les endroits et les croyances. Alors au final, où est la vérité ? Pourquoi les Hommes sont-ils sur Terre ? Pour servir les dieux, comme le pensaient les Sumériens à l’époque ?

Dans ce cas… pourquoi les humains les ont-ils oubliés ? Fut un temps où les dieux de Sumer étaient craints et respectés. Pourquoi et comment cette situation a-t-elle basculée ?

Et puis… est-ce que les dieux sont en colère contre les Hommes, d’essayer d’expliquer par la science des choses qu’eux seuls savent ? Je ne pense pas. Sinon, je pense que la Terre aurait depuis longtemps sombré dans le chaos.

Je pousse un léger soupire. Il y a tant de questions sans réponses.

Perdue dans mes pensées, je sursaute en entendant le craquement d’une brindille. Je serre mes doigts autour de la barre de fer du toboggan, jusqu’à ce que mes jointures deviennent blanches, tout en fixant l’endroit d’où avait retentit le bruit.


Voir le profil de l'utilisateur



Ersh
Messages : 574
Localisation : Derrière toi... BOUH !
Loisirs : Aujourd'hui j'en suis à 1 220 000 suicides... Bon c'est pas encore un record...
Humeur : Joueuse
avatar
Ershkigal

Personnage...
Pouvoir: Je suis le gars qui t'annonce que t'es mort. C'est cool non ?!
Dieu: Ershkigal
Age: Vous aimeriez savoir hein ?
Jeu 16 Avr - 22:46
J'ouvre les yeux, écoutant le silence de la nuit et la respiration régulière de la femme à mes côtés. Ce souffle est tellement fragile. Tellement futile.
Je ne dirais pas que je n'ai pas passé un bon moment avec elle mais ce n'est là que veine luxure. Un "coup d"un soir" comme disent les humains. Juste un moyen d'assouvir mes désirs charnels. Enfin... Les Dieux peuvent-ils éprouver de tels besoins ? Je me le demande... C'est plus un passe-temps comme un autre je suppose.

Je repousse le draps qui couvre mon corps nu et me lève. Alors que je m'approche de la fenêtre mon corps revêt son apparence habituelle à la lueur de la lune.
L'astre de la nuit est rond et laiteux ce soir, éclairant Stockholm de ses rayons argentés. Je ne peux m'empêcher de songer que Nanna est beau ce soir même s'il doit probablement ruminer ses sombres pensées au fin fond de son royaume. On ne le changera pas après tout.

Je jette un coup d’œil un peu dédaigneux à la femme. Je ne connais pas son nom et honnêtement je m'en moque éperdument. Si elle se doutait seulement d'avoir couché avec un dieu elle en ferait une syncope. Ce serait amusant pourtant... Et on se retrouverais avec un médium de plus sur les bras... Quelle plaie !
Heureusement pour moi et pour elle, elle ne risque pas de tomber enceinte. Encore faudrait-il pour ça que je sois autorisé à le faire mais vous comprenez les demi-dieux sont trop dangereux et nyah nyah nyah. Crétin de An, crétin d'Enlil et saloperies de Més.

Je soupire dépité. Qu'est-ce que ça peut-être chiant d'être une divinité supérieure parfois. Ces pauvres petits humains n'ont même pas idée. Tiens et si j'allais en embêter un pour passer le temps ?

Mon corps se fond alors dans les ombres de la chambre puis je réapparais dans un petit parc à quelques pattés de maisons de là, au milieu des arbres. Un petit vient jouer avec mes cheveux et je souris en sentant la présence d'un missionnaire à quelques pas de moi.
Un sourire étire mes lèvres. Je vais m'amuser un peu.

Je penche la tête sur le côté, un peu intrigué lorsque les pensées de la jeune fille (je crois que s'en est une) me parviennent. Comme c'est mignon ! On dirait qu'elle se pose pleins de questions sur les dieux et il semblerais que Enlil l'ait un peu maltraitée...
D'ailleurs c'est bien une des choses que je regrette avec le fait de ne pas être autorisé à avoir de missionnaire, c'est qu'en dehors de Renzo je ne peux pas les martyriser en leur donnant des missions marrante. Quelle injustice !

Je m'approche donc doucement de la fille lorsqu'une brindille craque sous mon pieds et je la sens se tendre. Bah je peux repasser pour l'effet de surprise je suppose ! Tant pis...

Je sors alors de l'ombre des arbres pour me dévoiler, un petit sourire moqueur aux lèvres.

- Et bien, ça en fait des questions pour une petite créature comme toi. On dirait qu'Enlil aime toujours autant jouer avec ses missionnaire...

J'avise alors ses mains serrant la barre du toboggan sur lequel elle trône d'un air effrayé. Ah pauvre petite créature.

- Pas la peine d'être aussi effrayée, je ne mords presque pas, dis-je avec un grand sourire.

Oui, moi aussi j'aime jouer avec les missionnaires, il ne faut pas croire!

Voir le profil de l'utilisateur



Lynn
Messages : 385
Localisation : Avec moi-même.
Loisirs : Saupoudrer ta tête de paillettes ♥
Humeur : Joie et paillettes ♥
avatar
Lynn Hiems

Personnage...
Pouvoir: Inventeur, avoue t'es jaloux ! #ÇaRime
Dieu: Enlil
Age: 20 ans et toutes ses dents ~
Ven 17 Avr - 17:57

Une silhouette sort des arbres. Je crois que cette personne sourit. Pas un sourire bienveillant, non. Je n’arrive pas trop à voir ce que c’est, comme expression.

De plus, rien que le regarder ça me fiche des frissons dans le dos, je ne sais pas pourquoi. Il dégage un truc super bizarre. Son aura est étrange. Je ne crois pas qu’il soit humain, ou du moins pas entièrement. Et ce qu’il me dit lorsqu’il ouvre la bouche me le confirme :

— Eh bien, ça en fait des questions pour une petite créature comme toi. On dirait qu'Enlil aime toujours autant jouer avec ses missionnaires...

…oh. Pas entièrement humain, je m’en doutais, mais aussi peu humain, pas vraiment. Ahah, un dieu, rien que ça ! Enfin je suppose, vu ce qu’il vient de me pondre… je ne crois pas que les missionnaires, même les Émissaires puissent lire dans les pensées. DONC cette personne est un dieu. C’est pour ça que son aura est étrange. Ahah, j’attire de la charmante compagnie dites-moi…

Je lui adresse un maigre sourire :

Il a trouvé drôle de m’envoyer dans le Titanic pour un collier qu’il aurait pu créer lui-même. Enfin, qui que vous soyez, je suppose que vous le savez déjà…

Il me fixe. Et son sourire presque mesquin s’agrandit :

— Pas la peine d'être aussi effrayée, je ne mords presque pas.

Oh, j’ai l’air effrayé ? Je baisse les yeux vers mes mains. Je n’y avais pas fait attention, mais je serre tellement fort la barre de fer que ça me fait mal. Doucement, j’étire mes doigts et force les muscles de mon visage à se détendre.

En même temps, quand un dieu te dit « ne t’inquiète pas mon enfant, j’ai de grandes dents mais j’vais pas te manger » (OK il a pas dit ça, mais je dis ce que je veux), y a de quoi s’inquiéter un peu. Surtout si quand il te dit ça il a un sourire plus que pas bienveillant du tout.

Je pose mes coudes sur la barre de fer, et essaie de parler d’un ton calme, un sourire sur les lèvres :

Puis-je savoir à qui j’ai affaire ? … et vous devez probablement le savoir, mais je m’appelle Lynn. Règle de politesse oblige…

Bah ouais, je sais que c’est un dieu, mais je sais pas qui. C’est dans ces moments-là que je regrette de ne pas avoir suivi les cours à la Congrégation… bon, si je suis encore vivante au lever du jour, je m’y mets sérieusement, promis !

Je passe la tête sous la barre de fer, et je me laisse glisser le long du toboggan. Une fois de retour sur la terre ferme, je me remets debout, et je m’approche de mon interlocuteur tout en le fixant. Je m’arrête à environ deux mètres de lui.

Et que me vaut l’honneur de votre présence ?

Enfin, vu le sourire qu’il fait, je sens que je ne vais pas beaucoup apprécier, qu’il me fasse l’honneur de sa présence…


Voir le profil de l'utilisateur



Ersh
Messages : 574
Localisation : Derrière toi... BOUH !
Loisirs : Aujourd'hui j'en suis à 1 220 000 suicides... Bon c'est pas encore un record...
Humeur : Joueuse
avatar
Ershkigal

Personnage...
Pouvoir: Je suis le gars qui t'annonce que t'es mort. C'est cool non ?!
Dieu: Ershkigal
Age: Vous aimeriez savoir hein ?
Sam 18 Juil - 22:51
Enlil et ses idées mesquines et sadiques. Surtout lorsqu'il s'agit de torturer ses missionnaires. Ou ceux des autres. Mais l'acte de torture sur missionnaire est pratiqué couramment par les Dieux. Je dirais même que c'est une de nos activités favorites. Si si, je vous jure. J'ai vraiment pris un plaisir bien sadique lorsque j'ai donné sa mission à Renzo. Fais-toi accepter par les autres Dieux. Haha. Quelle grosse blague. Au final ça lui a pris 75 ans pour y parvenir. Alors aller chercher un collier dans le Titanic… Petit joueur !
Bon ok. Je veux bien reconnaître qu'il y a une part de génie là-dedans. Mais je ne le dirais jamais devant lui. Non mais sérieusement, le jour où je reconnais cette qualité à Enlil en face de lui, il pleuvra… des grenouilles ? C'est bien comme ça qu'ils disent les humains ? Ou alors le monde prendra fin. Tout simplement.

Je hausse finalement les épaules.
Je n'ai pas pour habitude de m'occuper des affaires des autres Dieux. J'ai déjà bien assez à faire dans mon propre royaume. Il fait dix fois la superficie du monde des vivants, et est au moins cent fois plus peuplé. Imaginez un peu un monde où toutes les personnes mortes, célèbres comme anonymes se croisent ? Un beau bordel n'est-ce pas ? Bah voilà. Et moi je dois gérer ça tout seul alors qu'Enlil a cinq autres Dieux derrière lui. C'est une véritable injustice.

Un petit sourire amusé étire mes lèvres. Lynn donc ?
Avec un geste théâtral je m'incline devant elle.

- Ershkigal, Dieu des Enfers et de la Mort.

Je la regarde descendre de son perchoir et s'approcher de moi d'un air quelque peu craintif même si elle se veut détendue. Il est toujours amusant de constater à quel point les humains nous craignent. Surtout moi. Enfin, ce que je représente. Car ils ne savent pas ce qui se situe après. Ils n'ont nullement conscience qu'une autre "vie" les attend. Enfin, d'une certaine manière.

Je penche la tête sur la côté, un air quelque peu taquin peint sur mon visage.
J'aimerais bien pouvoir dire que je suis venu pour lui confier une mission. Ce serait pour le moins hilarant, et en bonus, je piquerais à Enlil son missionnaire. Oui. C'est tout à fait jouissif de piquer les jouets des autres. J'ai d'ailleurs ouï dire que les humains n'ont de cesse de vouloir posséder ce qu'ils n'ont pas. Je crois que ça se nomme de la jalousie. C'est un trait de caractère qu'Inanna possède très certainement. C'est bien parce qu'elle a eu les yeux plus gros que la tête qu'elle a tenté, et lamentablement échoué, de conquérir mon royaume.

- Je cherchais un divertissement à dire vrai. Quelqu'un pour égayer un peu ma nuit. N'ayant pas envie d'aller trouver mon Emissaire, j'ai choisi la première personne qui se situait sur mon chemin. Autrement dit, toi.

Oui. Dire les choses de cette manière peut paraître très certainement brutale et… prétentieux ? Mais ce n'est que la triste vérité. Je n'ai pas envie de voir la face de Renzo ce soir.
La triste vérité reste toujours que les humains existent pour nous servir. Mais ne nous méprenons pas. J'aime les humains. Ils sont certes un peu stupides sous certains aspects mais néanmoins intelligent et je n'oublie certes pas que sans ces créatures, nous n'existerions pas, étant la personnification de leurs désirs et de leurs idéaux.

Voir le profil de l'utilisateur



Lynn
Messages : 385
Localisation : Avec moi-même.
Loisirs : Saupoudrer ta tête de paillettes ♥
Humeur : Joie et paillettes ♥
avatar
Lynn Hiems

Personnage...
Pouvoir: Inventeur, avoue t'es jaloux ! #ÇaRime
Dieu: Enlil
Age: 20 ans et toutes ses dents ~
Jeu 23 Juil - 18:41

Un sourire se dessine sur ses lèvres. Quoi ? C’est le fait que je lui dise mon nom qui le fait rire ? OK c’est vrai, je sais qu’il le savait (que nous savions que vous saviez… ok ma gueule.) mais bon quand même !

Toujours ce sourire amusé sur les lèvres, il s’incline. Je hausse un sourcil. Okay c’est tout à fait normal qu’on s’incline devant moi, je suis géniale après tout. Mais avouez que quand c’est un dieu, qui est donc supérieur à vous, ça devient tout de suite louche.

— Ershkigal, Dieu des Enfers et de la Mort.

…Okay. OKAY. Bon les amis, je panique maintenant ou plus tard ? NAN PARCE QUE LA J’AI LE DIEU DE LA MORT DEVANT MOI ! J’ai pas envie de mourir maintenant moi ! Je suis trop jeuuuuune !

Oh, c’est vous le dieu du panda ?

Bah quoi, il fallait bien que je réagisse d’une manière ou d’une autre. Du coup je préfère ramener la conversation sur un sujet stupide : ce merveilleux Renzo ! C’est vrai que c’est le seul missionnaire d’Ershkigal. Bah, si ce dieu peut supporter Ren à longueur de journée aux Enfers, je suppose qu’il ne risque pas de perdre patience au moindre de mes mots ? C’est vrai qu’il doit en falloir de la patience, pour avoir Renzo pour seul missionnaire…

Je laisse un silence s’installer, pendant lequel j’en profite pour mieux le regarder, à la lumière du lampadaire non loin. C’est vrai qu’il a une apparence disons… atypique ? Mais bon, j’arrête de me poser des questions à force.

Il reprend alors la parole, me tirant de mes réflexions, pour me dire pourquoi il se trouvait en face de moi ce soir :

— Je cherchais un divertissement à dire vrai. Quelqu'un pour égayer un peu ma nuit. N'ayant pas envie d'aller trouver mon Emissaire, j'ai choisi la première personne qui se situait sur mon chemin. Autrement dit, toi.

Un ricanement m’échappe. Okay, donc conclusion, il ne supporte pas Ren à longueur de journée. Ensuite, je percute le sens de ce qu’il vient de me dire. Quoi ? Il faut que « j'égaye sa nuit » ? Roh… est-ce que j’ai une tête à égayer les nuits des gens moi ? Surtout en ce moment, alors que je suis fatiguée… Mais bon, c’est un dieu. LE DIEU DE LA MORT EN PLUS. Je suis obligée de me plier face à lui.

Un faible sourire s’esquisse sur mes lèvres.

Dois-je m’en sentir honorée ?

Il vaut mieux que je fasse attention au moindre de mes mots.

Et donc… que puis-je faire pour vous ?

Qu’est-ce qu’on va me faire faire encore… quoique, ça peut ne pas forcément se passer mal. C’est vrai, j’ai bien fait un karaoké avec Nanna, c’est passé crème !

Mais bon, là j’avoue que le karaoké avec le dieu de la Mort c’est plus difficilement envisageable, je pense.

Voir le profil de l'utilisateur



Page 1 sur 1
 
Les Chroniques de Sumer :: Stockholm :: Centre commercial :: Les allées
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.