Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
 :: Le Monde :: Afrique :: Afrique du Nord
WAN - Non mais je suis sérieux, un vieux à cet âge ça a encore toute sa tête ?
Renzo
Messages : 1283
Localisation : Dans la merde jusqu'au cou... Mais genre vraiment.
Loisirs : Border Ersh avant qu'il se couche
Humeur : Comme une souris asthmatique devant un tigre, haha !
avatar
Renzo Layne

Personnage...
Pouvoir: Primordial et complémentaire, la grande classe pas vrai ?
Dieu: Ershkigal
Age: 380 cette année, ça se fête non ?!
Dim 12 Avr - 23:09
J'aime pas partir en mission.
Pourquoi ? Vous demandez pourquoi, sérieusement ?! Parce que je suis Émissaire, avec un grand E et les lettres de noblesse qui vont avec dans cette grande enceinte qu'est la Congrégation, et son gros ventre d'ego, sans mauvais jeux de mots. Non pas que partir faire du tourisme dans un pays me dérange, sûrement pas je suis le premier à dire que j'ai pas assez de vacances, mais gérer une mission, c'est différent.
Déjà tu as des responsabilités (non mais hé vous avez vu à QUI vous confiez des responsabilités ?! Moi responsable de deux gamins alors que je pose encore ma main sur le barbecue pour savoir si ça brûle ?!) ensuite tu dois avoir l'air cool et calme quelque soit la situation (alors qu'avec moi c'est tout ou rien : "ho, la tête d'un des membres de mon équipe vient d’atterrir à mes pieds. Zut !" ou au contraire "hoooola c'est grave la merde je fais quoi ?! Ouais courir c'est bien ça !").
Du coup j'ai demandé à Nath de pas me mettre avec des gens que je susceptible de connaître, histoire d'éviter qu'ils me prennent tellement pas au sérieux qu'ils décident de se la jouer solo, et résultat je me retrouve avec "deux petits nouveaux, tu dois pas les connaître". Ce qui, quoique, me conforte dans l'idée que j'ai l'impression de connaître tout le monde.
Lynn et Nabouh. Hé ben. LOL. Pardon mais c'était plus fort que moi. Et vous voulez la meilleure ? Tous les deux prêtre-roi d'Enlil. Il voudrait me surveiller il ferait pas mieux cet enfoiré.
Je me souviens avoir expiré lentement et avoir regardé l'ordre de mission. "Interrogation de témoin coopérant". OOOOooook yolo je m'en vais j'abandonne le navire ! Parce qu'avec cette équipe vous pouvez être sûr qu'il va pas être coopérant longtemps.

--- ceci est le moment chiant où on prends l'avion, où on se perd dans une ville bombardée avant de se rendre compte qu'on est pas au bon endroit et qu'on se fait sauver in extremis par des rebels qui nous font passer un interrogatoire interminable avant de nous laisser aller à Alep, où nous nous re-perdons dans la ville en cherchant l'hôtel (étonnamment confortable d'ailleurs), où on dort une nuit avant de se re-re-perdre en cherchant la maison du témoin et où, enfin, on arrive devant. Rien de tout ceci n'est de ma faute, évidemment ---


Je vérifie une dernière fois l'adresse. Une dernière et 358ème fois, en fait, mais oublions tout ce qu'il s'est passé avant c'est pas bien important. Je jette un coup d’œil à mes partenaires, espérant qu'ils oublieront momentanément nos petites aventures de début de parcours au profil de la vraie mission qui commence maintenant.
Je soupire et m'arrête deux secondes après avoir lu la fiche (re re re re re re re re re lu en fait depuis ce matin) et fais un débriefing.

_ Bon. Je suppose que vous avez lu l'ordre de mission aussi bien que moi, pas de casse, du tact et tout se passera bien. Un dernier truc avant d'entrer, Nabouh évite de lui dire que tous les humains sont des tueurs il va pas trop apprécier je pense et Lynn pitié évite le surnom du type "bulldog" parce qu'il est tout ridé, il va nous faire une crise cardiaque après.

J'avais déjà expliqué aux deux que la langue n'était plus un obstacle grâce aux racines sumériennes de toutes les langues mais j'espérais qu'ils oublieraient pas.
Je me retournais et sonnais à la porte, avec l'impression qu'il faisait chaud dehors (j'aurai peut-être du mettre plus qu'un T-shirt, avec ma peau toute blanche ça fait bizarre, mais bon...) et une femme dans la cinquantaine nous ouvre la porte avec un sourire indécis.

_ Bonjour, je suis Renzo Layne, et voici Nabouh et Lynn. Nous sommes venus voir Natan Lévine, il a récemment envoyé un message à la Congrégation de Stockholm en disant des choses à nous confier, pouvons nous le voir ?

Son sourire se fait moins hésitant et elle nous fait entrer dans un salon qui semble plus frais avant d'apporter dans un fauteuil à roulette son père, notre témoin. Je refais les présentations et lui serre la main avant de plonger mes yeux dans les siens. On a bien fait de pas le ramener à Stockholm, le voyage l'aurait certainement tué.
Je le scrute. Je ne sais pas si j'ai été très bon avec les usages mais je laisse passer un silence. Je lui explique que nous venons pour trouver des informations à propos des Créateurs, il acquiesce.

_ Nous allons vous poser des questions précises pour essayer de vous fatiguer le moins possible, est ce que ça vous ira ?
_ Parfait, jeune homme, parfait... (qui c'est qu'il traite de jeune homme là, moi ?!)

Puis je me tourne, un regard insistant vers les deux autres (d'ailleurs lui semble regarder Nabouh avec insistance, il sent peut-être une proximité de pays ? Parce que bon Lynn et moi ça se voit clairement qu'on est pas du coin...). C'est qui qui commence ?
Voir le profil de l'utilisateur



Nabouh
Messages : 207
Localisation : Franchement... loin!
Loisirs : Embêter tout le monde et rire bien fort.
Humeur : Taquine
avatar
Nabouh Saifi

Personnage...
Pouvoir: Inventeur
Dieu: Enlil
Age: 17 ans
Lun 13 Avr - 7:44
Sur le chemin du rendez-vous, je relisais l'acte de mission que l'on avait reçu. Je mémorisais les détails, ce que l'on attendait de nous avec un stress évident. C'est ma première mission, et même si je suis un garçon un peu naïf, je ne le suis pas au point de ne pas comprendre l'importance de ce genre de quête. Autre détail, j'avisais le lieu où le devait se rendre : Alep. Une légère grimace se peint sur mon visage. Si mes parents apprenaient que je suis allé en Syrie, je suis déshérité sur les prochaines générations... Non pas que nous sommes en mauvais termes hein! Mais disons que lors de nos exodes, les syriens n'ont pas été des plus accueillants et aimables avec nous. Honnêtement moi, je m'en fiche un peu. C'est du passé tout ça. Par contre, ce qui est évident, c'est que je vais enfin quitter ce désert de glace pour me rendre dans un vrai pays chaud! Un pays où le soleil et la chaleur existe! En plus à cette période de l'année, il commence déjà à faire un peu chaud en pleine journée...
Un grand sourire débile s'impose à la vue de mes partenaires. La première, Lynn, est inconnue au bataillon ( étrange fille d'ailleurs mais j'aurais bien vite l'occasion de mieux la connaître ), en revanche le seconde, celui qui dirige le groupe d'ailleurs, manque de me faire rire, tant je ne l'imaginais pas dans le rôle de chef.

-Hey Renzapatas! Comme on se retrouve!



Le voyage se déroule sans encombres, jusqu'à notre arrivée à Alep. Voyant Renzo un peu perdu par moment, je me permets d'intervenir de temps en temps. Ils ne savent pas que je suis Palestinien, malgré leurs regards insistants, et c'est tant mieux... Sinon nous n'aurions pas pu avancer dans la ville avant un long, très long moment. Je reste détendu pendant les interrogatoires, chez moi c'est monnaie courante, il n'y a que ça. Sauf que les soldats israéliens sont bien moins agréables que ceux-là...
On finit enfin par arriver à la maison tant recherché. Je jette un coup d'oeil à Renzo, un sourire en coin amusé. Comme je l'avais imaginé, c'est assez drôle de le voir dans le rôle de chef. Je n'ai pas manqué de le lui faire remarquer d'ailleurs, pour le taquiner gentiment.
La recommandation qu'il m'adressa me tira un sourire sans joie.

-Tu sais, dans notre culture le respect des anciens est primordial. Je ne lui parlerai de rien à moins qu'il ne m'y invite, expliquais-je

Puis la porte s'ouvrit. Je saluais poliment la dame devant nous et, au moment de passer, je répondis vraiment à la remarque de Renzo.

-Et penses-tu vraiment qu'il ne le sait pas ça... ?

Là, je ne rigolai pas par contre. La Syrie, tout comme la Palestine, connait les guerres violentes, et les morts sur le tas, au point que plus personne dans le monde ne s'en émeut. C'est devenu un lot courant, banal. Nous nous ressemblons plus que nous ne voulons l'admettre.
La maison est confortable, et je me prends à sourire, ravi de constater qu'un homme âgé puisse au moins avoir la décence immobilière pour vivre la fin de sa vie en paix. Je le vois arriver en fauteuil roulant et lui adresse un joli sourire. Il est vraiment très vieux, et en cela il est déjà chanceux. Ses traits me rappelle évidemment ceux de mon peuple, ce qui provoque une poussée de nostalgie en moi. J'écoute distraitement Renzo, focalisé sur le visage du grand-père, observant la jeune femme près de lui, se tenant prête à intervenir en vas de besoin. Je remarque alors qu'il me retourne mon regard, de ses yeux paisibles. De même Renzo s'est tourné vers nous, Lynn et moi, surement pour que nous intervenions.
Je hoche discrètement la tête à l'adresse de Renzo pour lui dire que j'ai compris. Je m'approche du fauteuil, pour ne pas avoir à élever la voix et le fatiguer d'autant plus en le forçant à tendre l'oreille, et me penche légèrement en avant pour me mettre à son niveau, un petit sourire aux lèvres.

-Asalam a'leykoum ya sayyidi! ( je sais qu'il me comprend de toute façon quelle que soit la langue, mais je me dis qu'il serait surement plus en confiance en entendant des sons familiers.) Dîtes-nous, comment vous êtes-vous rendu compte de votre capacité ?

A dire vrai, je ne savais pas par quoi commencer au début. Mais en le voyant, j'ai sentis une certaine sérénité en moi, comme lorsque j'étais avec mes propres grands-parents. Je lui ai donc posé la première question que me venait à l'esprit, la question qui lui permettrait de mettre des mots sur ce qu'il a ressentis, et pour nous de comprendre la situation. Peut-être plus pour moi d'ailleurs, car je n'avais pas bien compris cette histoire...
Voir le profil de l'utilisateur

Lynn
Messages : 388
Localisation : Avec moi-même.
Loisirs : Saupoudrer ta tête de paillettes ♥
Humeur : Joie et paillettes ♥
avatar
Lynn Hiems

Personnage...
Pouvoir: Inventeur, avoue t'es jaloux ! #ÇaRime
Dieu: Enlil
Age: 20 ans et toutes ses dents ~
Lun 13 Avr - 9:55

CHAUUUUUUD !

Je crève de chaud ! C’est pas possible ! Pourquoiiii ! En plus du soleil tapant sur mes épaules bah… bah mes deux charmants coéquipiers m’ont fortement conseillé de mettre des vêtements type pantalons et t-shirt à manches longues parce que trop montrer sa peau ça peut être mal vu. Du coup bah moi je meurs de chaud. Surtout que, de manière générale, j’ai tout le temps chaud ! Même en hiver je suis en robe ! Alors voilà hein !

Bon, passons. Après multiples péripéties, nous arrivons dans une maison. Ohhh une maison ! De l’ombre ! J’espère qu’ils ont la climatisation. Oh bien sûr je ne vais pas faire une remarque de ce genre à voix haute hein, j’ai un tact avoisinant le niveau zéro, alors bon, je crois que je vais essayer de ne parler que pour le strict nécessaire, à savoir les questions à poser au monsieur.

C’est petit panda qui commence à parler avec la dame. Ah tiens, parlons-en de Ren ! QUI au juste sur cette planète a eu l’idée de le nommer chef de groupe ? Ren quoi ! Ce type est suffisamment con pour perdre un bras au détour d’un chemin (enfin c’est peut-être pas forcément de sa faute, mais on s’en fout) ! Quand il m’a annoncé la nouvelle je me suis tapé un fou rire au milieu de la Congrégation. Non mais sérieusement ! RENZO QUOI !

La dame nous fait entrer dans la maison. Fraicheuuuur ! Du bout des doigts je décolle quelques mèches de mon front pour les remettre derrière mon oreille. La dame revient, poussant un fauteuil roulant dans lequel était installé un homme âgé. Eh non petit panda, j’ai pas dit –enfin pensé, mais on s’en fout- bulldog ! Je sais respecter les gens quand il le faut hein, faut pas croire !

— Nous allons vous poser des questions précises pour essayer de vous fatiguer le moins possible, est ce que ça vous ira ?

Hm, du tact ? Personnellement je n’aurais pas apprécié le « pour vous fatiguer le moins possible », je n’aimerais pas qu’on me traite comme un vieillard incapable. Mais l’homme n’a pas l’air de mal le prendre, au contraire… bon, tant mieux. Il fixe Nabouh, qui prend l’initiative de commencer l’entretien. Dans un sens je suis soulagée de ne pas commencer, parce que je ne sais pas par où commencer… je ne suis pas encore vraiment très à l’aise avec le sujet des créannes et tout, je ne connais leur existence que depuis peu. Nabouh et Ren étant missionnaires depuis plus longtemps que moi, je présume qu’il est plus sage de leur laisser les questions les plus précises. Mais dans un autre sens, j’me sens délaissée. Hééé ! Moi aussi je fais partie de la mission heiin !

— Dites-nous, comment vous êtes-vous rendu compte de votre capacité ?

Ah bah oui, bonne question, très bonne question !

Je fixe le monsieur en attendant sa réponse, un sourire dessiné sur le visage. Bah ouais, tant qu’à faire, autant paraitre aimable, si ça peut l’inciter à se confier sans crainte.


Voir le profil de l'utilisateur



Renzo
Messages : 1283
Localisation : Dans la merde jusqu'au cou... Mais genre vraiment.
Loisirs : Border Ersh avant qu'il se couche
Humeur : Comme une souris asthmatique devant un tigre, haha !
avatar
Renzo Layne

Personnage...
Pouvoir: Primordial et complémentaire, la grande classe pas vrai ?
Dieu: Ershkigal
Age: 380 cette année, ça se fête non ?!
Mar 12 Mai - 23:18
HRP : Si j'abuse sur le temps de réponse ? Oui carrément, sorry, dès que j'ai fini ce foutu design ça ira plus vite promis T♥T

Renzapatas, putain... Nan mais encore si je portais des chaussures chelous ce surnom serait approprié, mais là LA ! J'ai des baskets ! Bien sûr que si ça en est ok ? Oui elles sont pas clean, elles ont l'air d'être plus vieilles que moi (ce qui serait dur) mais c'en est ! La preuve c'est... Heu... Non mais je dois sérieusement vous faire une description détaillées ?!
Bon, disons le clairement la remarque me tire un sourire débile. Ouais j'aime bien, au moins vous voyez ce gamin il est inventif quoi ! Il se creuse la tête pour trouver ça je suis sûr ! Et si c'est à l'instinct mais c'est encore mieux, ce mec est un génie ! Bon après Ersh et Steek disent que ma définition du génie craint un peu mais voilà...
Il me confirme ensuite être un être tout à fait poli (permet moi d'en douter au moins un peu sinon je vais me sentir grave seul avec ma grossièreté) et je fais une grimace quand il revient sur les tueurs. Mais bordel, il a jamais vu le Soleil de sa vie ?! Qu'est ce que les gens font pour avoir l'air si malheureux, même en Enfer ils ont pas autant perdu foi en l'humanité ! (Bon en même temps pour ce qu'il leur en reste vous me direz...) Un jour je l’emmènerai à Dilmun lui (Dilmun = paradis terrestre, Jardin d'Eden, THE place to be de la mort qui tue version Sumer. Même les jardins suspendus de Babylone font pas le poids), pour qu'il voit à partir de quoi les Dieux nous ont créé. De la beauté, de la pureté. Qu'on s'est empressés de salir, certes, mais nos origines sont belles et bien là. Ouais d'accord, faudrait encore que je retrouve Dilmun, certes, mais j'ai une théorie là dessus, ça devrait devenir intéressant dans les années à venir...
Bon quant à notre petite Lynn, elle a pas pipé un mot depuis qu'on est parti (enfin à part pour me charrier ou des "heuuuuuuu" en me regardant avec des yeux de merlan fris. OUI JE SUIS LE CHEF WESH. Fut un temps où me respectait un peu plus qu'un vieil oursin, tout de même...) et ça commence même carrément à m'inquiéter, surtout quand Nabouh pose sa question et qu'il y a zéro réaction chelou de son côtés. Ho mais ok ! On me donne à gérer les deux futurs fouteurs de merde de la Congré (j'en fais mon affaire, y'a des domaines où je suis un très bon prof) et y'en a pas un pour faire une connerie au premier échange ! Je vais finir par croire que c'est moi, le cancre...
Je me reconcentre sur la question. Bonne question d'ailleurs. J'attends moi aussi sagement que l'homme y réponde, et ça ne tarde pas trop. Il rit doucement (c'est du foutage de gueule c'est ça ?)

_ Ha. Le jour de... Ma première création je crois. Vous savez, une Créanne si petite soit elle naît de son Créateur, il était donc dur pour moi de rater ça... C'était il y a... Presque 35 ans maintenant.

Cool, ça fait 35 ans qu'il y a des anomalies qui se baladent et qu'on en sait rien. Comment ça je suis aussi une anomalie ?! Peut-être, mais moi je suis une star au Panthéon ! Ils m'ont surnommé... Le Fléau. Ok ils auraient pu trouver plus classe.
L'homme reprends une grande respiration avant de continuer.

_ C'était... Incontrôlé. Vraiment étrange, j'ai pensé à une hallucination au départ, j'ai consulté mais... J'ai assez vite compris que je ne rentrais pas dans les clous de la médecine moderne, et je ne connaissais pas votre... "Congrégation" à ce moment là...

Je fais une légère grimace. Ouais, la popularité de la Congré dans le monde, faudra qu'on en reparle d'ailleurs. Parce que servir les Dieux pour qu'ils ne soient pas oubliés tout en ne disant pas au peuple qu'ils existent c'est pas des masses logiques... Enfin bon on est pas dans X-men, ils vont juste nous prendre pour une secte de tarés. Ça me rappelle bizarrement un des conseil des Émissaires particulièrement orageux où Steek refusait catégoriquement d'ouvrir des filières filles...
RE-BREF.
Je souris aussi aimablement que Lynn (non mais regardez la la gamine, on a l'impression qu'elle sort d'un couvent mais je saiiiis quelle est la farce là dessous ! Enfin non pas encore mais je le devinerai bientôt !) et adresse mon petit mot.

_ Il est vrai que nous avons mis du temps à vous trouver, désolé si cela a été une gêne pour vous au quotidien...

Je me tourne vers les deux autres. Bon Nabouh, je sais bien que tu as envie qu'il te répare ton vélo (si siiii je le sais, les grands pères font toujours ça non ?) et Lynn je veux bien que tu évites de passer pour une débile en n'ouvrant pas la bouche mais allez y, bombardez le de questions, faîtes lui sortir ses petits secrets là, en étant trop sympas on risque de louper le plus important...
Voir le profil de l'utilisateur



Lynn
Messages : 388
Localisation : Avec moi-même.
Loisirs : Saupoudrer ta tête de paillettes ♥
Humeur : Joie et paillettes ♥
avatar
Lynn Hiems

Personnage...
Pouvoir: Inventeur, avoue t'es jaloux ! #ÇaRime
Dieu: Enlil
Age: 20 ans et toutes ses dents ~
Mer 13 Mai - 15:38

Le monsieur rit doucement, et répond d’une voix un peu chevrotante :

— Ha. Le jour de... Ma première création je crois. Vous savez, une Créanne si petite soit-elle naît de son Créateur, il était donc dur pour moi de rater ça... C'était il y a... Presque 35 ans maintenant.

Oh. Je me demande ce qu’il a ressenti de si fort pour faire naitre une créanne. Enfin, je suppose que c’est une question trop personnelle ça. Et fortement inutile pour nous aussi. L’homme reprend :

— C'était... Incontrôlé. Vraiment étrange, j'ai pensé à une hallucination au départ, j'ai consulté mais... J'ai assez vite compris que je ne rentrais pas dans les clous de la médecine moderne, et je ne connaissais pas votre... "Congrégation" à ce moment-là...

En même temps qui la connaitrait… c’est vrai, moi avant, on serait venu me voir, dans ma p’tite ville d’Angleterre en me disant « hey, tu savais qu’à Stockholm y a un groupe de gens qui vénère des dieux de la Mésopotamie ?! » j’aurais discrètement appelé l’hôpital psychiatrique du coin hein.

A ce moment, Ren s’excuse pour la gêne occasionnée blah blah blah… héééé, elles sont où tes remarques à la con, panda ?! T’es pas drôle, du me déçois. Enfin s’il ne dit rien, c’est qu’il doit tout garder dans son esprit, alors je n’imagine même pas le chantier qu’il doit y avoir dans sa tête. Pour peu qu’il ait quelque chose dans sa tête… Il se tourne alors vers nous, avec un regard apppuyé. Okaaaay faut que je l’ouvre alors… mais ne viens pas pleurer si je dis une connerie hein.

Je m’avance d’un pas et adresse un nouveau sourire au monsieur.

Bonjour. Comme vous l’a dit le panda… enfin Renzo, je m’appelle Lynn. Ne soyez pas interloqué par mon apparence inhabituelle, je ne suis pas méchante.

Enfin ça dépend avec qui. Mais bon, j’vais éviter de le dire, ça. Je prends une nouvelle inspiration et continue :

Moi aussi j’aurais une question à vous poser.

Je jette un rapide coup d’œil à mes coéquipiers. Le premier qui rigole je lui donne un coup de pied, c’est clair ? Bon. Je tourne à nouveau la tête vers l’homme :

Est-ce que c’est douloureux ?

Je penche la tête sur le côté, les yeux grands ouverts par la curiosité. C’est vrai quoi ! C’est quelque chose de réservé aux dieux normalement, la création de créannes ! Et vous croyez que votre dieu va vous dire que quelque chose lui est douloureux –est-ce qu’un dieu peut souffrir ?- ? Je suis juste curieuse quoi.

Enfin, les regards appuyés que je sens dans mon dos me font très clairement comprendre qu’on se fiche complètement de ça. Rohh, aucune curiosité. Je pousse un léger soupir, et pose une question plus intelligente :

Est-ce que vos… créations ont un jour tenté de vous faire du mal ?

C’est vrai, en soi c’est important de savoir ça. Est-ce que les créannes des Créateurs se comportent exactement comme celles des dieux ? Ou est-ce qu’elles sont plus humaines, sans leurs pouvoirs bizarres ? Si des humains –même pas médiums- sont en dangers pour ça, c’est bon à savoir, si jamais la Congrégation peut faire quelque chose. Enfin pour ça faudrait… genre faire un recensement de tous les Créateurs… Pfiou-là.

J’écarquille alors les yeux. Si j’avais été dans un dessin animé, une ampoule se serait allumée au-dessus de ma tête. Ohhh j’ai une question super intelligente là, je suis géniale !

Ah oui, et j’aimerais aussi vous demander… est-ce que vous connaissez d’autres personnes comme vous ? Je veux dire, dans votre famille par exemple ?

…est-ce qu’on peut être Créateur de père en fils ? Parce que si c’est quelque chose de génétique, bah… bah si ça se trouve ils ont un lien trèèèèèès ancien avec les dieux. Genre ils descendent de demi-dieux et pouf, y a un Créateur qui apparait toutes les dix générations ou quelque chose du genre.

Oui j’ai beaucoup d’imagination, et alors ?


Voir le profil de l'utilisateur



Nabouh
Messages : 207
Localisation : Franchement... loin!
Loisirs : Embêter tout le monde et rire bien fort.
Humeur : Taquine
avatar
Nabouh Saifi

Personnage...
Pouvoir: Inventeur
Dieu: Enlil
Age: 17 ans
Mer 13 Mai - 17:34
Concentré, je regardai le vieillard tandis qu'il tentait de mettre des mots sur ses sentiments, d'expliquer vraiment comment ça s'était passé selon lui. Je ne pus retenir une mine surprise lorsqu'il me dit que sa première création remontait à 35 ans. 35 ans ? Mais comment ça se fait qu'on en l'ai pas localisé plus tôt ? La congrégation n'a pas une sorte de système pour détecter ce genre de truc ? Il nous trouve nous mais pas eux... Ce n'est pas logique.
Je ne pouvais m'empêcher de me mettre à la place de cet homme, il avait dû avoir si peur. Surtout dans ce pays. Nous ne somme spas connus pour notre grande tolérance vis à vis des choses qui sortent de l'ordinaire, malgré ce que l'on pourrait attendre d'une population majoritairement religieuse.
Un sourire amusé naquit sur mon visage lorsqu'il parla des médecins qu'il avait consulté. Ca je veux bien le croire! C'est foutus charlatans ne servent pas à grand chose, même quand l'évidence leur crèvent les yeux. M'enfin, ma mère étant médecin, je ne vais peut-être pas trop critiquer ce choix de vie...

-Merci pour vos réponses, dis-je simplement.

Je me recule alors, voulant laisser la place aux autres de poser librement leur question. Enfin plutôt à Lynn puisque visiblement, Renzapatas ne souhaite pas vraiment intervenir. Il me jette d'abord un regard blasé, que je lui renvoie, sans bien savoir la raison. Je crois qu'il espérait presque que l'on fasse des gaffes ou un truc du style pour rigoler, pour avoir l'occasion de se plaindre de nous à ses supérieurs ( dont je me tamponne le coquillard accessoirement... ). Un sourire mutin sur les lèvres, j'appuie mon dos contre le mur tandis que Lynn s'approche.
J'ouvre alors de grands yeux surpris. Mais... Mais... Elle est folle ? Si ça fait mal ? Mais on s'en fiche! Et puis si ça fait vraiment mal, c'est une raison de plus pour ne pas lui rappeler! Un peu comme un un ami qui s'est opéré, on évite de lui rappeler ce genre de moment. Malgré tout, je suis content, je viens de rencontrer quelqu'un qui a moins de délicatesse que moi. je me sens bien pour le coup! J'écoute le reste de ses questions, poussant un petit soupir amusé devant la cascade qu'elle assène à ce pauvre vieux. Remarque, elle a raison, ça ira plus vite et surtout, ses questions sont loin d'être stupides...
Voir le profil de l'utilisateur

Renzo
Messages : 1283
Localisation : Dans la merde jusqu'au cou... Mais genre vraiment.
Loisirs : Border Ersh avant qu'il se couche
Humeur : Comme une souris asthmatique devant un tigre, haha !
avatar
Renzo Layne

Personnage...
Pouvoir: Primordial et complémentaire, la grande classe pas vrai ?
Dieu: Ershkigal
Age: 380 cette année, ça se fête non ?!
Dim 31 Mai - 22:34
HRP : Désolé de mon retard ! Vos questions ayant bien fait avancé le truc, je vous propose juste un dernier tour ! DOnc posez un max de questions ce seront les dernières ! Avant, je sais pas, peut-être une situation inattendue ♥


En fait je me demande si j'ai bien fait de laisser cette fille parler. Déjà rien qu'à voir la tête avec laquelle la fixait la fille du monsieur depuis tout à l'heure, si en plus elle ouvre la bouche la gamine va nous faire une crise cardiaque (la gamine c'est bien la femme de 50 piges oui, alors vous imaginez comment je considère les deux assis à côté de moi ? Ben c'est mes potes, c'st un statut spécial ça. Bref.) Elle commence limite à s'excuser pour la couleur de ses cheveux (j'aurai du lui teindre avant d'arriver, en plus ça aurait pu être carrément fun !) avant de demander -et là je me retiens pour ne pas m'étouffer de rire- si ça fait mal. Bon c'est pas con comme question mais bizarrement ça m'étonne pas d'elle de demander ce genre de trucs. Non mais vous voyez, au cas où elle a un mal de bide ça se trouve ça vient de là !
L'homme semble esquisser lui aussi un sourire. Il doit croire qu'elle compatis à sa douleur -si douleur il y a. Ne vous étonnez pas que je me moque de la douleur, c'est juste parce que je ne la ressens plus personnellement depuis des siècles. Mais j'aimerai qu'il en soit autrement. Et ce vieil homme l'a bien plus côtoyé que moi de mon vivant.
Il soupira.

_ Si ça fait mal... Jeune fille, il faut vous imaginer déjà la colère, la tristesse ou la peur profonde que l'ont vit au moment où l'on créé. C'est insupportable, comme n'importe quel sentiment vécu trop intensément. Quand à l'apparition physique, tout dépend... De tout. Le sentiment, la taille de la forme, sa durée de formation... Ce n'est pas aussi douloureux qu'un accouchement mais l'épuisement suivant la création est équivalent.

Je hausse un sourcil. J'ai jamais accouché, mais je suppose que la fatigue dont il parle je l'ai déjà ressenti dans certains de mes combats aux Enfers (contre Sheeva, le genre de combats qui durent 5 jours complets vous voyez ?). Du coup je me dis qu'il doit avoir une sacrée endurance, une sacrée détermination pour avoir vécu ça plusieurs fois. Après je suppose qu'on apprend à devenir sage et calme, sinon c'est le bordel... Quoique le calme peut donner vie vous croyez pas ?
Lynn enchaîne alors avec une autre question un peu du même registre (mais t'as quoi avec la douleur sérieux ?! C'est ta hantise ou quoi ?), à savoir si ses créations ont déjà essayé de le tuer. Ouais nan en fait niveau tact, c'est même un cran en dessous.
Là il semble un peu gêné mais tente de le cacher. Seulement sa main raidit sur son fauteuil me donne la réponse avant qu'il ne s'apprête à la dire.

_ Hm, oui. Souvent. Ce sont des créatures désorientées la plupart du temps, elles sont affolées et ne le font pas intentionnellement, mais... Il arrive qu'elles soient volontairement mal intentionnées à mon égard, comme si elles savaient d'instinct l'intérêt que je pourrais avoir dans leurs sombres desseins...

Je fronce les sourcils. Ça c'est pas bon par exemple. Ça veut dire qu'elles sont formées exactement comme leurs comparses formées des Dieux : même instinct de survie, même formation physique... Là où on espérait qu'elles seraient suffisamment incomplètes pour ne pas constituer de menaces... Raté ! Bon, maintenant le danger vient de partout, génial ! Enfin vu l'âge de cet homme, ça doit faire un sacré moment qu'il vient de partout sans qu'on s'en soit aperçu...
Lynn (qui a définitivement perdu la notion de "se taire") enchaîne avec une dernière question, encore plus développée. Et ben, plus elle parle plus on passe dans les strates de l'intelligence ! Je l'ai sous estimé un peu je crois... Question sur l’hérédité !
L'homme jette un coup d’œil à sa fille qui semble elle un peu piquée au vif. En même temps, la fille aux cheveux bizarres vient de demander si elle a la même maladie que son père, normal qu'elle apprécie pas...

_ Si je connaissais quelqu'un d'autre comme moi, nous aurions pu réfléchir à se problème ensemble, finit-il par soupirer. Heureusement, personne de ma famille ne souffre du même mal, j'ai pris soin de les tester dès leur plus jeune âge, jamais une de leurs peurs ou colères les plus profondes n'a réussi à les faire créer...

Je m'imaginais très bien le papa/papi terrorisant ses enfants pour voir si ceux ci créaient pendant les dîners de famille... ça a pas du être fun tous les jours dis donc !
Quant à Nabouh, il a pas pipé mot, dans son coin là bas, mais il se retient tellement de rire que je me demande ce que je vais faire si ça part en fou rire général à cause des questions étranges de Lynn. Parce qu'honnêtement, je pourrais pas gérer une situation où je serai le premier à rire...
Voir le profil de l'utilisateur



Lynn
Messages : 388
Localisation : Avec moi-même.
Loisirs : Saupoudrer ta tête de paillettes ♥
Humeur : Joie et paillettes ♥
avatar
Lynn Hiems

Personnage...
Pouvoir: Inventeur, avoue t'es jaloux ! #ÇaRime
Dieu: Enlil
Age: 20 ans et toutes ses dents ~
Lun 15 Juin - 18:21

Le monsieur n’a pas l’air d’être offensé, au contraire, il m’adresse presque un sourire, que je m’empresse d’ailleurs d’afficher sur mon visage. Sois gentille et sage, Lynn.

Il m’explique alors ce qu’il vit quand il crée. Un sentiment trop fort, hein ? Je ne sais pas si j’ai déjà vécu ça. Ah si, peut-être quand j’ai failli y rester dans le Titanic. La terreur. Et encore ça n’a duré que quelques secondes, puisqu’après je suis tombée dans les choux. Oh d’ailleurs en parlant de ça, inutile de préciser que si un jour on me propose un stage de plongée je refuse catégoriquement hein.

L’épuisement d’un accouchement ? Je serais tentée de me demander comment il pourrait savoir ce que ça fait d’accoucher, ce n’est pas une femme après tout. Mais bon, je ne connais pas sa vie, peut-être qu’il a assisté à des accouchements. Quant à la douleur d’un accouchement bah… bah j’ai pas d’enfants alors je ne peux pas vraiment l’imaginer hein. Et puis sérieusement, vous me voyez vraiment maman moi ? Ahah, une immense blague… ! En plus à onze ans c’est bon mon gosse il serait plus grand que moi, bonjour la crédibilité. Bref, toujours est-il que pour évaluer son niveau de douleur c’est encore flou, là. Peut-être que comme je suis une fille il a pensé que l’accouchement serait une image qui me parlerait mais euh booon…

Quand je lui pose la question sur les réactions de ses créannes… bah je crois que ça le met un peu mal à l’aise. Il se crispe un peu. Ahhh mais monsieur, ne paniquez pas ! Ne faites pas de crise cardiaque hein !

Oh. Elles attaquent souvent, hein ? Bon en même temps, il m’aurait dit qu’elles lui préparaient un petit café accompagné de biscuits, j’aurais trouvé ça louche, étant donné ce que j’avais déjà entendu sur les créannes. A la manière dont le monsieur en parle, on dirait qu’il s’est pris d’affection pour elles. Peut-être que comme elles sont nées de lui, il les considère comme ses enfants… t’imagines un peu, des enfants-sentiment ? Genre… « Amour, arrête de faire des câlins à ton frère, tu sais qu’il n’aime pas ça ! Ah et puis en même temps, Mépris, tu pourrais faire des efforts hein… quant à toi, Haine, arrête d’essayer d’assassiner Terreur dans son sommeil hein ! ». Bref je divague.

Bon, troisième question. Là, il tourne les yeux vers la madame à côté de lui. Oh merde ! Je l’avais oubliée elle ! Je lui adresse un regard d’excuse –trop de bonté en moi-, mais trop tard, elle semble déjà vexée. Rohh ça va hein… Oh et puis apparemment t’as rien toi madame, donc pas la peine d’être vexée hein !

Je me retourne vers mes… charmants compagnons. Tous deux pétés de rire, vus leurs têtes manifestement. Je leur adresse un regard noir. Je vous emmerde. Oh et puis toi Renzo, tu peux rien dire quant à mes questions, tu fous rien depuis le départ toi. C’toi le chef non ? T’es pas censé diriger l’interrogatoire au lieu de te marrer tout seul ? Nan ? Aucune responsabilité celui-là, tss !

Je me retourne à nouveau vers le vieil homme, tentant de masquer toute trace de mépris.

Une dernière question, venant de ma part en tout cas… est-ce que vous ne faites que créer ? Ou avez-vous remarqué chez vous d’autres capacités… « anormales » pour des humains, si je puis dire ?

C’est vrai quoi, s’il a la capacité d’engendrer des créannes, peut-être qu’il possède d’autres capacités réservées aux dieux en temps normal. Ouais, j’y tiens à mon histoire de demi-dieu ! C’est tellement bizarre en même temps, des humains qui du jour au lendemain peuvent faire quelque chose que seuls des dieux peuvent faire… dans mon esprit y a qu’une histoire de demi-dieu qui puisse répondre à cette question. A moins que les dieux aient décidé de nous faire une blague générale et aient décidé de modifier la configuration cérébrale de certains humains pour faire réagir la Congrégation… enfin bref, j’en ai pleins des hypothèses, hein ! J’ai beaucoup d’imagination, oui. ♥

Voir le profil de l'utilisateur



Nabouh
Messages : 207
Localisation : Franchement... loin!
Loisirs : Embêter tout le monde et rire bien fort.
Humeur : Taquine
avatar
Nabouh Saifi

Personnage...
Pouvoir: Inventeur
Dieu: Enlil
Age: 17 ans
Mar 4 Aoû - 9:25
Décidément, une fois lancée on l'arrête cette fille! Elle a à peine ouvert la bouche que déjà un millier de questions en sortent et elle s'arrête pas là! Ce pauvre vieux y réponds pour direct se faire assaillir à nouveau. Les bras derrière la nuque, en mode décontracté ( mais pas trop pour ne pas les vexer ), j'observe le spectacle qui se déroule devant moi, me sentant carrément mis à l'écart. Ca ne me vexe pas, puisque j'ai déjà posé la principale question qui m'intéressait donc je préfères que Lynnette satisfasse elle-même sa curiosité... même si je la trouve sacrément centré sur la douleur! Mon dieu... elle était battue par ses parents ? Ou alors elle est sadomaso... en même temps on n'est pas là pour juger hein. En tout cas, ça fait sourire le vieil homme, qui se prête naturellement au jeu.

Je jette de rapide coup d'oeil à Renzapatas, pour guetter sa réaction. Parce qu'il me surveille, ok, je veux bien, mais LUI, qui le surveille ? Parce que si je suis une bombe à retardement, lui c'est du nucléaire! Suffit de voir comment il se comportait alors qu'on se connaissait à peine alors s'il succombe au rire, moi je vais pas tenir. Or, je sais pertinemment que c'est la dernière chose à faire... Nos hôtes pourraient se sentir extrêmement insultés. Surtout que la fille du vieil homme vient déjà de s'en prendre plein la tête par Lynnette. Genre " excusez-moi mais vous auriez par hasard la même malformation que votre papi ? Vous êtes bizarre vous savez ". Enfin je le comprend ainsi, et quelque chose me dit que la dame aussi... Je pose mon front dans une main en secouant, soupirant un " Ahlala " désappointé.

Toutefois, ces questions à elle, et les réponses du papi, maintenant que j'y réfléchis, font sens. C'est vrai. Mais une autre question me vient aussitôt, sauf que je ne sais pas comment la poser. Ou plutôt, je ne sais pas s'il serait capable d'y répondre. Je suppose qu'il n'a jamais rencontré de créanne crée par les Dieux...

-J'aurais également une autre question si ça ne vous dérange pas, ya sayyidi.

Je m'approche de nouveau du papi, prenant la même position que tout à l'heure lorsque je m'adressais à lui. retrouvant une douceur naturelle, je m'adressais de nouveau à lui avec respect.

-Ma question pourrait vous paraître peu claire mais je ne sais pas comment la formuler autrement... Est-ce que vous avez noté quelque chose d'étrange chez ces créannes. Est-ce qu'elles avaient d'autres capacités que celles que l'on connait ? Et est-ce qu'elles avaient au moins les mêmes ou pas ?

Ma question était un peu hasardeuse mais c'était compliqué à exprimé face à quelqu'un qui n'a surement jamais rencontré de créanne des dieux. Même si nos informations jusque là suppose qu'elles sont identiques en apparence et dans leur mode de création, ça m'intéressait de savoir si leur capacités étaient identiques, si elles avaient des trucs ne plus ou en moins. Si on est confronté à l'une d'elle, ce serait mieux d'être correctement renseigné.

Hrp: Oh oui une surprise, une surprise *.* Pardon de vous avoir ralentit, je m'écrase au sol de culpabilité <3


Voir le profil de l'utilisateur

Renzo
Messages : 1283
Localisation : Dans la merde jusqu'au cou... Mais genre vraiment.
Loisirs : Border Ersh avant qu'il se couche
Humeur : Comme une souris asthmatique devant un tigre, haha !
avatar
Renzo Layne

Personnage...
Pouvoir: Primordial et complémentaire, la grande classe pas vrai ?
Dieu: Ershkigal
Age: 380 cette année, ça se fête non ?!
Mar 25 Aoû - 10:13
Hohohoooo elle aime pas qu'on la regarde comme ça la petite Lynn, son petit regard du tueur là, trop chou ! Elle doit sûrement m'accuser de pas en foutre une, tu m'étonnes que je fasse rien ils se débrouillent très bien tout seuls, moi je suis juste là en cas de débordement hein ! Et pour faire le rapport aussi, ça d'accord, pour se taper la paperasse on demande toujours au zombie hein ! Mais j'ai pris des notes dans ma tête, ça devrait aller, puis una rapport de quelques lignes ça devrait suffir à Lewis, à l'instar de Jake qui en veut toujours des tonnes, avec des détails inutiles genre la couleur du pull de l'interrogé. A motifs, dans le cas présent.
Elle nous fusille du regard mais pose quand même une autre question, après tout je n'attends que ça d'elle, donc si elle le fait ça me va. Et comme toujours sa question est intéressante, c'est fou ce qu'elle en a dans le crâne n'empêche ! D'autres capacités... Vous imaginez si il pouvait lancer des éclairs en plus ?! Pourquoi je sais pas, mais ça serait tout de suite plus chiant nan ?
L'homme pencha la tête, l'air en pleine réflexion. Bah, si il a déjà fait léviter un objet je pense qu'il devrait s'en souvenir non ?

_ Je ne me rappelle de rien de ce genre. Je ne me souviens que avoir créé, jamais avoir fait autre chose, et tous les phénomènes étranges auxquels j'ai participé jusqu'ici étaient -me semble t-il- dus à des Créannes. Mais après réflexion, je suis capable de sentir lorsque l'une d'elle est près de moi, même vos... auras, chackra, je ne sais comment appeler ça, sont différentes. Vous ne dégagez pas la même chose que mon voisin ou qu'une Créanne. Je ne sais pas si on peut appeler ça une capacité « anormale » mais je suis le seul de ceux que je connais à pouvoir sentir ça.

Je hoche la tête, essayant d'ignorer Nabouh à côté, entre le rire et l'épuisement face à Lynn toujours aussi vexée.

_ Ne vous en faîtes pas, nous ressentons aussi cela, et nous les appelons en effet les auras.

C'est d'ailleurs bien pratique quand on est déjà pas très en forme, pour éviter de se retrouver encore plus coincé dans une situation catastrophique, entre deux feux par exemple. Mais s'excercer à les ressentir avec certitude est un travail de longue haleine que ce monsieur a l'air de contrôler parfaitement, ce n'est d'ailleurs pas pour rien qu'il me lance un regard un peu inquiet et que je ne dis rien, je doute qu'il se confie à moi. Même en cachant ma puissance, il doit pouvoir ressentir l'arrière goût de mort. Pas cool pour une première rencontre.
Puis Nabouh s'avance à nouveau, et je remarque à nouveau que ses formules de politesses et sa façon de s'exprimer sont parfaites. L'homme d'ailleurs ne s'y trompe pas, il le regarde avec l'oeil d'un père sur son fils, ça a quelque chose de très beau je trouve. Sa question elle par contre, n'était pas tout à fait claire, surtout que je n'étais pas sûr que l'homme ait déjà eu conscience des Dieux. J'attendis donc de voir sa réaction, et son regard étonné me poussa à compléter Nabouh, avec le plus de respect que je le pouvait (mais je restais encore bien en dessous de Nabouh et son high-level en la matière, faudra qu'il m'enseigne, un jour !)

_ Ce que veut dire mon ami, c'est que nous connaissons d'autres « personnes » capables de créer comme vous, mais ce ne sont pas des hommes. Ce qu'il cherche donc à savoir par là est si vous connaissez les capacités de vos créations et si, parfois, vous en avez vu agir autrement.

Il me regarde, puis son visage revient vers Nabouh. Il réfléchit à nouveau, ayant l'air de fatiguer un peu. Il faudra penser à prendre congé, je le sens.

_ Hé bien il m'est arrivé de bien m'entendre avec certaines de mes « créations », comme vous dites. C'est un beau mot. Elle m'a avoué pouvoir... Entrer dans la tête des autres personnes, mais délaisser son corps par la même occasion. Elle avait aussi la capacité de se transformer en autre chose, mais mis à part ça il me semble qu'il n'y avait rien d'autre. Elle ne semblait ni vieillir ni pouvoir donner naissance...

Son regard se perdit dans le vide. Ca avait du être quelqu'un de très proche. Ca se concevait assez facilement entre une Créanne et son maître, étrangement. En tous cas, il ne me semblait pas qu'il y ait de différence avec les Créannes que nous connaissions, ce qui était plutôt rassurant... Ou pas, ça dépendait de la façon dont on l'envisageait.
Voyant qu'il luttait pour ne pas s'endormir et regardant le temps que nous avions déjà passé ici, je décidais de partir. Il ne fallait pas attirer trop d'ennuies à ce vieux Créateur, trois auras de cette taille dans une maison aussi petite, ça finit toujours pas attirer l'attention... Je m'inclinais devant nos hôtes.

_ Merci de toutes les réponses que vous nous avez fournis, elles nous seront d'une grande utilité. Je vous ferai parvenir le rapport si vous le souhaitez, et si vous avez besoin de toutes autres informations n'hésitez pas à nous contacter. Nous serons aussi toujours à même de vous proposer une protection, si vous la désirez.
_ C'est à moi de vous remercier pour vous être déplacés. Je laisse ma fille vous reconduire à la porte, ne m'en veuillez pas...

Il eut un dernier regard pour Nabouh. Il doit savoir comme les temps sont durs ici, ils partagent une douleur que je ne peux pas ressentir, moi qui ne connaît pas la mort. Son regard amusé va ensuite vers Lynn et c'est le sourire aux lèvres que je sors de la maisonnée. Jettant un coup d'oeil dehors, je me retourne vers mes deux camarades.

_ Vous avez été parfaits vous deux ! Vous allez recevoir un beau badge de diplomate, ça pète moi je dis ! Par contre si vous voulez rentrer en un seul morceau va falloir courir jusqu'à l'aéroport, prêts ?

Une petite fuite face à des Créannes, ça fait jamais de mal.
Voir le profil de l'utilisateur



Lynn
Messages : 388
Localisation : Avec moi-même.
Loisirs : Saupoudrer ta tête de paillettes ♥
Humeur : Joie et paillettes ♥
avatar
Lynn Hiems

Personnage...
Pouvoir: Inventeur, avoue t'es jaloux ! #ÇaRime
Dieu: Enlil
Age: 20 ans et toutes ses dents ~
Mar 29 Sep - 19:43

Je demande au monsieur s’il a d’autres capacités que créer, sans citer les dieux. Parce que bon, si je lui disais « bonjour, vous savez faire un truc que seuls des dieux font en temps normal, allez bye », je pense que ça passerait pas très bien.

Bref. Il me répond que non, il n’a pas d’autres pouvoirs que créer.

Puis ils nous parle des auras. Enfin, il le dit pas comme ça, mais il parle de ça.

Ren le panda prend alors la parole –OH MON DIEU IL SAIT PARLER EN FAIT-, pour lui dire que c’était normal et que nous aussi on sentait ça. Enfin « normal » est un bien grand mot, je suppose… Vous en croisez beaucoup dans la rue des gens qui font « hmmmmmm toi je sens que t’es chelou, et que tu sais faire apparaître des objets tout seul… TU ES DONC UN MISSIONNAIRE D’ENLIL. »

Bref.

Nabouh se rapproche du monsieur, et lui pose une autre question. Je crois que le monsieur l’aime bien. C’est vrai que Nabouh prend soin de lui parler d’une voix douce, je dois probablement avoir l’air d’une brute à côté. Pourtant je fais des efforts, j’vous assure !

Le monsieur raconte qu’il avait parlé à certaines de ses créannes, et qu’il avait appris de leurs capacités. Il dit qu’elles sont normales. Enfin il le dit pas comme ça, mais c’est comme ça que nous on est censé l’interpréter. Je crois. Enfin elles ont pas des capacités en plus que celles des dieux, en tout cas.

Sa voix s’affaiblit, puis il finit par se taire. Quelques secondes s’écoulent, pendant lesquelles je ne sais pas quoi faire. Est-ce qu’on a d’autres questions à poser ? Le monsieur a l’air un peu fatigué… je crois que sa fille ne serait pas très contente qu’on reste plus longtemps…

Je vois du coin de l’œil Renzo s’incliner devant eux, tout en les remerciant et en leur proposant la possible aide de la Congrégation dans le futur. Je plisse légèrement le nez, me demandant ce que je devais faire. J’ai pas envie de faire comme Renzo, il serait trop content… mais bon, est-ce qu’il y a un autre moyen de saluer correctement ce monsieur ? J’imite donc le panda, et je le défie mentalement de m’en faire la remarque plus tard.

Merci.

— C'est à moi de vous remercier pour vous être déplacés. Je laisse ma fille vous reconduire à la porte, ne m'en veuillez pas...

Je me redresse, adresse un sourire au monsieur, et sort, emboîtant les pas de la dame et de Renzo.

— Vous avez été parfaits vous deux ! Vous allez recevoir un beau badge de diplomate, ça pète moi je dis ! Par contre si vous voulez rentrer en un seul morceau va falloir courir jusqu'à l'aéroport, prêts ?

Je sais que je suis parfaite, voyons !

Et… wait… pourquoi courir ?

Roh, c’est obligé ?

Je bats des paupières, me concentre un peu, et sens alors avec un frisson dans le dos plusieurs auras de créannes. Oh.

OK, en fait je veux bien aller courir un  marathon.

J’ai pas envie de finir défigurée, okay.

Je crois que j’ai jamais couru aussi vite de ma vie.

Voir le profil de l'utilisateur



Page 1 sur 1
 
Les Chroniques de Sumer :: Le Monde :: Afrique :: Afrique du Nord
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet