Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
 :: Le Monde :: Europe :: Europe de l'Ouest
Petit tour à la plage ? [Nin ~]
Lynn
Messages : 389
Localisation : Avec moi-même.
Loisirs : Saupoudrer ta tête de paillettes ♥
Humeur : Joie et paillettes ♥
avatar
Lynn Hiems

Personnage...
Pouvoir: Inventeur, avoue t'es jaloux ! #ÇaRime
Dieu: Enlil
Age: 20 ans et toutes ses dents ~
Mar 19 Mai - 20:06

Adossée contre le mur du bâtiment, j’observe les gens qui dansent, qui mangent et qui parlent. Le soleil commence à décliner.

C’est un peu triste, quand même. Je ne suis vraiment proche de quasiment personne, ici. Bien sûr c’est ma famille, je les aime tous, mais je n’ai quasiment rien en commun avec eux, surtout maintenant. En plus ma cousine n’a pas pu venir alors que, petites, on adorait embêter les gens ensemble, c’est triiiiste ! Il n’y a quasiment personne de mon âge, j’m’ennuiiiiie ! Il faut que j’attende que les gens soient un peu plus alcoolisés pour faire des farces plus drôles, parce que là ils sont tous encore trop sérieux. Pas drôle !

Ah oui, je vous sens arriver avec vos grands yeux perdus et larmoyant, impatients de savoir où se trouve ma magnifique personne. Eh bien, quelque part près d’une plage française, les amis ! Mon cousin se marie, et comme il a emménagé en France il y a deux ans… bah me voilà. Ça doit bien faire cinq ans que je ne l’avais pas vu. La dernière fois, c’était à Noël chez notre grand-mère. J’me souviens, il m’avait enfermée dans la salle de bain au moment où on pouvait aller ouvrir nos cadeaux ! Je l’ai tellement détesté à ce moment-là, sérieux !

Je me redresse. La musique commence à trop me taper dans les oreilles, je vais m’éclipser, et puis revenir lorsque l’ambiance sera plus propice à la blague. La nuit, c’est parfait ça, tu peux te cacher dans l’ombre et surgir quand on ne s’y attend pas !

Me faufilant dans la foule, je me dirige vers la sortie du grand terrain que mon cousin et sa femme avaient réservé pour la fête. Après, j’ai juste à traverser la route, et je me retrouve sur la plage. Je laisse mes chaussures près de la barrière –vous avez déjà essayé de marcher dans du sable avec des talons vous ? C’est le meilleur moyen pour se péter une cheville-, et commence à marcher en direction de l’étendue d’eau salée. Marée basse, l’eau est assez loin…

Tout en marchant, doucement, je me mets à chantonner. Okay, c’est une chanson de dessin animé encore, mais j’adore les chansons de dessins animé, elles sont belles… et puis j’adore regarder des dessins animés. Les dessins animés, c’est la vie, okay.

Have you ever heard the wolf cry to the blue corn moon
Or asked the grinning bobcat why he grinned ?
Can you sing with all the voices of the mountain ?
Can you paint with all the colors of the…


Je m’interromps alors soudainement. De chanter comme de marcher. Une sensation hyper bizarre –mais familière-. Un frisson glacé dans le dos. Je n’ai pas très souvent ressentis ça, mais…

Je ne pensais pas que mon rang de missionnaire me suivrait ici aussi, fais-je avec un sourire en coin.

Je me retourne, de manière à voir la présence divine qui s’était matérialisée dans mon dos. Oh, je ne le connais pas, lui. Bon, en même temps je suis loin d’avoir rencontré tout le Panthéon hein…

Une brise marine se met alors à souffler, faisant légèrement flotter ma robe. Je reprends la parole :

Alors ? Que puis-je faire pour vous ?

Hm, j’espère pour moi que ce n’est pas un dieu trop susceptible. Déjà que je risque ma peau constamment avec Enlil, je n’ai pas spécialement envie de me mettre une autre divinité à dos.



Comment ça c’est à moi de faire des efforts ?! … Bah, faudrait que j’essaie… un jour.


HRP : La chanson, c'est dans Pocahontas x) (c'était pas spécialement voulu à la base, mais quand j'ai ouvert Youtube pour écouter la version anglaise, j'me suis rendue compte que ça collait bien avec Nin au passage //pan//)
Voir le profil de l'utilisateur



Nin
Messages : 150
Localisation : Sous Terre
Loisirs : M'ennuyer tout seul dans mon royaume
Humeur : Blasé
avatar
Nin Hursag

Personnage...
Pouvoir: Absolu quelle question
Dieu: Nin Hursag
Age: Aussi vieux que la Terre
Mer 27 Mai - 18:09
Je me sens agacé. C'est un peu inhabituel à vrai dire. Enfin il parait. C'est assez fréquent ces derniers temps mais là ça dure et je dois dire que ça me soulage. Non parce que je crois que j'en ai marre. Depuis l'éclipse c'est n'importe quoi, les marées sont complètement archaïques et ce faux soleil me donne le cafard. Je n'arrive toujours pas à croire que Utu s'est exilé avec les Més. Et surtout que Nanna n'a rien fait pour éviter ça.
Je suis irrité. L'ambiance au Panthéon m'affecte aussi et elle est particulièrement tendue ces derniers jours. Je n'ai aucune envie de voir les autres. Peut-être parce que j'ai peur de m'énerver encore une fois. Je soupire doucement de dépit. Je n'aime pas m'énerver. Quand je suis agacé il suffit parfois de pas grand chose pour que ça déborde. Je ne sais pas trop pourquoi c'était la fois dernière. Les Népalais ne méritaient surement pas ça. Comme à chaque fois je me trompe de cible en me laissant aveugler jusqu'à ce que je réalise ce que j'ai fait.
Pas que je le regrette vraiment. Quelque part il faut bien rappeler aux hommes qu'ils ne seront jamais totalement à l'abris malgré toute leur technologie. Si nous le faisons pas ils deviennent encore plus arrogant. Ils ont la mémoire bien courte pour ce genre de chose. C'est quelque chose que je trouve bien rédhibitoire de leur part. Dès que la crise est passé ils oublient. Les Occidentaux surtout font preuve d'un égoïsme assez impressionnant. Ils veulent se racheter une conscience en donnant un soutien virtuel ou financier mais c'est dérisoire. Après quelques jours ils s'en désintéressent alors que les problèmes sont loin d'être réglés.
J'ai besoin de calme, de rester un peu seul dans un endroit tranquille où personne ne viendra me casser les pieds. Un endroit dans le désert ou une montagne. Je ferme les yeux et me laisse guider par mes pouvoirs.
Je sens le sable sous mes pieds et j'entends le bruit de la mer, apaisant. J'aime cette présence silencieuse, le son des vagues qui viennent et repartent comme un battement de coeur. Je frémit doucement à la sensation un peu nostalgique. Une voix retenti devant moi, un peu plus loin et je me tourne.
Une jeune fille, avec un physique un peu étrange pour une humaine. Son aura me dit qu'elle est Prêtre-Roi à priori. Même ici je ne peux pas être tranquille. Et insolente en plus... Je la fusille du regard.

-Déjà me témoigner un peu de respect petite humaine. Je ne suis peut-être pas ton Dieu mais ça ne signifie pas que tu peux me parler comme à n'importe quel humain.

Elle fait preuve d'un minimum de politesse au moins, je lui reconnais ça. Mais je n'aime pas la façon dont elle sourit. Autant je ne me formalise pas de ça venant d'Inanna ou Enlil mais ce genre de comportement m'insupporte venant des humains. Il suffit qu'on leur donne un peu de pouvoir et ils se sentent supérieurs.

Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ina ♥️
Memory Box:
 

Lynn
Messages : 389
Localisation : Avec moi-même.
Loisirs : Saupoudrer ta tête de paillettes ♥
Humeur : Joie et paillettes ♥
avatar
Lynn Hiems

Personnage...
Pouvoir: Inventeur, avoue t'es jaloux ! #ÇaRime
Dieu: Enlil
Age: 20 ans et toutes ses dents ~
Jeu 28 Mai - 18:13

Il n’a pas l’air très content. Ses yeux lancent des éclairs. J’avoue que pour une fois je ne comprends pas bien pourquoi, je n’ai pas dit quelque chose de spécialement méchant ou taquin… Bon, Lynn, j’crois que tu vas sérieusement devoir te tenir à carreaux.

— Déjà me témoigner un peu de respect petite humaine. Je ne suis peut-être pas ton dieu mais ça ne signifie pas que tu peux me parler comme à n'importe quel humain.

Je lui jette un regard surpris. Pourtant, je n’ai vraiment rien dit de spécial, enfin je trouve… je l’ai même vouvoyé ! Je lui ai proposé mes services ! Pour ça il s’en fiche probablement parce qu’il ne doit pas en avoir besoin mais on va dire que c’est l’intention qui compte hein !

Mon sourire disparait. Je suppose que je vais devoir jouer la petite fille sage alors, si je ne veux pas finir enterrée vivante.

Navrée si j’ai dit quelque chose qui ait pu vous offenser, ce n’était pas mon intention.

Vraiment pas. Pour une fois hein !...

Je n’ai vraiment pas l’habitude de parler aux autres en faisant attention au moindre de mes mots. Mais là, tout de suite ça me semble nécessaire.

Vous êtes le dieu de la terre n’est-ce pas ? Excusez-moi hein, mais je n’ai pas un trombinoscope du Panthéon chez moi…

Ouch. J’espère qu’il ne va pas le prendre mal, ça. Et sinon oui, je crois l’avoir reconnu ! Pendant un des cours à la Congré’ on nous avait parlé des apparences les plus courantes des dieux, histoire de nous éviter de faire des bourdes si on se retrouvait face à eux. J’ai pas compris, le prof’ m’avait regardée fixement à ce moment-là. Pff ! Je sais m’adapter à mon interlocuteur hein !

Je le fixe, en essayant de faire attention à ce que mon regard n’exprime rien qui puisse l’énerver. On me dit souvent que, même sans rien dire, on dirait que j’agresse les gens. Avant même que j’aie une idée en tête pour les embêter, pff ! M’enfin, bleu et vert, ce sont des couleurs assez douces quoi ! Ce n’est pas comme si j’avais les yeux rouges sang !

Pourquoi ce dieu est-il là ? Qu’est-ce qu’il veut que je fasse ? A part pour me dire que je parlais mal –ce qui n’était mêêêêême pas voulu-, il n’a rien dit. A moins que ma présence ne soit pas prévue au programme, et que du coup je le dérange plus qu’autre chose.

Donc… puis-je faire quelque chose pour vous ? Ou n’êtes-vous venu me voir que pour me dire que je parlais mal –auquel cas je vous présente mes excuses- ? Si vous ne souhaitez rien de plus, je vais reprendre ma route. Je tiens à savoir si l’eau de l’océan en France est aussi froide qu’au Royaume-Uni !

C’est vrai quoi, les français disent toujours que le temps est pourri chez nous… pff !

Je recule d’un pas, puis deux, me détourne de la divinité et reprends mon chemin vers l’eau. Je reprends également mon chant, là où je m’étais arrêtée, comme si rien ne s’était passé.

Trois possibilités s’offrent à moi :

Un : Il s’énerve parce qu’il me trouve trop insolente (mais bon, moi s’il ne me dit pas clairement ce qu’il veut, je ne vais pas attendre dix ans hein… surtout que j’aurai des gens à embêter ce soir, héhé !)

Deux : Il part, tout simplement.

Trois : Il me suit. Auquel cas j’sais pas si c’est une bonne nouvelle pour moi…

Allez-y les enfants, les paris sont lancés !


Come run the hidden pine trails of the forest
Come taste the sun sweet berries of the Earth
Come roll in all the riches all around you
And for once never wonder what they're worth…


Voir le profil de l'utilisateur



Nin
Messages : 150
Localisation : Sous Terre
Loisirs : M'ennuyer tout seul dans mon royaume
Humeur : Blasé
avatar
Nin Hursag

Personnage...
Pouvoir: Absolu quelle question
Dieu: Nin Hursag
Age: Aussi vieux que la Terre
Dim 7 Juin - 16:36
Je soupire profondément. La gamine a perdu son sourire pour afficher un visage plus sérieux et je la détaille un instant. Elle est jeune... Enfin plus que je le pensais, pour une humaine je lui donnerais moins de 18 ans. Pas comme si c'était vraiment surprenant non plus. Je ne sais pas bien quoi penser des Prêtres-Roi des autres dieux. Surtout parce que je ne comprend pas forcément leurs choix. Enfin pour Enki encore c'est souvent rationnel. Mais Enlil ou Inanna... Enfin je suppose que tout est une question de caractère. Je pourrais difficilement m'entendre avec un Emissaire comme Levy il faut dire. Encore que... Il parait que je suis assez arrangeant en général.
Je lui fait un signe de la main pour lui dire de ne pas faire attention. Je suis de mauvaise humeur, elle était surement venue pour être tranquille ici. J'esquisse un sourire amusé. Un trombinoscope bien sur... Comme si on pouvait me prendre en photo. Je ne pense pas que ce soit vraiment possible, bien que je n'ai jamais essayé. Je suppose que la Congrégation doit leur donner des bases pour nous reconnaître après tout. C'est vrai que contrairement à Inanna ou Utu je n'ai pas de cycle. Mon apparence change même très rarement. Toujours grand, brun, la peau mate. Je ne dois pas avoir changé depuis les dessins de l'antiquité.

-Je suis venu ici parce que je voulais être tranquille.

Je parle un peu sèchement. Après tout je n'ai pas très envie de l'écouter me raconter sa vie. Ce qui est étrange c'est que mes pouvoirs doivent être plus perturbés que je le pensais. Je ne prévoyais pas de me retrouver quelque part où il y avait déjà quelqu'un.
Elle continue vers l'eau et je la suit doucement. Je ne retiens pas un sourire en voyant que je la dépasse de plusieurs têtes. Elle, en revanche, ne doit pas être bien plus petite qu'Inanna je pense. Mais son apparence est étrange pour une humaine. Enfin pour autant que je sache les humains de cet âge ont rarement les cheveux blancs.
Je m'approche du bord de l'eau et enfonce mes pieds dans le sable humide. Les vagues me chatouillent les orteils et je souris en coin. L'eau est fraîche, mais ce n'est pas comme si je ressentais vraiment le froid. Je pourrais me baigner dans l'océan arctique que ça ne me ferait rien. Je l'écoute chanter sans rien dire. Ce n'est pas ça que je voudrais entendre. Pas cette voix, pas cette langue. Je me tourne vers elle en fronçant les sourcils et la coupe.

-Qu'est-ce que tu chantes ?

J'aimerais une prière une fois. Quelque chose de vrai. Ca me manque. Nos Missionnaires ne le font que lorsqu'ils ont besoin de nous. Plus personne ne nous appelle spontanément par foi ou par habitude comme avant. Ce n'est pas que je sois nostalgique, tout doit bien évoluer un jour, mais certaines choses ne devraient pas se perdre comme elles l'ont été.

-On ne vous apprend pas les prières à la Congrégation ?

Quoi que vu le personnage je doute qu'elle serait intéressée par ça. Elle a plus l'air du genre à essayer de faire progresser ses pouvoirs qu'à demander de l'aide. C'est toujours amusant de les regarder solliciter leurs capacités. Ils se pensent puissants mais c'est tellement ridicule face à ce que nous pouvons faire.

Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ina ♥️
Memory Box:
 

Lynn
Messages : 389
Localisation : Avec moi-même.
Loisirs : Saupoudrer ta tête de paillettes ♥
Humeur : Joie et paillettes ♥
avatar
Lynn Hiems

Personnage...
Pouvoir: Inventeur, avoue t'es jaloux ! #ÇaRime
Dieu: Enlil
Age: 20 ans et toutes ses dents ~
Jeu 11 Juin - 15:47

Il me suit. Oh. Bon eh bien, alea jacta est les gens ! « Les dés sont jetés » pour les incultes ! Ahlala, vive le latin hein. Enfin c’est bizarre dit comme ça vu que c’est une langue morte mais on s’en fout. On arrive au niveau de l’eau, et je m’arrête de manière à ce que mes orteils trempent dedans. Brr. C’est froid. Ouais je sais, c’est pas la saison, blah blah blah… mais c’est froid quand même.

Il me coupe dans ma chanson. Roh, je ne la finirai jamais... Bon, je vais déjà m’estimer heureuse qu’il n’ait pas décidé de m’enterrer vivante, hein.

— Qu'est-ce que tu chantes ?

Je me tourne vers lui. Il a l’air un peu contrarié, en fait. Quoi, qu’est-ce que j’ai dit encore ? En plus cette chanson elle fait l’éloge de la Terre, il devrait être content !

Une chanson d’un dessin animé. Je peux me taire si ça vous dérange hein.

Même si j’en ai pas bien envie… m’enfin bon.

— On ne vous apprend pas les prières à la Congrégation ?

J’hausse un sourcil, surprise. Ouhla. Comment je lui réponds ?

Eh bien… à moins que je ne sois pas au courant, non. Pourquoi ? Vous voulez que je vous récite une prière ? Du coup bah désolée mais je ne les connais pas hein… Sauf si vous voulez me les apprendre, si vous avez du temps à perdre…

…je crois que j’ai un problème avec ma langue. J’arrive pas à ne pas dire quelque chose qui puisse offenser. Autant préciser que c’est problématique quand on est face à un dieu.

Oh… vous savez quoi ? Je devrais peut-être me taire, j’ai manifestement un peu de mal à tenir ma langue.

Mais j’aime pas me taire. Je ne sais pas me taire.

J’avance un peu plus, et l’eau arrive au niveau de mes chevilles. C’est triste, je ne pourrai pas aller bien loin, sinon ma robe sera fichue. Je me penche en avant, recueille un coquillage au creux de la paume, me redresse avant de me retourner vers lui, un sourire d’enfant sur les lèvres. Cela faisait longtemps que je n’avais pas joué avec des coquillages !

Il est beau, n’est-ce pas ?

Oui j’ai dix-huit ans, et alors ? Je m’en fiche. J’aime les dessins animés, les coquillages et les châteaux de sable, et je le vis bien.

J’aime regarder les coquillages. Celui-ci est classique bien sûr, blanc et un peu abîmé. Mais j’aime regarder les marques qui marquent –c’est l’cas de le dire !- les étapes de sa croissance. Il était si petit, à l’origine… puis petit coquillage est devenu grand ! C’est mignon…

Voir le profil de l'utilisateur



Nin
Messages : 150
Localisation : Sous Terre
Loisirs : M'ennuyer tout seul dans mon royaume
Humeur : Blasé
avatar
Nin Hursag

Personnage...
Pouvoir: Absolu quelle question
Dieu: Nin Hursag
Age: Aussi vieux que la Terre
Jeu 18 Juin - 14:38
C'est étrange comme les humains ont besoin de se raconter des histoires. Le cinéma, le théâtre... J'avoue que personnellement je ne dis jamais non à un peu de spectacle, mais quand on a l'humanité en direct n'importe quand ça perd un peu de son intérêt. Quel idée d'inventer des histoires fictives quand la vie en elle-même est déjà si riche en événements. Il suffit de savoir quoi regarder. C'est bien de vouloir rêver mais la chute n'en est que plus dure pour eux.
Je soupire lourdement. Evidemment, je me doute bien que même si c'était le cas elle ne les retiendrais pas. Trop de place dans sa petite tête pour des informations plus intéressantes. Elle a la langue bien pendue pour un Prêtre Roi. En général ils se font apprendre le respect mais comme quoi tout se perd. Surtout les traditions. Peut-être que c'est la destin de l'humanité.

-Je vois ça oui. Je me demande qui est le Dieu assez inconscient pour t'avoir choisi sans le savoir.

Je rit un peu. Ce n'est surement pas Inanna, elle a assez à faire avec son petit dernier. Un garçon bien réticent de ce que j'en ai vu. En tout cas je ne le plains pas trop. C'est bien trop amusant de les regarder se démêler avec leurs indisciplinés. J'observe mes futurs prêtre roi assez longtemps avant d'arrêter ma décision pour éviter ce genre de problèmes en général.
Elle s'avance un peu dans l'eau et se penche pour ramasser un petit coquillage. Je l'observe entre ses doigts avec un sourire amusé. Il est banal, blanc et un peu abîmé par l'eau et le sel. Mais joli tout de même. Ce n'est pas trop mon domaine de compétence mais j'aime bien les coquillages. Des petits comme ça. On peut les percer pour en faire des colliers ou des pendentifs.

-C'est vrai qu'il est beau.

Je me penche un peu et repousse le sable autour de mes doigts pour en trouver un autre. Je mouille un peu le bas de ma tunique et de mon pantalon mais bon c'est pas comme si j'en avais quelque chose à faire. Je me redresse et l'observe un peu entre mes doigts. J'esquisse un sourire amusé. Il a l'air tellement minuscule dans mes mains. Il est un peu pointu avec des teintes violettes, la surface est rugueuse, pleine de petites marques sous mes doigts. Je fais apparaître une petite aiguille et un fil pour le percer délicatement avant d’emmêler le fil à une de mes dreads. J'aime faire ça avec des plumes, des breloques ou des perles, ça casse un peu la monotonie de ma coiffure. Enfin Inanna est plus douée que moi pour ces choses là.

-Tu les collectionnes ? Je fais en souriant. Parce que si c'est le cas tu as de quoi en trouver ici.

Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ina ♥️
Memory Box:
 

Lynn
Messages : 389
Localisation : Avec moi-même.
Loisirs : Saupoudrer ta tête de paillettes ♥
Humeur : Joie et paillettes ♥
avatar
Lynn Hiems

Personnage...
Pouvoir: Inventeur, avoue t'es jaloux ! #ÇaRime
Dieu: Enlil
Age: 20 ans et toutes ses dents ~
Mer 24 Juin - 15:08

— Je vois ça oui. Je me demande qui est le dieu assez inconscient pour t'avoir choisi sans le savoir.

Je gonfle un peu les joues, agacée.

Enlil devait probablement le savoir, si vous voulez vraiment mon avis.

Il sait trop de choses. Nan mais il me suit et m’embête depuis que je suis enfant, alors à force je crois qu’il connait plus ou moins l’intégralité de ma vie. Je songe tristement à tous mes anniversaires qu’il a gâchés en m’attirant des ennuis divers.

Bref. Je crois que ma petite parenthèse avec le coquillage le fait rire. Quoi ? Un problème, cher dieu géant ?

— C'est vrai qu'il est beau.

Ah bah voilà ! Ça y est, j’crois qu’il commence à… euh… se calmer ? Enfin il était calme avant aussi, mais d’une manière plus froide quoi. Avant c’était plus « Tu dis un mot de travers je t’emmure vivante. » là c’est plus… « Ahah, elle est rigolote la gamine. » Bon. J’vais pas me plaindre hein. Je préfère jouer aux coquillages plutôt qu’à creuser ma tombe le plus rapidement possible.

Il se penche et ramasse aussi un coquillage. Il fait apparaitre un fil et une aiguille, perce le coquillage avec, et emmêle le fil dans ses cheveux. Euh… ok. Je t’avoue que c’est pas trop mon kiff de mettre des trucs dans ma chevelure, mais bon.

— Tu les collectionnes ? Parce que si c'est le cas tu as de quoi en trouver ici.

Pas vraiment. C’est juste amusant d’agir comme une enfant. Pensez ce qu’il vous plait de moi, cela m’importe peu…

Je m’accroupis. Ma robe trempe un peu dans l’eau, bien qu’il n’y en ait pas beaucoup. Oh. Bon, tant pis. Je fouille un peu dans le sable, et ressort un autre coquillage. Il est plus gros, et moins abîmé. Je repose alors l’ancien, et le recouvre de sable trempé. Ouais, un peu comme un enterrement. Désolée de t’abandonner petit coquillage ! Allez, va, retourne à la mer ! Qu’Enki te protège !

J’entreprends de nettoyer la coquille vide, de le débarrasser des grains de sable qui restent collés dessus. Sans lever les yeux, je demande :

Vous vouliez peut-être être seul ?

Manifestement ce dieu n’a rien de particulier à me demander. Et, aussi incroyable que cela puisse paraitre, généralement les gens ne veulent pas de ma simple compagnie. Pff, ils ne savent pas ce qu’ils ratent, tous ! Quoique c’est peut-être différent pour les dieux. C’est vrai, il y a bien Nanna avec qui j’ai fait un karaoké hein. Oh et puis Ershkigal aussi (nan, pas de karaoké avec lui… remarque ça pourrait être amusant ahah. Enfin je laisserais d’autres gens tester avant… sait-on jamais…). Faut croire qu’en fait seuls les dieux viennent me voir, si c’est pas merveilleux ! Enfin je sais pas si c’est une bonne nouvelle, mais bon !

Bref. S’il voulait juste s’occuper… il veut faire un atelier colliers de coquillages ?

… Hey, vous imaginez un peu ? « Hé Lynn, t’as fait quoi au mariage de ton cousin ?  - Bah j’ai fait des colliers de coquillages avec le dieu de la Terre, pourquoi ? »
… tout à fait normal, bien sûr !  Ma vie est passionnante, décidément…

Je me redresse et tends la main vers la divinité, le coquillage humide au creux de ma paume.

Prenez-le, il est plus beau, pour vos cheveux.

Je suis trop généreuse, décidément ! Ahah !

Voir le profil de l'utilisateur



Nin
Messages : 150
Localisation : Sous Terre
Loisirs : M'ennuyer tout seul dans mon royaume
Humeur : Blasé
avatar
Nin Hursag

Personnage...
Pouvoir: Absolu quelle question
Dieu: Nin Hursag
Age: Aussi vieux que la Terre
Sam 18 Juil - 22:12
Je hausse un sourcil amusé. Enlil ? Lui qui méprise absolument les humains ? Il a choisi une gamine aussi insolente ? Quoi que ça doit bien le faire rire de lui donner des ordres et de la faire taire rien que pour voir sa tête. J’avoue avoir du mal avec le manque de respect. Je choisis en général des missionnaires plutôt matures, ou au moins polis et respectueux. Ca m’évite de devoir tester ma patience quand je leur parle.

Cette gamine m’intrigue. Elle a l’air d’appréhender le fait que les dieux sont des entités supérieures pourtant ça tient plus à l’instinct de survie qu’à un vrai respect. Je trouve ça assez vexant en vérité. On ne se casse pas la tête à faire tourner le monde correctement pour que les parasites qui y vivent se considèrent comme leurs seuls maîtres. Autant je peux comprendre ça venant d’humain normaux mais d’un Prêtre-Roi ? Sincèrement je trouve ça un peu prétentieux de leur part.

-Je ne pense rien des humains, gamine. Ils m’indiffèrent quand ils ne m’agacent pas.

Elle se penche dans l’eau, trempant le bas de sa robe, pour ramasser un autre coquillage et repose l’autre. C’est encore une enfant. Même à l’échelle des humains elle n’est pas adulte. Pour moi c’est juste une fourmi. Pourtant c’est amusant ce que les fourmis ont un don pour nous énerver parfois. Surtout celles qui se pensent supérieures.

-Je n’ai rien contre la compagnie en général mais je ne pensais pas qu’il y avait quelqu’un ici c’est tout.

Elle se relève et me tend le coquillage. Je hausse un sourcil surpris et le prend pour l’examiner. Il est joli, en spirale avec des rayures violettes. Les coquillages me rappellent Enki. J’aimais bien créer des plages avec lui. Le sable, la mer, les dunes. Parfois notre relation me manque un peu. Puis je me rappelle qu’il aussi de très mauvais côtés qui m’agacent beaucoup. C’est certainement celui que je respecte le plus au panthéon malgré son penchant pour l’alcool et son attitude de bourreau de travail.

-Merci.

Je referme ma paume sur la coquille qui disparait. J’en ferais plus un ornement je pense. Pour une poterie ou un bijou. Je me demande ce que fait cette fille ici. Si elle n’est pas en mission, pourquoi est-elle en France ? Pas qu’on enferme particulièrement nos serviteurs mais en général ils restent à Stockholm.

-Qu’est-ce que tu fais en France d’ailleurs ? Les prêtre-roi ne sont pas supposés rester en Suède ?

Pas que je m’en soucie, ce n’est même pas un des miens en plus. Mais les créannes sont souvent agressives envers des missionnaires isolés. Quoi que ça dépend… Eugène et sa bande de racailles le sont toujours mais d’autres créannes sont neutres aussi. Puis ce n’est pas comme si elle risquait grand-chose tant que je suis là. J’aimerais bien voir une créanne essayer de m’attaquer tiens, ça fait longtemps que je n’ai pas fait d’exercice.

Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ina ♥️
Memory Box:
 

Lynn
Messages : 389
Localisation : Avec moi-même.
Loisirs : Saupoudrer ta tête de paillettes ♥
Humeur : Joie et paillettes ♥
avatar
Lynn Hiems

Personnage...
Pouvoir: Inventeur, avoue t'es jaloux ! #ÇaRime
Dieu: Enlil
Age: 20 ans et toutes ses dents ~
Dim 16 Aoû - 18:57

— Je ne pense rien des humains, gamine. Ils m’indiffèrent quand ils ne m’agacent pas.

Je préfère ne pas répondre à cette remarque.



En théorie. Pas ma faute si je sais pas me taire ok.

J’espère être dans la première catégorie alors, fais-je avec un petit sourire.

En revanche, je ne réponds pas –vraiment, cette fois !- à sa réponse suivante, quant à la compagnie qui ne le dérange pas et au fait qu’il ne savait pas qu’il y aurait quelqu’un. En même temps, ce serait triste pour lui que la compagnie le dérange… après toutes ces années d’existence, la solitude serait un peu longue, quand même.

— Qu’est-ce que tu fais en France d’ailleurs ? Les prêtre-roi ne sont pas supposés rester en Suède ?

Ah, parce que j’ai une obligation de rester en Suède ? J’étais pas au courant.

J’suis là pour le mariage de mon cousin. Enfin je suis partie le temps que la nuit tombe et qu’ils soient un peu plus alcoolisés, ça sera plus drôle. Sinon… ce n’est pas que j’me plais pas à Stockholm hein, mais c’est bien de changer d’air de temps à autre. Si Enlil a vraiment besoin de moi, autre que pour m’assommer avec un fer à repasser j’veux dire, il saura toujours où me trouver, alors bon. Vous, en tant que dieux, vous ne pouvez pas prendre de vacances ? Enfin… je sais bien que vous gérez le monde mais… ça ne vous fatigue pas, à force ?

Je penche la tête sur le côté, curieuse. Ma question est parfaitement sérieuse, d’abord ! Aussi bizarre soit-elle ! Mais c’est clairement pas le truc qu’on peut demander à Enlil ça, à tous les coups ça le ferait rire. J’aime pas vraiment qu’on rit à mes questions quand elles sont sérieuses.

Je tourne la tête vers l’horizon. C’est immense, l’océan. Est-ce que le pouvoir d’un dieu dépend de l’étendue de son royaume ? Enki a un pouvoir immense, alors. Mais si c’était le cas, est-ce qu’Utu serait considéré comme le dieu le plus puissant du Panthéon ? Il ne serait pas parti sous la pression de Nanna, si ça avait été le cas… nan, je ne comprends pas trop les relations entre les dieux. Et je doute que je sois en droit de les comprendre, c’est pas mon rôle. Oh ! Est-ce qu’il y a un psy’ pour dieux ?! Genre… « - Je vous écoute, Monsieur Utu. Avez-vous des choses à me confier ?
- Bah… Nanna a été méchant avec moi…
»



Dites, j’peux vous poser une question ? … y a pas des jours où vous aimeriez agir comme un simple humain ? je reprends.

Je suppose qu’ils le font parfois, s’ils le veulent. En guise de « vacances ». Si on peut appeler ça des vacances.

Voir le profil de l'utilisateur



Nin
Messages : 150
Localisation : Sous Terre
Loisirs : M'ennuyer tout seul dans mon royaume
Humeur : Blasé
avatar
Nin Hursag

Personnage...
Pouvoir: Absolu quelle question
Dieu: Nin Hursag
Age: Aussi vieux que la Terre
Mar 25 Aoû - 14:16
J'étire un demi-sourire amusé. Cette gamine insolente n'a décidément pas conscience de jouer avec le feu. Ou alors elle s'en fiche. Une chance pour elle que je sois conciliant. J'ai vu des humains changés en blattes pour moins que ça. Quoi qu'elle... Je la verrais plus en crapaud. Un gros crapaud vert foncé. Ce serait... Amusant. Enfin ce genre de tour est bien puéril. Je ne change pas les Prêtre Roi des autres dieux en animaux. Déjà parce que je vais me faire taper sur les doigts si je le fais. Ensuite parce qu'avoir Enlil sur son dos est quelque chose de particulièrement agaçant. Enfin de mon point de vue ce serait plus lui rendre service mais bon.

Je hausse un sourcil quand elle me dit être là pour un mariage. Je vois. Après tout pourquoi pas. Les mariages ont bien changé depuis le temps d'ailleurs. Dans la forme. Dans le fond ça reste toujours un prétexte pour faire la fête. Le faste et les rubans ce n'est pas pour moi. Mon propre mariage avait tout d'ennuyeux et de trop long.

Je souris en coin quand elle mentionne un fer à repasser. Vraiment ? Voilà quelque chose que je n'ai jamais essayé mais ça doit être douloureux pour un humain. Quand à prendre des vacances... Je soupire doucement.

-Et toi ça te fatigue de respirer ? Ou de faire battre ton coeur ? Je suis un dieu, gamine. Faire tourner la Terre c'est quelque chose qui tient à ma nature plus qu'à ma fonction. Je ne peux pas ne pas le faire tout simplement.

Parfois je suis fatigué oui. Fatigué de sentir mon corps aussi meurtri par les hommes. C'est comme d'avoir une plaie à vif qui ne cicatrise pas. Comme si quelqu'un était en permanence en train de creuser ma peau pour me pomper du sang. Ce n'est pas si douloureux qu'on pourrait le croire. On s'habitue à la longue. Je suis son regard vers l'horizon un instant. Utu... Quand vas-tu revenir ? Je ne pensais pas que ton absence nous ferait tant de mal.

-Je le fais parfois. Mais ça n'est jamais qu'un jeu. Faire semblant ce n'est pas pareil.

J'aime bien me mêler à la foule de temps en temps. Faire un tour dans les rues, profiter d'un café avec Inanna ou me promener dans une ville d'Europe. C'est une pause. Pour penser à autre chose que tout ce qui se passe au panthéon.

-Tu ne ferais pas une bonne déesse je crois, je fais en riant.

Vouloir échapper à ses responsabilités n'est pas dans notre nature. C'est comme une nécessité pour nous de s'occuper de ces choses-là. Et je crois bien que si on ne le faisait pas on s'ennuierait.

Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ina ♥️
Memory Box:
 

Lynn
Messages : 389
Localisation : Avec moi-même.
Loisirs : Saupoudrer ta tête de paillettes ♥
Humeur : Joie et paillettes ♥
avatar
Lynn Hiems

Personnage...
Pouvoir: Inventeur, avoue t'es jaloux ! #ÇaRime
Dieu: Enlil
Age: 20 ans et toutes ses dents ~
Dim 27 Sep - 19:52

Il semble sceptique lorsque je lui parle du mariage de mon cousin. Bah ? Il n’y avait pas de mariages au temps de Sumer ? Peut-être pas le même type.

Puis apparemment la mention du fer à repasser le fait rire. Rire. Mais. MAIS POURQUOI ? C’est tragique de se prendre un fer à repasser sur la tête ! Franchement ! Honnêtement, s’il y avait pas eu Renzo le panda, je sais même pas si je saurais encore faire deux plus deux ! …ça fait bien six nan ? … Roooh ça va, je déconne. Aucun humour les gars. Hé sérieusement, faut pas croire, j’étais pas tant une quiche que ça à l’école hein ! Enfin je ne m’avancerai pas sur mes résultats en mathématiques… je me suis toujours mieux démerdée dans les matières littéraires, genre langues étrangères, langues mortes et tout. Oui langues mortes ! J’suis cultivée messieurs dames !

Bref. Donc, je lui demande ensuite si ça le fatigue pas, son rôle de dieu. Je sais pas trop comment interpréter sa réaction, à vrai dire… c’est un soupir de désespoir ou de lassitude ? Ou de « tu poses des questions trop chiantes » ? Je sais pas encore lire dans les pensées, moi ! …ça doit être rigolo d’ailleurs, de lire dans les pensées. Enfin ça dépend. Parce que bon, si la personne en face il pense à « putain ce soir faut que je me fasse cuire des pâtes, j’ai grave la fleeeeemme », c’est pas que c’est pas drôle mais un peu quand même.

Bref. Oui, j’aime bien commencer mes discours intérieurs par « bref ». Ça vous pose un problème ? Non ? Tant mieux pour vous ! Il me dit donc ensuite que faire tourner le monde c’est pas vraiment un travail pour eux, que c’est naturel. Que c’est plus dans leur « nature » que dans leur « fonction ». Je me pince les lèvres, pensive, avant de demander s’il ne voudrait pas agir comme un simple humain, parfois.

— Je le fais parfois. Mais ça n'est jamais qu'un jeu. Faire semblant ce n'est pas pareil.

Je laisse passer un temps, tandis que je regarde le sable à mes pieds. J’entends alors un rire lui échapper :

— Tu ne ferais pas une bonne déesse je crois.

Je relève la tête vers lui, et un petit rire m’échappe.

J'aurais voulu changer la pluie en paillettes.

Le ciel commence à s’assombrir. Les gens là-bas vont commencer à se demander où je suis. Est-ce que ça se fait de dire « écoutez, mais je vais devoir vous abandonner et vous laisser aux bons soins d’Enki et de Nanna » au dieu de la Terre ? J’sais pas…

OH. J’AI UNE IDÉE.

Vous voulez continuer à discuter ici ? Que je vous laisse seul ? Moi à la base j’avais prévu d’y retourner pour aller faire des blagues aux gens, pour s’amuser. Rien de méchant hein. Des trucs enfantins.

Genre renverser une assiette de petits pois sur la tête de quelqu'un. Ou encore entamer une bataille d'eau, en remplaçant l'eau par du jus d'orange.

Un sourire étire mes lèvres.

Vous voulez peut-être venir avec moi ?

Voir le profil de l'utilisateur



Nin
Messages : 150
Localisation : Sous Terre
Loisirs : M'ennuyer tout seul dans mon royaume
Humeur : Blasé
avatar
Nin Hursag

Personnage...
Pouvoir: Absolu quelle question
Dieu: Nin Hursag
Age: Aussi vieux que la Terre
Mar 29 Déc - 15:51
Je ne crois pas avoir vu souvent un humain avec un tel débit de pensée. Elle va beaucoup trop vite. Et le pire c'est que c'est pas... Incohérent ? Enfin je suppose que ça suit une certaine logique. Heureusement qu'on ne lit pas dans les pensées des humains en permanence. Je crois que sinon je m'interrogerais plus souvent sur leur santé mentale. Enfin la sienne surtout. Le plus drôle c'est qu'elle essaye de deviner ce que je pense avec mes réactions. Elle a besoin d'encore un peu de pratique.

Je hausse un sourcil avant de sourire en coin à l'idée. La pluie en paillettes. C'est un concept. En tout cas ce serait étrange. Je crois qu'on en aurait vite partout. Puis bon moi les paillettes... Le soleil se couche lentement. Nanna est de sorti et la mer reflète les dernière lueurs du soleil mourant. Elle me propose finalement de l'accompagner à la fête. Des trucs enfantins hein. Je suis bien curieux de savoir ce qu'elle veut réellement dire par là. Mais bon je n'ai rien à faire. Au pire si je trouve ça trop ennuyant je pourrais toujours partir.

-Eh bien... J'imagine que je peux venir avec toi.

Avec quelqu'un comme elle, ça peut être intéressant. Et puis ça fait longtemps que je n'ai pas assisté à un mariage. Même si en l'occurrence c'est la fête d'après. D'ailleurs à ce genre de rassemblement il y a toujours de la musique. Et j'aime bien la musique. C'est une invention humaine que je trouve très intéressante. On peut faire passer tellement de chose avec.

Je la suis vers le lieu de la fête, les mains dans les poches. En s'approchant j'entends les basses des haut-parleurs avant de voir la lumière colorée. Ils doivent tous être en train de danser. Je me tourne vers la petite humaine avec un sourire humaine.

-Les mariages humains sont toujours comme ça maintenant ?

Aussi bruyant ? Quoi que j'imagine que c'est surtout parce que c'est une célébration. La fête... Je dois être un vieux rabat-joie en fait. Je n'aime pas trop ça. Trop de gens. Je préfère le calme.

Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ina ♥️
Memory Box:
 

Lynn
Messages : 389
Localisation : Avec moi-même.
Loisirs : Saupoudrer ta tête de paillettes ♥
Humeur : Joie et paillettes ♥
avatar
Lynn Hiems

Personnage...
Pouvoir: Inventeur, avoue t'es jaloux ! #ÇaRime
Dieu: Enlil
Age: 20 ans et toutes ses dents ~
Mar 9 Fév - 20:27


— Eh bien... J'imagine que je peux venir avec toi.

Ohhhhhhhhhh ! J’pensais pas qu’il accepterait ! Je lui adresse un grand sourire, puis je tourne le dos à l’océan pour reprendre le chemin du lieu de la réception. Oh putain, comme on avait suivi l’eau et que c’était marée descendante, bah le bout de la plage était grave loin.

— Les mariages humains sont toujours comme ça maintenant ?

Hm ? Comme ça quoi ? J’ai pas vraiment de comparatifs moi vous savez monsieur…

Bah… les mariés se marient, déjà, c’est le but du mariage… puis après les invités –et les mariés aussi, sinon ce serait bizarre-, se réunissent quelque part, puis ils font la fête, on chante on danse, on fait des jeux, et puis le plus important : ON MANGE. Et puis souvent vers la fin –enfin plutôt vers le milieu, qui correspond à vingt-trois heures à peu près- de la soirée les gens font des jeux de plus en plus bizarres. Puis il y a aussi des fois des photos et des vidéos dossiers des mariés qui fusent. J’vous assure que c’est très drôle ! Pourquoi, c’était comment chez vous ?

Nous arrivons alors au bout de la plage. J’enlève le sable collé à mes pieds, puis récupère mes chaussures à talons. Bon ça change pas grand-chose quand je suis à côté du dieu de la Terre qui doit avoisiner les deux mètres voire plus, mais bon.

Nous retournons finalement vers le lieu de la réception. Les gens ne prêtent guère attention à ma réapparition soudaine –ah, je suis vexée, personne n’a donc remarqué j’étais absente ?!-. Bon. Par quoi commence-t-on ?

Oh, une de mes cousines. Je ne me suis jamais entendue avec elle. Elle ne m’en voudra pas si une cruche d’eau se renverse malencontreusement dans son dos, n’est-ce pas ? Héhé ♥

Aussitôt dit, aussitôt fait –sauf que je l’ai pas dit, mais bon on s’en fout c’pas grave-. Elle me jette un regard noir, tandis que je lui tire la langue, la cruche d’eau maintenant à moitié vide –mais à moitié pleine aussi du coup !- dans la main.

Je me détourne, puis me dirige vers Nin Hursag, un grand sourire aux lèvres.

Je propose d’aller couper toutes les lumières, et d’en profiter pour faire peur aux gens en faisant « BOUH ! » dans leur dos. Enfin, libre à vous de me suivre !



Voir le profil de l'utilisateur



Nin
Messages : 150
Localisation : Sous Terre
Loisirs : M'ennuyer tout seul dans mon royaume
Humeur : Blasé
avatar
Nin Hursag

Personnage...
Pouvoir: Absolu quelle question
Dieu: Nin Hursag
Age: Aussi vieux que la Terre
Mar 19 Avr - 21:33
Je l'écoute faire une description du mariage et souris en coin. Oui… Au final ça n'a pas tant changé que ça en plusieur millénaires. Enfin Sumer était assez particulier aussi. Le mariage est une vraie corvée pour moi de toute façon. Quand on le regarde du point de vue d'un être immortel c'est particulièrement ennuyeux. Passer l'éternité avec la même personne, c'est barbant. La preuve c'est qu'avec Enki ça n'a pas duré très longtemps.

— Plus ou moins pareil je crois. On avait juste des fêtes un peu différente je crois. Ha et les gens offraient toujours des tas de cadeaux. Après mon mariage j'avais assez de bétail et de robes pour m'occuper au moins un an, je ris.

En soi ce n'est pas un mauvais souvenir mais les femmes n'avaient pas forcément le choix du mari ni de se marier ou pas tout court. Je ne suis pas faché d'avoir changé de sexe honnêtement, moins compliqué.

Nous arrivons finalement au bout de la plage et je la regarde remettre ses chaussures. Je souris en coin et décole le sable de mes pieds, par politesse. Quitte à marcher pieds nus autant ne pas donner de travail supplémentaire à ceux qui nettoieront. Personne ne semble prêter trop d'attention à la jeune fille comme quoi… Il y a pas mal de monde et je me sens un peu mal à l'aise, je n'aime pas trop la foule. Je soupire et regarde la petite attraper une carafe d'eau pleine et en renverser la moitié sur le dos d'une autre. Je hausse un sourcil. Gaminerie. Elle revient finalement vers moi.

— Ca a l'air d'une proposition intéressante mais je pense que je vais rentrer.

Je grimace alors que deux enfants me frôlent en courant l'un après l'autre. Trop de monde.

— Merci pour la discussion petite. J'ai apprécié.

Je lui souris pour la saluer avant de retourner dans mon royaume. Du calme. C'est bien mieux comme ça.

Voir le profil de l'utilisateur



Merci Ina ♥️
Memory Box:
 

Lynn
Messages : 389
Localisation : Avec moi-même.
Loisirs : Saupoudrer ta tête de paillettes ♥
Humeur : Joie et paillettes ♥
avatar
Lynn Hiems

Personnage...
Pouvoir: Inventeur, avoue t'es jaloux ! #ÇaRime
Dieu: Enlil
Age: 20 ans et toutes ses dents ~
Sam 23 Avr - 17:55
Je retourne vers le dieu de la terre, un sourire débile aux lèvres, tandis que ma cousine gueule derrière moi. Viens te venger si tu l’oses, héhé ! Il va falloir que je fasse attention, parce qu’elle risque de faire la même chose que moi, mais avec du vin. Et ça, ma robe elle risque de pas trop kiffer. J’te surveille, connasse !

Bref, je reviens, et lui fait une proposition de blague foireuse. J’suis grave motivée !

— Ca a l'air d'une proposition intéressante mais je pense que je vais rentrer.

Oh. Déception. Je perçois sa grimace quand les fils de l’une des cousines de la mariée le frôlent en courant. OK, soit il aime pas les gosses –j’peux le comprendre, les gosses ça court, ça crie, et ça pleure pour rien, ça peut vite être chiant-, soit il aime pas les gosses qui courent soit… soit il aime pas les gens. Ça c’est un peu plus triste, quand même. J’comprends un peu mieux pourquoi il voulait être tout seul sur la plage. J’ai alors un gros point d’interrogation qui s’affiche dans ma tête : si il n’aime pas les gens, pourquoi il m’a suivie jusque ici ? Genre un mariage c’est connu pour être bondé de monde. Je hausse les épaules.

— Merci pour la discussion petite. J'ai apprécié.

Je souris aussi.

Oui, moi aussi ! J’vous dis pas de faire attention en rentrant, j’suppose ?

On sait jamais, un coup de vent pendant la téléportation qui fait buguer le voyage et du coup tu finis au fin fond du Groenland au lieu d’une belle plage ensoleillée en Espagne, c’est la tristesse.

Il disparait.

Derrière l’endroit où il se trouvait juste avant, un gamin qui regarde le point où se trouvaient les pieds du dieu avec les yeux tous ronds et la bouche grande ouvert. Wouah qu’il a l’air con. Il lève les yeux vers moi et me regarde d’un air choqué. Bah quoi ? T’as jamais vu un monsieur de deux mètres de haut qui disparait tout seul toi ? Non ? Bon bah voilà, c’est fait.

Quoi ? Tu veux un gâteau ? ne puis-je m’empêcher de lui lâcher avec un air moqueur.

Et vous savez quoi ? Le pire c’est qu’il m’a dit oui. Du coup j’ai dû l’accompagner vers le buffet, où y avait déjà plein de monde. Bon l’avantage c’est que du coup moi aussi j’ai pu aller bouffer au passage. Les gâteaux c’est la vie les gens.



Voir le profil de l'utilisateur



Page 1 sur 1
 
Les Chroniques de Sumer :: Le Monde :: Europe :: Europe de l'Ouest
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet