Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
 :: Stockholm :: Port
Non, je ne suis pas étrangère, c'est promis !
Geshtinanna
Messages : 124
Localisation : ...
Loisirs : ...
Humeur : ...
avatar
Lloyd
Dim 31 Mai - 21:39
Wow.
Woooooow.
Non sérieux ça fait bizarre ! C'était pas du tout comme ça dans mes souvenirs. Mais pas du tout. Je ne sais même pas où je suis, mais il fait vraiment froid.
Je serre ma tunique autour de moi pour me réchauffer en déambulant le long du quai. De tas de bateaux y sont amarrés, rutilants, lisses comme du métal et blancs comme le lait. Au loin un monstrueux navire rouge et noir s'approche lentement de son quai de déchargement. La seule chose qui n'a pas changé, c'est les mouettes ! Je ne suis pas allée souvent près de la mer, mais il y avait toujours des mouettes tournoyant autour des pêcheurs. Eh bien ce sont exactement les mêmes. Je souris distraitement, soulagée.
Autour de moi, les gens portent tous des bas longs, les femmes comme les hommes. Certains portent de petites plaques noires reliées à leurs oreilles par d'épais fils, d'autres d'étranges parures dans leurs cheveux, qui leurs cachent aussi les oreilles. Sans doute est-ce une mode de les mettre en valeur ! Mais même pour moi qui connais bien les coutumes des hommes, cela paraît étrange. Non, je ne dois pas trouver les choses étranges, à présent que je suis ici ! C'est moi qui le suis. Il faut que je le pense très fort. Je n'aurai qu'à dire que je vais à un banquet costumé auquel je suis invitée.

Ah comme j'aimerais que Père voie ce que je vois ! Tout est plus grand et plus propre, le sol même est dur comme de la pierre et son gris de poussière s'étale à perte de vue, où que je tourne mes yeux. Des hommes dans d'étranges machines filent à toute vitesse en émettant un peu de fumée. Partout des plaques, des mots lumineux interpellent les passants en silence. On n'entend que le son des vagues et celui des machines de métal. Personne ne parle, ni ne s'arrête au bord des rues.
Le ciel, lui, est semblable à tous les ciels, bleu infini laissant entrevoir le noir du néant au travers de son voile pâle. De lointaines choses y laissent de longs sillons blancs, s'estompant doucement.

Ce silence m'oppresse autant qu'il me ravit; j'erre le long des immenses bâtiments gris en regardant émerveillée au travers d'écrans aussi transparents et brillants qu'une eau calme. Partout des couleurs, de splendides meubles exécutés comme par des maîtres menuisiers, de somptueux objets reflétant autant de maîtrise technique. Je me croirais dans un palais ! Mes bijoux s'entrechoquent au rythme des mouvements de ma tête, je ne peux regarder partout où je voudrais à la fois !

Mais je dois passer inaperçu. Je me force à déambuler calmement, comme je l'ai toujours fait lors des fêtes où je me devais d'apparaître dans toute la dignité de mon rang. J'ai parfaitement le droit d'être là, je me rends à une fête très prestigieuse donnée par, heuuuu... le roi du pays. Il doit habiter ici, c'est une très grande ville ! Au bout des rues on ne voit que d'autres rues, ou la mer. Sur l'île d'en face aussi, la ville. Le roi doit avoir son palais un peu en hauteur, j'imagine. Ou près de la mer. Je demande avec un sourire la direction du palais royal à un vieillard,  qui ne semble pas comprendre ma question. J'insiste, toujours souriante, mais il secoue la tête avec incrédulité. Eh bien, il est sans doute muet. Pauvre homme, j'aimerais tant lui rendre la parole ! Je retente ma chance auprès d'une femme qui semble avoir mon âge. Elle aussi prend un air sidéré en m'entendant.

-Mademoiselle, je ne comprends pas un mot de ce que vous dites ! Oh, je sais... Do you speak English ?


-Non je ne le parle pas, je regrette... Ne pouvez-vous m'indiquer la direction du palais royal je vous prie ?


La jeune femme secoue la tête quelques instants en me demandant si je parle plusieurs autres... langages? Mais non malheureusement. Je dois me rendre à l'évidence, personne ici n'est en mesure de me comprendre ! C'est d'autant plus amusant que moi je les comprends parfaitement... Je souris encore. Dans ce cas il ne me reste qu'à écouter les conversations des gens ! Je passe le plus discrètement possible, compte tenu de mes nombreux bijoux et de tous mes voiles dans lesquels je me sens comme une étrangère, près des groupes qui parlent en marchant. J'y entends uniquement des choses que je ne comprends pas. Facebook... La "télé"... Des "portables"... Mais quoi ? Des vêtements portables ? Des écrits portables ?

C'est ainsi que je m'enfonce dans cette immense ville, mes sandales d'argent s'usant sur le froid sol de pierre. J'espère rencontrer quelqu'un qui puisse me comprendre ! Je veux en savoir plus sur cet endroit et les gens qui l'habitent.
Voir le profil de l'utilisateur

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Ven 5 Juin - 23:48
D'ordinaire le mardi était la journée où miss Katharyna prenait du temps pour elle. J'organisais ses shootings, ces rendez vous téléphoniques, vidéos ou réels et autres choses de façon à avoir au moins deux jours par semaine de libre. Ca me laissait du temps pour m'occuper de mes propres affaires. S'occuper de cette femme prenait du temps. Beaucoup de temps c'est un fait. Mais c'était une carte à jouer. J'en avais longuement parlé avec Dimitri. Etant les deux personnes les plus proches de la blondinette c'était à nous de voir si oui ou non on l'emmenait par ci ou par là. Elle était doué dans son travail et nous dans le notre. Disons le directement Dimitri avait horreur de faire ça. Ce connard était devenu une créanne pacifiste. Ouais ouais ! Pacifiste ! Nan mais sérieusement ! Vous pensez que Marie Antoinette après avoir été pseudo décapité est devenue raisonnable et gentille ? Beh nan.. Pas vraiment. Elle a pris son autre forme et est devenu une espèce de mec trop chelou des rues gérant tout et n'importe quoi. Puis après il a voyagé et on s'est rencontré. Lui, Gertrude, Oswald, Evan et moi. Le club des cinq quoi !

Non c'était vraiment très sympa avant mais après, voyez, y'a cette espèce d'immense école insupportable. Vous savez de quoi je parle. La congrégation. Bah oui ! Ils sont particulièrement casse couille ceux. Pardonnez moi j'en perds mon bon français. C'est triste. Nous avons tous cotoyé des familles royales, parlé dans les bas fonds des villages, pour certains nous avons même contourné la peste pour d'autres nous avons évité la fourrure. Enfin pour ma part j'ai toujours su échapper aux mauvais plans. Gerty aura finalement bien fini en col de manteau. Dim.. Bah dim il a choisi la carte pacifiste, genre okay je m'en bas les c' et je fais genre je suis un mec un peu tchip. Je garde un oeil quand même mais je m'efface un Oswald est parti se faire un ultime délire en Amérique. Non mais très sérieusement .. Vous pensez que Marinland c'était l'idée d'un humain ? Nan nan c'est juste un putain d'ours qui a force de regarder son garde mangé préféré à trouvé ça fun d'en faire un géant et se faire un max de thunes dessus. Evan.. Brave Evan. Disons qu'il a pas trop kiffé sa séparation avec Gerty, de savoir avec qui elle était partit .. Mon pauvre je comprends que ta réaction après avoir testé la marchandise j'approuve ton choix. Plus de 300 ans d'expérience sa paye dur ! M'enfin dans tous les cas le pauvre garçon est devenu intenable à la disparition de notre bonasse de service. Ce qui a fait ce qu'il est devenu maintenant. Une espèce baron du mal. Il se croit hype le pauvre garçon. Moi pour ma part je m'amuse comme je peux.

Vous savez ce qui est drôle ? C'est que quand on fait style qu'on sert les puissants personne e retient votre nom. Vous vous souvenez du majordome de la reine ? De toutes les reines ? Des rois ? Des secrétaires de présidents ? Non .. Personne s'en souvient ! Par contre autant personne se souvient du nom mais vous savez les actions c'est pas monsieur le président qui les décide tout seul. Et c'est qui qui sélectionne les appels ? Qui prépare les papiers ? Ahah ! Mais c'est bibi ! C'est bibi le génie ! Par contre je vous raconte pas être créanne d'un cuite d'Enki avec son frérot préféré ça simplifie pas la vie. Non mais sérieusement ! Être né d'une cuite machiavélique sur la planification du monde je vous jure .. Ca simplifie pas pour le cerveau. Enfin bon tout ça pour dire qu'avec la fête de la princesse que Gerty nous a laissé sur les bras c'est pas toujours easy de tout gerer. Surtout qu'au départ quand j'ai rencontré la jeunette j'ai doucement rigolé mais maintenant beaucoup moins. Je pensais avoir rencontré la pire femme avec Gertrude mais c'était sans compter sur sa petite protégé. J'ai jamais vu ça ! Je dis princesse mais c'est une putain d'impératrice en fait. Autant, et heureusement, elle me laisse faire plein de trucs et je peux caler tout comme je veux mais vous savez ce qu'elle m'a fait la dernière fois ? Elle a vérifié tout l'agenda ! Et elle m'a posé des questions dessus et tout ! J'ai halluciné .. Comme si elle se doutait de quelque chose. Bon finalement elle a tout laissé passé genre l'air de rien mais je me méfie. Vous savez moi je me fait vieux je suis un peu comme Dim. Aujourd'hui plus question de se foutre la congrégation à dos. Et avec une miss pareil la congrégation on se la met vite à dos. Attendez vous imaginez qu'elle vit sous la tutelle du dieu du soleil, qu'elle vit une douce amourette avec le second de la congrégation, qu'elle a passé le premier stade à cause du manitou de cette même organisation et dieu seul sait où elle a chopé son dernier plan cul .. Selon Dimitri il est assez spécial. Je crains le pire. J'avoue.

Bon bref je raconte tout et n'importe quoi mais donc aujourd'hui en ce triste mardi j'ai du jouer les chauffeurs et répondre à toutes les livraisons de Madame pendant qu'elle allait faire un repérage pour un film qu'elle souhaitait produire. Oui oui produire. C'est dire comment elle s'y croit. Gerty sérieusement.. Avais tu au moins conscience du monstre que tu étais en train de créer.. t'aurais pu au moins resté en vie pour t'en occuper jusqu'au bout. T'sais qu'en plus Evan a totalement cramé que c'était ta gamine .. C'est écrit sur son front meuf ! Pfoulala.. Bon bref moi je retourne à mes affaires alors que .. dmgqtkrlmsktn ! WTF ! Alors autant moi je raconte que des conneries, mais genre vraiment .. Mais là ça me dépasse.. La meuf en toge avec des bijoux en or de je sais pas quelle époque .. Okay je pige plus rien. Dites moi je vous en supplie que Ka va pas la chopper.. Un coup d'oeil en arrière, la meuf qui demande où est le palais du roi et .. Echec ! Ca parle de royauté eh bien allez ! Vas y ! Tiens je te présente la reine ! Bon tant pis moi j'abandonne.. Y'a contact je peux plus rien faire..

-Oh mademoiselle ! Vous cherchez la famille royale ! C'est un peu raté mais moi je suis là ! Je dirais pas que j'ai des contactes avec tout là haut, là haut .. Mais pas loin. Et puis voyez vous je suis un peu la reine de cette ville. Enfin bon.. En tant qu'âme charitable que puis je faire pour vous ?

Non mais vous l'avez vu .. Je l'aurais baffé. Heureusement que je suis un bloc de marbre. Un putain de bloc de marbre carément parfait.

Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Geshtinanna
Messages : 124
Localisation : ...
Loisirs : ...
Humeur : ...
avatar
Lloyd
Mer 10 Juin - 10:25
Je suis quand même assez désorientée, je l'avoue ! Personne ne comprend ce que je dis, cela ressemble presque à un cauchemar, d'autant plus que moi, je comprends tout. Qu'est-ce que je vais faire à présent... Hors de question de rencontrer un Dieu, il faudrait plutôt que je me cache d'eux si je ne veux pas causer trop de problèmes, à moi ou à Père. Mais qui donc comprendra le Sumérien ? Je n'ai pas eu le temps d'apprendre la langue qu'on parle ici et ce n'est pas maintenant que je vais pouvoir le faire ! En plus je n'ai rien de particulier à faire ici, je pourrais presque repartir, si je savais comment m'y prendre... Bon ! Mon but sera de trouver quelqu'un qui me comprenne, dans un premier temps. Ensuite, on verra. Peut-être un Missionnaire ou une Créanne, oui peut-être que ça fonctionnerait. Je me redresse, rassérénée. Il doit bien y avoir des Créannes dans une ville pareille, non ? Ou se font-elles encore exterminer sans pitié par les Dieux dès la naissance ?

De toute façons, il est hors de question que je m'approche d'une Créanne. A quoi pensais-je ?! Elles ne sont pas digne de confiance, du tout. Père voudrait me punir s'il venait à penser que j'ai parlé à l'une d'entre elles. Non, un Missionnaire ce sera parfait. Je ne peux pas me compromettre avec ces créatures.
Quand on parle du loup... Une jeune Créanne surgit au coin de la rue, flanquée d'un humain au visage impénétrable. Oh non... je demande encore la direction du palais royal, pour la forme, histoire d'avoir un but, et je maudis mes vêtements si voyants. La confrontation me paraît inévitable !

-Oh mademoiselle ! Vous cherchez la famille royale ! C'est un peu raté mais moi je suis là ! Je dirais pas que j'ai des contactes avec tout là haut, là haut .. Mais pas loin. Et puis voyez vous je suis un peu la reine de cette ville. Enfin bon.. En tant qu'âme charitable que puis je faire pour vous ?


Je serre les dents. Les Créannes sont des créatures insupportables ! Toujours à se croire les reines du monde, à user de leurs pouvoirs pour obtenir richesse et puissance. Mais tant qu'elle est là, autant lui demander où trouver des Missionnaires, à cette petite "reine". De toute façon elle ne saura pas qui je suis, je masque mon aura depuis mon arrivée ici. Enfin elle peut juste deviner, quoi ! Avec mes habits de princesse sumérienne je dois avoir l'air aussi étrange qu'une fleur la nuit ou qu'un oiseau dans la mer. Bon allez, autant avoir l'air avenant. Je n'aimerais pas me faire d'ennemis jusqu'ici ! Je lui adresse mon plus ravissant sourire.

_Je vous remercie, Créanne. Voyez-vous je suis étrangère et je suis à la recherche d'un Missionnaire. Pourriez-vous m'indiquer où en trouver un ? J'ai besoin d'un endroit où passer la nuit et je suis certaine que l'un d'eux pourra me le fournir.


J'espère qu'elle ne fera pas d'histoires. j'ignore combien de temps je peux passer ici, mais cela ne durera pas éternellement. Mère aurait été ravie ici, j'aurais beaucoup aimé qu'elle voie cet endroit avant de mourir ! Quand je rentrerai je ferai le récit de mon voyage à Père. Il sera sans doute très en colère mais je sais qu'au fond de lui il aimerait aussi se joindre à moi. Je serai jugée... Je préfère autant passer le plus de temps possible ici, quitte à mourir ensuite. Puis je rejoindrai mon Dieu de la Mort.

Voir le profil de l'utilisateur

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Lun 15 Juin - 2:44
Il y avait tout de même un brin de vent. Ce n'était pas désagréable hein ! Non on loin de là. C'était même plutôt agréable ça rajoutait un petit coté doux à l'atmosphère urbaine qui puait et grattait. En fait aujourd'hui l'atmosphère était immonde. C'était étrange. Non vraiment il y avait cette sensation un peu lourde mais rendu plus légère par le vent. Attendez .. On parle vraiment du vent là ? On parle du vent .. C'est déplorable. Quoi de plus ennuyant que la pluie et le beau temps ? Les insectes peut être. Je le dis souvent mais j'ai eu un client une fois qui rédigeait une thèse sur les insectes et lors de la sortie il n'avait cessé de parler de ça. Et vous savez le comble ? C'est qu'au bout du troisième rendez vous vu que je lui plaisais pas mal et que monsieur avait besoin d'être lourdement dépannée je me suis retrouvé à jouer sa fiancée au grand repas de famille de l'été. Jusque là vous me direz rien de terrible. Ce qui est terrible c'est la famille ! Une mère astrophysicienne, un père .. bon le père je pouvais rien dire il me faisait de la peine c'était un ancien flic qui avait eu un accident lors d'une intervention et était désormais cloué en fauteuil roulant. La soeur était une ingénieur de renom et son mari l'un des pdg d'une grande firme. Mis à part que je me suis tapé toute la famille sauf la mère qui elle m'a juste payé pour rester avec son fils .. Tout était barbant. Ces conversations de scientifiques .. Han c'était relou putain !

Bon mis à part ça, nan parce que parler de mes aventures financières c'est pas ce qu'il y a de plus passionnant. Même mes manipulations mentales à la con on plus de piquant sérieusement.. Vous savez que les gamins ne sont pas toujours les plus faciles à manipuler d'ailleurs ? J'vous jure ! Si on en a un qui veut vraiment un gâteau et trois bonbons c'est fini c'est une galère sans nom de lui gratter le cerveau pour lui faire penser autre chose. C'est bonbon gateau ou rien. S'pèce de petits merdeux. En revanche les adultes C'est bien plus simple ! Et les amoureux niais ! Oh putain qu'est ce c'est simple ça ! Bon après je vous parle pas des missionnaires et tout ça hein.. Quoi que les missionnaires amoureux niais j'ai tenté une fois et ça a presque marché ! Je parle pas du mec chelou qui m'a fait fumer une clope pour me manipuler là ! Quel con ! Quand je pense qu'en plus j'ai appris qu'il s'agissait du supérieur de Jake.. Son supérieur.. Le mec qui dirrige tous les missionnaires . Le mec qui parle avec les dieux .. CE CONNARD ! Je le hais .. Je le hais en puissance .. Et le pire dans tout ça c'est qu'il est bien foutu. Je déteste les mecs pretty cools qui sa croient tout permis .. Han ça me tue ..

Bon alors et cette meuf .. Qu'est ce qu'elle vient faire par ici ? Elle semble être un peu vieille pour goûté d'anniversaire nan ? Et puis .. On ne trompera jamais mon oeil d'experte, ce qu'elle porte, ce sont des bijoux en or. Cette meuf est une pute. Pas a proprement parler, enfin je pense pas mais .. Raaah ces bijoux putain ! Je la juge un chouilla du regard. Je ferme un instant les yeux. Son esprit est particulièrement bien fermé pour une missionnaire.. C'est ..Je sais pas ce que s'est. Une abomination, encore. Encore ! J'en ai marre de tout ces trucs chelous.. Mais c'est qui cette meuf .. Elle parle, me regarde. T'as cramé que j'étais une créanne et tu me kiffes pas déjà de base. Ma pauv' dame .. On est mal tombé toutes les deux hein ?

-Eh bien ma chère demoiselle. Vous l'avez dit vous même je suis une créanne et je serais profondément stupide d'aller à la rencontre du premier missionnaire venu. En revanche je peux vous inviter à venir boire un mojito ou autre, je ne sais pas ce que vous aimez. Autour de ce verre on trouvera bien un moyen de vous .. C'est quoi que vous cherchez déjà ? Un dieu ? Je viens de perdre le mien très chère, hélas mais je peux toujours .. hmm.. Demander à Jake.

Je fis une pause.. Je suis pas sûre qu'elle comprenne mon semi monologue la pauvre.

-Jake est le second de la congrégation il a le meme pouvoir que vous je crois. Genre masquer son pouvoir là. Il pourra peut être vous aider s'il daigne répondre. Mais dites l'étrangère, vous venez d'où et.. z'êtes qui exactement ?

Nan mais je veux bien l'aider la meuf mais faut pas trop charier. Déjà qu'elle me regarde mal.. J'ai encore tué personne sérieux !

Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Geshtinanna
Messages : 124
Localisation : ...
Loisirs : ...
Humeur : ...
avatar
Lloyd
Lun 22 Juin - 21:59
Elle me détaille de la tête aux pieds. Oui je sais j'ai l'air bizarre ici. Et oui, Créanne, mes bijoux sont en or véritable, avec plus de carats que tout ce que tu peux imaginer. Inutile d'essayer de vérifier en moi, tu n'y parviendras pas... Je me résigne à son attitude de Créanne. Quand on est si jeune et confronté au monde, pas étonnant de vouloir à ce point garder le contrôle des situations. Je me dis parfois que les Dieux sont un peu trop durs avec elles. Sans doute s'ils ne les persécutaient pas ainsi elles ne seraient pas à ce point emplies de haine à leur encontre. Cette Créanne n'a que sept ans, d'ailleurs. C'est une enfant ! Je me radoucis un peu en l'écoutant.

-Eh bien ma chère demoiselle. Vous l'avez dit vous même je suis une créanne et je serais profondément stupide d'aller à la rencontre du premier missionnaire venu. En revanche je peux vous inviter à venir boire un mojito ou autre, je ne sais pas ce que vous aimez. Autour de ce verre on trouvera bien un moyen de vous .. C'est quoi que vous cherchez déjà ? Un dieu ? Je viens de perdre le mien très chère, hélas mais je peux toujours .. hmm.. Demander à Jake. Jake est le second de la congrégation il a le même pouvoir que vous je crois. Genre masquer son pouvoir là. Il pourra peut être vous aider s'il daigne répondre. Mais dites l'étrangère, vous venez d'où et.. z'êtes qui exactement ?

Elle est marrante à me prendre de haut ainsi. Si elle savait...
Mais plutôt arrangeante en fin de compte, tant mieux ! Peut-être sa compagnie serait-elle intéressante, malgré l'homme au visage de marbre qui reste quelques pas plus loin. Je lui adresse un petit sourire en m'efforçant de ne pas la prendre trop de haut. Ma grande taille m'agace, parfois, bien que la Créanne ne soit pas particulièrement petite.

_Je vous remercie, je prendrai avec plaisir un verre en votre compagnie ! Cependant je préférerais éviter de rencontrer un Dieu, j'imagine que c'est aussi votre cas, n'est-ce pas ? Et tout compte fait... Un Missionnaire pourrait me mettre involontairement en contact avec un Dieu, je vais donc plutôt les éviter.

Je reste songeuse un instant. Effectivement les Dieux dans leur paranoïa doivent toujours garder un oeil sur leurs servants, c'est assez risqué donc ! Mieux vaut les éviter, au risque qu'ils se souviennent de moi. Je n'ai pas le droit d'être ici. Je ne veux pas qu'ils me voient, si besoin je me cacherai dans ma chambre quand je sentirai leur regard peser sur mes épaules. Je reprends calmement:

_Comme vous le dites, je suis étrangère, totalement étrangère à ce monde. Alors si vous pouviez m'en dire plus au sujet de... tout, à commencer par cette Congrégation, je vous écouterai avec plaisir ! Et je vous informe aussi que vous pouvez cesser d'essayer de lire mes pensées, c'est inutile. Je ferai pareil de mon côté, si cela vous sied. Je suis prête à vous suivre, Mademoiselle ! Parlez-moi de votre monde.

Les gens autour nous regardent un peu bizarrement. Pas étonnant, deux belles femmes comme nous, et qui plus est l'une d'elles couverte de bijoux outranciers dans cet environnement. J'ôte quelques bracelets pour les placer dans une poche intérieure de ma tunique. Malheureusement le reste est trop bien attaché à ma coiffure pour que je puisse l'enlever ainsi, il faudrait du temps et beaucoup de patience !
Mais malgré tout je commence à aimer un peu cet endroit. Je voudrais le comprendre, avant de rentrer.
Voir le profil de l'utilisateur

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Dim 19 Juil - 20:02
Je l'avais rencontré quelques minutes auparavant. C'est très peu de temps. Mais sufisement pour l'analyser. C'était frustrant de voir qu'elle était super belle. Vraiment belle. On ne pouvait pas le nier.Ses cheveux étaient juste merveilleux et avec tout les bijoux il fallait avouer que c'était magnifique. En revanche pour ses vêtements, il fallait faire quelque chose. C'était important. Très important même. C'était particulier .. Pas forcement moche hein ! Juste que .. C'est pas discret pour le moins du monde ! Et puis h'avoue que je ne comprenais pas trop ses histoires de trouver ou non un missionnaire. Mais voyez vous je suis une âme charitable. Du moins aujourd'hui et comme je suis à fond là tout de suite maintenant et qu'on me laisse presque carte blanche eh bien, let's go !

Bon je ne sais pas si rentrer dans un magasin serait une bonne idée. Après tout la dernière fois que je suis allé dans un de ces vulgaires magasins j'ai rencontré cette immonde petite missionnaire aux cheveux blancs. Hmm.. Voilà qui est fâcheux. Je me pose question. Que faire que faire ? Soit dit en passant j'aimerais bien en savoir plus sur cette jeune femme. Elle a beau ne dégager aucune aura je ne peux me résoudre à me dire qu'elle est innocente. Il s'est passé trop de choses dernièrement pour qu'une femme aussi spéciale passe inaperçue. Non je ne deviens pas parano ! C'est juste que .. trop de choses se passe en même temps et là j'ai l'impression qu'on me rajoute une cerise sur le gâteau. Utu .. Putain .. Je comprends pas comment on est arrivé là..

Bon dans tous les cas c'est peut être pas ce qu'il y a de plus prudent de l'emmener autre part que chez moi. La question est donc où l'emmener ? Elle connait les dieux ainsi que les missionnaires. Je sais pas trop quoi penser d'elle en fait. C'est toujours aussi perturbant. Bon en fait après qu'elle ait blablater deux ou trois trucs j'ai trouvé ce que je ferais d'elle. Ahah ! Oui ! Ca coule de source même !

-Eh bien ma chère je ne vous demanderais pas de me blablater tout sur votre existence même si j'en meurs d'envie. En revanche on te tromperas personne sur le fait que votre vêtement pose problème bien qu'il soit magnifique. Je pense que j'ai l'endroit parfait pour nous !


Je lui saisit la main. La boutique de Dimitri est à quelques rues de là. Il saura quoi faire pour cette charmante jeune femme. Bon sauf si elle meurt devant une ancienne .. Le verre attendra un peu. Avant tout les vêtements. Dimitri saurait la ravir. Faire quelque choses de moderne et chic. Elegant et pratique. En accord avec sa personne. Avant d'arriver à la boutique je me retourne vers elle.

-Dimitri a un bar personnel je vais me charger de nous servir un Mojito pendant que qu'il se chargera de vous. Quel est votre nom déjà ? Vous ne me l'avez peut être pas dit. Note si ça fait comme l'autre soleil qui a disparu de situation sans rien dire j'imagine que vous allez me donner un nom alternatif .. Enfin bon. Sinon que souhaiter vous savoir ? Si vous venez de nul part il va être complexe de vous refaire l'histoire d'une vie mondiale..

Je passe le seuil de la porte et lui fait signe de rentrer. Je sais pas pourquoi j'aime bien cette femme..
Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Geshtinanna
Messages : 124
Localisation : ...
Loisirs : ...
Humeur : ...
avatar
Lloyd
Sam 25 Juil - 9:35
Cette jeune Créanne ne cesse de me dévisager... Je comprends sa surprise face à moi mais c'est tout de même assez gênant. Je la regarde moi aussi. Très étonnante pour une créature aussi jeune qu'elle, cette assurance ! Le monde tout entier semble lui appartenir. Pour un peu je serais tentée de la croire lorsqu'elle m'affirme avoir des connaissances dans le palais royal. J'imagine qu'elle sait très bien user de ses charmes auprès de ceux qui l'intéressent. C'est une Créanne d'Inanna après tout ! La Déesse des catins ne saurait générer que des créatures à son image, égocentrique comme elle l'est. Je frissonne mentalement en écoutant ces dures pensées. C'est la vision de Père qui transpire par ces mots cruels, pas la mienne. Si Inanna n'est certes pas la plus douce des femmes elle ne m'a jamais directement agressée, je dois me faire ma propre image si un jour je veux pouvoir montrer aux Dieux combien ils sont aveugles. Père m'en voudra mais c'est nécessaire. On ne peut administrer les Hommes comme du simple bétail pensant, sans s'en approcher. Il faut connaître pour juger, et aimer pour connaître. Les Dieux ne sont que haine et froide distance. Même Nanna n'est bienveillant qu'envers ses Missionnaires, et Utu qui se voudrait sage ne les fréquente que pour les écraser de sa grandeur ! Et depuis sa rupture avec Enki Nin Hursag se cloître chez lui et déambule dans les grottes profondes, au sommet des montagnes, là où personne ne peut l'atteindre.
Les Créannes, elles, ont bien compris quel bénéfice elles pouvaient avoir à se mêler aux Humains, celle-ci en particulier. Mais jamais les Dieux ne souhaiteront suivre leur exemple, l'exemple de leurs "déchets" ! Je voudrais les voir aujourd'hui pour constater s'ils sont restés les mêmes. Je ne doute pas que ce soit le cas.

Les paroles de Katharina interrompent le fil de mes idéalistes pensées. Mes vêtements... posent problème ? Ha oui, pour mon intégration dans cette ville. J'aurai besoin d'avoir l'air d'ici si je veux passer inaperçu !
Je sursaute. La Créanne m'a pris la main et m'entraîne dans les ruelles d'un pas dynamique.

Depuis quand je laisse les Créannes me toucher...? Depuis que ce sont de potentielles alliées ? Depuis que je suis désorientée ? C'est drôle la peau des Créannes a un contact très différent des peaux divines et humaines. Elle a la douceur parfaite des Dieux et la tangibilité humaine, c'est... doux.
Nous nous arrêtons devant une petite boutique très élégante, à l'image de Ka.

-Dimitri a un bar personnel, je vais me charger de nous servir un Mojito pendant que qu'il se chargera de vous. Quel est votre nom déjà ? Vous ne me l'avez peut être pas dit. Note si ça fait comme l'autre soleil qui a disparu de situation sans rien dire j'imagine que vous allez me donner un nom alternatif .. Enfin bon. Sinon que souhaitez vous savoir ? Si vous venez de nul part il va être complexe de vous refaire l'histoire d'une vie mondiale..


J'hésite un très court instant. Le Soleil... a disparu ?! Sans rien dire ?! Utu, qu'avez-vous fait ! C'est vrai qu'à bien y regarder l'astre du jour paraît un peu pâle par rapport à mes souvenirs, mais j'avais mis cela sur le compte des voiles de brume parcourant le ciel. Mais non. Il brille sans âme. Une simple boule de gaz. Je m'empresse de retirer mon esprit de sa direction et de rebâtir de solides murailles pour le protéger de toute intrusion divine. Je joue à un jeu très risqué...

_Je vous remercie, Katharina ! ...Vous pouvez m'appeler Gesh. Je ne gagne rien à vous cacher mon nom, la vérité sur ce qu'il cache a probablement éclaté il y a bien longtemps de cela, il vous suffira de vous renseigner un peu pour connaître toute ma vie. Je marque une petite pause. Je voudrais savoir comment est organisé le monde divin ici. Comment sont organisées les puissances des Créannes ? Quelle est cette Congrégation dont vous parlez comme d'un quartier de Missionnaires ? Où trouver les temples des Dieux, et quelles sont leurs relations aux hommes et entre eux ? Utu... Utu est-il vraiment parti ? Ne savez-vous pourquoi ? Hum, cela fait peut-être beaucoup mais comme je vous l'ai dit je ne sais rien...

La Créanne passe la porte et j'entre à sa suite. L'homme -enfin la Créanne- au visage de marbre est déjà là, nous ayant certainement devancées de peu. Je m'avance de quelques pas vers lui en souriant.

_Bonjour, heu... Dimitri ? Je me nomme Gesh, enchantée de faire votre connaissance. Et merci de m'accueillir dans votre échoppe !
Voir le profil de l'utilisateur

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Sam 25 Juil - 20:51
Nous sommes dans la petite boutique de Dim. J'aime vraiment bien cette boutique. Je m'y sens chez moi en fait . Bon ça s'explique aussi parce que je suis un peu la reine ici donc bon .. Mais même c'est appréciable comme ambiance. J'ai l'impression qu'ici aucun missionnaire ne pourrait venir me chercher des ennuis. Bon c'est surement du aussi à la puissance de Dimitri mais même sans ça je ne sais pas .. On se croirait dans un petit cocon ici.

_Je vous remercie, Katharina ! ...Vous pouvez m'appeler Gesh. Je ne gagne rien à vous cacher mon nom, la vérité sur ce qu'il cache a probablement éclaté il y a bien longtemps de cela, il vous suffira de vous renseigner un peu pour connaître toute ma vie.


Gesh est un personnage tout à fait adorable. Je ne le dirais jamais assez, elle est magnifique. Et les bijoux dans ses cheveux lui vont à ravir. C'est une princesse. Et je suis sûre que je ne suis pas loin de la vérité quand je dis ça. Elle semble attentionnée. C'est certainement puisqu'elle ne connait rien d'ici et à le désir de comprendre ce qui se passe. On dirait qu'elle vient d'une autre époque .. C'est très perturbant. Et puis .. Elle ne dégage rien.. Enfin le simple fait que si l'on fait des recherches sur son nom on sait qui elle est m'indique que j'ai en face de moi un personne de haut rang et certainement pas des moindres. Je regarderais sur mon portable quand elle sera au main de Dimitri.

-Je voudrais savoir comment est organisé le monde divin ici. Comment sont organisées les puissances des Créannes ? Quelle est cette Congrégation dont vous parlez comme d'un quartier de Missionnaires ? Où trouver les temples des Dieux, et quelles sont leurs relations aux hommes et entre eux ? Utu... Utu est-il vraiment parti ? Ne savez-vous pourquoi ? Hum, cela fait peut-être beaucoup mais comme je vous l'ai dit je ne sais rien...


Je souris.

-Chaque chose en son temps voulez vous ?

Je la pousse doucement dans les bras de Dim. Allez fait des merveilles mon grand. Nous montons au premier étage où se situe l'atelier de couture. J'ai bien remarqué qu'il avait saisi un pic à cheveux au salon du bas. A peine arrivé en haut il la place au milieu de la pièce. Le brave garçon il sait déjà ce qu'il veut faire. Il me tue. Il remonte les cheveux de la belle et en fait un chignon élégant qu'il maintient grace à la pique à cheveux qui suit le style des bijoux. Pour passer inaperçue dans la rue il faudrait retirer toutes ces parures mais ça prendrait une éternité. Et nous ne l'avons pas cette fameuse éternité ! Alors que Dimitri prend les mesures de la demoiselle et choisit la couleur de ce qui va être sa robe je repense à ses questions. Oh ! Dim va lui faire une robe en cloche avec simplement trois trous pour le haut. Doublée par dessus par un long gilet sans manche de même taille et même matière qui se maintient en un point à l'abdomen. Je suis jalouse de la broche putain .. Dim fait toujours des miracles .. C'est frustrant quand ce n'est pas moi le modèle. Pendant qu'elle se fait habiller je blablate sur ses questions.

-Je veux bien essayer de répondre à vos questions mais je suis une jeune créanne et je n'en sais pas grand chose. Bon heureusement pour vous j'ai eu une aventure avec quelqu'un qui a su m'en dire plus donc bon .. Nous avons sept dieux. Inanna et Ershkigal les deux démons qui ont failli détruire la moitié de la ville avec leur connerie. J'étais sur place c'était .. particulier comme moment. Enki .. Celui dont on entend jamais parler. Nin Hursag qui paraît il à une chevelure intéréssante. Enlil chef du panthéon, gros connard à ce qu'on dit. Et puis les amoureux transit Nanna et Utu .. J'habite chez Utu. Enfin je suis à sa charge plutôt. Quand il veut il vient et c'est toujours un plaisir. Mais dernièrement il ne vient plus. Et le monde ne tourne plus très rond non plus. Tous le monde à su ressentir le vide suite à l'Eclipse. Et puis il suffit de tendre l'oreille pour entendre les missionnaires en parler. J'aime les ragots et j'aurais aimé vous en dire plus mais bon .. Là je ne sais pas grand chose. La Lune et le Soleil n'ont jamais su s'entendre depuis un certain temps.. Peut être là d'où vous venez mais pas ici.

Je marque une pause et regarde mon portable. Putain mais cette meuf serait la belle soeur d'Inanna ?! C'est possible ça ?! Genre ça serait ma grande tante limite ?! .. La simplicité ça existe plus de nos jours hein ..

-Pour ce qui est des créannes .. hum.. Nous avons un conseil composé de trois anciennes. J'ai un faible pour Eugène je vous l'avoue. Mais Mercutio respire la classe et Skitter .. Fait terriblement peur. Enfin bon. On ne les croise pas bien souvent mais on sait en général quand ils passent. Les créannes ne sont pas très aimées alors dans le QG des missionnaires c'est sûr que ce n'est pas toujours le bon plan. Parce que la Congrégation c'est ça .. Officieusement c'est là où ils forment les missionnaires. A sa tête le détestable -mais pas moins sexy- Lewis Steek. Faites moi plaisir si vous le voyez détruisez tous ses cigares. Son second Jake Hills et ensuite je ne sais pas vraiment.


Je réfléchis à ce que je pourrais rajouter d'intéréssant .. Ah je sais !

-Dernièrement on a pu constater un spécimen fabuleux. Figurez vous que les humains peuvent créer des créannes. Pas tous sinon il n'y aurait plus d'humains, mais certains. Un émotion forte et pop ! On les appelle les créateurs. Entre nous je n'aimerais pas l'être mais avoir un ami créateur doit être très divertissant ! A par tout ceci je ne sais que vous dire d'autre.. Mais si vous avez d'autres questions je peux m'amuser à vous répondre !

Dimitri a terminé .. Ah elle est magnifique. Oh wait un instant. Je lui mets mon smartphone sous le nez et fait glisser la page wikipédia.

-Vous êtes vraiment la belle soeur de la reine c'estmoilaplusbelle ?

Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Geshtinanna
Messages : 124
Localisation : ...
Loisirs : ...
Humeur : ...
avatar
Lloyd
Dim 26 Juil - 10:47
Elle me sourit, dévoilant ses belles dents blanches. J'apprécie la beauté et l'assurance qui se dégagent d'elle, ses longs cheveux blonds, son fin cou élégant. Elle ressemble un peu à l'idéal que je me fais d'une amie; mais je ne dois pas m'attacher ici, je ne reviendrai jamais... Je dois laisser le moins de traces possible, il faut qu'on m'oublie après mon départ, mais visiblement c'est assez mal parti. Espérons que la Créanne ne soit pas trop bavarde, mais j'en doute.

-Chaque chose en son temps voulez vous ?

Je m'interroge quelques secondes sur le sens de ses mots, avant qu'elle ne me pousse doucement dans les bras de l'ancien, qui me prend par le bras et m'entraîne à l'étage. J'ai vaguement l'impression d'être comme une poupée entre leurs mains, mais ils n'ont pas l'air agressifs. Et je devrais être capable de me défendre en cas de problème, au moins contre l'un d'eux à la fois... Par contre un ancien alliant ses efforts à une instable aurait peut-être raison de moi, et ce serait catastrophique, tant pour moi que pour le cours de l'histoire. Je me reprends discrètement. Il me suffit de ne pas les offenser et tout devrait bien se passer...
L'homme me conduit au centre de la pièce. Tout autour de moi des rouleaux d'étoffe, des bobines de fil de toutes les couleurs et des machines munies d'aiguilles qui doivent servir à coudre. Beaucoup e choses sont faites par des machines ici, plus rapidement, et mieux que par des humains. Je me détends un peu dans l'atmosphère chaleureuse de l'atelier, tandis que Dimitri m'attache les cheveux, dénudant ainsi ma nuque et m'arrachant un léger frisson. Le climat est très différent de chez moi ici, beaucoup plus froid surtout. Heureusement que je ne suis pas aussi sensible que les humains aux températures, ou je serais déjà frigorifiée.
L'homme prend mes mesures et commence à coudre une curieuse robe d'un beau vert pâle. Pendant ce temps j'écoute avec attention Katharina qui me parle des Dieux. Inanna et Ershkigal se sont disputés une fois de plus... Si ce n'est que la moitié d'une ville qui a failli exploser c'est donc que leur rancœur s'est un peu calmée depuis que j'ai... Les amoureux transis ?! Nanna et Utu ?! Je dévisage la Créanne, tout à fait sérieuse bien qu'ironique. Nanna... Utu... C'est impossible. Ils sont amis, voilà tout, sinon plus rien n'a de sens ! Depuis combien de temps ? Je soupire. L'Eclipse... Qu'est devenu ce moment qui leur était si précieux ? J'ai du mal à comprendre, ne s'entendaient-ils plus ou...?

Je m'interromps pour écouter la suite. D'accord, les Créannes ont à leur tête un conseil composé de trois anciennes, rien de nouveau jusqu'ici... La Congrégation serait un centre d'action de tous les Missionnaires sans distinction, j'avais plutôt bien deviné ! Et Lewis Steek... un Émissaire d'Enlil je suppose.
Ses dernières phrases retiennent tout particulièrement mon attention. Des humains créant des Créannes ? C'est tout simplement incroyable, combien d'événements d'une importance si capitale pour le monde divin se déroulent-ils en ce moment ? Dire que durant toute ma brève existence il ne s'est rien déroulé de capital pour le Panthéon, à part... à part ce que je suis en train de faire, et qu'à présent tout se passe en même temps ?! Le monde doit souffrir d'un immense déséquilibre, c'est presque si l'on pourrai parler d'une... décadence des Dieux ? Leur pouvoir de générateurs de Créannes partagé par les humains, les plus vieilles alliances éclatant en discorde, des Créannes vivant librement dans une ville emplie de médiums, les Missionnaires tous unis sous la même bannière... Mon arrivée également témoigne de cette disharmonie. Cette époque me semble un terreau très fertile pour mes projets, tout est en train de se retourner au rythme effréné de la chute des Dieux. J'aimerais pouvoir m'impliquer dans ces événements, si seulement c'était possible...

Katharina me montre sa petite tablette noire, sur laquelle défile du texte que je ne sais pas lire.

-Vous êtes vraiment la belle sœur de la reine c'estmoilaplusbelle ?

J'ai un petit rire en entendant le surnom de la Déesse de l'Amour.

_Votre tablette vous a bien renseignée... Oui c'est bien moi ! Ou presque... Inanna a épousé mon demi-frère... et causé sa perte. Sauriez-vous me renseigner davantage sur les relations entre Nanna et Utu, et cette éclipse ? C'est très important... On dirait que le cours du Temps est très fragilisé en ce moment, et que les événements se précipitent. Il se passe quelque chose de très important, Katharina... C'est peut-être de ma faute, alors sans doute aurez-vous un rôle à y jouer aussi; je n'aurais pas dû vous impliquer, mais je n'en connaissais pas l'ampleur...


L'homme a terminé avec mes vêtements, et je me contemple dans un grand miroir. J'ai l'air beaucoup plus... contemporain ! Je souris en me retournant vers le couturier.

_Dimitri, vous êtes un homme de talent ! Cette tenue est somptueuse, et tellement plus adaptée à cet endroit ! Comment pourrais-je vous remercier ?

On dit beaucoup de choses sur les Créannes, mais jamais assez que leur longue vie leur permet de maîtriser les arts et techniques bien mieux que tous les humains. Ce que l'Ancien a créé en une petite demi-heure surpasse de loin ce que mes couturières feraient en une journée...
Voir le profil de l'utilisateur

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Jeu 6 Aoû - 8:58
Je ne sais pas ce qui en est d'elle mais j'ai du mal à la haïr comme je pourrais haïr d'autres dieux. Nanna.. Je hais plus que tout au monde ce dieu. Si arrogant et puéril. Je jure qu'un jour je lui ferais payer. Cela n'aura peut être pas le moindre impact sur lui mais je m'estimerais vengée. Mon regard se pose sur ce doux visage que j'ai en face de moi. Comment pourrait elle être si proche des dieux tout en s'en éloignant tellement ? Elle semble si pure et si ouverte d'esprit. Si seulement elle avait sa place au panthéon peut être que cela changerait les choses. A la place nous avons sept imbéciles qui n'en font qu'à leur tête.

Je m'attarde sur elle. En parlant d'Utu et Nanna elle semble si concernée. Sa relation avec les dieux doit être si étroite. Je ne l'envie qu'à moitié. Tant de puissance et à la fois tant de problème. Difficile de gérer tout ça. Je tenterais bien l'expérience. Voir ce que ça donne.. Mais hélas je vais avoir du mal à acquérir une puissance divine autre part que dans mes rêves utopiques. Déjà si un jour celle que je suis arrive à tenir tête à un missionnaire ce serait beau ..

Alors comme ça maman a cloturé la vie du frère de cette belle dame. Décidément Inanna n'a pas de manières .. Enfin je crois savoir que ce n'est pas nouveau note. M'enfin .. C'était son mari tout de même. Oh damned .. C'est déjà pas simple chez les humains et créannes mais alors chez les dieux ça doit être une belle histoire. Heureusement qu'on ne fait pas fi à la consanguinité chez les dieux hein .. Sinon ce serait la merde !

Elle m'en demande plus sur l'éclipse .. Je ne saurais quoi lui dire .. Je n'ai que des bruits de couloir pour ma part.. Mais bon si ça peut servir notre douce demoiselle pourquoi pas !

-Je ne saurais trop quoi vous dire sur la relation de nos deux astres. Utu n'aime pas en parler et quant à Nanna .. J'ai risqué ma vie en abordant le sujet et ce n'est vraiment pas passé loin .. En revanche je peux vous dire des choses que j'ai entendue sans en garantir avec certitude l'information. Je sais par exemple que cela fait plus de 1000 voir même plus de 2000 ans que cette vielle querelle traîne. Apparemment ce sont des éléments très personnel qui ont brouillé leur vie. Une disparition ou un mensonge, peut être les deux. Je n'ai jamais trop su. Maintenant Utu n'est plus et il semblerait qu'il se soit cassé avec je sais pas quelles lois.. enfin bref. Je ne crois pas pouvoir faire plus pour vous .. Leurs missionnaires ont grandement été affecté mais ça je pense que vous vous en doutiez.

Je marque une pose alors qu'elle contemple l'oeuvre de Dimitri. Il ne fait aucun doute que ce mec est un génie. Bon vous me direz en tant qu'ancienne Marie-Antoinette -il faudra qu'il m'explique comment il a fait pour la décapitation quand même- il a eu le temps de se perfectionner et puis;. C'est pas que ses robes demandent un travail de fou mais un peu quand même. Bon après il ne fait aucun doute que c'est un passionné et cela aide. Je le respecte vraiment. Que ferais je sans lui je vous le demande .. Je n'ai pas eu d'appuis au niveau de ma puissance mais j'ai eu un appuis vestimentaire. Inutile vous me direz. Détrompez vous ! Vous êtes nouvelle à un gala parce que vous avez couché avec le président et hop une invitation s'est glissé dans votre poche. Une robe de bas prix on vous remarquera en tant que pouilleuse, une robe de bonne marque simple vous aurez un compliment peut être.. Mais une robe d'un couturier personnalisée tout à fait plaisante plus l'élégance qui émane de vous, eh bien là vous pouvez être sûre que plusieurs contrats se présentent à vous. Oui oui..

Elle demande lui demande comment le remercier. Aïe.. Ce mec a toujours des idées chelous. Je m'apprête à dire que ce n'est pas la peine et blablabla mais trop tard. Il a ouvert la bouche et levé le bras. En général il n'utilise que très rarement ses pouvoirs depuis que je le connais j'ai eu l'occasion de le voir deux ou trois fois seulement .. Eh bien ce n'est pas rassurant donc mieux vaut ne pas le frustrer et surtout ne jamais le couper dans son élan si ce n'est pour une très très bonne raison. Il lève donc son poignet, puis le second et désigne d'un les boucles d'oreilles de la demoiselle et en second une petit chainette agrémentée de perle qui passe sur son front. « Ca ». Han je vous jure ce mec .. Parfois il m'épuise .. Enfin bon .. Je tiens pas à le frustrer. J'ai pas les capacités pour. Si elle veut lui dire non elle elle pourra, c'est une sorte de déesse non après tout ?

Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Geshtinanna
Messages : 124
Localisation : ...
Loisirs : ...
Humeur : ...
avatar
Lloyd
Dim 27 Déc - 22:09
Je dévisage Dimitri, désabusée. D'accord, il me demande quand même mes biens les plus précieux, là... Il est fort possible que je me fasse une opinion un peu trop haute de la mentalité des Créannes, après tout la cupidité a toujours payé, n'est-ce pas ? Ce n'est pas que ça m'étonne, mais c'est toujours désagréable de se confronter aux côtés les moins salubres de ceux qui m'entourent.
D'un mouvement fluide du poignet je fais apparaître au creux de ma main une parure complète exactement identique à la mienne et la tends à l'homme en souriant.

_Vous m'avez certainement demandé les seules choses que je ne pouvais vous accorder mais je vous prie de bien vouloir accepter ces répliques. Les originaux ayant été faits par mon père à mon intention je ne puis vous les céder mais ceux-ci sont tout aussi précieux et faits des mêmes matériaux ; toutefois j'avoue n'avoir aucune idée de leur valeur ici...

Sûrement haute si j'en crois l'expression qu'il a eue... Mais ça ne me coûte quasiment rien à créer, et si ça peut lui faire plaisir... J'aime à croire qu'en faisant un peu de bien on incite les gens à faire de même, ou au moins on peut faire naître en eux un petit sentiment de culpabilité s'ils ne le font pas. Ce n'est pas grand-chose mais je peux au moins faire ça. Je réprime un sourire cynique en pensant que cet individu n'a certainement pas éprouvé de culpabilité depuis bien longtemps. Je les observe tour à tour, l'air de rien, songeant avec ennui que l'après-midi avançant j'allais devoir m'éclipser pour trouver un endroit où dormir - mais avant, il fallait à tout prix que je jette un oeil à cette Congrégation où beaucoup trop de pouvoirs semblaient réunis. D'expérience, à chaque fois que trop de sources d'influence se trouvent réunies ça ne tarde jamais à... imploser, dirais-je. Au fil d'une complication graduelle des liens d'autorité, jusqu'à une confusion dans ceux-ci puis des querelles résultant en schismes divers. Je préférerais e pas connaître tout ça, mais bon, on ne peut nier l'utilité de quelque compréhension des mécanismes sociaux.


_Katharyna, Dimitri, merci pour tout, je... J'ai été ravie de passer ce bref moment avec vous...

Je m'arrête, confuse devant la naïveté congénitale de mes paroles que je n'avais pas voulues si candides.
J'avance de quelques pas, hésitante, pour saluer les deux Créannes, une main sur le coeur.


_Vous êtes assurément la preuve vivante que les Créannes ne sont pas les créatures obsédées par leur émotion primordiale et par l'annihilation du pouvoir divin... Votre époque porte de grands espoirs, dont les miens, et je ne peux que souhaiter que vous soyez conduits à participer à l'ébranlement de l'ordre millénaire qui nous gouverne... J'aimerais moi aussi y prendre part, mais malheureusement je n'en ai guère le temps et dois vous quitter.
Je vous souhaite à tous les deux de voir naître le nouvel ordre et d'y trouver une place confortable. Puissent les Dieux vous porter à leur coeur !


Sur un léger salut de la tête - qui à mon époque aurait été un véritable scandale - je tourne les talons et m'éclipse rapidement, mes pas légers résonnant dans le silence feutré de l'atelier.
A présent, je dois aller à la Congrégation.
Voir le profil de l'utilisateur





Page 1 sur 1
 
Les Chroniques de Sumer :: Stockholm :: Port
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.