Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
 :: La Congrégation :: Bâtiment de cours :: Hémicycle
J'aime pas ma vie... J'aime pas ma vie DU TOUT [ Warren <3 ]
Nabouh
Messages : 207
Localisation : Franchement... loin!
Loisirs : Embêter tout le monde et rire bien fort.
Humeur : Taquine
avatar
Nabouh Saifi

Personnage...
Pouvoir: Inventeur
Dieu: Enlil
Age: 17 ans
Dim 2 Aoû - 12:50
Vous vous demandez surement ce que je fais dans une salle de cours hein ? Vous pensiez peut-être que je n'étais pas le genre à étudiez, que mon intelligence était toute naturelle ? Bon, pour ce dernier point, c'est pas faux... Mais sinon je suis un garçon franchement studieux. Même si l'idée d'avoir des cours me tente moyen, car je ne pensais pas quitter mon pays pour aller dans une sorte d'université du bizarre, je prenais sur moi et subissais en silence. Je devais admettre que les cours en eux-même n'étaient pas inintéressant. Je comprends mieux les remarques de la déesse des pissenlits maintenant... On apprend pas mal de choses sur nos pouvoirs, les dieux, leurs relations... Quand on arrive dans un nouveau climat ( pour ne pas dire un autre monde de peur de sonner comme apocalyptic world ), c'est beaucoup mieux de savoir dans quoi vous avez plongé, surtout lorsque vous êtes détenteur de ces fameux pouvoir.
Sauf que voilà... Les cours sont terminés, moi je suis encore là. Pourquoi me direz-vous ?

Eh bien on parlait justement des dieux, et le prof disait je ne sais quelles conneries ( c'était si intelligent que je n'ai pas retenu z'avez vu ? ). Par contre, je me souviens parfaitement m'être levé, un pied sur la table, dans une position de vainqueur en criant " Non, les Dieux c'est le mal!". Oui, au risque de voir le colère d'Enlil s'abattre sur moi ( rien à faire! ), même si je suis d'avantage d'avis qu'il doit se foutre de moi depuis son trône de verre. Bizarrement, le prof lui à eut moins d'humour
Résultat ? Je me retrouve collé! Pendant deux heures! A devoir étudier une grosse encyclopédie dont je ne comprends pas un mot sur dix!
Je pousse un long soupir à fendre l'âme. Je déteste ma vie...
Je remarque alors que je ne suis pas seul dans cette salle de cours... Un compagnon de galère. Peut-être que si je l’assomme et que je prétends qu'il doit être emmené à l'infirmerie, j'échapperai à mon calvaire. Mais je chasse vite cette idée. Primo, pas sûr que le prof soit convaincu, ensuite, l'encyclopédie est si grosse que je risque de lui briser la nuque, le plongeant dans un évanouissement plus que définitif.
Nouveau soupir. Je continue ma lecture, mais les mots se brouillent sous mes yeux. Je suis fatigué. Je me penche alors, et tente d'attirer l'attention de l'autre mec avec des "pssst" intempestifs.

-Hey mec! Désolé mais... ça veut dire quoi extrinentiel ?

Ouais ben c'est une manière comme une autre de démarrer une conversation! Ensuite, je lui demanderai ce qu'il fait ici!



Ps: je précise que le véritable mot est exponentiel :p
Voir le profil de l'utilisateur

Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Mar 18 Aoû - 22:20
Bon je l'avoue j'écoutais rien. Je m'étais foutu au fond de la salle pour ne pas me faire emmerder avec mes écouteurs sur les oreilles. Ouais je sais, pas très malin. Mais bon c'était un cours sur le panthéon et ce genre de truc me saoule profondément. Je notais des musiques sur une feuille en faisant semblant d'écouter. Et le prof est venu avec sa manœuvre sournoise là. L'enfoiré. Il m'a posé une question et j'ai pas entendu. M'énerve ça. Je perturbais pas le cours en plus quoi. C'pas comme si c'était de la survie là. Quoi que les relations entre dieux ça peut s'y apparenter des fois... Mais bon c'est pas juste. Comme si les cours étaient pas assez chiants comme ça faut que je me fasse coller. Genre... Collé à 26 ans. Ca craint pas du tout.

Attention je dis pas que les cours servent à rien hein ! Genre j'ai appris des trucs essentiels à ma survie en mission. Comme de ne plus utiliser d'extincteur. Ou alors de façon moins yolo. D'ailleurs j'ai pas trop croisé Dave ces derniers jours. J'espère que ça va lui. On a pas vraiment reparlé depuis l'éclipse. Il a pas de bol quand même. Son Dieu avait l'air bien mieux que le mien mais il est parti. Apparemment ça va pas fort chez les missionnaires de Utu et Nanna depuis. Il faudra que je le vois. Lui changer les idées.

Mais bref je suis collé. Enfin on a qu'à attendre que l'heure passe hein. La musique est faite pour ça. Je fais semblant de comater sur mon document alors que j'écoute du Debussy. Je demande que ça perso. Je suis pas seul d'ailleurs. Il y a un autre mec dans la salle. L'air un peu perturbateur. Il a un genre de sourire en coin. J'aime bien. Il est vraiment pas mal bronzé aussi il doit venir d'un pays assez chaud.

Je détourne le regard rapidement pour qu'il ne remarque pas que je le mate. Pas que j'en ai honte mais il est quand même un peu jeune pour moi. Pas plus de 18 ans je pense. Je me sens pas encore pédophile merci bien. Je hausse un sourcil quand il se penche vers moi et tente d'attirer mon attention. J'enlève un écouteur et lui fais signe que je l'écoute.

-Heu t'es sûr que c'est vraiment le mot que tu cherches ? Je lui répond avec un sourire amusé.

J'ai pas souvenir que ça existe ça. Il a du mal lire. Mais bon quitte à être deux autant faire passer cette heure plus vite. Ca sera toujours plus sympa.

-Fais voir ton bouquin ?

Je retiens un rire en voyant que le prof lui a refilé une encyclopédie d'archéologie. Ouais tu m'étonne qu'il ait du mal. Ce mec est un sadique je suis sur. Tch. Au moins Jake était mignon même si il était un peu chiant.

Voir le profil de l'utilisateur

Nabouh
Messages : 207
Localisation : Franchement... loin!
Loisirs : Embêter tout le monde et rire bien fort.
Humeur : Taquine
avatar
Nabouh Saifi

Personnage...
Pouvoir: Inventeur
Dieu: Enlil
Age: 17 ans
Lun 2 Nov - 21:48
Au fond, je m'attendais presque à me faire envoyer chier, et bien correctement. Le mec avait ses écouteurs dans une attitude qui "pouvait" sembler sérieuse mais moi, mon flair infaillible me disait que non! Et comme j'ai toujours raison... C'était un beau mec d'ailleurs, pas du genre " Ah mais je veux me le taper! " mais genre il a de la gueule quoi! Il semble plus âgé que moi par contre... Encore une fois, ce n'est pas en mode " ouah la tête de vieux " mais plutôt, il fait plus mûr. Dans tous les cas, il est franchement sympa car il retire ses écouteurs pour m'aider. Enfin, plutôt pour se foutre de ma gueule d'ailleurs...

Je grogne un truc inintelligible mais finis tout de même par lui passer mon bouquins, ce qui semble le faire particulièrement rire. Ben quoi ? Certes il n'est pas pas passionnant, il y a bien mieux sur cette terre mais c'est à ce point ?

-Tu comprends pas toi non plus hein ?, demandais-je d'un ton conciliant

C'était la seule autre explication qui me venait. Je n'étais pas le seul imbécile de cette classe. Enfin pas imbécile, le seul... Dont le vocabulaire mondial ne soit pas connu. Dit comme ça, ça m'excuse quasiment tout à fait!
Toutefois, pour être sûr qu'on s'était bien compris, je lui désignais le mot en question. Sauf que je me trompais de ligne, et lui montrais le mot "ablution".

-C'est pas humain ce genre de bouquins...

Je jetai un coup d'oeil au surveillant. Il roupille à moitié. C'est ta chance Nab'. Je fais une tentative de rapprochement discrète et élégante, je fais glisser bruyamment ma chaise sur le côté pour quo'n se retrouve à deux sur la même table. Je n'ose pas déplacer la table aussi de peur de réveiller le surveillant, bien que le bruit que je venais de faire a dû suffire à réveiller la moitié du pays.

-Sinon mec, t'es là pour quoi ? Toi aussi tu as tenté une rébellion scolaire contre les dieux ? demandais-je comme si c'était évident que c'était la bonne réponse.

Pour être collé, il fallait forcément avoir accompli un crime grave, en l'occurrence, se rebeller. Puis je notais de nouveau les écouteurs, pour m'en souvenir cette fois, et une autre déduction me vint à l'esprit.

-Ou alors tu communiquais avec ton dieu avec ça!

Là, je m'exprime plutôt d'un ton triomphal, conscient pourtant de la stupidité de ma théorie. Mais bon, je veux juste détendre l'atmosphère. En colle, c'est pas forcément joyeux!
Voir le profil de l'utilisateur

Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Mer 11 Nov - 16:04
Il grommelle un peu avant de me passer le bouquin. Je ne sais pas pourquoi mais je lui trouve une tête de... Farceur ? Un peu comme un lutin. Il a des traits fins et un sourire en coin c'est surement pour ça. J'acquiesce avec un sourire très amusé. Je jette un oeil au livre ouvert. En même temps c'est pas de l'anglais moderne ça... Je sais pas trop si il s'y connait mais pour déchiffrer ça... Enfin c'est vrai que avec Babylone et toute cette histoire on peut comprendre n'importe quelle langue mais la lire ? Tiens je ne suis pas sûr de ça.

-Nan pas vraiment humain, je rigole. Ca c'est ablution. Tu sais pas ce que ça veut dire ? C'est comme faire sa toilette.

Il jette un regard au surveillant qui dors à moitié sur sa table avant de faire glisser sa chaise pour se mettre à côté de moi. Je retiens un petit rire. Quelle audace dites moi. Je lève la tête vers le surveillant qui ne réagis toujours pas. Il bave sur sa table en fait et je ricane doucement. Bah au moins on est tranquilles comme ça.

-On va dire ça comme ça. Je glandais au fond pendant le cours et le prof a pas apprécié.

Un vieux con. A croire que c'est la spécialité du coin. Puis bon se rebeller... Fin contre Inanna c'pas trop la peine elle a toujours le dernier mot. Et croyez moi j'ai essayé. Mais bon c'est la reine des chieuses, on peut pas y faire grand chose.

-Oulà non, je rigole. Moins je parle avec elle mieux c'est hein. Franchement je me porte bien mieux quand elle me fout la paix.

En même temps en la voyant on comprend pourquoi c'est la seule déesse du panthéon hein. Après un cas pareil ils ont pas voulu réitérer l'expérience. A leur place j'aurais fait pareil. Déjà qu'une fille de base je trouve ça chiant, mais alors la Fille... Voilà quoi. Ca vous donne le niveau.

-Et toi alors ? Pourquoi t'es collé ? T'as essayé de contredire le cours de Mr Ronchon-Je-Suis-Le-Prof-Tout-Puissant ?

C'est forcément un truc du genre. Ce mec est casse pied que quand on lui répond. Ou alors c'est juste le dirlo ? Lui les heures de colle c'est son kiffe je crois.
Voir le profil de l'utilisateur

Nabouh
Messages : 207
Localisation : Franchement... loin!
Loisirs : Embêter tout le monde et rire bien fort.
Humeur : Taquine
avatar
Nabouh Saifi

Personnage...
Pouvoir: Inventeur
Dieu: Enlil
Age: 17 ans
Dim 15 Nov - 18:13
J'écoute son explication et fronce les sourcils d'un air perplexe. Faire sa toilette ? Je tourne alors de nouveau mes yeux vers le bouquin, fait quelques allers-retours entre lui et le mec ( Warren apparemment... drôle de nom si vous voulez mon avis ), avant de me rendre-compte de mon erreur. Je pousse alors un petit "aaaah" de surprise avant de me corriger aussitôt.

-Mais non mais non, c'était pas ce mot, c'était celui-là en fait!!

Oui parce que je suis peut-être idiot, mais je me rends facilement compte que dans la phrase qui posait problème, le mot ablution ne m'aidait pas tellement. Quelle plaie ce bouquin.
Il m'explique alors les raisons qui l'ont amenés à être collés. Ah... il faisait le mort au fond de la classe quoi. Je peux comprendre ça, les cours ne sont pas vraiment folichon ici. J'étais censé entrer à la fac quoi et là ils nous sortent que des cours sur ces dieux pourris qui n'existent que pour vous la pourri votre vie justement. Je suis peut-être le seul mais je trouve singulièrement maso d'étudier des personnes qui vous considèrent comme des bêtes de somme. Mais après ce n'est que mon avis... et puis il faut bien avouer que il n'y a pas que des gens sain d'esprit dans cet endroit.
Je capte alors qu'il continue de parler et un mot en particulier retient mon attention. Elle. Elle fait référence à une fille. Fille à une déesse. Déesse à la seule du parthénon. La seule étant...

-Ah mais t'es le missionnaire de sailor moon ??

Je pointe un doigt accusateur vers lui, bine que mon ton exprime davantage de la surprise et... un mélange de différent sentiment. Je me sens pour lui car ça ne doit pas être de la tarte, et en même temps ça me fait rire car... ben ça doit pas être de la tarte justement. Au moins mon Dieu à moi, il m'emmène en Islande pour qu'on discute... sans me rembourser mes économies évidement...

-Je compatis mec... Elle est déjà dure à supporter en temps normal alors si en plus c'est ta déesse, dis-je en lui tapotant l'épaule d'un geste fraternel.

A mon tour de m'exprimer sur la raison de ma colle. Les yeux brillant, je concentre toute mon indignation dans un petit speech qui semble limite avoir été préparé pour l'occasion. En fait, je répète quasiment mot pour mot ce que je'ai dis au prof.

-Mais non mais je ne comprends pas pourquoi on étudie des dieux qui en ont rien à faire de nous! Comme je l'ai dis, les dieux c'est le mal! Bizarrement ça n'a pas plus à bedaine rampante ( oui le prof est gros et alors ? Je suis en colère ). Collabo va!

Je poussa un soupir à fendre l'âme avant d e poursuivre.

-J'ai donc décidé de mener une petite révolution... de quinze secondes à tout casser car c'est le temps que le prof à mis avant de réagir, trop subjugué par mon discours ou ma prestence sans doute, achevais-je d'un air entendu.
Voir le profil de l'utilisateur

Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Lun 14 Déc - 18:28
Il semble perplexe un instant avant de "aaah" en se rendant compte de son erreur et de me montrer un autre mot. Ha en effet. C'est pas du tout la même ça. Je rigole un peu.

-Exponentiel. C'est heeuuu- Comment dire ? Quand ça augmente de façon exponentiel c'est que ça va très vite.

Sailor Moon... Il est sérieux là ? Il a réellement surnommé la déesse la plus susceptible du panthéon en magical girl ? Genre c'est ... Ridicule ! Bon en vrai j'adore. Si j'avais pas peur de me faire arracher la tête ou faire encore une fois le tour de l'Europe à pied je l'utiliserai aussi. Mais bon voilà je suis un trouillard faut pas croire hein. Un gros flippé même. Mais bon Sailor Moon quoi. Je sais pas si c'est du génie ou de la connerie totale.

Il compatit... Genre vraiment... Mon Dieu. En vrai les gens me plaignent souvent mais à ce point je pensais pas. Genre je sais que j'ai pas eu de bol sur ce coup mais à ce point je croyais pas. Et en plus d'après ce qu'il dit il l'a déjà rencontré donc il sait de quoi il parle. Encore que... Pas certain que ma chèèèère déesse se donne la peine de donner des vrais problèmes à un autre émissaire que le sien. La famille, les disputes, les jouets tout ça...

-M'en parle pas... A choisir je crois que même Enlil avait l'air mieux si on m'avait laissé le choix.

Il m'explique alors pour quelle raison il se retrouve en colle. Mais avec un naturel dans les arguments... Si si je vous jure. C'est trop drôle quoi. Je ne retiens même pas un rire très amusé. C'est un petit comique lui, hein.

-Nan mais lui c'est surement pas un missionnaire hein. Sinon il saurait ce que ça veut dire d'être au service d'un dieu. Faut pas croire, si on nous donnait vraiment le choix y a personne qui dirait oui. Faut être maso pour accepter de son plein gré.

Ou alors faut vraiment avoir rien à faire de sa vie quoi. Pas comme moi. En vrai je me plains beaucoup mais ça pourrait être pire aussi. Sans ça j'aurais pas rencontré Nao et Dave. Et je les aime bien ces deux-là. J'ai rarement eu de vrais amis comme eux. Et ça me manquait surement.

-Aller qu'on compare nos malheurs un peu. C'était quoi ta mission d'initiation ?

Bah ouais, attendez ! Je mène une enquête scientifique pour savoir qui a eu la pire mission d'initiation de l'histoire. Bon à part le zombie parce que lui à mon avis c'est hors concours. Mais pour le moment c'est moi le pire.

Voir le profil de l'utilisateur

Nabouh
Messages : 207
Localisation : Franchement... loin!
Loisirs : Embêter tout le monde et rire bien fort.
Humeur : Taquine
avatar
Nabouh Saifi

Personnage...
Pouvoir: Inventeur
Dieu: Enlil
Age: 17 ans
Mer 20 Jan - 17:20
Je le regarde fixement, en fronçant les sourcils tandis qu'il m'explique ce que signifie exponentiel. Ma tête chauffe légèrement, je lâche quelque "hmmm" à un moment pour tenter de me représenter la chose ou de la relier à un mot arabe connu qui puisse me faire tilt. Finalement, après osn explication et quelques secondes de réflexion, je pousse un petit "ooh" convaincu en hochant la tête. Je vérifie deux secondes la phrase : elle fait sens.

-Yep! J'ai compris, tout colle! T'es fort toi, lui dis-je associé à un regard admiratif.

En revanche, pas besoin d'être un surdoué pour comprendre que le surnom de Sailor moon le fait rire, même si a sa tête, je comprends qu'il a peur pour ma survie. Je le rassure vite d'un geste nonchalant. Elle sait que je l'appelle comme ça, ça la met en rogne c'est sûr mais je suis toujours en vie après tout! Et puis certains disent que les surnoms sont des marques d'affection, n'allez pas imaginer UNE seconde que j'aime cette chieuse, c'est juste une habitude pour moi!!

Quand il rajoute qu'il aurait, au choix, préféré, Enlil, je ne peux retenir un petit coassement ( je ne peux pas décrire mieux ) incrédule.

-Hum... On va dire que c'est l'ignorance qui te fait dire ça. Oui, c'est sans doute ça, c'est l'ignorance, et le désespoir...

Je priais au fond de pour qu'Enlil ne l'ai pas entendu, mais bon, de toute façon, à part gonfler son égo, ça ne lui ferait pas grand chose. Il essaie de me rassurer, plaidant ma cause et soutenant ma révolution au passage en m'assurant que l'autre gros ( oui oui c'est méchant mais je suis toujours en colère ) ne doit pas être missionaire. Ca c'est sûr...Sinon il les défendrai pas comme ça ces surnaturels chelous! Je hoche la tête au fur et à mesure qu'il parle, approuvant totalement ses dires, aucune personne saine d'esprit n'accepterait ce job de son plein gré. Ou alors, on lui fait un sacré chantage...

Je regardai mon bouquin en coin, déprimé à l'idée de devoir le lire quand il me pose un question super intéressante ( normal puisque c'est l'occasion de me plaindre et de raconter ma vie ).

-Bon sang... J'ai dû aller cherche un cadavre de lutin dépecé dans la forêt. Sauf qu'en route j'ai perdu mes provisions, j'ai été attaqué par des guêpes, enlil me torturait en faisant apapraître un gateau puis en le faisant disparaître ( ce que je trouve fourbe et illégal ), enfin, lorsque j'ai trouvé mon but, j'ai été poursuivi par des loups, il a plu, le squelette à disparu... Bref une vraie mission de merde.

Je pousse un long soupir. Rien que ce souvenir suffit à rendre une journée désagréable. Je n'ai plus fait d'excursions en forêt après ça, allez savoir pourquoi.

-Et toi ? Raconte! Au fait, c'est quoi ton pouvoir ?


Hrp : Sorry T.T Je te love <3
Voir le profil de l'utilisateur

Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Dim 24 Jan - 12:53
C'est marrant j'ai presque vu l'ampoule qui s'allumait au dessus de sa tête quand il a compris ce que je lui expliquait. Je l'aime bien lui, il est fun. Il a des mimiques très expressives quand il parle. Il me fait signe qu'apparemment il a rien subi en appelant la déesse Sailor Moon. Enfin rien subi... Tout est relatif. On va dire qu'il est pas mort. Moi je trouve déjà ça bien. Quand tu vois ce qu'elle a fait à Gilgamesh dans les mythes anciens moi je pense qu'il vaut mieux pas trop la contrarier.

Quand je parle d'Enlil sa réaction me tire un sourire très amusé. Touché. Donc lui son dieu c'est le chef du panthéon. Bah mon vieux ça a pas l'air facile tous les jours. Et donc je l'écoute me raconter sa mission d'initiation. Ca avait pas l'air très simple en fait. Enfin c'est surtout très confus comme il le raconte. Parce que bon le rapport entre le cadavre de lutin, la pluie, les loups et les guêpes... Fin ça a pas l'air si difficile.

-Je suis un Charmeur. En soit c'est un peu le pouvoir le plus inutile du monde. Enfin sauf quand tu as envie d'avoir une double part à la cafétéria. Mais bon je suppose que ça me convient mieux que Guerrier. Je suis une quiche en combat.

Je grimace en songeant à la mission à Londres. C'était pas un fiasco mais on en était pas si loin.

-Sinon ma mission... Comment te dire. Je suis parti de Londres et j'ai du venir jusqu'à Stockholm à pied en passant par la Grèce, la Hongrie et la Russie. Puis je me suis fait arrêté à... St Petersbourg ou Moscou je sais plus. J'ai passé une semaine en prison avant de réussir à m'évader et dans sa grande mansuétude la déesse a daigné me rendre mon passeport et un billet d'avion quand je suis enfin sorti de tôle. Ca vaut bien deux mission lutin je crois.

Heureusement que j'ai de l'humour franchement. Y en a qui deviendraient haineux et aigris pour moins que ça.

Voir le profil de l'utilisateur

Nabouh
Messages : 207
Localisation : Franchement... loin!
Loisirs : Embêter tout le monde et rire bien fort.
Humeur : Taquine
avatar
Nabouh Saifi

Personnage...
Pouvoir: Inventeur
Dieu: Enlil
Age: 17 ans
Dim 31 Jan - 12:32
Il semble se rallier momentanément à moi, mais je vois bien qu'il n'ai pas convaincu de mes chances de survie si je continue de provoquer sa matrone. Bah... Les gens, j'aime les provoquer ou les taquiner un peu, c'est dans ma nature. Je vais pas changer simplement parce qu'une femme à pas tiré son coup depuis la naissance de l'univers! Il me parle alors de son pouvoir, et je le regarde fixement, essayant de comprendre les tenants et les aboutissants du truc.

-Un charmeur... Genre tu peux mettre qui tu veux dans ton lit quoi ?

Sans attendre confirmation, persuadé que j'ai raison, un grand sourire débile vint éclairer mes lèvres en imaginant ce pouvoir en action.

-Mec, t'as tort! T'as l'un des meilleurs pouvoir de l'univers! Les guerres ne se déclenchent qu'avec des histoires de couches alors t'as les rênes de l'histoire en main!

Quoi j'exagère ? A peine, c'est bien connu que les plus grands dictateurs du monde entier sont soit des frustrés sexuels soit cocu, ce qui les poussent à se battre contre un autre pays ( généralement ça se limite à l'homme qui est responsable du détournement de sa femme ). Et puis les combats, c'est pas bien. Trop violent.
J'écoute son parcours, résultat des épreuves d'Inanna. Elle n'y est pas allé de main morte quand même. Je me contente toutefois de pouffer légèrement.

-De quoi tu te plains? t'as vu du pays au moins! C'est trop cool comme épreuve, dis-je d'un air amusé.

Je claque alors des doigts, victime d'une perte de mémoire soudaine.

-Oh je ne sais pas si je te l'ai dit mais moi, je suis inventeur! Et c'est même franchement cool.


Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 119
Localisation : Quelque part
Loisirs : Changer...
Humeur : Changeante
avatar
PNJ
Lun 1 Fév - 11:05





Groupe : Créanne
Rang : Ancienne
Dieu : Ershkigal
Statut : Cinquième général des Enfers
Formes : Crocodile - Vautour - Goule
Age : -Croc-
Passions / Loisirs : Chasser, tuer, manger
Caractère : Calme et sanglant
Divers : Si Sheeva est sadique, Mephisto est le plus cruel gratuitement. Pour faire simple, tuer lui fait plaisir. Il est devenu accro.
MEPHISTO

La Congrégation. Un endroit splendide, en soi, trop propre peut-être. Splendide sûrement pour les humains, du moins, car Mephisto n’y voyait pas d’intérêt. L’Enfer est plein de bien plus de merveilles, même si celles là non plus ne les intéresse pas. Ce qui intéresse Mephisto, c’est la vie. La vie mais surtout ce qui l’enlève. Il aime enlever la vie. Plus c’est sanglant mieux c’est, comme Sheeva lui a appris, mais il aime surtout sentir la vie partir, le corps se raidir entre ses mains.
Il a perdu de vue Sheeva, ce dernier est allé bien vite seul, il fait toujours tout seul. Il voulait surveiller Baal mais la tentation d’enlever la vie était trop forte, arrivait comme une drogue, lui faisait oublier tout le reste. Il s’envola, sous sa forme de vautour, survola son nouveau terrain de chasse. La vie, la vie ! Elle était partout ! Il ne serait jamais repu.
Il piqua, brisa une vitre, la vitre d’une boîte remplie de nourriture. La plupart des petites doses de vie se mirent à paniquer, à fuir, mais il eut le temps d’attraper entre sa gueule de crocodile une jambe frêle et un hurlement strident sortit de la gorge de la jeune fille.
Mais la vie était encore là. Alors il visa la gorge.
Et il n’y eut plus de vie.
 

Voir le profil de l'utilisateur

Nabouh
Messages : 207
Localisation : Franchement... loin!
Loisirs : Embêter tout le monde et rire bien fort.
Humeur : Taquine
avatar
Nabouh Saifi

Personnage...
Pouvoir: Inventeur
Dieu: Enlil
Age: 17 ans
Lun 1 Fév - 19:13
Je n'eus pas le temps d'entendre Warren apportait des réponses à mes questions. Alors que je redoublais d'attention, prêt à entendre de supers histoires, la vitre de la salle explosa tout à coup. Par pure réflexe de celui qui a entendu des bobes et des balles sifflaient toute sa vie, je me jetais à terre, entraînant spontanément Warren avec moi. Nous nous cachions sous la table et en me retournant pour voir ce qui avait provoqué ce bruit, je sentis mon sang se glacer.
L'image d'un crocodile, se déplaçant à une vitesse incomensurable vint percuter une jeune fille, que j'entendis crier. Elle criait, encore, toujours... Elle criait de douleur, de peur. Le genre de cris que j'avais entendu toute ma vie, les cris à l'approche de la mort. Puis plus rien. Elle s'était tu. Le claquement des machoires du crocodile, associé à un bruit et une odeur qui me soulevèrent l'estomac, avait achevait leur oeuvre. Je restai immobile, tremblant de peur à la vue du massacre. Il y avait du sang, du sang partout... Je tremblais toujours, je n'arrivais pas à m'arrêter, je ne parvenais pas à bouger, tout s'embrouillait dans ma tête, alors que mon regard restait fixé sur le corps de la jeune fille.

-C'est... quoi ça? Une créanne ?

L'énergie que je sentais ne provenait pas d'un dieu, ni d'un missionaire... Ce ne pouvait être que ça. Une forme animal, un tueur en puissance, capable de se déplacer à une vitesse prodigieuse quand tout le monde le croit lent. Un prédateur qui n'avait éprouvé le besoin d'évoluer.
Je tremblais toujours. Il savait qu'on était là. Il allait nous trouver. Nous tuer. Je ne pouvais pas me défendre, je n'étais pas puissant, peu à l'aise avec mon pouvoir. Je pouvais faire des blagues aux gens, mais là il s'agit de vie ou de mort, pas d'un jeu. Mon pouvoir serait inutile. Je ne parviens même pas à l'utiliser, à me convaincre de l'utiliser plutôt. Ca servirait à quoi ? Je créerai un feu d'artifice pour qu'il tourne la tête deux secondes et qu'on s'enfuit ?
Je serrais me sbras autour de ma taille, m'exhortant au calme. Ce n'était pas la première fois que j'étais en danger, je m'en étais toujours tiré. Il fallait que je respire, je devais me calmer. Si je dois mourir, je refuse de mourir en tremblant comme une feuille.

Je me tournai alors vers Warren, un peu calmé.

-Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?

Je ne voulais pas mourir. Pas maintenant. Pas tout de suite. Il fallait se défendre. On ne pouvait se laisser faire. Cela ne servirait peut-être à rien, mais au moins, on se sera battu.
Je compris que j'étais calmé lorsque ma curiosité naturelle refit surface : D'où elle sort cette bestiole ? Si c'est une créanne, c'est quoi cette énergie ? Et puis ppurquoi elle débarque comme ça ? Ce retour de questions absurdes, comme à l'accoutumée, me tira un bref sourire. Foutu pour foutu, autant s'amuser une dernière fois.

-En même temps, ce n'est qu'un gros lézard hein... dis-je à Warren pour relâcher la pression


Voir le profil de l'utilisateur

Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Lun 1 Fév - 20:21
Je rigole un peu quand il se méprend sur l'utilisation de mon pouvoir. Je crois que ce serait beaucoup trop bizarre si ça voulait dire que je peux faire ce genre d’envoûtement. Mais en vrai il a pas tort. Avec un pouvoir comme celui-là on comprend qui était Hélène de Troie ou Aliénor d'Aquitaine. Ne serait-ce qu'elles tu peux être sûr qu'elles avaient des super affinités avec ma déesse. Comme quoi le cul gouverne le monde des hommes. Il me répond qu'au moins malgré ma mission pourrie j'avais vu du pays avant d'ajouter qu'il est inventeur. Je m'apprête à lui demander plus de précisions mais la fenêtre explose.

Je n'ai même pas le temps de réagir vraiment, paralysé par la surprise puis par la peur. Heureusement pour moi Nabouh a eu le bon réflexe de nous faire rouler sous une table. Le peu de perception que j'ai me hurle de fuir devant l'aura absolument monstrueuse de ce qui vient d'entrer. J'ai à peine eu le temps d'apercevoir ce que c'était. Une gueule pleine de dents, un regard mauvais et cruel, jaune. J'entend le hurlement de cette fille qui était assise plus loin dans l'amphi. Puis plus rien. Je m'aperçois que je tremble, terrorisé.

Non non non. Je veux pas revivre ça. Pas comme à Londres. Je me mord l'intérieur de la joue dans une tentative pour me calmer. J'ai vaguement conscience d'être pathétique mais je suis là comme une proie parfaite, un lapin dans son terrier qui n'attend que le renard. Je suis mort de trouille

J'entends vaguement Nabouh me demander quoi faire. Laisse moi. Je ne veux pas devoir prendre une décision qui me- Je veux pas mourir. Je m'ordonne mentalement de me bouger, grommelle un "bouge toi" à moi-même en y insufflant un peu de pouvoir. Je tremble encore.

-Il faut qu'on sorte d'ici, je souffle dans un sursaut de lucidité. Si on reste là on va se faire bouffer.

Inanna je sais que je ne te demande jamais rien mais je t'en prie aide nous. Je ne veux pas mourir comme ça.

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 119
Localisation : Quelque part
Loisirs : Changer...
Humeur : Changeante
avatar
PNJ
Mar 2 Fév - 23:42




Groupe : Missionnaires
Rang : Émissaire
Dieu : Enlil
Statut : Élève, équipe d'élite de la Congrégation
Pouvoir : Inventrice
Age : 18 ans
Caractère : Calme, sauf quand elle active ses pouvoirs
Divers : Incapable de contrôler sa force une fois qu'elle commence à s'énerver
LEVY


Elle se précipite dans le couloir, en direction de la porte du fond d'où jaillissent des hurlements. Mais bon sang, que se passait-il ?! Cela faisait deux jours que Steek avait disparu, le Soleil semblait avoir repris sa forme initiale et décidément tout partait en couille, mais comme jamais. Elle est sortie en courant de son cours d'histoire en sentant l'aura d'une Créanne agressive, et plus elle s'en approche plus elle en est sûre : il s'agit d'une Créanne infernale, et pas des moindres. L'un des Cinq Fléaux ?! Ici ? Une aura humaine s'éteint brutalement tandis qu'elle sprinte vers la porte, évite les élèves terrorisés qui se bousculent à la sortie.

_Sortez ! VITE ! Et dites autres élèves de se réfugier dans les temples des Dieux ou le bureau de Mr. Steek ! LE PLUS PROCHE FERA L'AFFAIRE !

Pitié, pitié, que les Dieux ne soient pas en plein Conseil divin et leurs viennent en aide. Parce qu'il y en a d'autres, elle les sent, au moins trois !

Dans la salle de classe des élèves gémissent et murmurent tandis qu'une... chose dévore une cuisse. Humaine.

Plus la peine de réfléchir.

_SORTEZ TOUS J'AI DIT ! DEPECHEZ-VOUS ! VOUS N'ETES PAS DE TAILLE CONTRE CA !

Du coin de l’œil elle repère l'aura de deux prêtre-rois coincés sous une table à quelques mètres du monstre, les derniers de la salle, mais ils n'osent visiblement pas bouger.

_Vous deux, échappez-vous dès qu'il sera distrait !

Elle saute sur une table pour trouver un niveau de sol pas trop encombré, les cheveux en pétard.

_Hé l'ordure ! REGARDE PAR ICI !

Et soudain, un dizaine de pieux lancés à toute allure foncent vers la Créanne tandis qu'une cage se matérialise autour de lui. Plus vite...
La jeune fille saute de table en table pour ne pas offrir de cible fixe au crocodile monstrueux vautré au milieu des débris de verre et de bois.



 



Voir le profil de l'utilisateur

Nabouh
Messages : 207
Localisation : Franchement... loin!
Loisirs : Embêter tout le monde et rire bien fort.
Humeur : Taquine
avatar
Nabouh Saifi

Personnage...
Pouvoir: Inventeur
Dieu: Enlil
Age: 17 ans
Mer 3 Fév - 17:54
Il tremble comme une feuille, pire que moi en fait. Je le regarde un instant, ne sachant que faire. J'aimerais pouvoir dire que tout était facile dans mon esprit, pouvoir dire qu'à deux on s'en sortirait, mais il saurait que je mens... Il sent la puissance de cette créanne aussi, une puissance que je n'avais jamais sentie auparavant, un peu comme si tous les démons des Enfers s'étaient réunis pour ne former qu'une seule et même créature. Je comprenais sa peur, je la comprenais mieux qu'il ne pensait; mais chez nous, nous n'attendons pas la mort la peur au ventre. On se bat bon sang, et je n'allais pas le laisser se vautrer comme une carpette alors que nous risquions nos vies. Cette chose allait nous tomber dessus dans deux secondes il fallait réagir.
Sans réfléchir davantage, je pris Warren par les épaules et le secouai en douceur pour qu'il recouvre ses esprits.

-Hey ressaisis-toi! T'es un mec ou une larve qui vient de naître ? On a aucune chance c'est vrai, on est condamné c'est vrai, mais si on doit mourir, je préfère que ce soit en défendant chèrement notre peau plutôt que de rester assis à attendre ou de le supplier. Un peu de fierté quoi! achevais-je avec force.

Je me préparais alors à me lever, à faire face à mon destin. C'est beau la mort hein ? Bon mourir jeune un peu moins mais bon... Mon projet fut écourté. Je commençais à peine à esquisser mon geste qu'une nouvelle puissance fit son apparition, une puissance semblable à la mienne. Pas en intensité, le niveau était trop différent, mais elle dégageait la même chose. Un coup d'oeil me suffit pour comprendre : une inventrice. C'était l'aura d'Enlil que je sentais autour d'elle. Et elle était forte.

-Ok!

Je me levais en sursaut, entraînant Warren avec moi, prêt à éxécuter ses ordres. On avait une chance de s'en tirer, on pouvait s'en tirer... Avec elle s'était sûr. Je risquais un regard en arrière. Elle avait fait apparaître toutes ces choses si vite, si rapidemment...J'enviais sa maîtrise et sa facilité. On avait presque atteint la porte mais je fis une erreur : je m'arrêtais pour me retourner. Je voulais savoir si elle s'en tirait, si elle n'était pas blessé. Je m'arrêtais pour me retourner.
Voir le profil de l'utilisateur

Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Jeu 4 Fév - 21:45
Respire Warren aller. Ca va le faire. Il faut juste que tu sortes de là et tu pourras… Vivre. Je serre les dents, tente de me reprendre malgré le bruit ambiant, malgré les hurlements de la fille qui se sont tus. Je ne veux pas regarder. Je ressens comme une vague envie de vomir. Mon épaule se fait secouer légèrement. Nabouh. J'entends vaguement ce qu'il me dit. Non non non. T'en vas pas bordel. Si tu fonces comme ça ça servira à rien… A rien.

Il faut juste que je trouve une solution. Fait marcher ton cerveau Warren. T'es un Charmeur ou pas ? C'est censé être toi le beau parleur. Même si ça fait pas de moi quelque'un de courageux, je suis simplement stupide. J'attrape sa main et la serre pour l'empêcher de partir.

— Ecoute je-

Pas le temps de finir ma phrase. Une autre aura qui entre dans l'amphi, je l'entends qui saute sur une table. Une Emissaire. Elle hurle à tout le monde de sortir se réfugier vers les temples ou le bureau du dirlo. Je ne vois pas bien ce qu'elle fait mais ça semble le distraire un peu. Je ressors de sous la table prudemment, jette un oeil autour de nous alors que Nabouh me traîne presque derrière lui.

La porte est presque à portée mais il s'arrête, se retourne. Merde. C'est pas le moment de jouer au héros on est carrément pas de taille face à cette chose. Oui mais- Je me retourne aussi. Putain de foutue gentillesse et de foutus Prêtre-Roi d'Enlil avec leurs complexes du héros ! J'attrape Nabouh par l'épaule. Ma main tremble encore.

— Elle va s'en sortir. Il faut qu'on aille lui chercher du renfort.

De toute façon on ne peut rien faire d'autre. On est clairement pas de tailles tous les deux. Je suis pas suicidaire même si ça m'enrage de me sentir aussi faible inutile et peureux. Je suis pathétique et je n'arrive pas à arrêter mes tremblements.

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 119
Localisation : Quelque part
Loisirs : Changer...
Humeur : Changeante
avatar
PNJ
Mar 16 Fév - 23:58







Groupe : Créanne
Rang : Ancienne
Dieu : Ershkigal
Statut : Cinquième général des Enfers
Formes : Crocodile - Vautour - Goule
Age : -Croc-
Passions / Loisirs : Chasser, tuer, manger
Caractère : Calme et sanglant
Divers : Si Sheeva est sadique, Mephisto est le plus cruel gratuitement. Pour faire simple, tuer lui fait plaisir. Il est devenu accro.
MEPHISTO

Le garde-manger est exceptionnellement bruyant, cette fois.
Il aurait atterri dans un poulailler qu'il n'y aurait pas eu plus de jacassements. La vie, c'est meilleur que la Mort certes, mais ça court plus vite aussi. Lorsqu'il se délectait du peu de Vie qu'il restait aux derniers morts, il n'y avait pas de problèmes, les proies étaient sonnées, tout juste assez conscientes pour se tenir debout. Et ce qu'aimait Mephisto, ça n'était certainement pas la chasse mais la récolte, il laissait les instincts de prédateur à son chef. Si Sheeva aimait jouer et laissait primer la qualité du met, Mephisto ne voyait lui que la quantité, cette sortie dans le monde des vivants n'était rien de plus que le prétexte pour un grand concours : quel général ferait le plus de dégâts. Il avait déjà éliminé de ses concurrents Baal et Lucifer, mais il avait faim, tellement faim...
Qu'il n'apprécia pas vraiment lorsqu'il reçut un coup et qu'une cage se referma sur lui. Il identifia une inventrice à l'origine de sa frustration, comment osait-elle chasser sa nourriture ?! Et le perturber, et même l'entraver ? On entrave pas un général des Enfers, fusse t-il le cinquième, c'est un manquement total à l'esprit de survie. Il se changea de crocodile immense en goule, sa troisième forme. Il ne l'aimait pas trop, il s'agissait d'un humanoïde défiguré, les muscles littéralement à fleur de peau, dont les articulations n'étaient pas plus saines que le manque total d'yeux dans les orbites. [HRP : pas du tout le même que sur l'avatar donc, mais les goules sont trop moches pour être montrées >.>]
Rendu aveugle par cette incarnation de la soif et de la faim, il utilisa son sens lui permettant de cerner les esprits et les auras. Il s'accrocha aux barreaux de sa cage et referma sa bouche autour d'un barreau. Après avoir croqué avec conviction, le barreau céda, autant sous la pression extraordinaire de la mâchoire que sous l'acide contenu dans la salive de la goule.
Mephisto n'était pas très content. Étrangement, prendre cette forme lui causait beaucoup plus de douleurs que d'ordinaire. Il ne savait pas combien de temps il pourrait la maintenir alors il décida d'agir autrement. Si il ne pouvait pas courir après les cibles, autant les faire venir à lui. Pourquoi se presser, n'est ce pas ? Il laissa son esprit envahir le couloir et, lorsqu'il repéra un élève un peu potelé, il pénétra dans son esprit, en pris le total contrôle et fit revenir ce charmant jeune homme jusqu'à la salle de classe, sans se soucier du réalisme de son comportement.
Mais il fallait s'occuper des autres aussi, ceux qui étaient restés, il les sentait. D'un coup de tête abominable, Mephisto envoya une valve d'acide dans son rayon proche. Il profita de l'agilité procurée par une forme humanoïde pour se glisser au plus prêt des tables et les lancer de façon anarchiques sur l'ennemi.
En attendant que la nourriture arrive.
 

Voir le profil de l'utilisateur

Nabouh
Messages : 207
Localisation : Franchement... loin!
Loisirs : Embêter tout le monde et rire bien fort.
Humeur : Taquine
avatar
Nabouh Saifi

Personnage...
Pouvoir: Inventeur
Dieu: Enlil
Age: 17 ans
Mer 17 Fév - 13:36
Je pensais que c'était fini, du moins presque. La créanne était piégée, elle ne pouvait plus rien faire n'est-ce pas ? Je croyais que tout se finirait bien. Mais au même moment, elle se transforma à nouveau, je m'attendais à un animal, quelque chose d'autre qu'un crocodile en tout cas.
Mes yeux s'aggrandirent de stupeur, et de terreur, en voyant la créature émergeait dans la cage. Une goule... Une goule... ces créatures qui hantaient nos légendes urbaines, celles que les vieux nous racontaient pour ne pas qu'on s'aventure dans le désert. Celle-ci était différente mais tout à fait reconnaissable. Sans m'en rendre compte, je tombais à genoux, sans force. Comment... une telle créature peut exister ? Ses yeux sans orbite, ses dents, son corps, tout me poussait à la folie, comme si le monde des cauchemars s'étaient abattus sur moi d'un seul coup.

-Pourquoi... il y a une goule tout à coup ?

Je tremblais à nouveau, mais je tentais de maîtriser mes gestes, de reprendre le contrôle petit à petit. Je me forçais au calme. Ferme les yeux Nabouh, détends-toi... Un bruit retentit. Un des barreaux de la cage venait de céder. La créature allait s'échapper et répendre de nouveau la mort sur son passage. Je me relevais lentement, reprenant petit à petit mes esprits lorsque les évènements se bousculèrent. Un élève, qui ne se trouvait pas là avant j'en étais sûr, entra tout à coup dans la classe Il avait le regard hagard, perdu... et se dirigeait droit vers la monstruosité. Avant d'avoir eu le temps de l'interpeller, un bruit de rejet attira mon attention et j'aperçus une sorte de fluide voler vers nous. Ce qui lui avait permis de détruire le barreau... de l'acide.
L'adrenaline, la peur de mourir, chassa toute hésitation en même temps que les tremblements de mon corps. Sans réfléchir, je créai un rocher de la même taille que moi et warren, suffisament gros pour nous dissimuler. L'acide en grignota une partie mais aucune goutte ne nous atteignit. La roche était trop épaise... plus efficace qu'une plaque de fer.

-Warren, dis-je alors que les tables volaient vers nous, va raisonner l'idiot là-bas! Je te couvre, ne t'en fais pas! Fonce!

Je me tourne alors vers lui et lui adresse un sourire.

-Il n'y aucun mal à avoir peur... sers-toi en au contraire!

Mon esprit se fit submerger par els possibilités qui so'ffraient à moi. Je devais me concenter de choses simples, me prenant le moins d'énergie possible. Une solution simple me vint. Alors que les tables approchaient, je créai un fil d'acier pour les retenir au plafond ou les entraîner au sol. Je soufflais, haletant, mais tenait bon. J'y arriverais, j'y arriverais.
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 119
Localisation : Quelque part
Loisirs : Changer...
Humeur : Changeante
avatar
PNJ
Mer 17 Fév - 15:57




Groupe : Missionnaires
Rang : Émissaire
Dieu : Enlil
Statut : Élève, équipe d'élite de la Congrégation
Pouvoir : Inventrice
Age : 18 ans
Caractère : Calme, sauf quand elle active ses pouvoirs
Divers : Incapable de contrôler sa force une fois qu'elle commence à s'énerver
LEVY


Levy transpire abondamment, rouge de colère. C'est une putain de goule, elle n'en avait jamais vu en vrai à part dans ses cours et ça veut dire que ce truc, ce devait être... L'un des 5 généraux des Enfers, elle ne savait plus lequel... Baal peut-être ?
De toutes façons elle était bien loin d'être en état de réfléchir. Le général venait de dissoudre la cage qu'elle avait amoureusement imaginée et menaçait à présent un pauvre garçon possédé du nom de Barney, pas méchant bien qu'un peu éteint, enfin TRES éteint là, les yeux vides et tout et tout...

_BAAL ! LAISSE CE GOSSE TRANQUILLE OU JE T'EXPLOSE LA GUEULE !


Il a l'air d'entendre et lui crache son acide dessus. Levy laisse échapper un cri de rage lorsqu'une goutte atteint sa jambe et fait fondre son pantalon avant de sauter à terre afin de se protéger de la salve de... tables qui lui pleuvait dessus. La créature avait l'air aveugle et ne visait qu'à grand-peine, mais elle avait sûrement la capacité de localiser son aura. Mais peu importe.
D'une pensée elle suscite une deuxième aura similaire à la sienne, quoique plus forte. Invisible pour tout le monde sauf pour la goule bien sûr. Une nouvelle volée de pieux de fer file vers la Créanne, masquant la deuxième salve venue du sol, elle-même créant une diversion pour... Fer ? Non, mauvaise idée, ce truc est acide... Une diversion pour une gamme d'explosions surgissant à quelques centimètres du monstre. Et elle enfin, se jetant sur lui avec un timing parfait, brandissant un pied de table en silence, et assenant un coup à décapiter quelqu'un en direction de sa tête. Impossible de le manquer. Et Barney qui est à peine à deux mètres de là, immobile... Malheureusement elle ne peut rien faire pour l'aider, à part distraire la Créanne en espérant qu'elle oublie le garçon. Parce tant qu'il est possédé au moins, elle ne l'est pas.

Et merde, que font les deux autres mecs ?

_CREEEEEEEEEVE ENFLURE ! RETOURNE EN ENFER !


Elle est seule cette fois-ci, contre un monstre millénaire certainement bien trop fort pour elle. Après tout, Levy n'est qu’Émissaire, pas Dieu ou quoi que ce soit...



Voir le profil de l'utilisateur

Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Mer 13 Avr - 12:47
Peut-être que c'est simplement trop pour moi. Je ne suis simplement pas fait pour ça, le sang, le combat, la violence et la tension. La guerre ? Je ne suis pas un soldat, pas un pion ni un général. Je souhaiterais seulement rester témoin du monde, le regarder passer. Mais je ne peux pas. Entre assister à l'horreur sans rien faire et se faire tuer en s'impliquant, où est le juste milieu ? Il n'y en a pas. Je peux simplement être là en tremblant et essayer.

La goule est immonde, rien que de sentir sa présence, son aura, j'en suis malade de peur. Mais je n'ai pas le droit de rester paralysé par la peur. Nabouh compte su moi, le garçon aussi. Il faut que je fasse quelque chose. Je sors prudemment de derrière le rocher, jette un oeil à la salle. Le garçon est planté au milieu sans bouger. La créanne a l'air trop distraite par l'Emissaire qui se bat avec… Elle ? Lui ? Est-ce que cette chose est supposée avoir un sexe ? Bref.

Me faufilant entre les tables renversées et les chaises cassées j'arrive à portée du garçon. Peut-être pas plus qu'un médium mais je peux essayer. J'appuie sur ses épaules pour le faire se baisser et le pousser à l'abri. Trop près. Les explosions, les pieux, tout m'aveugle et me distrait. Il faut que je me concentre. Je souffle bruyamment. Me concentrer. Alors que je tremble de trouille. Mais Nabouh a raison. Si je peux transmettre cette peur au garçon, s'il m'entend, il arrivera peut-être à se libérer.

— Ecoute je sais que c'est dur mais il faut que tu résistes. Tu n'es pas cette créanne, tu es toi, tu es humain. Tu as le droit d'avoir peur et tu peux t'en servir. Ne le laisse pas gagner en te cachant.

Qui j'essaye de convaincre au juste ? Tu es juste mort de peur Warren. Mais le garçon semble réagir un peu, son regard est un peu moins vide. Je jette un oeil autour de nous. La salle est dans un bordel sans nom et l'Emissaire a l'air de galérer. Qu'est-ce que je peux faire ? Protéger le garçon déjà… Ok on va faire comme ça hein. Je l'attrape par le bras et le tire vers l'extérieur jusqu'à Nabouh. Il ne résiste pas. Je le balance derrière le rocher.

— Occupe toi de lui ok ? Je souffle bruyamment. Je vais essayer de le distraire.

Pire idée du monde mec. Fais pas ça bordel. Je laisse dépasser ma tête pour regarder. Bon allons-y pour le suicide. On a qu'à faire comme si mes jambes ne tremblaient pas.

— Eh face de cadavre ! Derrière toi ! Je crie.

Pitié faites que ça marche.

Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 119
Localisation : Quelque part
Loisirs : Changer...
Humeur : Changeante
avatar
PNJ
Mar 26 Avr - 22:29
HRP : Désolée pour le retard T-T (par contre Levy fais gaffe à l'ordre >.>)



Groupe : Créanne
Rang : Ancienne
Dieu : Ershkigal
Statut : Cinquième général des Enfers
Formes : Crocodile - Vautour - Goule
Age : -Croc-
Passions / Loisirs : Chasser, tuer, manger
Caractère : Calme et sanglant
Divers : Si Sheeva est sadique, Mephisto est le plus cruel gratuitement. Pour faire simple, tuer lui fait plaisir. Il est devenu accro.
MEPHISTO

L'état de goule est difficile à contrôler. Clairement, Méphisto ne le contrôle pas. Il se laisse guider par l'instinct de mort, de faim de la créature. C'est sa drogue. Alors il déteste quand ses proies lui échappent. Mais il n'a rien pu faire, il était en train d'amener le gamin, il le sentait arriver, mais ses attaques pour protéger sa proie sont restées vaines, il sent une masse le priver d'un peu d'air de la pièce, il suppose que ça les a protéger de l'acide. Il sent aussi que ses projectiles se sont arrêtés. Il est en colère. Il est frustré. Il a faim. Ne jamais mettre en colère une bête qui a faim.
Il s'apprêtait à détruire définitivement tout esprit chez sa proie pour qu'elle lui arrive plus vite mais, ne sentant arriver les projectiles qu'au dernier moment, il peine à éviter les deux salves et se déconcentre. Elle vient de le confondre avec Baal. Il fait claquer sa langue. Il ne va pas s'abaisser à parler à des êtres aussi inférieurs. Mais il pense que Baal pourrait être facilement vexé par ce genre de remarques. Lui qui est si "délicat"... Même Méphisto admet que ses méthodes de barbare n'atteignent pas la moitié de la cruauté d'un Baal en colère. Mais lui a faim.
Il relâche un peu son attention, à peine, mais les pensées du charmeur arrivent jusqu'à la cible et Méphisto perd sa proie. Ce qui le rend fou de rage. Il sent avec une grande précision l'aura dangereuse des prochains projectiles et, à peine avant l'explosion, il retrouve sa forme de crocodile. Juste à temps. Sa peau épaisse le protège à la fois des explosions et de l’Émissaire qui tente de l'atteindre avec un pieu.
Certes le pieu atteint son épaule et perce ses écailles, mais la Créanne ne ressent aucune douleur. Et malgré que Méphisto soit sous sa forme de crocodile, ses yeux sont toujours vides, noirs, informes, et sa bouche regorge toujours d'acide. C’est la particularité des troisièmes formes, elles peuvent se combiner aux deux autres. Et sous sa forme de Goule, le douleur n'est qu'un accessoire.
Sa gueule fonce direct vers l’Émissaire. Il ne cherche plus à l'éloigner, il l'a à sa portée désormais, ça sera elle, la proie. Sa patte deviens mains, une main de goule qui attrape fermement la cheville de l’Émissaire.
Et comme tout prédateur en colère, il développe une stratégie plus approfondit. Au lieu de la croquer, il l'immobilise par un jet d'acide et la sonne en s'en prenant à son esprit. Juste assez pour qu'elle lui laisse le champ libre vers les deux autres proies, plus accessibles.
Et c'est sous sa forme de vautour qu'il fonce sur eux.
 

Voir le profil de l'utilisateur

Nabouh
Messages : 207
Localisation : Franchement... loin!
Loisirs : Embêter tout le monde et rire bien fort.
Humeur : Taquine
avatar
Nabouh Saifi

Personnage...
Pouvoir: Inventeur
Dieu: Enlil
Age: 17 ans
Jeu 19 Mai - 22:08
Tout s'enchaîne vite, trop vite. Je freine la course des tables qui s'approchent trop près, laissant les autres s'écraser contre le rocher ou dans des endroits dégéges. Je ne peux pas me permettre de perdre trop d'énergie avec ça, je dois me concentrer, à tout prix. La réaction de Warren me surprend, mais me tire un sourire. Il a peur, je peux le voir. Moi aussi je suis mort de trouille, à un point inimaginable, mais il ne faut pas le montrer! Je dois me convaincre que tout va bien finir, que nous allons nous en sortir. Si seulement Enlil pouvait m'aider en ce moment... Je peste alors intérieurement. C'est bien la première fois que je m'en remets à lui et bizarrement, ça m'agaçe. Ce n'est pas dans mon caractère.

Mais je n'ai pas le temps d'y réfléchir. Les enchaînements créatifs ( car j'ai bien senti que l'émissaire venue nous aider était inventeur comme moi ) provoquent des secousses, et les explosions qu'elle crée agitent mon rocher trop fortement. Associé à la corrosion de l'acide qui l'a déjà bien amoché, j'ai peur qu'il ne tienne pas bien longtemps.
Un mouvement à ma droite, le garçon aperçu plus tôt se réfugie derrière le rocher avec Warren. Il a bien joué. Il n'a pas l'air entièrement lui-même mais ua moins, il en se jettera dans la gueule de la créanne. Pas comme ce crétin!

-Qu'est-ce que tu fais idiot ? criais-je

Alors que je me levais à demi, l'aura et la puanteur de la goule changent, et persistent à la fois. C'est plus tenu mais tout ausis opressant, tout aussi menaçant. Je n'aime pas sentir cette aura, elle est trop déroutante, trop forte. Je me précipite vers Warren pour essayer de le tirer vers le rocher.

-C'est pas le moment de se mettre en danger! Tu veux mourir ou quoi ?

C'est là que j'aperçois l'émissaire en très mauvais posture. L'autre vient de lui asséner un méchant coup, et elle semble complètement sonnée. Je pousse un cri d'horreur en le voyant lui cracher son acide à la figure. Je fais un pas en avant, mais il se transforme aussitôt en vautour et fonce droit sur nous. Je déglutis. J'ai juste le temps de me baisser, Warren en même temps, pour éviter la première charge. Je comprends mieux alors la stratégie de Warren, mais, inquiet, j'hésite à le laisser.

-Tu es sûr de pouvoir le distraire ?

Mais on n'a pas le temps de réfléchir. On va se faire tuer si ça continue comme ça. Je hoche la tête, remets mes idées en ordre et applique le plan que je me suis fixé. Je n'ai plus de forces quasiment, toutes ses créations m'ont épuisé, je ne pourrai pas le distraire. Même si j'étais sceptique sur les capacités d'un charmeur contre une créanne vautour-crocodile-goule surper balèze, je devais lui faire confiance.

-Ok mec! T'as pas intérêt à mourir sinon je demande à mon pote de te torturer aux Enfers, car oui j'ai des amis haut-placés!

Dernière petite blagounette, qui n'en est pas vraiment une (Renzapatas si tu me vois!) pour nous rassurer. derniers encouragements et c'est parti. Je ne me retourne pas, je le laisse gérer. Il est sur sa lancé, autant leclaisser. Je combats la puissante envie qui me dit de me retourner. Je dois rester focalisé sur mon objectif, je dois avancer à tout prix. Les tables jetées ça et là me fournissent une cachette-abri de fortune que j'utilise au maximum en marchant à quatre pattes, voire en rampant. Je sais que ça ne sert à rien mais j'avance au maximum, le plus vite possible. Mon objectif ? L'émissaire. C'est la seule à pouvoir le combattre, sans elle on est foutu.

Lorsque je parviens à elle, je constate qu'elle s'est pris un sacré amochage dans la tronche. Je n'ose pas la toucher de peur d'aggraver les choses mais il faut se décider vite. Je dois agir, vite, vite, VITE!

-Allez reprends-toi je t'en supplie. On est foutu sans ton aide! Montre que t'es une émissaire d'Enlil et bousille ce cadavre ambulant!

J'essaie de la ramener à moi comme je peux. je ne peux pas transmettre mes émotions à la manière des charmeurs ou des créannes, mais je veux me persuader quand faisant appel à sa détermination je peux la ramener. Allez damoiselle, on est tous les deux des élus d'Enlil, accroche-toi à mon aura! Fais quelque chose. J'attrape alors spontanément sa main. Je ne sais pas comment m'y prendre avec ses blessures, aucune création ne me vient à l'esprit, mais je crois en elle.

-S'il te plait... Aide-nous encore! On a besoin que tu nous aides. Je suis trop faible pour créer des trucs aussi balèze que toi... dis-je d'un ton désespéré



Hrp: Désolé pour l'attente monstrueuse!! En plus mon psot est juste trop nul tellement je savais pas quoi faire! J'espère que ça vous va sinon je modifie tout hein! Love <3
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 119
Localisation : Quelque part
Loisirs : Changer...
Humeur : Changeante
avatar
PNJ
Lun 23 Mai - 21:02
Pas de problème, c'est très bien (=





Groupe : Missionnaires
Rang : Émissaire
Dieu : Enlil
Statut : Élève, équipe d'élite de la Congrégation
Pouvoir : Inventrice
Age : 18 ans
Caractère : Calme, sauf quand elle active ses pouvoirs
Divers : Incapable de contrôler sa force une fois qu'elle commence à s'énerver
LEVY


La jeune fille observe, presque dépassée, les deux prêtres-rois tirer le médium hors d'atteinte tout en contrôlant les salves de pieux et explosions qu'elle lançait à toute vitesse à la tête de la Créanne. C'est sympa les diversions mais ils feraient mieux de prendre soin de leurs vies tant qu'à faire, alors elle gueule de toutes ses forces un énorme "PAR LA, GROS TAS ! " histoire de faire diversion de la diversion. Et là, coup décisi-- NON ! L'horreur s'est muée en crocodile en un battement de cils et tandis qu'elle sent distinctement son arme improvisée s'enfoncer jusqu'à l'omoplate un jet d'acide brûlant l'atteint au visage et sa respiration s'arrête dans un halètement. Elle hurle, il n'y a que ça à faire, de toutes ses forces et le voile de colère pesant son esprit devient douleur intense comme elle perd terriblement vite la sensation de son nez, de sa peau, de ses joues, dévorés à toute allure par l'acide. Anéantie de douleur, elle se laisse tomber à genoux, par terre, puis allongée sans pouvoir rien faire d'autre que lutter pour garder les yeux ouverts et ne pas perdre conscience. Ses larmes salées lavent sa peau à vif autant qu'elles l'agressent alors qu'elle n'ose les essuyer de peur de subir un nouvel assaut cuisant. Au travers de ses yeux crispés elle ne peut qu'apercevoir avec impuissance un vautour gigantesque foncer sur les deux garçons en essayant de toutes ses forces de se relever, sans succès. Du bout de ses doigts tremblants elle édifie successivement plusieurs murs de bois, de simples planches dont les premières cèdent en un instant, entre les humains et la créanne.
L'un des humains se précipite vers elle et l'exhorte à se lever. Il a raison, il est bien trop faible face au monstre... Mais elle, que peut-elle de plus face à lui ? PUTAIN ?! ILS N'AVAIENT PLUS QU'A TOUS MOURIR, C'EST CA ?! NON MAIS HORS DE QUESTION ! CETTE SALETÉ N'A AUCUN DROIT DE BOUFFER DE L'HUMAIN, MERDE !
Elle grimace en se relevant avec l'appui du jeune homme, sous l'emprise d'une colère froide et dévastatrice. Sans un mot elle enchaîne les salves de pieux, cercles mortels s'amassant autour de la bête avant de foncer sur lui tous à la fois à une vitesse ahurissante. Serrant les dents et ce faisant elle travaille patiemment à la création d'une minuscule lame d'acier aiguisée à la perfection à l'intérieur même du corps de la bête, un petit chef-d’œuvre d'armurerie qui ne devait absolument pas incommoder le monstre, nichée dans son estomac vide de manière à ne pas l'entailler, à être aussi insensible que possible, aussi légère qu'une plume et mortelle qu'un poison. Voilà, parfait ! Son regard fixe ne quitte pas la créanne depuis le début de la bataille, et reste tel quel, fixe, tandis que d'un clignement des yeux elle fait pivoter la lame dans le corps à toute vitesse, fonçant à travers les tissus vers le cerveau, l'atteignant et se retournant alors dans tous les sens afin de le déchiqueter définitivement, tout cel en une fraction de seconde, avant de continuer à décrire un genre de gribouillis frénétique dans toutes les directions. Il pourrait bien changer de forme autant qu'il voudrait, la lame l'atteindrait quand même. Levy toujours armée de sa fureur glaciale étendit les bras pour créer à tous les plafonds de tous les étages au-dessus du monstre et les faire s'effondrer sur lui de tout leur poids. Elle courut se réfugier auprès des deux autres garçons avant de s'effondrer encore une fois, essoufflée et exténuée.

_Sortons, vite !


Voir le profil de l'utilisateur

Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Lun 27 Juin - 18:43
Nabouh essaye de me faire me baisser. L’Émissaire est clairement en mauvaise posture, le crocodile qui a l'air d'une combinaison avec la goule de tout à l'heure lui a envoyé de l'acide en plein visage. Il se transforme encore une fois, nous fonce dessus. Je me baisse juste à temps et ses serres ne font que raser nos têtes. Je pince les lèvres, toujours aussi flippé.

— Non, mais j'ai pas trop le choix là.

J'émet un ricanement étranglé. Je veux pas mourir putain, vraiment pas. Je dois attirer son attention pendant qu'il la remet sur pied. Le garder centré sur moi. J'inspire, expire à fond, prend du coffre. Laisse toi guider par ton pouvoir Warren aller. Tu y arrives pas si mal pourtant d'habitude.

— Aller, viens ici le monstre ! T'es même pas foutu de m'attraper !

C'est du suicide, je tiens même pas debout tellement mes genoux tremblent. Nabouh a l'air d'avoir trouvé un moyen de l'aider un peu. Je me baisse encore pour l'éviter, il revient. Des planches apparaissent entre l'animal et moi. C'est à peine suffisant pour gagner quelques secondes mais je peux les mettre à profit pour l'esquiver.

La créature se fige, pousse un hurlement inhumain qui me glace jusqu'aux os. La petite brune revient vers nous. Elle n'a même pas mon âge. Comment peut-elle rester aussi calme ? Elle s'effondre encore une fois. Le monstre a cessé de s'occuper de nous. Je jette un oeil à Nabouh et m'avance vers elle pour la soutenir. Son visage a morflé à cause de l'acide. Je la soutiens comme je peux vers la sortie. Aller encore un effort. Je l'aide à franchir le pas de la porte avant de m'effondrer par terre dans le couloir. Je peux plus. C'est trop dur. J'ai juste envie de vomir, de me rouler en boule dans un coin et d'y rester enterré jusqu'à la fin des temps. La salle s'effondre dans un bruit effarant, plusieurs étages traversant le plafond.

— V-Vous croyez qu'il est…

Faites que ce soit fini.
Voir le profil de l'utilisateur

Messages : 119
Localisation : Quelque part
Loisirs : Changer...
Humeur : Changeante
avatar
PNJ
Lun 4 Juil - 22:27




Groupe : Créanne
Rang : Ancienne
Dieu : Ershkigal
Statut : Cinquième général des Enfers
Formes : Crocodile - Vautour - Goule
Age : -Croc-
Passions / Loisirs : Chasser, tuer, manger
Caractère : Calme et sanglant
Divers : Si Sheeva est sadique, Mephisto est le plus cruel gratuitement. Pour faire simple, tuer lui fait plaisir. Il est devenu accro.
MEPHISTO

La voix était insupportable.
Si la plupart de ses tissus étaient devenus insensibles grâce au mélange avec la goule, il n'en restait pas moins qu'il entendait ce qu'il se passait. Il perdait petit à petit le contrôle de ses sentiments, mais se laisser emporter par sa folie et sa faim, c'était chose classique. Non, là, ce qui le dérangeait, c'était autre chose.
La voix. Elle lui avait d'abord demandé de se retourné, ce qu'il n'avait pas pu empêcher de faire, brisant ses idées d'attaques mentales. Ensuite, elle tournait dans sa tête, elle le narguait, elle détournait son attention et l'obligeait à rester dans la réalité à la fois. Elle résonnait tellement dans sa tête qu'il ne savait même plus d'où elle venait, en réalité. Elle le désorientait totalement.
Il voulut se reprendre à l'instant même où elle cessa, souhaitant s'attaquer au plus proche, qui semblait en être responsable, mais son chemin fut bloqué par des murs insignifiants qui apparaissaient au hasard, le perturbant d'autant plus. Privez un animal de sa vue et il s'arrête de bouger, en somme.
Alors que ses serres allaient se refermer sur sa proie, il sentit une arme en lui. Quelque chose qui dévastait tout. Il se mit à ressentir à nouveau la douleur et hurla de rage et de douleur, avant d'essayer de repasser sous sa forme de goule. Mais celle ci, trop et mal utilisée, refusait de se faire complètement. Et les dégâts se propageaient trop vite, si bien que Mephisto perdit définitivement toute raison et pensée construite. Les lésions avaient en effet atteint le cerveau.
Si il s'aperçut qu'il s'écrasait au sol ? Pas vraiment non. Que plusieurs étages du plafond s'écroulaient sur lui ? Non plus. Il finit simplement sa course au sol, sous une tonne de gravas, tordus de spasmes nerveux, entre sa forme de goule et de vautour. Incapable d'en prendre une autre ou de construire une pensée, vivant mais plus tellement, mort mais plus tellement non plus.
Il se traînait au sol en geignant, incapable désormais d'infliger le moindre mal à qui que ce soit.



MISSION ACCOMPLIE !
Vous avez repoussé efficacement le Cinquième Général des Enfers, Mephisto !

Une équipe médicale arrive sur les lieux pour vous prendre en charge, ainsi que deux Émissaires pour emprisonner efficacement Mephisto.
Merci beaucoup d'avoir participé à cette mission ♥
Sentez vous libre de finir comme vous l'entendez ! (vous êtes les premiers à arriver à bout de la bête vous pouvez être fiers *-*
 

Voir le profil de l'utilisateur

Nabouh
Messages : 207
Localisation : Franchement... loin!
Loisirs : Embêter tout le monde et rire bien fort.
Humeur : Taquine
avatar
Nabouh Saifi

Personnage...
Pouvoir: Inventeur
Dieu: Enlil
Age: 17 ans
Sam 9 Juil - 11:11
Elle se relève, péniblement. Je la soutiens autant que je peux, n'osant pas regarder son visage. Il est tellement brûlé qu'elle est presque méconnaissable. Pourtant, elle replonge dans le combat à une vitesse incroyable et... vient à bout de cette chose dégueulasse super rapidement. Je ne sais pas si c'est la rage ou une vraie volonté de tuer mais il faut bien avouer que c'est efficace. Je ne savais pas que l'on pouvait utiliser les créations comme ça... Je n'avais jamais vu quelqu'un d'autres utiliser le pouvoir d'inventeur. Je trouvais ça tellement impressionnant et en même temps, assez terrifiant.
Je n'eus pas l'occasion de prolonger ma réflexion puisqu'elle nous fit sortir en vitesse de la salle, Warren et moi. Je lui jète un coup d'oeil, inquiet. Je suis son regard et, sous les tas de gravats, j'aperçois les restes du vautour aux yeux de goule, du pus noir sortant de ses yeux, tressotant comme s'il était pris d'épilepsie. Le spectacle morbide me donne un haut le coeur et je peine à retenir mes nausées. Je m'accroupis, serrant mes bras autour de mes genoux pour refouler l'envie de déverser mon affection sur le sol.

-Je ne sais pas... Je ne crois pas non... Il bouge encore.

Et je me demande d'ailleurs bien comment c'est possible après ce qu'il vient de subir. Mais là n'est pas la question. Je me tourne soudain vers Levy, adossée contre le mur. Son visage est encore rongé par l'acide et elle semble souffrir le martyr. Heureusement, une équipe arrive aussitôt. Tandis que certains se chargent de contenir la bête, une partie d'entre eux, des médecins il semblerait, se charge de nous. Sans pouvoir me retenir, je pose une main sur l'épaule de Warren, en mode fiers guerriers ayant bravés la mort.

-On s'en est sorti mec!

Et ça, au final, c'était le plus important.
Voir le profil de l'utilisateur



Page 1 sur 1
 
Les Chroniques de Sumer :: La Congrégation :: Bâtiment de cours :: Hémicycle
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet