Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
 :: Stockholm :: Collines
Mlle Ka Jehms ? Nous avons une surprise pour vous...
Messages : 119
Localisation : Quelque part
Loisirs : Changer...
Humeur : Changeante
avatar
PNJ
Mer 12 Aoû - 23:20
Mercutio n'aimait pas les Conseils.
Il s'imaginait assez bien un Conseil des Missionnaires, un peu lent et chiant, dans la bonne humeur cordiale pour arriver à organiser sainement la vie d'une petite partie de l'espèce humaine s'étant faîte asservir et en étant fière. Les Conseils de Créannes, c'était pas tout à fait ça. Vraiment pas du tout en fait. Les Conseils, c'était plutôt réduit, soit les trois membres qui méritaient de le constituer : lui, Eugène et Skiter. Chacun avait leur manière de faire, dans leur coin, et ne tolérait aucunement celle de l'autre, ce qui donnait lieu non pas à des débats, mais à des massacres de Créannes de secondes classes, alliées de tel ou tel dirigeant. Sans oublier que chacun avait de vieilles rancunes à régler envers les autres, s'alliait et se désolidarisait comme on change de chemise et l'ambiance, pour peu qu'elle soit supportable, écourtait sans cesse le temps de ces réunions.
Et si Mercutio détestait tant que ça les Conseils, ce n'est pas parce qu'il ne supportait pas de jouer la comédie, mais plutôt que parmi les « dirigeants » plus ou moins autoproclamés, il avait les méthodes les plus haït pas ses semblables. Là où Skiter constituait une armée de façon mûrement réfléchie, il considérait ses semblables comme du matériel à posséder au même titre que les humains, là où Eugène s'entourait de fana de l'hémoglobine obtenue par la violence la plus dure, il organisait des meurtres parfaits sans jamais se salir les mains ou laisser de meurtrier en vie.
Il se disait au final que ces trois méthodes constituaient au final une pluralité des techniques qui permettait la sauvegarde de leur espèce. Même s'il pensait que sa méthode était la plus efficace, comme les deux autres, évidemment.
Il arriva donc au rendez vous secret l'air paisible et l'esprit encombré de haine, et le jour où il n'aurait plus de haine dans son cœur il aurait du soucis à se faire. Les deux autres étaient déjà présents, ce qui n'était pas étonnant puisque c'était lui qui les avait invité et qu'il avait fait bien attention à ne pas arriver devant eux. Question d'entrée, de style, c'est très important pour un être aussi chic vous savez.
S'il avait lui même provoqué la situation de la rencontre, c'est qu'il avait une proposition à faire, et une proposition pas des plus banales, d'ailleurs on en avait pas eu depuis près de 53 ans. Il ouvrit la séance d'un geste de main, souriant, alors que les deux autres le fusillaient du regard, tout en se fusillant mutuellement, manœuvre assez particulière mais on apprend vite quand on est une Créanne.

_ T'es à la bourre putain, quand tu fixes un rendez vous tu t'y tiens !
_ Désolé, quelques problèmes à régler. Ma chère Skiter, mon cher Eugène.
_ …
_ Je vois que je n'aurais pas le droit à des politesses de votre part, je ne vois pas pourquoi je m'en étonnes encore.
_ Ta politesse me donne envie de vomir.
_ Parle on a pas que ça à faire !
_ Bien bien ! Calme mes sœurs ! La personne que je vais proposer pour le passage de rang à Ancienne aujourd'hui est un spécimen d'une grande rareté.
_ N'abuses pas de notre patiente. Son nom !
_ Vous devez déjà avoir entendu son nom donc ça ne sera pas long, il s'agit Katharyna Jehms.
_ Non mais tu te fous de notre gueule ?! Tu nous a réuni pour une gamine de 2 ou 3 ans ?!
_ 8, en fait.
_ Peu importe, il a raison. Elle est trop jeune, ça éliminait sa candidature d'office, est ce vraiment la seule raison ? Si c'est cela nous ferions mieux de reprendre nos tâches respectives.
_ J'approuve, pour une fois !
_ Calmez vos ardeurs, oubliez vous donc ce qu'elle a accompli en une petite année ? Plus certainement que la plupart de vos coéquipiers, ai-je tort ?
_ Bâtard, comment-
_ Attends. Continue.
_ QUOI ?!
_ Parfait ! Avez vous oubliez qu'elle habite en ce moment dans une maison aux frais de Utu, dans une maison à deux pas de la Congrégation ? Que des rumeurs courent sur le fait qu'elle aurait coupé les cheveux du Dieu de la mort ? Auriez vous déjà zappé quelle fut la grandeur de la fête qui a eu lieu dans la dite maison, où j'ai pu moi même noté la présence de tous les Dieux du Panthéon et de très nombreux Missionnaires ? Sans oublier qu'elle s'est visiblement acoquinée du second de la Congrégation ? Je pense qu'elle a largement sa place parmi les Anciennes.
_ Et qu'est ce qui nous prouve qu'elle acceptera hein, justement ?! Elle pourrait très bien servir d'espion aux Dieux !
_ Nanna a essayé de la tuer visiblement, et il n'est jamais trop dur de retourner un esprit...
_ Je te reconnais bien là, toujours aussi détestable.
_ Que veux-tu !
_ Je suis toujours contre.
_ Je pense pour ma part que l'on peut tenter, à l'exception faîte que sa mission devra nous prouver son engagement total envers nous.
_ Bien entendu ! Je pensais pour ma part à quelque chose de subtile.
_ Sanglant.
_ Calculé.
_ Je vois que personne ne change.


Le débat fut sincèrement long. Casse pied aussi.
Il fut longuement question d'élimination, très très très longuement des cibles, et ce fut Mercutio qui gagna le choix des cibles, justement.  Il fut donc décidé que les cibles à éliminer ne seraient non pas des Missionnaires comme on en donnait une fois tous les 50 ans, mais des Créannes. Une bande de Créannes un peu trop amorphes réunies dans une maison en Inde.
Eugène (et sa délicatesse) proposa qu'on ne se contente pas de les tuer mais de les dépecer et de ramener leur fourure, dépeçage vivant puisqu'évidemment une fourrure de Créanne morte disparaît avec elle dans la mort.
Skiter elle se contenta d'acquiesser car pour une fois, elle trouvait que plus c'était violent plus ça justifierait le rôle qu'elle s'apprétait à accorder à cette Créanne insignifiante. Elle regardait attentivement les réactions de ses congénères, car elle savait très bien que cette petite Ka serait certainement le nouveau jouet de Mercutio, et généralement ses jouets ne duraient pas longtemps. Mais généralement, il ne les faisait pas non plus passer Ancienne.
Ce fut donc sous la protection de la plus bâtarde des Créannes que la jeune Ka fut placée, son sort scellé par une mission qu'elle avait plutôt intérêt à accomplir.


Toujours habillé de son costard classe avec chemise ouverte et chaussures cirées, Mercutio débarqua dans le hall de la maison où avait eu lieu la grande réception. La réceptionniste était étendue par terre, dans les pommes, et ce jeune homme à l'allure séduisante était en train de sélectionner soigneusement la servante qu'il allait posséder pour la démonstration. Une belle blonde fut à son goût, il pénétra immédiatement son esprit, détruisit le sien et pris place aux commandes de sa vue et de ses souvenirs.

_ Vas donc me chercher ta maîtresse, j'ai à lui parler, dit il doucement.

Et la jeune servante blonde partit explorer les couloirs.
Pendant ce temps, Mercutio fumait.
Voir le profil de l'utilisateur

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Dim 18 Oct - 16:06
Katharyna s'apprêtait. Non pas qu'elle attendait particulièrement un rendez vous mais avait t-elle vraiment besoin d'une raison pour se faire belle et se préparer comme il se doit ? On n'était jamais à l'abri d'une visite furtive d'on ne sait qui ! Non on n'espère pas le soleil. On n'espère plus le soleil ! Qui espère encore le soleil ? Non plus personne. On a fini de pleurer maintenant il faudrait l'oublier .. Enfin passons ! En vérité il y avait une petite raison tout de même. Un corespondant de mode qui l'avait contacté depuis New York lui avait annoncé qu'elle avait tapé dans l'oeil d'un des nouveaux créateurs qui se présenterait dans les Fashion Week à venir. Une collecte de fond pour la collection allait être organisée et elle devait se tenir présente portant l'une des pièce maîtresse de la collection "sophistiquée". En tout elle avait reçu trois pièces différentes ça préférée était celle de la collection "étoile". Le nom était certes immonde mais la robe était réellement magnifique. Alliant matières et couleurs avec une habilité merveilleuse. Elle avait accepté d'autant plus qu'il était toujours plaisant de se savoir mannequin maître de la cérémonie. Etre aimé et désiré.. C'est ce qui compte dans ce monde.

Elle s'admirait dans le miroir quand l'une des femmes de chambres surgit. Disons plutôt qu'elle ouvrit la porte avec l'élégance d'un chameau et ne dit pas un mot. Elle se tenait juste là comme un piquet. Un piquet moche qui plus est. Katharyna se retourna avec haine vers sa dame d'ouvrage prête à exploser comme le disait son rictus et surtout prête à la renvoyer. C'est quand elle vit ses yeux, sentit l'espace autour d'elle qu'elle comprit. Son rictus s'effaça doucement. Une fois qu'on avait compris que la pauvre femme était possédée il ne fallait pas plus d'une seconde pour deviner de qui il s'agissait. Peu de créannes viendrait ici à l'improviste pour manipuler les dames d'ouvrages de Madame Jehms. Cette dernière fut un brin mal à l'aise tout à coup. C'est étrange de voir comme avec certains dieux elle arrivait à agir normalement mais comme avec lui ça lui était impossible. Elle ne l'avait pourtant jamais vu mais elle avait un immense respect pour lui. Peur aussi.. un peu, surement. A vrai dire seule une personne stupide agirait normalement devant lui.. Ou un des deux autres même. Il arrivait à Katharyna de ne pas faire la maligne devant Dimitri alors lui .. Mercutio .. A carreaux.

La raison de sa visite lui était encore inconnue. Elle le saurait surement bientôt. Dans aucun doute même. Mais il fallait avouer que c'était particulièrement stressant de savoir que quelqu'un l'attendait, une personne de la plus haute importance qui plus est. En revanche, parce que sinon c'est pas drôle, personne ne sais pourquoi. Certes ça met un peu de piment dans le jeu c'est quand même tout à fait perturbant.

Mercutio était là. Bien installé, fumant, tranquillement. Avant qu'il daigne porter un regard à la jeune créanne il relacha la servante qui en un gémissement s'enfuit en courant. La maîtresse de maison l'ignora, elle porta plutôt son attention sur l'hôte et le salua d'un signe de tête sans n'oser dire quoi que ce soit. Il arqua un sourcille et la regarda. Large sourire. Le type de sourire que notre demoiselle blonde ferait d'ordinaire pour emmerder tout le monde mais là .. bah .. C'était contre elle qu'allait le sourire. Son regard était cependant plein d'interrogation. Notre brave monsieur voyant cela sorti un enveloppe du revers de sa veste. Toujours avec classe. Ce mec à la classe depuis plusieurs centaines d'années et il la gardera pour une centaine d'autres.. La blondasse saisit la lettre et retint une grimace. Quoi que ce soit ce n'était rien de bon. Pourquoi ? Pour faire simple avoir un membre du conseil des créannes face à soi, c'était de base mauvais. Que ce soit Mercutio, ce n'était pas très joyeux non plus. Que celui ci affiche un putain de merde d'énorme sourire de sociopathe après un genocide .. C'était déjà mieux. Non je déconne, m'enfin vous voyez le tableau. On a une jolie peinture à la Bacon mais plus avec des teintes rouges dégoulinantes et un un punch de tronçonneuse.

Enfin tout ça pour dire qu'une fois la lettre en main de la demoiselle, monsieur se leva, écrasa du bout de sa belle chaussure cirée sa cigarette et commença à partir. Ka restait coi. Elle ne comprenait pas vraiment ce qui venait de se passer. Venait il sérieusement servir de facteur ? Après quelques pas il se retourna et dit avec un sourire en coin "A bientôt surtout.". Elle se contenta d'un hochement de tête et revint à l'intérieur.

Il fallut un moment à Katharyna chérie pour remettre ses idées en ordre. Elle appela tout d'abord la servante possédée. "Tu es virée, va-t-en". Ce n'était pas de sa faute c'est vrai .. Mais les médiums dans une maison de créanne ça ne donne jamais rien de bon. C'est tous des connards t'façon ces médiums. Une fois ceci fait elle sentit son cerveau comme rafraichi. Elle alla au salon, se servit une vodka caramel qu'elle sirota en lisant la lettre. Au bout d'un moment elle ferma les yeux pour contrôler sa respiration et continuer à boire calmement. Au final, lettre lue et relue, elle opta pour un verre de whisky. Il fallait encaisser le choc.

Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Dim 18 Oct - 22:25
Madame Ka ne sortait plus depuis bientôt 4 jours. Cela faisait aussi quatre jours que l'étrange homme était venu. Il lui avait remis une lettre, avait sourit et était parti. Jamais nous n'avions vu madame Ka dans cet état. Pour la première fois l'image de la reine de la maison avait semblé vaciller devant nous. Suite à cette rencontre elle était partie dans son bureau et ne sortait plus. Chaque jour elle appelait l'une ne nous qui la servait. Hier elle avait renvoyé les trois servantes. Celle qui ne servait pas avait pour ordre de recouvrir les meubles de bâches plastiques ou de remballez le dressing de madame Ka. Pour l'espace qu'elle gardait à Monsieur elle avait juste demandé à ce qu'on cadenasse les placards. Nous savions tous que nos derniers jours dans cette demeure était arrivé mais en revanche personne ne savait pourquoi. L'une de nous avait osé demandé quelle raison poussait tout ce changement. Dame Ka avait répondu en souriant nerveusement « Parce que la mort est à nos trousses. » et elle l'avait viré. Depuis plus personne ne disait rien et tout le monde s'exécutait.

Dans son bureau Ka avait fini d'effectué les cent pas. Elle avait rendez vous avec Dimitri en fin d'après midi. Elle avait des questions à lui poser. Des services à lui demander. Elle avait tant de choses à faire. Elle se laissa tomber dans son fauteuil de bureau et consulta les piles de papiers qui recouvrait le bois. Devant elle il y avait un carnet de contact. Il appartenait à Gerty. Cette créanne était folle. C'est maintenant qu'elle s'en rendait compte. Ka avait téléphoné à un bon nombre des personnes inscrites sur ces feuilles. Figurez vous que la plus part avait été tué sous ordres de la Congrégation. C'était agréable de savoir qu'elle allait sur un chemin sans le moindre risque. Un chemin avec des morts, des réfugiés, des disparus, des terrorisés, des paranos .. Non mais c'est bien, c'est une histoire qui commence bien. Elle jeta un coup d'oeil à ses feuilles de comptes. Kaede lui coutait beaucoup d'argent mais l'investissement serait surement bénéfique. Cette fille était une saloperie mais elle était assez facile à acheter. Esperons que cela reste comme ça pour les temps à venir. Après il y avait ses employés, et ses achats vestimentaires.. S'y ajouterais bientôt les billets d'avion. Et autres dépenses diverses ..

Elle regarda l'heure. Appuya sur le beeper. Une servante arriva instentanement. « Je sors. Je veux le repas dans mon bureau à 20h. Merci » La servante disparu quelques secondes et revint avec long manteau en toile noire bien taillé et merveilleusement brodé. A cela la dame ajouta un chapeau et sorti sans dire un mot. Nikoleï la conduisit. Le brave homme ne disait rien comme toujours mais au fond lui savait que l'heure était venue. Lui aussi allait devoir partir. C'était la première fois depuis qu'il servait dame Katharyna qu'il était autant mis à l'écart. D'ordinaire c'était lui qui gérait tous les papiers, toutes les lettres, les rendez vous .. Tout. Actuellement il n'était plus que chauffeur et à la rigueur coursier et informateur. Elle lui avait demandé d'annuler la totalité de ses shootings et de ses tournages. De même pour les rendez vous. Sans raison. Il n'avait même pas pu voir le contenu de cette fameuse lettre, elle la gardait toujours sur elle. Il n'y avait rien à faire. Toute chose à sa fin. Il avait du mal à le réaliser. Elle descendit de la voiture et lui donna un papier. « Va me chercher ça et dépose le à la villa dans mon bureau puis vient me chercher à 35. » Elle rentra dans la petite boutique.

Dimitri était de bonne humeur. Il l'acceuilla à bras ouverts. Il la serra dans ses bras. Elle ne cacha pas sa mine fatiguée et se contenta de reposer un instant sa tête sur son épaule en lui tapotant le dos. Dim s'écarta alla tourner le panneau face « Fermé » et invita Katharyna à l'étage. Elle s'instala sur le sofa en velours rouge et lui sur le fauteuil en face du même tissus. Deux corneilles apportèrent des verres. Dimitri avait bon coeur et les aidait dans leur misérables vies en échanges de services. Il faut dire que créanne corneille-cafard et corneille-souris ce n'était pas toujours ce qu'il y avait de plus fun. Ka commença à déguster son whisky. Elle buvait de plus en plus ces derniers temps.

« Alors Deary, dis moi ce qui se passe. »

« Mercutio est venu à la maison. »
« Oooh ! Mercutio ! Quelle chance ! J'ai toujours rêvé de lui faire un costume je trouve ses proportions merveilleuse. Tu auras qui plus est remarqué son charisme.. »

« Dim ! »

« Oui oui .. Bon que t'as-t-il dit du coup ? »

« Rien, il m'a juste donné ça »

Elle sort la lettre du revers de sa veste et la tend à Dimitri. Il l'a saisit en souriant. Un sourire qui s'efface au moment où il voit le contenu de la lettre. Il reste un instant à la regarder sans rien faire mis à part froncer les sourcils. Il soupire puis se racle la gorge. Un signe à une des corneilles. Une bouteille sera bienvenue pour l'occasion.

« Que vas tu fais ? »

« Je ne suis pas sûre d'avoir un menu me proposant diverses possibilités. »

« Certes.. Tu sais que je ne t'aiderais pas ? »

« Oui je sais, tu as toujours été bien clair sur ce point. Mais tu ne connaitrais pas quelqu'un qui serait prêt à m'aider ? »

« Hmm, je vois c'est pour ça que tu es là.. Bon autant que mon passé serve hein. Je peux te renseigner et te donner quelques contacts oui effectivement. Aloooors.. »

Dimitri se leva, prit une pille de papiers et commença une énumération de noms. Ka les comparait à sa liste et ils parlèrent longuement ainsi. Cela faisait plusieurs années que Dimitri était une créanne tout ce qu'il y a de plus pacifique. Bien avant la naissance de Ka. Cela devait faire plus d'une trentaine d'années qu'il tenait cette boutique et encore plus que la congrégation n'entendait plus son nom. Il faut dire que quand on vous surnomme la Marie-Antoinette Rouge on a plutôt envie de se faire oublier.. A vrai dire il n'y a qu'à l'arrivé de Ka après la mort de Gerty qu'il avait daigné sortir quelques infos. Cette petite blonde ressortait quelques mauvais cotés de sa personnalités mais ce n'était pas désagréable dans le fond. Un peu dangereux certes, mais pas désagréable.

« Tu te souviens d'Oswald ? »

« Pas vraiment .. Gert' était en froid avec lui depuis qu'il avait refusé d'employer des créannes tu sais. »

« Oh. Oui c'est vrai .. Eh bien quoi qu'il en soit lui devrait peut être pouvoir t'aider. Je pense qu'il sera enthousiaste. »

« Enthousiaste.. Tu entends quoi par ? »

« Oswald est un peu comme moi. Il a eu besoin d'un temps calme sauf qu'il l'a pris bien avant moi. Le connaissant ça ne m'étonnerait pas qu'il ait envie de trouver un autre jeu. »

« Un autre jeu .. Gert' devait le haïr .. »

« Pas tant que ça figure toi. C'est un gars particulièrement intelligent. Pas toujours très stratège mais il pense aux détails auquel on ne pense pas et surtout il se donne toujours les moyens pour arriver à ses fins. Ahah .. Et l'avantage qui ne joue jamais en sa faveur c'est qu'il dit tout directement. Je crois qu'il ne connait pas le concept de mentir.. Ahah ! »

« Ow .. Et comment je le contacte ? »

« Ah ça il faut que t'aille le voir. »

« C'est une blague ? Et je le trouve comment ? »

« Bah la solution créanne qu'il a trouvé contre le non vieillissement est de ne pas se montrer. Va chez lui. A mon avis il est à sa baraque à Miami. Quand tu sonnes demande Oswald Tasty Belphegor. Oublie pas le Tasty sinon tu te feras rembarrer en vitesse. Bon à par ça je ne vois pas comment je peux t'aider.. C'est ta mission tu sais .. Au pire tu demandes à Evan ! C'est un bon ami de tes cibles tu sais ? »

« Arrêtes tes conneries tu sais qu'il voudrait me voir morte.. »

« Oh et tu sais, Schwarz a prit un initiative qui lui a déplu et elle est de nouveau passé recruteuse. »

« Cette femme est stupide .. Enfin si Hellona est de nouveau recruteuse on peu estimer que c'est la fin de la bande à Evan non ? »

« Si un de ses quatres tu reviens dans le coin avec Os' ce sera vraiment leur fin. Si le coeur lui en dit il te racontera ce qu'il s'est passé.. Mais .. Dans l'idée rien de bon. »

« Okay .. soo .. Pour les autres pas d'infos en plus ? »

« Bah mis à part que ce sont des flemmards, que le conseil n'a jamais daigné en faire passer une ancienne. Enfin si Evan mais il s'est cassé et a laissé les autres en plan. Tu sais Evan et le contrôle c'est toute une histoire .. »

« Bon tant que j'ai pas affaire directement à Evan ça me va. »

« Katharyna .. »

« Le conseil est batard et sadique mais ne pousse pas les gens au suicide. S'ils t'ont donné cette mission c'est que tu peux le faire. »

« Merci Dim. Bon et puis merci pour tout. Juré je te le revaudrais. »

« J'y compte bien .»

Sur ces mots elle se leva, reprit son manteau et sortit. Nikoleï eut trois minutes de retard mais elle ne prononça mots en rentrant dans la voiture. En sortant elle lui sourit avec gentillesse et compassion et lâcha un « Merci Nikoleï ». L'homme eut un moment de faiblesse avant de constater que ce qu'elle venait de dire signifiait qu'on touchait vraiment la fin du bout du doigt.

Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Dim 1 Nov - 23:27
On n'a jamais dit que la vie été facile. Loin de là. Le pire est ,selon moi, quand on s'habitue à des choses et qu'on doit les quitter. J'avoue que je ne m'attendais pas à être abordée par Mercutio, je ne m'attendais encore moins à cette épreuve. Quitter ma villa et devoir m'organiser pour autre chose qu'être sur le devant de la scène .. je ne sais pas si je suis préparée à ça. M'enfin dans tous les cas maintenant c'est trop tard je suis dans la machine infernale, je n'ai plus qu'à me laisser happer et faire mon possible pour en ressortir vivante et victorieuse. Victorieuse ce serait top quoi .. Parce que vivre sans la victoire ce ne sera pas vivre très très longtemps.

Après avoir longuement discuté avec Dimitri j'ai compris que je ne pouvais pas m'aventurer n'importe où avec la conviction de réussir sans un minimum de préparation. Les créannes que j'allais rencontrer avait beau ne pas être réputées pour leur intelect je doute que je puisse mener à bien ma mission l'air de rien face à elles. C'est pourquoi je dois m'entourer, m'organiser, me préparer pour ensuite y arriver. Je vous avoue que ça me fait un peu flipper .. Et surtout je vous jure que si je meurs à huit ans je l'ai mauvaise hein ! Mais genre vraiment !

Quoi qu'il en soit une fois les choses réglées à Stockholm j'ai pris l'avion et je suis parti. Direction Paris. Ca me faisait du mal de quitter ma ville. Du mal de quitter les gens qui y était et de laisser tout ce que j'avais. Dimitri ne connaissait pas tout le plan mais je savais qu'à mon retour je le retrouverais. En revanche David, Utu .. Qu'en sera-t-il à mon retour.. Je me le demande vraiment. Mon petit Dadou .. J'espère que tout ira bien pour toi. Je pense à toi. Ne m'oublie pas, ne m'en veux pas.. Je pense à toi.

Au moment de prendre l'avion je ne pu retenir un sourire. Je crois que je ne suis jamais partie avec un si petit bagage. Enfin bon .. C'est pour la bonne cause et au pire j'achèterais là bas. C'est pas à Paris qu'il me manquera des choses. Je viens ici pour rencontrer un homme de l'armée. Un créanne bien évidement. Jadis Benjamin Ozenfrant aujourd'hui simple Chêne. Non pas que ce soit une créanne Chêne ! Alors là pas du tout. J'ignore de quel genre il est mais ce n'est pas une plante je sais. C'est une créanne de Nin Hursag. Malgré qu'il soit instable je peux aisément sentir une puissance qui surpasse la mienne. Quoi que non .. Mais disons qu'avec sa taille - il doit faire la même taille que Jake sérieux - ses habits d'apparats millitaires et son visage dur et muet.. On ne peut pas dire qu'il mette en confiance. Disons que c'est pas avec lui que j'irais en boîte quoi ..

J'ai donc exposé mon projet à cet homme et lui ai laissé un billet avec un point de rendez vous. S'il m'y retrouvait c'est qu'il acceptait une alliance et surtout d'être à mon service. Il n'y a pas de mal à vouloir s'entourer et se construire une équipe pour plus de sureté non ? Bon j'avoue que pour Chêne j'étais confiante. Dimitri l'avait rencontré une fois pour lui rendre un service et il détestait tout comme moi Evan.. Je ne pouvais pas vraiment demander mieux.

Par la suite j'ai fait plusieurs ville, plusieurs endroits.. C'est au biodome de Montréal que je pu rencontrer Sybille. Une grenouille amazonienne tout à fait charmante qui est aussi un magnifique rosier grimpant sauvage. Bon ce ne fut pas chose aisé de passer les douanes et tout le tralala avec elle mais comme c'était un petit animal intelligent -tout le contraire de Princesse par exemple - elle arrivait très bien à se débrouiller. Ah et en fait pour les autres endroits dont je parle c'est que les rencontres furent peu fructueuses. J'ai rencontré des créannes en piteux états, des tombes de créannes, des créannes qui avaient adoptés .. Enfin plein de trucs immondes. Quoi qu'il en soit pour pas mal des missionnaires étaient passé dans leur vie et y avait foutu une belle merde.

Enfin bref vous l'aurez compris, j'avais gardé le plus dur pour la fin. Avant d'y aller je me tint à l'endroit de rendez vous que j'avais fixé à ceux que j'avais séllectioné. De tous ils n'y a que Chêne qui est venu. Et étonnement il n'était pas seul. Une étrange gamine était à ses cotés. Après plusieurs minutes à parler je sus qui s'était. Je fis comme si derien était mais visiblement mon plan avait déjà été anticipé par mon futur hôte. Bon ce qui était agréable à savoir c'est qu'en plus d'être la protégée de notre futur hôte, Chêne la recommandait. Sybille croassa.. Je pense que tout le monde était d'accord.

La villa ne fut pas très aisée d'accès.. C'est dingue comment les protections anti fans et paparazzi sont développées. La villa était assez lambda. Rien de comparable à ma demeure commune avec Utu. Je sortis de la voiture et sonna. Un "hmm" nonchalant se fit entendre. A celui ci je réclama Tasty et un rugissement se fit entendre. On m'avait prévenu qu'il était joueur mais alors là .. Pff .. Putain je vous jure. Je pencha la tête vers Sybille qui ne quittait jamais mon bras et lui fit comprendre que le chauffeur serait gênant. C'est dingue comment le venin de ces grenouilles est efficace. Suite à ce problème de médium réglé je pu me transformer en tigre et sauter la barrière sans le moindre problème.

Je pensais que ça suffirait mais non. J'avais en face de moi mon miroir. Non pas un miroir mais bien bon miroir. L'aura n'était cependant pas la même.. Il s'agissait bien là de Tasty. Je ne m'étais battue qu'une seule fois avec un tigre. C'était dans un zoo. C'était un moment où je voulais tester la vie animale .. bah figurez vous que niveau confort l'humain c'est mieux hein. Quoi qu'il en soit le coco eut sont combat même si au final on était plus en train de jouer à la baballe. C'était assez instructif. On oublie souvent la puissance que peut avoir un tigre mâle .. Eh bien voilà, maintenant je sais que j'ai tout interet à m'entraîner là dessus ça pourrait me sauver la mise plusieurs fois.

Je redevins femme, il redevint homme et me sourit. Le portail s'ouvrit et les trois autres purent rentrés. Nous restâmes plusieurs semaines sur place à parler, s'organiser. Je rencontrais Oswald pour la première fois et je comprenais à chacune de ses paroles pourquoi Gerty et Dim le respectait. Pour autant son coté joueur était absolument barbant.

Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Lun 16 Nov - 14:43
L'affaire était là totalement différente. Certes j'avais une équipe non loin prête à me porter secours mais le fait restait le même. Je devais rentrer dans cette maison seule. Faire mon oeuvre seule et ressortir seule. Enfin seule avec des peaux et pauvres êtres souffrant martyre dans la pièce que je quitterais. Je n'avais jamais fait ça. C'était toujours quelqu'un d'autre qui le faisait pour moi. Il parait que le le conseil pense la mission en fonction de la personne qui la fera. Dis comme ça ça parait plutôt logique. Le conseil est loin d'être stupide. En fait je ne pensais pas qu'il saisirait à ce point mon oint faible. Enfin faible.. Disons ce que j'aurais le plus de mal à faire. Un fin sourire en coin se dessine sur mon visage. C'est l'expression qui correspond le mieux à mon état actuel. Je joue gros en ces instants. Le but n'est pas de les tuer. Ce serait trop simple. Il faut que je sépare leur peau et leur chair. Il faut que je sois à la fois rapide, efficace et habile. Je le sens très mal mais que voulez vous ? Quand il faut y aller, faut y aller !

Malgré la température ambiante de la ville je suis en jeans moulant sombre et je porte un sweat à capuche bordeaux. J'ai rassemblé mes cheveux en une tresse serrée. A ma ceinture j'ai deux poignards de chasse et à mon épaule un révolver. Sait on jamais. Là ceux qui me voit me font « okay mais .. Et le sac à main en croco là ? » Ca ? Bah ça c'est pour les anesthésiants. Non parce que j'y vais pas en touriste non plus ! Ca fait plus d'un mois et demi que je suis partie de Stokholm et deux que je suis au courant de ma mission. Je n'ai pas que rassemblé une petite équipe. Bon j'ai fait ça c'est sûr et damn quel travail ça demande. En plus je me suis pris un bon nombre de vents et y'en a je les aurais buté sérieux. Mais au final, voilà .. J'ai ma petite team et mon plan de sortie qui est .. ô combien magnifique !

**

Passons les détails. Elle était rentrée dans la maison. C'était une grande maison, presqu'une villa à vrai dire. Elle avait pris rendez vous avec Gori. Gori était la « mère » de la maison. C'était une créanne avec une aura puissante. Physiquement on lui aurait donné seize ans mais en réalité le léopard en avait plus de 70. L'excuse pour venir les voir était la même que pour toutes les dernières visites de la blonde. « Bonjour je cherche à constituer une équipe ». Il était quatre dans le salon mais d'après les infos il y avait sept personnes dans la maison. C'était énorme mais c'est là qu'arrive l'avantage d'être une créanne. Il y avait deux bonnes ici et l'une d'elle était chargée de préparer le goûter pour tout le monde. Ce n'était même pas une créanne ou un médium, c'était un putain d'humain lambda. Un tour de cerveau et, oh, mais .. Tiens c'est étrange il y a de l'anesthésiant / somnifère pour pachiderme dans le thé. Comme c'est fâcheux.

Arrivé à la demeure, Katharyna fut bien accueillie. Elle s'assit, vu le thé se servir et demanda avec un sourire gêné s'ils n'avait pas plutôt un alcool fort. La phrase eut le mérite de faire rire Gori. Une vodka shot arriva juste ensuite. Ils levèrent leur verre à la discution. Ka du clore ses yeux en trampant sa langue dans la vodka pour ne pas trop porter son attention sur le contacts des lèvres du groupe avec leur brevage. Elle n'eut qu'a finir en deux gorgées sa vodka, immonde soit dit en passant, pour observer les corps devant elle. Presque trop facile. Bon en attendant il en reste trois. Elle envoya un message à Os pour qu'il mette les corps en cage. Un des membres restant rentra à ce moment là dans la maison. Il reçu ce qu'on appelle un coup de crosse. Coup de crosse suite auquel Ka sautilla comme une gamine stupide trop fière de ce bon début et de ca coul p de crosse merveilleux. Pour les deux autres ce fut un chouilla plus compliqué. Disons qu'ils étaient en train de se faire des gentillesses dans un chambre. C'était triste de les déranger mais bon .. Un fumigène les sorti du lit un coup de patte griffue à chacun fit l'affaire pour le reste.

Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Lun 16 Nov - 14:46
Il y avait donc sept cages cote à cotes dans le salon. Enfin cage.. Des box de verre pour être exact. Non parce qu'il y avait un cobra dans le lot et il ne s'agirait tout de même pas de le voir fuir et de se faire scrouncher après quoi. Pour le moment ils étaient tous bien enfermés. La maison avait été fermée à double tour, minimum syndical, après les intrus avaient tout de même un joyeux comité d'accueil qui les attendait. Kathy était donc face à une planche munie de plusieurs ceintures a ça droite une espèce de table de chevet affichait fièrement une horde de couteaux en tout genre. Elle avait bien mi vingt minutes à faire quatre mètre avec le corps inerte de Gori. De la cage jusqu'à la planche. Elle eut la pensée « il faudrait que je refasse de la musculation » et se sentie particulièrement faible. Mais soit.. C'était un fait après tout. Dans cette situation elle était quand même une ultime galérienne. Gori émit un gémissement. Deux points positifs, un point négatif. +1 – elle n'était pas morte et ça c'est quand même super méga top. +2 – Elle allait bientôt se réveiller. -3 – il allait bientôt falloir commencer. Une bâche était étendue au sol histoire de mettre dans l'ambiance. Un poster avait été accroché au mur avec l'ordre des coupures qu'il faudrait appliquer et dans quel sens, et comment et patati et patata. Non mais pas de soucis hein ! Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Kathy vérifia avec le bout de son index si les sangles étaient bien attachées. Vous en conviendrez, ce geste ést totalement inutile mais que dire ? C'est qu'elle est pas trop dans son élément la cocotte là. Bon elle avait observé comment dissequer un serpent, un rat, un poisson et une grenouille mais là .. Comme par hasard y'en avait aucun qui corespondait. Vous me direz sauf le cobra mais le cobra à cause du venin il y a un truc particulier à faire en plus alors bon .. Et puis .. Là ils sont tous en humain quoi.

« Uh ? »

Katharyna se retourna d'un coup.

« Ah ! Gori ! Tu es réveillée ? Waw ! Waw. Waaaw .. Bon ouais okay .. Euh .. Bref. C'est génial. Tu meurs pas hein. Attends ! Tu te sens comment ? »

Kathy pris la notice du somnifère et regarda les effets secondaires et post injection. La demoiselle n'arrivait pas à prononcer un mot. Sa machoire devait etre complètement engourdie. C'étiat plutot bon signe dans le sens où ses membres ne pourraient pas être actif avant un bon moment.

« Bon alors ma chérie, il va falloir que tu m'aides un peu. Ou que tu t'aides toi même. Ca dépend comment tu vois les choses. Tu vois ta peau ? J'en ai besoin. Du coup euh .. On peut faire un marché ou un truc du genre ? J'ai de l'argent si tu veux ! .. »

Les yeux de la femme attachée firent un truc un peu étrange. Visiblement elle commencait à comprendre la situation et son incapacité à faire quoi que ce soit. Ka fouilla dans un sac et ressorti un maillet et deux pieux. Elle sourit comme si elle se voulait compatissante.

« On m'a dit qu'il fallait toujours prévenir quand on fait quelque chose à un malade. Du coup là je te dis. Je vais te mettre un tissus dans la bouche pour que mes tympans et ceux des voisins restent intacts. Ensuite je vais t'enfoncer un pieu de chaque coté du bassin pour être sûre que tu ne bouges pas. Okay ? »

Je vous fais pas tous les détails mais en gros elle réussi étrangement bien le premier et pour le deuxième elle a un peu entamé l'os. A partir de ce moment il fallait aller vite. Tout d'abord parce que notre pauvre Gori perdait à balle de sang et que c'était sale mais ensuite et surtout que si elle mourrait elle désintégrait dans les minutes suivantes et ça ce n'était pas une option envisageable.

« Bon alors selon le schéma qui est là bas on doit commencer par le torax. Je vais faire doucement et t'enlever la peau comme ça.. »
Et là tout se passa en un seul coup. Gori se transforma en un putain de léopard, Ka fit le sourire le plus flippant du monde. Une batte de baseball sorti de sous la table et pouf. On avait plus de gori gémissante mais un léopard complèment sonné.

« Ah bah c'est pas trop tôt ! J'ai cru que j'allais devoir te dissequer en humaine ça aurait pas été des masses .. joyeux si tu vois ce que je veux dire. En plus la peau féline est bien plus simple à manipuler que la peau humaine. Aloooors .. »

Donc inscision de l'abdomen jusqu'au bassin, et du bout de chaque patte jusqu'à la coupure centrale. Après avec le plat du couteau il fallait appuyer sur la membrane qui séparait les organes de la peau et détaché peu à peu la peau du corps. La situation était assez horrible à vrai dire. Le corps tréssautait à cause de la douleur mais n'avait pas la moindre autre réaction du au coup de batte. Ka ne faisait même pas attention au rictus de douleur qu'affichait le léopard dans son pseudo sommeil, elle était bien trop concentré sur sa peau. Le bout des pattes n'était vraiment pas facile. En revanche la queue était des plus simple. C'est arrivé à la tête que la question se posa. Et puis ne se posa plus. Ka fit le tour des yeux avec un couteau, de même pour les babines et avec une violence inouïe elle arracha la peau comme on enlève un t-shirt qui vous à brulé dessus. Le corps commença a se désintégré. Ka s'autorisa une petite danse de la joie. Elle avait réussie une personne au moins ! Elle se servit un verre de champagne après avoir enlevé ses gants en latex et mis de la musique. Allez ! On se met dans l'ambiance !

Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Ka
Messages : 1328
Localisation : Tout là haut dans le ciel où'j chatouille les hirondelles !
Loisirs : Bblblblbllblb.
Humeur : Badass.
avatar
Ka Jehms

Personnage...
Pouvoir: Laisse moi dévérouiller ta caboche, on va s'amuser
Dieu: Inanna
Age: On ne demande pas son âge à une dame !
Lun 16 Nov - 14:48

Le guépard avait été fait en premier donc. S'en était suivit le serpent. L'étape la plus dure était en fait à chaque fois que le patient se transforme en bête. A vrai dire le serpent s'était directement transformé mais la batte de baseball lui avait détruit la boîte cranienne. Il avait donc fallu être rapide pour enlever la peau mais bon .. Quoi de plus rapide et simple que de dépesser un serpent. En revanche là on avait plus la tête quoi.. Ensuite il y avait eu l'ours. Là vous avez votre réponse au pourquoi de l'anesthésiant pour éléphant. Bah parce que ours. Ni plus ni moins. Bon là ce qui était relou c'était la masse de la chose quoi.. Vas y pour retourner la bête quand elle est inerte quoi. Il aurait limite fallu une pelleteuse quoi. Puis il y a eu le zébu. Là on ne pouvait pas résister à prendre les cornes avec hein. Note pour l'ours elle avait bien pris les griffes en plus. Bah pour le zébu pas moyen de partir sans les cornes. Bon là on en avait déjà quatre. C'était puissant déjà .. Et oh putain ! Tellement fatiguant. Surtout l'ours merde ! D'où tu sors un ours comme ça ! Putain ! Enfin pour se consoler dans les petits membres il y avait deux rats ! Ce fut la bonne surprise en fait ! Des rats ! Ca c'est pareil, quoi de plus easy sérieux ? Dépessé comme il faut en moins de dix minutes. Bref, que du bonheur. Le tout dernier fit un peu de la peine. Non même énormement. C'était un chat noir aux yeux verts absolument magnifique.

**

Oswald commençait s'inquiéter. Cela faisait plus de six heures, bientôt sept, que Ka était dans la maison. Elle n'en ressortait pas. Il prit Sybile sur l'épaule et rentra furtivement. En arrivant il vit Ka assise dans le salon devant un carton et à ses pieds plusieurs sacs dans lesquels se trouvait les diverses peaux. Quand elle vit Oswald son visage s'illumina.

« Ah chouchou ! Vient m'aider je suis en plein dileme ! »

Il s'approcha, constatant par la même occasion que tout avait été rangé dans la maison comme s'il ne s'était rien passé.

« Euh.. Oui si tu veux .. Qu'est ce qu'il y a ? Et qu'est ce que t'as fait des corps ? »
« Ah eux ! Hmm.. J'ai manipulé une servante pour qu'elle les traîne à la cave. Cette maison est vraiment bien d'ailleurs. J'ai fait un tour et je la prendrais bien en maison secondaire. T'en pense quoi ? »

« Ma chérie on est pas encore là. Pour le moment tu dois finir ta mission et après on verra pour ce qui est de ton patrimoine immobilier. Du coup tu doutais sur quoi hormis tes achats ? »

Elle ouvra le carton. Oswald jeta un coup d'oeil et la regarda, blasé.

« Juste .. Pourquoi ? »

« Bah pour plusieurs raisons en fait ! Déjà il me regardait et c'était trop craquant ! Tu sais que j'ai un faible pour les yeux verts en plus. En plus tu sais que j'ai un bar à chats. Une nouvelle recrue n'est jamais mal venue ! Et puis surtout .. Héhé ! Il n'est pas sur le trombinoscope de la mort donné par le conseil. Donc il n'est pas à dépesser. »

« Du coup tu as quand même sept peaux plus un chat ? C'est ça ? »

« Nope. Six peaux et un chat. »

Il la regarda avec un air interogateur. Elle pointa de son index l'avant dernier visage du trombinoscope. « Cafard ». Nouveau regard interogateur du beau brun.

« Je l'ai écrasé malencontreusement durant ma session créative »

Par session créative entendre le moment où elle a dépesser tout le monde et par malencontreusement entendre c'était trop sale et trop petit pour être manipulé. Oswald soupira.

« Bah on verra ce que ça donne. Aller on retourne à Miami j'en ai marre d'être ici, c'est sale. »

Ka donna son accord enjouée. Elle avait mis plus de deux mois à se préparer pour cet événement. Elle contempla sa trousse de couteaux soigneusement lavés et sa batte de baseball. Elle les exposerait dans son salon. Ou non elle se payerait une armurerie et les exposerait dedans. C'est tellement classe d'avoir une armurerie.

**

A l'aéroport durant le retour elle appela Dim.

« Dim darling ? Han chou ! Je suis trop heureuse de t'entendre ! Mais oui c'est fait ! Et on est tous en vie ! Attends Os' va te faire un coucou ! … T'as entendu ?! Il t'a fait coucou ! Bon du coup je passse dans une à deux semaines. Je te déposerais le tout et je jetterais vite fait un coup d'oeil aux affaires. Ah non non je ne rentre pas ! On a quelques projets avec Os ! Oui je sais .. Ouais .. J'aimerais bien rentrée mais je ne peux pas pour le moment. Ce serait trop compliqué. Non mais c'est vrai entre revenir maintenant et me faire lyncher ou revenir en top après et aussi me faire lyncher c'est quand même mieux avec le top non ? Oui oui je te tiens au courant. Quand on se verra je t'expliquerais. Non Os' ne sera pas avec moi je serais seule. Je ne resterais pas longtemps. Deux ou trois jours je crois. Oui ! Ne t'en fais pas ! Aller je te fais des bisous ! Le jet nous attend ! Tchou. Je t'aime ma reine ! »

Voir le profil de l'utilisateur





Dark side of the queen wuesh :
 

Messages : 119
Localisation : Quelque part
Loisirs : Changer...
Humeur : Changeante
avatar
PNJ
Dim 20 Déc - 23:03






Groupe : Créanne
Rang : Ancienne
Rôle : N°2 du Conseil des Créannes
Caractère : Sadique
Deuxième forme : Hyène
Divers : Si vous venez à le rencontrer, fuyez.
MERCUTIO

HRP : Désolée vraiment du retard T-T

Il n'en pouvait plus de sourire.
Il avait en effet reçu un paquet ce matin, un paquet rempli de belles peaux. Evidemment, le paquet n'était pas arrivé tout seul, il avait bien vu le petit groupe de Créannes qui attendaient dans le hall de la demeure qu'il avait squatté pour l'occasion. Une belle demeure bien riche, il se demandait s'il n'allait pas finir par s'installer ! Maintenant qu'il avait de quoi décorer sa chambre ! Il n'osait même pas imaginer le massacre que ça avait du être, notamment pour l'ours, la quantité de sang que ça avait du être ! Ha, il n'aurait pas aimé être là. Comprenez, c'est un être raffiné, il n'aime pas la violence et la cruauté. Bien évidemment.
Il releva la tête du carton pour observer la magnifique et féroce blonde qui lui faisait face. Il se moquait bien de l'air qu'elle pouvait avoir. Il ne fit que poser le colis à côté de lui, s'approcher d'elle avec un de ses sourires bienveillant. Envers elle, il était bienveillant. Après tout, elle allait devenir son égal, et il attendait beaucoup de leurs possibles coopérations. En effet, Mercutio ne tue pas tous ses alliés, il se rattache aux plus puissants, tout en s'assurant d'avoir toujours la main sur eux. Tâche délicate. Enfin, c'était désormais plus ou moins son élève, elle lui serait reconnaissante, il le savait.
Il posa délicatement sa main sur son front et pénétra son esprit. il lui ordonna de ne pas lutter, ce qu'elle fit avec difficulté, mais renonça lorsqu'il fut évident qu'il ne cherchait pas à lire dans ses souvenirs ou à la contrôler. Il creusait, toujours plus, en essayant de se faire le plus petit possible. Il finit par arriver là où il voulait. Il n'eut à peine qu'à titiller, et il se fit violemment rejeté de l'esprit de Mademoiselle Jehms.
Un sourire effleura ses lèvres lorsqu'il vit apparaître chez elle cette sécurité, cette maîtrise qu'ont les Créannes Anciennes sur leur esprit. Ça, c'était fait.
Il se recula, remis ses mains protectrices sur le paquet.

_ Ka Jehms, bienvenue parmi les Créannes Anciennes. Tu es désormais libre de vivre ta vie comme tu l'entends, mais n'oublie jamais d'où tu viens et ce que tu dois à ceux qui t'ont libérer.

A eux, au Conseil, en somme. Et c'était là le plus gros point faible de la Congrégation. Ils avaient beau recueillir des Créannes, jamais une Ancienne ne les avait rejoins. Donc ceux qui voulaient être libérés finissaient toujours par revenir vers eux.
Elle la congédia d'une main.
Tout le monde revenait toujours.
 

Voir le profil de l'utilisateur



Page 1 sur 1
 
Les Chroniques de Sumer :: Stockholm :: Collines
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet