Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
 :: Le Monde :: Europe :: Europe de l'Ouest
Oh! pardon, jeune homme. (pv Maxence)
Nanna
Messages : 864
Localisation : Dans ton ombre...
Loisirs : Il est beau mon Utu hein ?
Humeur : Ils sont revenuuuuus ! o
avatar
Nanna

Personnage...
Pouvoir: LeTemps, la Poussière et l'Annulation... tremblez pauvres humains !
Dieu: Nanna
Age: très très beaucoup !
Sam 17 Mai - 14:30
Comme toujours, c'est la nuit. Une belle nuit dégagée, sans trop de nuages, juste assez pour que ce soit joli, Et la lune qui brille sur les chères têtes de mes humains adorés. Non, cette phrase n'était pas ironique. Ou alors juste à moitié. Peu importe. Cette nuit est importante, c'est celle de l'appel de l'un de mes nouveaux fidèles. Ou Missionnaires, comme c'est maintenant leur nom. Je me demande bien pourquoi je laisse des humains décider des noms. Enfin...
A présent, je suis au cœur de mon domaine; il est minuit sur la France, mon frère est bien loin et ma divine famille aussi.

Ici, c'est une petite ville comme il y en a des milliers à la surface de ce monde; il y a de petites maisons enchâssées dans leurs coquets jardins, de grands canyons bordés d'immeubles où toutes les fenêtres sont éteintes. Seuls quelques humains déchus dans la drogue errent encore sur les rives des rues, manquant d'être emportés par le flot rapide de travailleurs rentrant chez eux bien tard, encore une fois.
Le violent murmure d'un condensé de passions humaines me parvient.
Il est l'heure de descendre, puisqu'on ne m'attend pas.

Voici l'homme que j'ai choisi. C'est étrange, je ne le voyais pas comme ça. Petit, mince, l'air discret et solitaire. Avec une curieuse mèche pâle et une écharpe.
Quelle épreuve vais-je bien pouvoir lui donner?

Je change mes vêtements habituels contre d'autres, parfaitement passe-partout. Chemise et jean. Curieux comme les humains aiment se ressembler. Peut-être une certaine peur face à l'immense et à l'inconnu, un instinct de survie dans le groupe. Celui-là n'y échappe pas, avec son t-shirt et son pantalon sombre.
Il marche dans la rue, moi aussi, presque courant, une valise à la main. Le voilà. J'accélère un peu, sans effort aucun, mes longs cheveux volant dans mon sillage d'homme d'affaires pressé. Instant... encore un pas. Choc. Et voilà, il est par terre. Rien de grave, il a juste été bousculé par des forces qui lui échappent totalement.

Je m'arrête soudainement, l'air de réaliser ce que je viens de faire, puis lui propose ma main pour le relever.

_Pardonnez-moi, je n'ai pas fait attention, je songeais à quelqu'un... Je suis désolé.


Vas-y, prends ma main, si tu le fais tu acceptes de me vouer ta vie. Sais-tu combien dépend de ta réaction, petit homme? Je vois dans tes yeux que tu seras parfait pour ta tâche, comme j'ai vu dans tant d'autres yeux avant les tiens que leurs propriétaires me seraient fidèles toute leur vie. Je l'avais v aussi dans ses yeux à elle, mais... Non, ce fut la seule. Et c'était il y a bien longtemps, de toute façon. Le vent passa entre mes doigts tendus. Enlil ne doit pas être loin, mais je sais qu'il ne viendra pas troubler ma nuit. Il sait bien que je lui en veux encore, de ce regard d'enfant, de ce regard qui causa tant de mal.

Je regarde le jeune homme dans les yeux, comme j'aurais toujours dû le faire. Allez, prend ma main, petit humain. Tu ne le regretteras pas.
Voir le profil de l'utilisateur



Page 1 sur 1
 
Les Chroniques de Sumer :: Le Monde :: Europe :: Europe de l'Ouest
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.