Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
 :: Stockholm :: Hôpital
Un pompier sexy, une scientifique cadavérique et un cadavre scientifique /Simelyon/
Elyon & Co
Messages : 172
Localisation : Go2losto
Loisirs : It's tea time !
Humeur : Macbeth.. Juste ça.
avatar
Elyon Madgadeus
Jeu 26 Nov - 2:47
Comme par hasard ! Comme par hasard hein ! C'est toujours comme ça de toute façon. Non mais c'est vrai ! Quand il faut faire chier le monde là y'a du monde mais quand il s'agit d'aider y'a personne ! Non mais putain j'halucine ça ! Genre je me lève le matin et là ..

-Bah .. Il est où Neal ?

-Il a dit qu'il cuisinait ce soir du coup il est parti faire les courses. C'est cool non ?

-Ah .. Euh ..oui oui..

OUI ! OUI c'est cool que ce gamin fasse enfin quelque chose de sa vie mais enfin c'est pas possible .. pourquoi aujourd'hui .. Bon bah au moins j'en ai un sur deux nan ? Ah ah ah .. Naïve que je suis !

-Bon bah toi tu peux venir m'aider alors ?

-Ah non Elyon chérie d'amour. Tu sais que je travaille aujourd'hui.

-Ah. Ahah .. Oui.. C'est vrai. Mais heu .. Tu veux pas faire un détour pour m'aider ?

-Euh .. Nope. En plus je suis déjà à la bourre. Bisous je t'aime.

Et il est parti comme ça. Putain non mais j'hallucine. AAAH ! J'en peux plus !

-Quoi !? Ca vous répugne tant que ça d'aider votre créatrice à ramener un cadavre au chaud ?! C'est ça !? BANDE DE CONNARDS !

Et que les voisins ne viennent pas me faire des reproches. J'en ai déjà plus que ma claque. Enfin donc voilà comment j'ai fais pour me retrouver ici. Oui oui juste ici, à galérer avec mon cadavre que je dois ammener jusqu'à la congrégation pour un cours. Bon la morgue est pas totalement dans le centre mais je vous avoue que si je pouvais ne pas passer trois heures à traîner se cadavre au soleil ce serait cool .. Non mais en plus c'est quoi cette idée de ne pas mettre de parking pour la morgue ! Le camion est grave loin du coup ! Non mais la journée de merde je vous jure .. Bon allez Robert ! On se bouge le cul on a un petit chemin à faire ensemble.

Voir le profil de l'utilisateur

Simaël
Messages : 37
Localisation : Au pays des lapins bleus
Loisirs : Danser la javanaise
Humeur : Stagnante
avatar
Simaël Mordicus
Dim 29 Nov - 17:26
Comme à son habitude, Simaël était de bonne humeur.
La journée était belle aujourd'hui et le jeune homme avait obtenu sa journée de repos après avoir effectué une mission particulièrement complexe la veille et une bonne partie de la nuit.

Ce matin Lydia, était elle aussi de bonne humeur. Elle avait décidé de préparer un petit déjeuner de roi pour ses deux colocataires et ils s'étaient régalés.
Même Dan' était un peu moins froid que d'habitude et il avait félicité la jeune femme. Ce qui avait failli la faire pleurer de joie.

Ils avaient finalement décidé de sortir se balader afin de profiter du soleil qui se faisait rare ces derniers temps.

Lydia tenait le bras du beau blond et commentait tout ce qui se passait sus leurs yeux tandis que Daniel marchait nonchalamment les mains dans les poches à leurs côtés.

- Tu penses qu'on va voir un arc en ciel Sim' ? demanda la jeune femme.

Le blond posa un regard doux sur elle et lui sourit tendrement.

- Je ne sais pas, si un gros nuage arrive sûrement. Mais il faut la parfaite combinaison de soleil et de pluie pour avoir un arc en ciel.

Le petit bout de femme hocha la tête pensive et regarda un oiseau picorer des miettes non loin et elle sourit à l'idée que ce soit un cousin à elle. Soudainement elle lâcha le bras de son créateur et se mit à courir après. Bien sûr celui s'envola et partit plus loin, pourtant elle continua à le suivre en fendant la foule.

Les deux garçons se mirent à lui courir après en criant son nom et en lui demandant de s'arrêter mais elle ne semblait pas les entendre, bien trop occupée dans sa course folle.
Celle ci les mena aux abords de l'hôpital et il retrouvèrent le créanne au visage penaud.

- Il est parti, murmura-t-elle.

Simaël se pencha pour se mettre à sa hauteur et lui caressa doucement la joue.

- C'est un oiseau Lydia, les oiseaux ont besoin d'être libres. Toi aussi un jour tu auras peut être envie de voler de tes propres ailes.

Bien qu'elle ne comprenne pas complètement le sens de sa phrase, la voix douce de son créateur l'avait apaisée et elle reprit son bras pour retrouver leur chemin.
Alors que Daniel, ronchonnait en répétant que c'était totalement irréfléchi de s'enfuir comme elle l'avait fait les trois acolytes croisèrent une jeune femme visiblement fatiguée qui trainait un paquet lourd et imposant.

Daniel attrapa l'épaule de son créateur pour le stopper et lui montra la brune d'un mouvement de tête.

- Elle est comme toi, se contenta-t-il de dire.

Le suédois plissa les yeux mais il comprit le message. Elle aussi était une créatrice. Il ne savait pourquoi mais Lydia et Daniel avait une capacité pour voir certaines choses...
Il confia la jeune femme à sa première créanne et s'avança doucement vers la jolie brune qui semblait vraiment épuisée.

- Je peux vous aider ? lui demanda-t-il le plus doucement possible pour ne pas lui faire peur.
Voir le profil de l'utilisateur



Elyon & Co
Messages : 172
Localisation : Go2losto
Loisirs : It's tea time !
Humeur : Macbeth.. Juste ça.
avatar
Elyon Madgadeus
Jeu 10 Déc - 18:26
Je détestais Elajah et ses manies. Faire attention que ses ongles soient les mieux foutus possible. Regarde le moindre pli de ses T-shirts. Regarder l'usure de son pantalon. Calculer le nombre de bracelet qu'il met à un bras puis l'autre. Pester tous les matins parce qu'il sait pas ranger ses chaussettes. Passer deux heures à s'occuper de ses cheveux, qu'ils aient le même blond, la même ondulation, que la coifure soit un beau coiffé-pas coiffé. Ca m'épuisait. Il m'épuisait. J'en avais marre, plus que marre. Ca m'épuisait. Soupir.

Je haïssais Neal et ses manies. Courir après le moindre truc qui vole. Mordiller n'importe quoi pourvu que sa laisse des traces. Vouloir tout le temps jouer, jouer et toujours jouer. Se sentir obliger de gueuler le moindre truc distrayant. Disparaître à chaque fois qu'on a pas les yeux sur lui. Sauter sur les inconnus. Sauter sur des connus. Sauter sur n'importe quoi en fait.

Je déteste les gens dans la rue. Je les hais avec le regards compatissants. Leurs petits sourires gênés. Je les hais quand nos regards se croisent et qu'ils accélèrent le pas. Je hais ses enfants qui disent "oh regarde la dame" et le regard insistant des parents qui suit pour m'obliger a faire un sourire. Je hais ces gens qui s'arrêtent, regardent et repartent. J'etripes cru qui passe et qui gueule leur vie au téléphone. Je tue les groupes d'amis qui passent dans la rue et prennent tout l'espace et me force a me pousser. Je déteste sortir et être confrontée à tout ça.

Je grogne. Encore une fois. De toute façon cest tout ce que j'ai a faire. Cest pas en priant qu'il va se passer quelque chose. Non mais sérieux.. Attendez.. Ca .. Cest.. Oh ! Créanne ! Je me retourne brusquement.

-Neal t'es cass..

Ah. Je crois pas que ce soit Neal ça. A moins qu'il ne soit pas aller faire les courses mais plutôt se faire une ultime chirurgie esthétique .. J'avoue j'ai un doute. Le mec commence a parler. Il est beau putain. Il a de ces yeux maggle.. Ha-lu-ci-nant. A ces cotes un grand brun flippant aux yeux glacials. Hmm.. Un pote de longue date surement. Il y a aussi une gamine. Disons sa nièce adoptive. Les auras de creannes ? Ouais mais non c'est rien on oublie ça les empêche pas de vivre.

Je le fixe. Putain je suis cheloue la.

-Whisky.

Baffe mentale. Putain Elyon ta gueule.

-Ahah.. C'était.. Une blague .. Ah ..

Mais .. Mais .. Putain comment on peut être aussi peu social. Mais je sais pas réagi. Non de dieu de merde. Bon okay.. Respire. Ferme les yeux et si quand tu les rouvres le mec s'est pas cassé en courant tu lui fais une vrai belle phrase. Vas y elyon ! Tu peux le faire !

Je ferme les yeux. Les rouvres. Omg ! Il est encore la ! Victoire !

-euh.. Elyon.

Meuf.. Cest pas une phrase ca .. Je lâche une main pour la proposer. Cest comme ça qu'on dit bonjour nan ? Attendez.. J'ai lâché une main la ? Putain de merde..

Et cest ainsi que le numéro NGF6792 se retrouva face contre terre hors de son sac. Quand cest pas mes creannes qui me ridiculisent ce sont mes cadavres..

Voir le profil de l'utilisateur




gnuuuh:
 

Simaël
Messages : 37
Localisation : Au pays des lapins bleus
Loisirs : Danser la javanaise
Humeur : Stagnante
avatar
Simaël Mordicus
Dim 20 Déc - 14:47
Alors que la jeune femme se tourne vers lui, Simaël peut très nettement voir un air agacé sur son visage alors qu'elle marmonne quelque chose qu'il n'arrive pas à saisir. Il espère alors ne pas l'avoir dérangé mais son expression changea tout à coup en le voyant.
Elle était surprise visiblement et en entendant ses paroles, il comprit qu'elle était peut être un peu nerveuse aussi.

- Whisky. Ahah.. C'était.. Une blague .. Ah ..

Le blond se rapprocha d'elle et lui sourit.

- J'espère que je ne vous dérange pas, j'ai cru que vous étiez en difficulté alors j'ai voulu vous proposer de l'aide.

La brune ferma les yeux et ne tarda pas à les rouvrir avant qu'elle ne lui tende la main en disant :

- euh.. Elyon.

Elle était toujours un peu sous le coup de surprise supposa le suédois. Il tendit sa main à son tour et la serra doucement avant d'ajouter à son tour :

- Simaël, ravi de vous rencontrer Elyon.

C'est à ce moment qu'un cadavre sortit du sac et roula aux pieds de Simaël. Celui ci ouvrit de grands yeux et le fixa sans vraiment comprendre.
Qu'est ce que c'était que ce truc ?
Bon il avait déjà vu des morts après tout, malheureusement parfois quand on appelait les pompiers c'était pour défoncer la porte d'un appartement et trouver un corps en décomposition depuis plusieurs jours.

Il releva finalement la tête et se pencha pour remettre le corps dans le sac.

- Vous travaillez pour la morgue ? Je comprends en tout cas pourquoi ce sac avait l'ai si lourd. Ce bougre doit bien faire dans les 90 kilos.

Une fois de nouveau dans son sac, il referma la fermeture et pris le sac sur son épaule. Cela lui demandait un maigre effort physique. Avec tous les entrainements qu'il avait il avait une forme exemplaire et une musculature assez développée. Non il ne pouvait vraiment pas laisser cette pauvre demoiselle trainer un corps aussi lourd.

- Vous voulez que je vous le dépose où ? demanda-t-il toujours avec cette même voix douce et ce sourire qui le caractérisait.
Voir le profil de l'utilisateur



Elyon & Co
Messages : 172
Localisation : Go2losto
Loisirs : It's tea time !
Humeur : Macbeth.. Juste ça.
avatar
Elyon Madgadeus
Dim 27 Déc - 18:10
C'était rare qu'on sourit à Elyon. En général on fronçait les sourcils et très vite après on tirait la gueule et on trouvait une technique pour fuir rapidement. Là ce n'était pas le cas. L'homme resta en face d'elle, il se rapprocha même, et lui sourit. Elle était impressionnée. La structure osseuce et musculaire y était surement pour quelque chose. Mais il faillait au risque de se répéter encore et encore on ne lui souriait pas. On ne l'approchait pas. On ne lui parlait pas et surtout, surtout, quand on était un putain de canon trop bien foutu qui passe comme ça dans la rue.

- J'espère que je ne vous dérange pas, j'ai cru que vous étiez en difficulté alors j'ai voulu vous proposer de l'aide.

Ses yeux étaient grands ouverts. Elle était en pleine galère de réaction. Elle battit plusieurs fois des cils sans la moindre grace et hocha lentement la tête. Si lentement que personne hormis peut être une limace n'aurait pu percevoir le mouvement.

Il lui serra la main qu'elle lui tendait et se présenta à son tour. La main d'Elyon était toute fine à coté de celle de l'homme. Elle était froide et lui chaleureux.

- Simaël, ravi de vous rencontrer Elyon.

Elle laissa un sourire courir aux coins de ses lèvres. Elle n'était pas la seule a avoir un prénom peu commun. Elle le dévisagea rapidement. Ca lui allait bien. Ca s'associait très bien avec ses cheveux couleurs blés. Elle n'aurait pas su dire pourquoi mais c'est ce qui lui passait par la tête. Bien entendu c'est à ce moment là que Georgie choisit son moment pour sortir faire un coucou. Ce connard. Il était si rare quelle vive une situation un semblant sociale et voilà que le cadavre débarquait .. C'était fini pour elle .. Fini.. Elle le regarda – le cadavre hein – avec une mine dépitée. Elle n'aurait pas été en pleine rue elle lui aurait surement broyé la boite cranienne à coup de talons. Peut être en rentrant.
Contrairement à ce qu'elle s'attendait à vivre l'homme regarda le corps un peu surpris, le remi dans le sac. Il se releva vers elle.

- Vous travaillez pour la morgue ? Je comprends en tout cas pourquoi ce sac avait l'air si lourd. Ce bougre doit bien faire dans les 90 kilos.

Elyon ne bougea pas. Elle resta bouche bée un long moment. Ce mec était il parfait ? Etait il un beau gosse gentil et serviable qui n'en avait rien à foutre des cadavres ? Elle ne pouvait pas y croire.

- Vous voulez que je vous le dépose où ?

Elle secoua la tête comme pour réactiver ses connexions nerveuses. Elle le regarda et lui offrit un large sourire.

-Noyé d'il y a plusieurs jours. Non identifié et aucun avis de recherche posté. Du coup je le prends pour mes cours. Je travaille à la congrégation. Anatomie, dissection et tout le tralala ..

Elle indiqua un coté du camion où il restait de la place.

-Par là ce sera bien.

Elle se retourna vers le trio. Les regarda sans préjugés avec un sourire gentil, peut être même amical.

-Ce sont tes créannes ? Enchantée en tout cas.

Elle leur tendit également une main.

Voir le profil de l'utilisateur




gnuuuh:
 

Simaël
Messages : 37
Localisation : Au pays des lapins bleus
Loisirs : Danser la javanaise
Humeur : Stagnante
avatar
Simaël Mordicus
Dim 27 Déc - 20:41
La jeune femme ne semblait pas être très réactive et Simaël commençait à s'inquiéter un peu. Avait-il fait ou dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? Il détestait tellement mettre les gens mal à l'aise, cela réveillait en lui une certaine culpabilité, comme si c'était un défaut.

Mais après lui avoir demander où est ce qu'elle voulait qu'il mette le corps elle sortit de sa torpeur. C'était amusant de la voir secouer la tête ainsi pour se sortir de ses pensées mais cela rassura le jeune homme et toute trace d'inquiétude s'envola d'autant plus en voyant le magnifique sourire qu'elle lui offrit.
Après tout, elle avait bien le droit d'être un peu distraite.

- Noyé d'il y a plusieurs jours. Non identifié et aucun avis de recherche posté. Du coup je le prends pour mes cours. Je travaille à la congrégation. Anatomie, dissection et tout le tralala ..

Le grand blond plissa les yeux et farfouilla dans sa mémoire. La Congrégation... Cela lui disait bien quelque chose mais il ne savait plus exactement.

- La Congrégation c'est une école c'est ça ?

Simaël devait bien avouer qu'il n'avait jamais été porté sur les écoles. Dès qu'il avait su que pompier était le métier parfait pour lui il n'avait pas chercher plus loin, se consacrant corps et âme dans ce but.
En tout cas la belle brune avait du courage. Même si voir un corps en décomposition était une des variantes de son métier il ne se sentait pas pour autant capable de les décortiquer.

- Par là ce sera bien, dit elle finalement en lui montrant un camion.

Il ne lui fallut que quelques secondes et un peu de force pour faire basculer le corps sans vie de son épaule au sol de la camionnette.
Il se tourna alors vers la jeune femme et lui souris doucement.

- Voilà qui est fait.

Il ne remarqua pas tout de suite ses créannes qui s'étaient approchées et qui les regardaient. Lydia avait ce petit air enfantin sur le visage et dans son regard on voyait un mélange de curiosité et de prudence. Visiblement elle ne savait pas si elle devait parler à la grande dame brune ou si elle devait se cacher derrière son créateur...
Daniel de son côté, fixait Elyon d'un regard froid, les bras croisés sur la poitrine. Malgré cette posture Simaël ne perçut aucune méchanceté. Il restait juste égal à lui même.
La créatrice prit alors la parole.

- Ce sont tes créannes ? Enchantée en tout cas.

Elle leur tendit la main. Daniel la fixa un court instant et la serra tout en la regardant droit dans les yeux. Le grand brun semblait vouloir la sonder, la cerner mais Simaël n'avait visiblement pas encore réussit à lui faire comprendre qu'avant de réussir à les cerner il fallait se montrer un minimum gentil et attentif...
Quand il lâcha sa main se fut Lydia qui pencha la tête sur le côté perplexe. Mais elle saisit finalement la main de la brune et la serra vigoureusement avant de sourire largement.

- Bonjour moi c'est Lydia ! Et lui le grand méchant c'est Daniel. Toi aussi tu as fait des bébés par la pensée ?

Simaël sourit, attendrie. Cette petite avait le don de tout rendre simple...
Voir le profil de l'utilisateur



Elyon & Co
Messages : 172
Localisation : Go2losto
Loisirs : It's tea time !
Humeur : Macbeth.. Juste ça.
avatar
Elyon Madgadeus
Dim 27 Déc - 21:28
Il ne semblait pas connaître vraiment la congrégation. Quand il demanda s'il s'agissait d'une école Elyon hocha la tête et précisa qu'il s'agissait d'une école qui traîtait à première vue l'histoire antique et tout le tralala mais en arrière plan s'occupait de personnes comme eux ou d'autres personnes dotés de pouvoirs.

Elle l'observa jeter le corps dans le camion. Elle sourit heureuse que cela soit enfin terminé et ferma les portes du camion frigorifique sur les cinq corps qu'il contenait. Voilà une bonne chose de faite. Elle regarda l'homme et sourit. Je suis sûre que peu de gens pouvait prétendre à ce qu'un cadavre inerte -non pas un pseudo zombie qui hante la congrégation parrait-il- leur ai permis de se rencontrer.

Elle le remercia avec un grand sourire sans savoir vraiment quoi faire. Elle balanca un peu de droite à gauche.

Elle prit conscience de la présence des créannes et les salua. Elle serra tout d'abord la main au grand brun un peu flippant puis à une charmante gamine. Cette dernière prit rapidement la parole sous l'oeil aimant de son créateur.

- Bonjour moi c'est Lydia ! Et lui le grand méchant c'est Daniel. Toi aussi tu as fait des bébés par la pensée ?


Elyon ne put s'empêcher de sourire. Un large sourire à la fois amusé et sincère. Elle n'aimait pas les enfants mais cette gamine donnait envie de sourire et faisait ressortir chez Elyon un envie de sympathie. C'était si rare.. Elle s'abaissa au niveau de la petite.

- Ahah, oui. J'en ai eu plusieurs. Aujourd'hui je n'en ai que deux qui vivent encore avec moi. Neal et Elajah. Neal doit avoir physiquement un peu ton age et Ela plus .. Celui de Simaël je dirais. Ce sont un varan et un rorqual. Et vous ?

Elyon se releva et regarda Simaël. Elle lui offrit un large sourire. Lui aussi lui donnait une envie de sympathie.

-Alors comme ça tu es créateur. Je ne m'y attendais pas ça ne court pas les rues. Tu vis dans le coin.


Elle regarda autour d'elle. Elle se sentait mal à l'aise de parler derrière la morgue d'un hopital mais elle ne pouvait pas vraiment laisser ses morts et puis elle ne voulait pas s'imposer et inviter le beau gosse et sa famille prendre un café..

Voir le profil de l'utilisateur




gnuuuh:
 

Simaël
Messages : 37
Localisation : Au pays des lapins bleus
Loisirs : Danser la javanaise
Humeur : Stagnante
avatar
Simaël Mordicus
Jeu 7 Jan - 21:33
Il l'écouta attentivement alors qu'elle parlait de la Congrégation. Des gens avec des pouvoirs ? Il ne s'était jamais vu comme ayant un pouvoir à vrai dire. Certes l'arrivée de Dan et de Lydia était un peu étrange mais de là à dire qu'il avait un pouvoir...

- Il y en a beaucoup des gens avec des... "pouvoirs" ?

Alors qu'elle ferma le camion avec un grand sourire aux lèvres. Elle avait un beau sourire, pensa Simaël. Le genre de sourire qui éclaire tout un visage. Mais même si elle souriait elle semblait être épuisée. Sûrement parce qu'elle avait du transporter plus d'un corps jusqu'à son camion...
Même quand Lydia lui parla elle garda ce sourire.
Elle se pencha même à son niveau et lui sourit.

- Ahah, oui. J'en ai eu plusieurs. Aujourd'hui je n'en ai que deux qui vivent encore avec moi. Neal et Elajah. Neal doit avoir physiquement un peu ton age et Ela plus .. Celui de Simaël je dirais. Ce sont un varan et un rorqual. Et vous ?

Un rorqual et un varan ? Le brun plissa les yeux et se mit à espérer que ce premier ne se transforme pas souvent pour leur survie à tous. Mais bon, si ça créatrice était toujours là pour en parler...

- Moi je suis une mouette ! Et Daniel c'est un panda...

Elle jeta un regard soupçonneux vers le brun et posa ses petites mains contre une oreille d'Elyon avant de lui murmurer :

- Si tu veux mon avis, il est plus mignon en panda...

Simaël secoua la tête amusé et posa un bras sur celui de sa première créanne pour être sûr qu'elle ne s'énervera pas. Le problème avec les enfants c'était qu'ils avaient tendance à penser qu'il suffisait de cacher sa bouche pour que personne ne les entende dire un secret. Dommage pour la jeune femme, tout le monde avait entendu.

Une fois son secret avoué, elle recula et prit la main de son créateur.

- Dit Simaël, c'est l'heure du gouter, j'ai faim...

Le blond caressa doucement ses cheveux et regarda Elyon.

- Vous voulez venir avec nous ? Je pense qu'on va se poser dans un café...
Voir le profil de l'utilisateur



Elyon & Co
Messages : 172
Localisation : Go2losto
Loisirs : It's tea time !
Humeur : Macbeth.. Juste ça.
avatar
Elyon Madgadeus
Mar 16 Fév - 23:00

Elle regarde le camion. Il est vieux et moche quand même ce camion. Et il marche pas bien. Elle a déjà eu le coup vous savez. Le coup de "Hey mais ça pue. Ah les cadavres ont décongelés. Facheux". N'importe qui ayant vécu ce triste moment dans sa vie pourra vous assurez que ce n'est pas folichon. Loin de là même. C'est une situation à éviter, genre vraiment. Non parce que passer après avec du déshodorisant pour toilette en ce disant que ça peut pas être pire c'est tout de même ce qu'il y a de plus nul au monde quoi. Enfin bon. Elle regarde Simaël, le beau Simaël. Putain mais .. Elle pourrait baver dessus limite. Ca doit être l'effet pompier, ça met les femmes un peu trop en chaleur. Le pire c'est qu'à tout les coups elle ne s'en rend pas compte.

Il pose une question.

-Ouh .. Euh .. Oui y'en a beaucoup. Il y a 7 temples je crois et 6 d'entre eux comptes un bon groupe de missionnaires si j'ai bien compris. Alors j'imagine que oui il y en a beaucoup. Des comme nous en revanche, pas vraiment. Tu pourrais y passer si tu veux. Tu verrais.

Elle hocha la tête quand la petite lui dit leur nature. Elle sourit. Un mouette et un panda. C'est mignon. C'est un peu moins violent qu'un rorqual et un varan. Quoiqu'un panda c'est pas forcement toujours délicat. Elyon regarde Daniel.

-Oh je trouve qu'il est très bien comme ça.

Puis la gamine tira la manche de Simaël. C'est vrai qu'on approchait de l'heure du gouté. Simaël lui proposa qu'elle se joigne à eux. Les joues d'Elyon rosirent un peu.

-Oh c'est très gentil de proposer mais non il faudrait vraiment que je rentre à la congrégation déposer ces corps. Mais ce serait un plaisir de se recroiser ! Tiens voilà mon numéro. Envoie moi un message et on pourrait se caler un truc. Ce serait génial que nos créannes se rencontrent.

Elle sourit. Lui donna un bout de papier avec son nom et prenom avec en dessous son numéro. Elle fit un signe de la main et monta dans son camion. Direction congrégation.

Voir le profil de l'utilisateur




gnuuuh:
 



Page 1 sur 1
 
Les Chroniques de Sumer :: Stockholm :: Hôpital
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet