Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.
 :: Le Monde :: Asie :: Panthéon
1, 2, 3, Ouvrez les Portes du Dernier Jugement.
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Utu
Messages : 185
Localisation : Dans la lumière~
Loisirs : Être avec Nanna, taquiner mes Missionnaires et faire tourner le Soleil
Humeur : Lumineuse !
Utu
Utu

Personnage...
Pouvoir: Celui de te zigouiller la figure si tu m'embêtes ♥
Dieu: Utu
Age: On s'en fout du moment que je suis canon.
Lun 28 Déc - 18:00


Geshtinanna avait été longtemps la plus grande traîtresse du monde.
D'après les critère de l'époque, du moins. Je pense qu'il est en effet temps de clarifier les choses à son sujet. Geshtinanna est une demi-déesse, née de Nintu, une prêtresse de Nanna et de ce dernier. Une chose qui se pratiquait aisément à l'époque, ce n'est point de cela dont tant de monde fut contrarié.
Seulement, Geshtinanna possédait en elle une puissance rare chez les demi-dieux, elle avait même un royaume et régnait sur le grand domaine des rêves, ce qui pouvait lui donner accès à un grand nombre d'informations ou de conversations que le Dieux ont par exemple avec leurs enfants ou leurs Missionnaires. Elle s'attira donc la jalousie voir les foudres de certains Dieux. De plus, ses idées allaient trop en marge de la société que nous avions créé, elle défendait en effet que nous les Dieux étions aussi dépendants des hommes qu'ils ne dépendaient de nous. Une parole qui croyez moi ne plaisait évidemment pas à grand monde.
J'appréciai pour ma part grandement sa conversation, Geshtinanna était en effet une personne charmante et pleine de sens, on pouvait sentir que sa voix porterait bien plus loin que l'idée humaine.
Seulement, alors que cela aurait sûrement du en rester à de simples confessions personnelles, sa voix pris de l'ampleur lorsque son demi-frère, Dumuzi, roi des hommes, fut choisi comme époux d'Inanna. Première alliance entre les hommes et les Dieux, une union sacrée... Qui finit assez mal, comme certains le savent déjà. En effet, lorsque Inanna se lança à la conquête des Enfers, elle y perdit la vie. Enki réussit à la faire libérer en échange d'une vie, et cette dernière choisit celle de son mari, qui semblait bien heureux de l'avoir perdu (on sait tous comme Inanna peut se montrer autoritaire dans son foyer, seulement pour une fois elle semblait vraiment attachée à lui, ce qui croyez moi n'arrangea rien à son humeur.)
Pleine de compassion comme elle était, Geshtinanna supplia le Panthéon de libérer son frère, en échange de sa propre vie. Seulement à moitié humaine, il fut décidé qu'elle passerait six mois de son année aux Enfers, et six mois dans le monde des vivants. Ce qui donnera plus tard naissance au mythe de Persephone. Ce fut pendant ces périodes, ces descentes aux Enfers, qu'elle se mit à parler plus ouvertement. D'abord avec Ershkigal, qui lui prêta une oreille attentive, ainsi qu'en surface, car la mésaventure de son frère l'avait fait réfléchir.
Et ses idées, de plus en plus retentissantes, finirent par déplaire réellement, notamment à notre père à tous, An. Il me demanda d'ouvrir un procès contre elle, pour sa trop grande puissance. Ce que je fis, car même si la raison n'était point désintéressée, elle entrait dans les règles de l'époque, et on ne peut aller à l'encontre d'un ordre de An.
La question était de savoir si oui ou non, un être d'une telle puissance qui ne soit pas un Dieu avait le droit d'exister. An, Inanna, Nin Hursag et Enlil votèrent pour un non. Nanna, Enki, Ershkigal et moi même votèrent pour un oui. Mais lorsqu'An a une idée, il n'en démord point. Ainsi, il accepta le jugement mais mis une condition à l'existence de Geshtinanna. Puisque Nanna n'était point le Dieu qui dirigeait le Panthéon mais qu'il avait pourtant le serviteur le plus puissant, An devait avoir un serviteur plus puissant que lui. Ce qui pouvait passer à l'époque pour de la simple jalousie transparaît aujourd'hui comme un coup stratégique de maître.
Car c'est ainsi que naquit Marduk. Un être doté d'une partie de l'âme de An, créé à la manière d'une Créanne. Un immortel impossible à définir. Un être nouveau à l'âme millénaire. Lui et son fils à la fois. Personne ne savait trop comment se comporter avec lui. D'ailleurs, personne n'en eut réellement l'occasion, An prenait bien soin de le garder avec lui, à l'écart. Marduk ne parlait pas, du moins pas beaucoup et pas avec les Dieux, force était de constater que la plupart voyait son arrivée d'un plus mauvais œil encore que la puissance et les paroles de Geshtinanna. Il restait aux côtés de son père et laissait Gilgamesh parler à sa place. Je ne me souviens pas énormément du Marduk de cette époque, si ce n'est qu'il était indépendant et qu'il s'entendait plutôt bien avec Geshtinanna. Concours de circonstance, sûrement.
Et tout aurait été si parfait si ça s'était terminé là. Mais non, évidemment. Nanna était toujours plus proche de sa fille et de sa femme, il n'en avait pris d'autre depuis un moment. Je pensais qu'il voulait en faire une immortelle, la garder avec lui pour toujours. Ce qui a poussé à ma trahison. Je suis allé voir An, lui ait demandé de nous séparer. Qu'il ne soit plus dépendant de moi. En échange, il me demanda d'aller en faveur de son vote dans un procès. Ce que je lui cédais, sachant très bien la trahison à laquelle je m'exposais. Enfin, je pensais le savoir, j'étais loin d'imaginer la taille de celle ci.
Puis Gesthinanna fit une erreur. Une erreur que jamais personne, divin ou pas, ne pouvait imaginer. Un saut dans le temps. On sait aujourd'hui que ce sait fut de 6000 ans. Une faute impardonnable. Qui donna lieu à un second procès. Un second procès qui aurait eu exactement le même résultat, si je n'avait pas promis le contraire à An. Je votais donc en faveur de l'enfermement de Geshtinanna. Son enfermement dans la Mer Originelle, car la tuer reviendrait à lui laisser l'éternité avec Ershkigal, qu'elle chérissait.
Une sentence cruelle, que notre père me laissa bien le temps de regretter. Car il annonça son départ, immédiatement après. Il se retirait avec Gilgamesh, laissant Marduk derrière lui, un Panthéon dans l'incompréhension et brisant la promesse qu'il m'avait faite. C'était la fin de l'âge d'or de Sumer.

Un peu comme dans une série télévisée, nous voilà au troisième épisode.
Le troisième procès de Geshtinanna, le dernier je l'espère. De nouvelles pièces ont été ajoutées, cette fois Marduk se retrouve lui aussi au rang des accusés. Et Renzo, de retour dans la fausse pour que son destin soit jugé. Je me souviens de la première fois pour lui aussi, lorsqu'il a fallu décider ce que l'on ferait de lui, avant de l'attribuer comme Missionnaire de Ershkigal.
Le tribunal est prêt. Tous les Dieux sont présents, An excepté, évidemment. Tous attendent que j'ouvre la séance. Je me tiens, un peu en retrait, derrière le fauteuil du juge. J'inspire lentement. Il n'y a plus personne qui puisse m'influencer, plus rien qui puisse me faire regretter. Je prendrais cette décision et quelqu'en soient les conséquences, je l'assumerai. J'avance. Croise le regard satisfait d'Enlil, à croire que tout le satisfait. Je le salut brièvement, comme je fais un signe de la tête au reste des divinités présentes. Tout le monde se tait.
Le mateau frappe la table.

_ Je déclare ouvert les procès de :
Marduk, alias Lewis Steek, Directeur de la Congrégation, pour trahison envers un jugement divin, pénétration d'une zone qui lui était interdite et libération d'un détenu.
Lawrence Layne, alias Renzo, Missionnaire d'Ershkigal, pour avoir commis par trois fois le crime de Haute Trahison envers son Dieu, d'abord en aidant un vivant à pénétrer son royaume, ensuite en désobéïssant à un ordre direct de son Dieu et en allant à l'encontre de son rôle de Gardien en libérant des Créannes Ancienne dans le monde des Vivants.
Geshtinanna, demi-déesse fille de Nanna, pour évasion.


Nouveau coup sur le bureau de marbre du Panthéon.

_ Vous êtes désormais tous en connaissance des chefs d'accusation. La parole ira d'abord aux accusés, qui n'auront que quelques instants pour se défendre. Ensuite, la parole sera aux Divinités, qui pourront au choix prononcer les peines qu'elles préconisent ou commencer par interagir avec les accusés. Un vote déterminera de la sentence de chacun des accusés un à un.


Encore un coup. Je ne flanche pas. C'est la Justice divine qui les regarde à l'instant.

_ Le procès peut à présent commencer. La parole est à Marduk.

Je le vois, son sourire. Je sais qu'il n'annonce rien de bon. Et je sais aussi qu'il s'en sortira sans dommages. Il le sait aussi, il a assisté à bien trop de conseils et de jugements pour le savoir.

Voir le profil de l'utilisateur



Steek
Messages : 498
Localisation : Juste derrière toi, pour mieux te manger mon enfant...
Loisirs : Avoir l'air classe et faire ch*er le monde !
Humeur : Va savoir, mon coco~
Lewis Steek
Lewis Steek

Personnage...
Pouvoir: Pouvoir ? Quel pouvoir ?
Dieu: Non renseigné
Age: Quand on est poli on demande pas.
Lun 28 Déc - 18:08
Présentation pompeuse, cérémonie pompeuse...
Il faut dire que ça les a toujours amusé, on le sait tous, de se sentir puissants à ce point, dans leurs fauteuils marbrés, au milieu d'une salle dont on ne voit même pas le plafond. Qu'ils s'amusent, ce  procès là ne me concerne pas, je ne suis pas assez stupide pour me faire avoir à leur jeu. Utu ne le sait que trop bien, les autres aussi. Et quand bien même ils chercheraient à se venger d'une quelconque crasse que je leur ait faite, ils auraient bien du mal à contrer ce que je m'apprête à leur dire.
Ho, la parole est à moi, grand Dieu, il veut briser le suspense avant même qu'il ait commencé. Bien, ainsi soit-il !

- Moi, Marduk, part de l'âme de An, sa Création et son Missionnaire, jure, en vertu du Verbe, de dire toute la vérité que le Panthéon est prêt à entendre.

Ho, croyez le ou pas, je ne me mouille pas tant que ça en disant cela. Le Verbe, ça les impressionne toujours un peu quand on l'invoque, surtout lorsqu'on sait que la plupart d'entre eux en ont été dépossédés. Contre leur gré. Ça doit sûrement les agacer de me voir l'utiliser ainsi, mais soit.

- On m'accuse donc d'avoir trahit le jugement divin d'Utu et de An, et d'avoir libéré sans autorisation préalable une détenue ? Je n'ai pas grand chose à dire pour ma défense, mais vous vous doutez bien d'une chose, mes chers, c'est que je n'agis que sur les ordres de mon Créateur.

Un silence froid s'installe dans la salle. Ils veulent que je le dise, on t-il vraiment du mal à y croire ? Lavettes.

- En effet, An m'a demandé de libérer Geshtinanna. Je ne peux, comme vous, aller à l'encontre de ses ordres, s'il vous faut donc punir quelqu'un pour sa trahison, ce n'est point moi mais mon Créateur. Créateur qui, vous en êtes conscients, a lui même prononcé le jugement, cela aurait donc du mal à être vu comme une trahison de sa part.

Nouveau silence. Tous le savent très bien, pas besoin de le dire. Si j'ai reçu cet ordre de An, c'est évidemment qu'il n'est pas loin du réveil. Quand bien même je possède une partie de son âme et de son pouvoir, je ne pourrais me donner un ordre d'une telle puissance à moi même.
Détendu, je reprends.

- En ce qui concerne la pénétration aux Enfers, j'y ait été conduit. Je n'ai jamais moi même forcé les portes et n'ait pas fait un pas qui ne soit précédé d'un guide. Je n'aurais d'ailleurs jamais pu pénétrer les Enfers autrement qu'en étant guidé. Et cela même si je l'ai fait en âme et conscience du danger.

Je reçois le regard de colère de Renzo. Pas encore noir, celui là, mais pas loin. Ho, il sait que je ne vais pas m'excuser. Enfin, pas directement, du moins.
J'esquisse un petit sourire, même pas aimable.
Désolé, Renzo.
Sincèrement.
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdesumer.forumactif.org



Renzo
Messages : 1286
Localisation : Dans la merde jusqu'au cou... Mais genre vraiment.
Loisirs : Border Ersh avant qu'il se couche
Humeur : Comme une souris asthmatique devant un tigre, haha !
Renzo Layne
Renzo Layne

Personnage...
Pouvoir: Primordial et complémentaire, la grande classe pas vrai ?
Dieu: Ershkigal
Age: 380 cette année, ça se fête non ?!
Lun 28 Déc - 18:13
La dernière fois que je suis venu ici, c'était après 75 ans de course à travers le monde pour chaque Dieu. Une course où je devais prouver à chaque clampin de ce putain de Panthéon que j'étais digne d'être le Missionnaire de Ershkigal, envers et contre toutes leurs foutues lois.
Et me voilà de retour, encore sur le banc des accusés, à devoir justifier mes actes et me faire punir en conséquences. Autant dire que l'heure est grave, mais c'est rare de se retrouver au Panthéon, quelle qu'en soit la raison, d'autant plus lorsqu'il y a autant de populasse ! Du coup ben je jette un coup d’œil, quand même, en faisant attention à bien éviter les regards des Dieux présents.
Et puis ça commence. Utu est revenu, le voir m'a surpris, mais il a l'air en forme. Et puis, pour l'avoir toujours vu faible et le regard baissé devant Nanna, je le trouve pas plus mal comme ça. Même si bon, je suis pas super fan des circonstances.
Surtout lorsque j'entends Steek parler, sa voix me donne envie de l'étrangler et de lui gerber à la figure en même temps. Haha. Bah ouais, merci mon pote. Connard. Enfoiré. Bâtard. Me mettre sur le dos tout ça... HA-HA, mais le pire, LE PIRE ! Le pire c'est que je le savais quoi. Mais tellement !

_ Le temps imparti à Marduk est terminé. La parole est à Lawrence Layne.

HAHA LOL, il veut que je dise quoi là ?! Que de toutes façons ils voulaient tous que je le fasse ? J'en ai plus rien à foutre, je crois que je vais leur montrer à quel point je sais être poli quand je veux pas. Je mets mes mains dans mes poches, souffle bruyamment.

_ Bonjour, moi c'est Renzo, et c'est moi qui me tape la plus grosse peine, évidemment...

Putain de merde, je suis censé dire quoi exactement ? Ils auraient pas un prompteur pour l'occasion ? Parce que là je suis vraiment paumé, en fait.

_ Bon heu, je pense que pour le crime de Haute Trahison, fois trois en plus- non mais sérieux je peux pas avoir une médaille là ? Vous auriez pas un livre des records ? Ouais bref, on verra ça plus tard. Bon, du coup j'ai pas de défense, clairement. Oui, j'ai emmené Steek aux Enfers et non, il me l'avait pas ordonné. Oui, j'ai désobéïs à Ersh et j'ai ouvert la porte aux 5 généraux des Enfers, de mon propre chef. J'ai complètement fail, je sais.

Et puis bon, depuis le moment qu'ils attendaient pour me condamner à je sais pas trop quoi, autant qu'ils se lâchent maintenant non ?

_ Mais d'un autre côté, j'ai aussi obéïs à une des attentes profondes de mon Dieu. Bon sauf pour les Créannes. Et, si on regarde bien les chefs d'accusation, il n'y a pas de raisons pour que je sois jugé par cette cour, qui s'occupe des affaires des Vivants. En toute logique, le seul monde envers qui j'ai à répondre de mes actes est le monde des Enfers.

Le seul envers qui j'ai vraiment fauté. Si je pense m'en sortir en préférant que Panthéon le tribunal des Enfers ? Haha sûrement pas. Mais je n'ai pas envie de me repentir devant une assemblée de personnes envers qui je n'estime pas avoir commis une faute. Notamment Utu, qui avait sûreent tout vu, Nanna, qui est bien content de ce qu'il se passe, Enlil, parce qu'il me fait définitivement chier et Enki, parce que je sais qu'il a mieux à faire.
En gros, je ne comprends même pas pourquoi je suis là.

_ C'est bon, j'ai fini. Vous pouvez passer la parole à Lloyd.

Et je vais vraiment finir par bouder.
Voir le profil de l'utilisateur



Geshtinanna
Messages : 124
Localisation : ...
Loisirs : ...
Humeur : ...
Lloyd
Lloyd
Lun 28 Déc - 19:03
Nous sommes arrivés sur l'Everest avec le regard d'Utu rivé sur nous, sur moi en fait. Un regard un peu triste que je ne lui connais pas, mais un air déterminé. On dirait qu'il revient de loin, et j'ai vite deviné aux airs de Marduk et de Renzo que c'était en fait de l'exil de la suite de l'éclipse qu'il revenait. Je dois dire que je suis un peu à la ramasse...

Et nous voilà, sur de petits sièges de pierre, surplombés par un Panthéon réuni de toute urgence. C'est la troisième fois tout de même... Je me demande bien ce que tous pensent de ça. Utu a définitivement l'air très en forme, presque inchangé depuis six millénaires, bien qu'un peu triste sans doute, mais les autres ont tous l'air vraiment très diminués. Amoindris. Je me demande bien ce qu'il s'est passé... Mes yeux papillonnent entre Ershkigal qui s'efforce de garder un air formel et mon père qui a l'air étrangement stoïque et déprimé. Tous deux ne me quittent pas des yeux, et les autres non plus, c'est à moi de parler... Si seulement j'avais la nonchalance de Renzo pour leur lancer à tous que leurs cérémonies n'ont d'autre but que de leur donner l'image de leur propre puissance.

Qui donc sont des Dieux ayant besoin d'être rassurés ? Lorsqu'An était là les choses étaient différentes. Pas que je veuille le voir de retour, non, vraiment pas, mais si les Dieux se font humains ils n'ont plus raison d'être, c'est leurs différences avec les hommes qui créent l'interdépendance sur laquelle repose le monde. Mais sans doute faut-il n'être ni l'un ni l'autre pour le voir, peut-être que Marduk et Renzo le savent, eux aussi.

Oh, et je suis surprise de n'être accusée que d'évasion. Cela signifie-t-il que la "Haute trahison" qui a été mienne jadis est oubliée ? J'aimerais le croire.

_Je vous salue tous, Dieux, et vous prie d'écouter mes paroles. Comme vous avez dû le comprendre d'après les dires de Marduk et de Renzo mon évasion ne s'est pas produite à mon initiative ; c'est Marduk qui m'a ramenée à la conscience, en utilisant le pouvoir de son Créateur. J'avoue cependant ne pas avoir tenté de replonger au sein notre Mère Nammu pour poursuivre l'exécution de ma sentence précédente.

Dois-je oser ? En tant qu'étrangère à l'époque, je dirais que je me dois de le faire, prévenir ceux qui ne sauraient pas, montrer à ceux qui savent que leurs sombres machinations ne sont pas passées inaperçues pour tout le monde, et enfin me positionner dans le schisme à venir.
J'ai tellement peur de me tromper.

_Si je ne l'ai pas fait, c'est par curiosité. Pour savoir qui a voulu m'éveiller, en quoi ma présence peut servir ses intérêts, et qu'est-ce qu'il cherche à faire, qu'est-ce que les événements précipités de ce temps annoncent. Et je veux y prendre part, comme cela a sans doute été prévu, mais je ne compte pas me contenter de suivre le cours des événements. Puisque l'un de vous est parvenu à me faire éveiller et ainsi à entamer le processus de réveil d'An je vous supplie tous d'anticiper son but et s'il est néfaste d'agir pour l'empêcher d'y parvenir. C'est en tout cas ce que je ferai si votre sentence me le permet. Pardonnez-moi donc de quitter mon rôle d'accusée mais je me dois d'avertir celui qui est à l'origine de mon réveil qu'à l'avenir je me placerai certainement contre lui, et ce malgré le vote en ma faveur qu'il ne manquera pas de prononcer pour me faire retourner parmi ses "pions" actifs.

Ca, c'est dit. Les Dieux ne manqueront pas de se positionner pour ou contre moi, à présent. Et celui qui essaye de m'utiliser, celui qui a entériné le réveil d'An aura l'air d'être de mon côté. C'est redoutablement intelligent, se positionner en sauveur, tenter de s'attacher ma loyauté... Mais personne ne l'aura avant que je ne connaisse son but, et si c'est bien ce que je devine... Je penserai à cela plus tard. Peut-être en découvrant le véritable mobile de cette mascarade voudrai-je m'allier avec le Marionettiste, le maître des âmes qui est derrière tout cela. Ou peut-être pourrai-je également l'utiliser à ma manière.

_C'est tout ce que j'avais à dire... Je m'en remets à votre jugement.

Je les dévisage tour à tour, droite et fière, me sachant dans une position très délicate et prête à tomber sous la tempête de leurs jugements. Mais si j'en réchappe, je serai un symbole. J'aurai besoin de l'être à l'avenir.
Voir le profil de l'utilisateur



Utu
Messages : 185
Localisation : Dans la lumière~
Loisirs : Être avec Nanna, taquiner mes Missionnaires et faire tourner le Soleil
Humeur : Lumineuse !
Utu
Utu

Personnage...
Pouvoir: Celui de te zigouiller la figure si tu m'embêtes ♥
Dieu: Utu
Age: On s'en fout du moment que je suis canon.
Lun 28 Déc - 19:27
Rappel : Ceci est un speed RP (à la base ahem), aucun nombre de mots n'est donc obligatoire ! Voilà ♥


C'est assez étonnant. Chacun adopte une stratégie, même Renzo, qui a l'air si détendu.
En résumé, Marduk rejette la faute sur les autres (lui tout craché) en tonnant haut et fort le réveil proche de An, Renzo se pose en victime déjà condamné, et, ce qui à défaut d'attirer la pitié lui permet de plaider le tribunal des Enfers (où il ne s'en sortira pas mieux, entre nous), et Lloyd crie au complot.
Un petit sourire passe sur mes lèvres. La pauvre. Si vraiment complot il y a eu (ce qui ne fait aucun doute), elle se leurre si elle s'imagine démasquer quelqu'un en faisant ça. Car la divinité a pris un soin fou pour aller la chercher, elle doit sûrement être sûre de ne pas se faire démasquer. J'ai comme la vague impression que nous tapons sur les doigts des pions, mais à défaut de trouver le visage du roi...
Enfin, je ne suis point là pour ça.

_ Le temps de parole des accusés est fini. C'est au tour des divinités du Panthéon de s'exprimer, en accusateur ou défendeur selon leurs envies.

Ce qui ne conditionne souvent pas leur vote. Combien de fois j'ai vu Enki accuser les fautifs et voter en leur faveur ? De toutes façons, le jour où il votera la même chose que son frère, on pourra tous se cacher...

Voir le profil de l'utilisateur



Nanna
Messages : 867
Localisation : Dans ton ombre...
Loisirs : Il est beau mon Utu hein ?
Humeur : Ils sont revenuuuuus ! o
Nanna
Nanna

Personnage...
Pouvoir: LeTemps, la Poussière et l'Annulation... tremblez pauvres humains !
Dieu: Nanna
Age: très très beaucoup !
Lun 28 Déc - 23:17
Je suis assis sur un haut siège de pierre, au sommet de l'Himalaya.
Face à moi, Utu, Geshtinanna.
Utu, Geshtinanna.
Geshtinanna, Utu.
Gesh... Shamash.
Mon frère, ma fille, ma fille, mon frère.
Utu, Geshtinanna.
UTU, GESHTINANNA.
Là. devant moi. DEVANT MOI !

JE. JE. Je. Je. ENFIN ! ENFIIIIN ! Je les ai perdus, tous les deux, en même temps, il y a plus de 6000 ans. Après, j'ai été triste, très triste même, et en colère contre Utu, mon frère honni qui m'a trahi. Je l'ai détesté, je l'ai haï et j'ai enterré son souvenir avec mes erreurs. Et j'ai pleuré ma fille, longtemps, et mon frère, parfois, celui qu'il n'était plus je veux dire. J'ai pleuré et haï six millénaires, seul, assis dans mon royaume. Jusqu'à aujourd'hui.

C'est là que mes pensées s'arrêtent, perdues.

Je les scrute, hagard, vidé de toute émotion, les yeux sautant de ma fille à mon frère sans comprendre, notant superficiellement qu'Utu a les cheveux dorés à présent, qu'il est beau aussi, et qu'il a l'air fort, déterminé, presque comme auparavant. Il y a seulement ce voile de tristesse dans son regard, que je ne comprends pas. Geshtinanna est plus belle que jamais, elle aussi. Ses longs cheveux noirs ruissellent sur ses fines épaules, libres de tout ornement, sa robe blanche semble luire de l'intérieur et illumine ses yeux gris qui semblent prendre une teinte d'argent comme elle parle, forte comme toujours.

Je. Je. Je n'arrive pas à mesurer l'ampleur de. de mon. mon bonheur ? Ouais, peut-être bien. Ma fille, de retour, j'en rêvais depuis si longtemps... J'en suis très heureux. Je suis fier aussi, de la voir si forte alors qu'elle sort du Néant. Et Utu ? Je dois bien avouer que je suis soulagé de savoir le véritable Soleil de retour, ainsi que les Més, et la Justice. Peut-être que ça rétablira un peu l'ordre du monde, qui en a bien besoin en ce moment. Mais Utu lui-même ? M'aurait-il manqué ? Pourquoi son retour ne fait-il pas d'ombre à mon bonheur ? Cet immonde traître...

Je résous de remettre cette réflexion à plus tard. Après. Mais quand même, Utu est beaucoup trop beau. Fut un temps il s'est fait appeler Apollon, d'ailleurs. Dieu de la beauté, rien que ça... Quel frimeur.

Bon, je dois les écouter. LES ÉCOUTER, D'ACCORD ? Renzo me tire un demi-sourire avec son non-respect habituel de l'autorité, divine ou non. C'est à Geshtinanna - pourquoi Ren l'a-t-il appelée Lloyd ? Geshtinanna c'est beaucoup mieux, non ? - de parler à présent. Je dois avouer que je suis impressionné par sa clairvoyance ; ça doit faire moins d'une heure qu'elle est éveillée et elle est déjà à peu près aussi au courant que moi de la situation actuelle. Mais je me demande si nous ne savions pas tous déjà que ces événements ont été planifiés. Et nous savons aussi par qui, presque certainement. Seule comme l'a dit Geshtinanna demeure la question du but final. Pourquoi fait-il tout cela ? Je crois qu'aucune réponse n'est encore certaine.

_Frères et soeurs, permettez-moi de prendre la parole... Concernant Marduk je considère qu'étant lui-même une fraction de l'âme de notre père An, il ne peut prétendre déléguer ses responsabilités à son créateur. Toutefois je crois que nous devrions prendre en compte la volonté qu'a eue An de réveiller Geshtinanna : il n'a pu y avoir de trahison de son ordre s'il l'a révoqué par un autre plus récent, de plus, comment pourrions-nous punir notre père pour les initiatives qu'il prend ? Inversement les moyens que Marduk a choisi d'employer pour obéir à cette volonté - à savoir demander à Renzo de le guider au travers de la totalité des Enfers- lui sont propres, et que par conséquent nous ne devrions le punir que pour ceux-ci et non pas pour la libération de Geshtinanna. Je propose de lui interdire définitivement tout accès aux Enfers.

Quant à Renzo, je suis d'accord pour déléguer son jugement au tribunal des Enfers, même en sachant qu'il sera potentiellement plus sévère que celui que nous aurions pu prononcer, d'autant plus que c'est essentiellement son Dieu et son son Monde qu'il a trahis et que seul Ershkigal a le pouvoir d'ordonner l'En-Bas.

Pour Geshtinanna enfin je propose d'abandonner simplement les charges. En essayant de faire abstraction de tout ce que je peux éprouver pour ma fille, je considère qu'ayant été punie pas moins de six millénaires, et ce jusqu'à ce que sa faute soit "révolue", je veux dire par là que son excursion dans le futur appartient maintenant au passé pour nous tous et que par conséquent le Temps a retrouvé son cours normal, sa condamnation est arrivée à sa fin. La prolonger n'aurait à mes yeux plus aucun sens, les conséquences de ses actes étant passées.


Je me rassieds, un peu gêné d'avoir été le premier à parler, et espérant par-dessus tout avoir adouci les sentiments de mes frères et soeurs Dieux envers ma fille. Parce qu'en dépit de tout ce que j'ai pu dire, je voudrais juste l'avoir à nouveau en vie. C'est du favoritisme, je sais, mais Ershkigal est d'accord avec moi, à n'en pas douter...
Voir le profil de l'utilisateur



Inanna
Messages : 554
Localisation : Allongée entre les racines d'un arbre centenaire.
Loisirs : Semer des têtes et faire couler le sang. Détruire la moindre parcelle de bonté sur cette terre.
Humeur : Prête à faire chavirer ton cœur, mon cher et tendre... ♥
Inanna
Inanna

Personnage...
Pouvoir: Infini.
Dieu: Inanna
Age: La Beauté est éternelle.
Mar 29 Déc - 0:13
Le départ d'Utu n'annonçait déjà rien de bon. Nous avions ressenti les perturbations dans l'ordre du Monde depuis lors ; puis l'apparition soudaine de Geshtinanna dans notre présent m'a rappelé vivement les événements de l'époque, cette trahison, son procès, et la sentence qui a été prononcée cette fois-là. Toutefois, je ne me doutais pas encore que les choses tourneraient de cette manière-là. Une chose est certaine et me turlupine cependant : quel rôle Utu lui-même a-t-il joué dans cette mascarade ridicule ? Comment imaginez-vous que je puisse croire une seule seconde qu'il n'y a pas de lien entre tous ces événements, qui ont eu lieu de manière successive ? Avec un Dieu qui voit dans l'avenir ? Et Ersh ? Et Nanna ?

Ne me faites pas rire.

C'est sévère et impassible que j'ai rejoint le Panthéon au sommet de l'Himalaya, vêtue de mes plus belles parures et de mes robes de voiles superposés. C'est un conseil d'envergure qui se tiendra là ; et je ne doute pas de la présence de mes chers collègues à ce colloque ma foi fort méprisable.

Sans offrir le moindre sourire ni le moindre regard aux autres dieux, je m'installe sur mon siège et observe ce qu'il se produit.

Attente.

C'est une chose si difficile que d'attendre sans mouvoir un muscle, sans exprimer sa pensée, en observant simplement chaque acteur de cette stupide scène de théâtre. Marduk, tout d'abord, et sa toute puissante insolence ; Lorenzo, cet imbécile immortel ; et elle... Mes lèvres manquent de se pincer mais je retiens le moindre soubresaut de mon visage, la moindre expression qui pourrait me faire passer pour une faible.

Et puis là, qui ouvre la séance, Utu, Shamash, notre Soleil enfin de retour, la Justice peut-être ; ça, je ne sais pas encore. Sa nouvelle coupe de cheveux l'aiderait-elle à prendre confiance en lui ? Ahah. Quel pathétique... On se croirait dans une pièce de théâtre ou dans une série télévisée à l'eau de rose.

Évidemment. On sait tous que la belle et si parfaite demie-déesse Geshtinanna, cette fichue peste niaise et dégoulinante de bons sentiments, s'attirera les bonnes grâces de tous avec son petit discours. Quelle défense admirable. Au moins aussi admirable que celle de Renzo est pitoyable et que celle de Marduk est... digne du connard condescendant qu'il est. Quelle perte de temps.

J'essaie de ne pas me perdre dans ces divagations, d'oublier la colère qui m'étreint soudainement la poitrine à la vue de cette femme qui fut ma belle-sœur. Il y a un problème plus important, qu'a soulevé très justement Marduk... puis Geshtinanna. Qui comploterait pour le retour de An ? La perspective de le revoir me tire un frisson désagréable, et j'essaie de maîtriser ma respiration. L'un d'entre nous. Bon sang mais que fabriquent-ils tous ?... Je ne sais que penser. Peut-être que j'aimerais simplement entendre ce qu'ont à dire mes collègues avant de m'exprimer. Mais que dire ? Je suis lassée de ces enfantillages, lassée de ces procès qui n'en finissent pas ; combien de fois cette femme est-elle passée devant nous ? Quelle stupidité, mais quelle stupidité...

Utu nous autorise à parler, et Nanna, évidemment, prend la parole. Tout ceci a l'air tellement factice. Je déteste avoir cette impression d'être manipulée de bout en bout sans rien pouvoir faire pour m'en dépêtrer. Mes yeux lignés de khôl se ferment, un instant. Mes cils battent. Puis je repose mes yeux sur chacun des accusés, tour à tour.

— Il est certain qu'il est logique d'interdire l'accès des Enfers à Marduk tandis que celui-ci n'est déjà pas autorisé à y mettre les pieds, lâché-je sur un ton cynique. Par ailleurs, comment expliques-tu qu'il y soit parvenu ? Par l'opération du Saint Esprit ? Renzo l'y a guidé, mais nous savons tous par quel biais il y est arrivé. Cette sanction est loin d'être adaptée. Bien qu'il n'ait forcé personne, il me semble que sans son concours, les faits dont est accusé Renzo Layne n'auraient pas eu lieu.

Je reprends une inspiration.

— Pour ce qui est de Renzo, tant que nous en parlons, je considère que le fait qu'il soit jugé par le tribunal des Enfers serait là aussi correct et je rejoins le point de vue de Nanna sur ce sujet. Je n'ai rien de plus à ajouter à ce sujet.

Puis, mon regard se fige sur la jeune demie-déesse. Une violente vague de mépris me submerge. Pourtant, sur ce point, je suis acculée. Les arguments de Nanna sont valables. Il y a aussi le fait qu'elle n'ait, en soi, pas participé directement à sa propre évasion. Ce fait est regrettable. Si je le pouvais, je ferais tout pour qu'elle croupisse à nouveau dans la Mer Primordiale. Si je suis une salope ? Oui, probablement un peu. Mais avouez tout de même qu'il y a un sacré problème de justice dans ce monde divin.

— Au sujet de Geshtinanna, ou Lloyd, et il me plaît bien mieux de l'appeler ainsi, il me semble qu'il soit un peu facile de prononcer son acquittement pur et simple sous ce seul motif. Une condamnation a été prononcée jadis. Est-il juste de dire que, maintenant qu'elle est libre, ce n'est pas grave parce qu'elle a déjà purgé une lourde peine ? Il me semble que nous avons des lois. Vous vous plaisez tant à nous rappeler à quel point il est important de les respecter, alors il serait peut-être judicieux d'agir dans ce sens. Serais-je en tort ?

Pas un sourire hypocrite. Eh bien, tu es de bien mauvaise humeur Inanna...

Voir le profil de l'utilisateur



Nin
Messages : 150
Localisation : Sous Terre
Loisirs : M'ennuyer tout seul dans mon royaume
Humeur : Blasé
Nin Hursag
Nin Hursag

Personnage...
Pouvoir: Absolu quelle question
Dieu: Nin Hursag
Age: Aussi vieux que la Terre
Mar 29 Déc - 12:59
Je pense que tout est en train de partir à veau-l'eau. Reprenons depuis le début. Je crois que tout a dégénéré quand l'Eclipse a eu lieu. Utu est parti - s'est exilé - avec les Més. Nous laissant dans un monde privé d'équilibre, de soleil et de lois souveraines. C'était déjà complexe à gérer, sans même savoir si Utu reviendrait un jour, mais il a fallu que ça se passe... Enfin comme ça. Je ne sais pas trop si je me réjouis de la tournure des événements.

Pas que je haïsse Geshtinanna non plus. Enfin le problème n'est pas là pour ma part. Le problème c'est que son retour implique des complications dont je n'ai vraiment pas envie d'entendre parler. Moi pas plus que les autres d'ailleurs à mon avis. Enfin... Visiblement non puisque que quelqu'un a quand fait en sorte que Marduk et Lorenzo aille la chercher. Les trois anomalies ensembles. Ce siècle est décidément de plus en plus surprenant.

J'écoute à peine leur défense. Enfin d'une oreille distraite. Venant d'eux je ne trouve pas leurs paroles étonnantes. Marduk se décharge de toute faute sur l'émissaire d'Ersh, qui lui demande à être jugé par le tribunal des Enfers - pas forcément une bonne idée - et... Lloyd ? Nous met en garde sur celui qui nous manipulerait.

Je m'appuie sur un coude à la table en soupirant. Nanna est tellement prévisible. J'écoute attentivement Ina, un peu curieux de voir ce qu'elle a à dire là dessus. Elle me parait curieusement moins virulente que ce à quoi je m'attendais. Je me remet droit sur mon siège avant de prendre la parole.

-Pour ma part, je pense également que le cas de Renzo est plus à même d'être débattu dans le tribunal d'En-Bas. C'est avant tout à son propre Dieu qu'il a porté préjudice. Il décidera lui-même d'une punition appropriée. Quand à Marduk... Lui interdire l'accès aux Enfers comme c'était déjà le cas me semble ridicule. Je pense que restreindre ses pouvoirs pour l'empêcher de récidiver serait plus... Utile.

Je jette un oeil à Lloyd puisque c'est ainsi qu'elle se fait appeler maintenant. Elle parait sereine. Surement pense-t-elle qu'elle n'a rien à craindre. Je n'ai rien à lui reprocher en fait. Après tout elle n'y est pour rien si on a décidé de la faire sortir. Je sens qu'Inanna va m'en vouloir mais bon... Que voulez-vous tout le monde ne cherche pas qu'à rester dans une bonne position.

-Punir Lloyd pour ne pas avoir voulu se jeter d'elle-même dans la Mer de Tranquillité alors qu'elle venait d'en sortir me semble en revanche un peu... Excessif. Sans l'acquitter simplement il n'est pas nécessaire d'en revenir à une telle punition à mon sens.

Voir le profil de l'utilisateur


1, 2, 3, Ouvrez les Portes du Dernier Jugement. 1433598868-nin-1-signa
Merci Ina ♥️
Memory Box:
 

Ersh
Messages : 586
Localisation : Derrière toi... BOUH !
Loisirs : Aujourd'hui j'en suis à 1 220 000 suicides... Bon c'est pas encore un record...
Humeur : Joueuse
Ershkigal
Ershkigal

Personnage...
Pouvoir: Je suis le gars qui t'annonce que t'es mort. C'est cool non ?!
Dieu: Ershkigal
Age: Vous aimeriez savoir hein ?
Mar 29 Déc - 15:14
Il n'est pas de douleur plus lancinante et plus pesante que l'attente. Celle qui vous ronge lentement à mesure que le temps s'écoule, immuable. On la sent s'instiller en vous, vous glacer, étreindre votre cœur de sa froideur. L'attente m'a rendu fou.

Toutes ces centaines d'années passées dans mon palais, à observer mon monde tomber en ruine… Seul. Éloigné du reste du Panthéon, traité en paria par cette prétendue famille. Séparé pour de longs, longs, longs millénaires de ma seule lumière, ma seule source de chaleur.
Il n’y a rien au monde que je n'aurais donné pour la revoir ne serait-ce qu'un court instant et pourtant, quand cette occasion m'a été offerte, je n'ai pu que me dresser contre ses libérateurs. Par la seule volonté de An. Par ses seules paroles qu'il a gravé au fer rouge en moi. Car même un dieu ne peut aller à l'encontre du chef du Panthéon. Et pourtant. Pourtant c'est bien Geshtinanna qui se tient devant moi. A peine est-elle réveillée de son sommeil qu'elle se tient droite et resplendissante, comme au premier jour.

Je suis pris d'un long soupir intérieur. J'aurais souhaité la prendre dans mes bras pour ne plus la lâcher, pouvoir enfin profiter de sa présence après une si longue absence. Mais non. Utu n'était même pas arrivé depuis une minute qu'il convoquait un conseil des Dieux extraordinaire. J'ai donc laissé tomber les Créannes (elles avaient de toute façon déjà franchit les portes des Enfers) et suis venu ici sans plus attendre, me parant de mes plus beaux atours. Pour une fois que je suis gracieusement autorisé à mettre les pieds au Panthéon, je ne vais pas m'en priver.

J'écoute donc les accusés parler, mon regard se reportant régulièrement sur Geshtinanna –ou Lloyd ?- avant de revenir à Renzo puis Marduk.
Je n'ai pour l'instant rien dit, laissant les autres Dieux s'exprimer, rongeant mon frein face à Marduk qui rejette allègrement la faute sur mon Emissaire. Non mais quel culot ! Oser prétendre qu'il n'y ait pour rien… Et il espère vraiment s'en sortir grâce à ses belles paroles ? S'il ne tenait qu'à moi, je le réduirais en cendre pour avoir posé le bout de son orteil dans mon royaume. Pour une fois, je suis opposé à Nanna en ce qui concerne la décision à prendre. Ça m'arrache la gueule de le dire mais je suis de l'avis d'Inanna en ce qui le concerne.

- Interdire l'accès aux Enfers à quelqu'un qui n'est pas autorisé à y aller ? Ne vous moquez pas de moi, je lâche méprisant. Que ce soit An ou pas qui lui ait ordonné de se rendre dans mon royaume m'est égal. Il n'avait pas à venir et il n'y a aucune raison pour qu'il ne soit pas puni pour une telle infraction. Les lois stipulent bien que les vivants et qui plus est, une partie de An, ne peuvent en aucun cas se trouver dans le royaume des morts, peu importe la raison.

Je déteste Marduk. Sale petit con prétentieux.

Non content d'avoir pénétré sans aucune autorisation dans mon royaume, c'est en partie par sa faute que Renzo m'a trahit. Oh, bien sûr, Lawrence n'était pas sous influence et a agi sur son propre chef, mais rien ne serait arrivé si Lewis n'était pas venu le trouver. Et rien ne serait arrivé si An n'avait pas donné d'ordre. Et je n'aime pas mais alors VRAIMENT PAS ce que cela implique.

Je suis plus qu'heureux que tout ce bordel innommable ait eu pour conséquence le réveil de Lloyd. Mais ce qui en découle n'est autre que le réveil de mon opposé et il n'y a rien que je ne redoute plus. Certes cela rétablirait un équilibre au sein du Panthéon, car même s'il y a Lewis, il n'est pas son créateur et ne peut contrebalancer entièrement ma présence. Mais tout de même… Je déteste An. Ce n'est qu'un sale con méprisable au plus haut point. Marduk ne peut prétendre lui arrivait à la cheville.

- Je n'oublie pas que c'est bien toi qui est allé trouver mon Emissaire. Je considère donc que tu es en parti responsable de sa traîtrise, An ou pas.

Je pose ensuite un regard glacial sur Lawrence.

- En ce qui te concerne Lawrence Layne… sache que rien n'excuse ta triple trahison. Absolument rien. De plus, je n'ai jamais formulé un tel besoin.

Non, je ne l'ai jamais formulé pourtant, cela me rongeait de l'intérieur depuis des millénaires. Malheureusement, je ne peux remercier Renzo devant cette assemblée. Tout le monde sait parfaitement quels sont mes sentiments par rapport à mon émissaire mais il m'est interdit d'en faire part. Ce serait risquer un jugement sur ma personne également. Tout comme je ne peux dénoncer Nanna pour avoir laissé la porte de son royaume ouvert.
Je balaye l'assemblée du regard, les mettant au défi de contredire ce que je m'apprête à dire.

- C'est à moi et moi seul que Lawrence a porté préjudice. Son sort sera donc décidé par le tribunal des Enfers et je défie quiconque de s'opposer à cette décision. Ce sont les affaires des morts et aucun autre Dieu n'a le droit d'interférer.

Je serais intraitable sur ce point. Sans doute, la punition sera bien plus sévère que celle qu'aurait pu énoncer ce conseil mais c'est un peu ma manière à moi de montrer que je tiens à mon serviteur. Manière un peu tordu je l'admets. Mais comme il en a toujours été, les affaires des morts ne regardent pas les vivants et vice-versa.
Je m'adoucis un peu et reporte mon attention sur Lloyd –je crois que ce nom me plait d'ailleurs. Que dire qui ne passe pas pour du favoritisme ? Sur ce point je me trouve dans la même position que Nanna. Je crois que dans tous les cas, je ne peux guère être objectif en ce qui la concerne alors tant pis…

- Pour Geshtinanna… Je m'aligne sur Nanna. Je considère qu'il serait inutile de la punir d'avantage pour des événements passés et pour lesquels elle a bien assez payé.

Bon, je vais me faire lyncher et accuser d'être complètement subjectif maiiiiiiissssssss… Je m'en fiche ! Je veux retrouver ma copine !

Voir le profil de l'utilisateur



Enlil
Messages : 597
Localisation : Au dessus de tout
Loisirs : Te pourrir la tête
Humeur : Méprisable
Enlil
Enlil
Mar 29 Déc - 16:12
Je passe deux doigts sur l'angle de la table. La qualité n'est pas déplorable. Enki a bien fait son boulot. Elle est simple. J'aime bien les quelques floritures qu'on peut voir sur les cotés. Ce n'est pas too much, juste bien . Je soupire et clos les yeux une seconde avant de reporter mon attention sur tout le grabuge inutile qui se joue devant moi. Je lâche un bref soupir. C'est pas qu'on se fait chier mais un peu quand même hein.. Non mais regardez moi ce carnaval des abrutis finis. Bon okay je retire ce que j'ai dit. Enfin juste pour toi ma cher Gesh parce qu'avec tes doux idéaux tu me fais marer. Mais regarder les deux autres là. Et puis même Utu quoi. Le mec il revient et il se sent plus. Allez pépère yolo. Tss.. J'vous jure. Alors que c'est moi qui lui ai servit de réveil en plus. C'est si humiliant.

Vous voyez c'est dans des moments comme celui ci que j'aimerais faire style je suis un pauvre petit ado, mettre ma capuche, mes écouteurs, bouffer mon chewing gum et redevenir normal dès que papi et mami on finit de faire la leçon à papa et maman sur l'éducation d'un temps à l'autre. Mais ce que les gens peuvent être épuisant je vous jure.

Utu introduit tout le tralala. A cela je vous poserais la question suivante. Est ce que ça n'aurait pas été plus fun de faire les trois procès séparés. On aurait peut être mi une cinquantaine d'années à tout régler mais au moins on aurait eu notre Plus Belle la Vie pendant ce temps quoi. Non mais c'est vrai quoi. Et tant qu'à faire on peut juger Utu nan ? C'est pas super fun ça ? Allez ! Si ! On juge ce cher Shamash et là on se rajoute au moins 100 ans de procès. Un bon plan moi je vous dis ! Un bon plan !

Marduk parle . Ce mec a quand même un don pour être détestable. Vraiment. Renzo parle. Lui par contre il a pas perdu son don de stupidité. Mais bon sang qui a bien pu le rendre comme ça. Ca doit être à force de se faire maltraîter aux enfers.. Pauvre bougre. Pauvre de pauvre de pauvre de petit bougre.

Vient le moment pour Geshtinanna de parler . Ma chère petite tu es rigolote. Un bel animal de cirque. Je te propose des sous vêtements en cuir et du maquillage et tu nous refais la même chose. C'est juste pour voir si tu as toujours autant de crédibilité peu importe la situation.


Les dieux blablatent. Nanna qui va finir par nous faire un orgasme sur place sans savoir que c'était possible. Non mais regarder ce masque qu'il se met. Pauvre Lune pitoyable. Berk. Ina prend la parole. Fidèle à elle même. Bien qu'un peu trop gentille à mon goût. C'est dans ces moments là qu'on constate qu'on a tant perdu de notre substance. Si triste. Bref et on finit par Nin, grande âme posée et oh combien casse bonbon lui aussi. Mon gars le jour où tu feras Mowglie nu dans Stockholm peut être que je te trouverais .. plus intéréssant disons. Ersh parle aussi .. Juste pour ce qu'il dit j'aimerais dire le contraire. Mais ne cherchons pas plus les ennuis ..

Je lâche le rebord de la table. Je serais tenté de l'éfriter mais devant Enki ce n'est pas une bonne idée. Dans des moments pareil mon frère chéri est bien trop stricte et je tiens pas à me prendre ses foudres. Ahah .. Doux paradoxe. Enfin bon. Je fais sauter mon regard de tête en tête .Hum. Soit parlons puisqu'il n'y a que ça a faire .

-Je rejoins ceux qui disent qu'interdire l'accès aux enfers à Marduk est profondement stupide. Le délaisser de ses pouvoirs me semble en effet bien plus juste . Cette création de notre père a peut être agi selon ses ordres mais je ne conçois pas qu'il puisse échapper à une punition.

Je marque un temps. Mon regard passe sur Lawrence. Je laisse un fin sourire, presque invisible percer au coin de mes lèvres.

-Pour ce qui est de l'unique missionnaire d'Ershkigal actuellement connu sous le nom de Renzo Layne sa peine de doit pas aller à l'encontre de ses services mais pour autant doit être à la hauteur du crime qu'il a commit , je le rappelle, Haute Trahison envers son dieu. Son choix de se faire juger par la cour des Enfers a un sens et peut être entendu.

Tu vas souffrir gamin.Maintenant à toi nouvelle petite Lloyd. Je prend le temps d'inspirer et d'expirer une fois et reprend la parole.

-Quant à Geshtinanna, Fille de Nanna, dernièrement renommée Lloyd je ne peux me résoudre à la punir pour ne s'être rejetée au sein de la création. D'autant que la peine qui l'incombe déjà est des plus lourdes. Des trois cas présent ce dernier me semble le plus sujet à discussion.

Je me replace corectement sur mon fauteuil et croise les bras sur mon torse signalant la fin de mon tour de parole. J'aurais pu proposer la peine de mort pour tout le monde sinon ..

Voir le profil de l'utilisateur






God's watching you:
 

Steek
Messages : 498
Localisation : Juste derrière toi, pour mieux te manger mon enfant...
Loisirs : Avoir l'air classe et faire ch*er le monde !
Humeur : Va savoir, mon coco~
Lewis Steek
Lewis Steek

Personnage...
Pouvoir: Pouvoir ? Quel pouvoir ?
Dieu: Non renseigné
Age: Quand on est poli on demande pas.
Mar 29 Déc - 16:24
Quelle mascarade, réellement.
On se croirait à la foire, où chacun déballe ses arguments totalement imbibés de sentimentalisme, ça me donne envie de gerber. Surtout Nanna évidemment, je n'attendais pas grand chose de sa part de toutes manières, et Ersh, quoiqu'il garde tout de même un peu de sa classe naturelle. Quant à Inanna, son avis ne m'étonne guère, mais les efforts qu'elle met en œuvre pour garder son calme sont dignes d'une médaille d'honneur.
Renzo a préféré plaider le tribunal des Enfers, ce que chaque Dieu semble lui accorder. Ben voyons. C'était très bien joué car personne ne peut lui refuser cela, mais d'un autre côté tout le monde sait comme Ersh est en colère contre lui, il s'en sortira sûrement avec une peine plus lourde, ce qui fait de lui un incroyable masochiste. Car soyons honnêtes, je ne pense pas que Renzo s'attende à du favoritisme de la part de son Dieu, même si celui ci est presque en train de lécher les bottes de sa petite amie.
Lloyd d'ailleurs, parlons en. Elle pose les bases d'un complot qui me fait sourire. Elle est assez attentive pour l'avoir détectée à peine réveillée et il m'est d'avis que ça ne plaira pas à tout le monde. Fait amusant, soit dit en passant, le bug même de Renzo doit faire parti de ce complot, dont l'objectif semble flou à la plupart d'entre eux.
Pourtant ils se sont tous accordés à dire que quelqu'un veut le réveil de An. Étonnant n'est pas ? N'est ce point An qui m'a lui même ordonné de réveiller Lloyd ? Penser que quelqu'un essaye de le réveiller alors qu'il n'a besoin de personne pour cela, c'est étrange. Et c'est surtout stupide, car il est évident que An cherche à se lever, de lui même. Et si quelqu'un a en effet souhaité qu'il sorte, il n'a en aucun cas agit pour cela, du moins il ne l'a pas fait pour le réveil de Lloyd.
Enfin, je toussote en entendant les paroles acerbes de Ersh.
Je crois qu'il est temps pour moi de leur rappeler deux trois faits...

- Hm hm. Excusez mon impolitesse, je souhaiterai m'exprimer.
_ Permission accordée.
- Je tenais juste à répondre à votre belle assemblée, qui m'accuse visiblement des moyens employés pour libérer la demi-déesse. J'aurai sans aucun doute procédé autrement si tous les autres moyens ne m'avaient été interdits d'accès. Non seulement la chère demoiselle se trouvait au plus profond des Enfers, ce qui ne me laissait pas le choix de ma destination, mais j'aimerai également rappeler que vous m'avez également interdit de sortir de la Congrégation sans cas exceptionnel, que je n'ai pas le droit de frôler le continent américain où se trouve la porte du royaume de mon Dieu et que je n'ai aucun droit d'entrer aux Enfers même en demandant gentiment la permission à son propriétaire.

Et oui, vous ne le saviez pas ? Ils m'ont parqué comme un animal, me laissant tourner en rond dans ma cage pour que je ne leur pose pas trop de problèmes et ils osent encore m'accuser d'agir lorsqu'on m'en donne l'ordre ? Tous savent aussi très bien qu'on ne peut désobéir à un ordre de An, même avec toute la bonne volonté du monde. Et ils veulent en plus me priver de mon pouvoir ? Ho les vieux salopards. Ça les arrangerait tellement, n'est ce pas ? Haha, sauf que non, je ne suis plus con à ce point depuis près de 6000 ans...
Enfin, là n'est pas le plus ironique. Non seulement ils m'ont enlevé tous les moyens d'agir dans la légalité mais en plus...

- Maintenant, en temps que Missionnaire de An, je tiens tout de même à vous remémorer une règle que vous semblez avoir oublié. Si An ou ses représentants n'ont aucun droit de poser un pied dans le monde des Morts comme je viens de le faire, il en va de même pour Ershkigal, qui, en vertu des Més, n'a aucun droit de poser un pied dans le monde des Vivants, excepté ici au Panthéon. Je doute que depuis quelques centaines d'années cette loi ait été respectée, autant par lui que par son Missionnaire, qui lui, contrairement à moi, n'est point privé de se déplacer autour du globe. Et ça ne choque visiblement personne. Je serais donc tenté de me demander, à juste titre, si ce monde appartient encore totalement aux Vivants et si Erskigal a vraiment sa place au tribunal des Vivants, étant donné que nous n'avons la notre au tribunal des Morts. De même, ma visite n'était elle pas normale si l'on considère les nombreux déplacements d'Ershkigal sur la terre et les dérèglements qui s'en suivent ?

Et paf, punch-line.
Néanmoins, même si mes mots peuvent paraître déplacés, je ne suis pas sûr que An apprécierait la présence permanente de Ersh sur ses terres. Aucun doute, il serait sûrement furieux.

- Ha, et une dernière chose. Vous ne pouvez pas me retirer mon pouvoir. Enfin, pas temps que vous n'aurez pas le Verbe.

Il est lié à mon âme, d'une part, et surtout, j'estime qu'ils m'ont assez pris pour m'humilier pendant ces dernières années, je ne voudrais pas qu'ils me punissent encore par simple vengeance enfantine. Il ne faut pas abuser non plus, ce n'est pas pour rien qu'An les a dépossédé du Verbe. Je les regarde, esquisse un sourire. Voilà, maintenant ils ont tous la mort. Trouvez une autre peine, qu'on rigole un peu.
Voir le profil de l'utilisateur http://leschroniquesdesumer.forumactif.org



Ersh
Messages : 586
Localisation : Derrière toi... BOUH !
Loisirs : Aujourd'hui j'en suis à 1 220 000 suicides... Bon c'est pas encore un record...
Humeur : Joueuse
Ershkigal
Ershkigal

Personnage...
Pouvoir: Je suis le gars qui t'annonce que t'es mort. C'est cool non ?!
Dieu: Ershkigal
Age: Vous aimeriez savoir hein ?
Mar 29 Déc - 18:59
Je hais Lewis... ce sale... Arrrrghhhhhhhhhh...

Et le pire. LE PIRE. C'est qu'il a presque raison.

- Ouais et sinon je propose qu'on mette Steek dans la mer primordiale à la place de Lloyd. C'est une bonne idée non ?
Voir le profil de l'utilisateur



Inanna
Messages : 554
Localisation : Allongée entre les racines d'un arbre centenaire.
Loisirs : Semer des têtes et faire couler le sang. Détruire la moindre parcelle de bonté sur cette terre.
Humeur : Prête à faire chavirer ton cœur, mon cher et tendre... ♥
Inanna
Inanna

Personnage...
Pouvoir: Infini.
Dieu: Inanna
Age: La Beauté est éternelle.
Mar 29 Déc - 19:07
Je fusille Nin du regard lorsqu'il parle, et ricane un peu. Puis Ersh. Evidemment. Ils sont marrants. Enlil. Enlil aussi me surprend. Mon regard se pose sur lui. Intérieurement, je fronce les sourcils. Ah, je vois... La pauvre petite Lloyd n'aura donc aucune sanction, c'est bien ça ? Ça ne se passera pas comme ça, ne vous en faites pas.

Enfin, Marduk reprend la parole. Je le dévisage. Claque la langue. Ah oui. Ah oui. La Mer Primodiale ?

— Je suis pour, je réponds nonchalamment.

Voir le profil de l'utilisateur



Enki
Messages : 73
Localisation : Au milieu d'une étendue d'eau large et claire.
Loisirs : Travailler pourrait-il être considéré comme un loisir ?
Humeur : Potentiellement bonne.
Enki
Enki

Personnage...
Pouvoir: Liquides et organisation du monde
Dieu: Enki
Age: Depuis le temps j'ai arrêté de compter
Mar 29 Déc - 20:04
Un nouveau conseil des Dieux, le troisième, enfin, en ce qui concerne Geshtinanna au moins. Pourtant, tu ne termines pas plus vite ce que tu es en train de faire, tu ne bâcleras pas tes papiers pour ça, ils n’auront qu’à attendre quelques minutes, ce n’est pas comme s’ils n’avaient pas déjà eu, pour certains, des millénaires d’attente. Tu penses brièvement à Nanna et Ershkigal, tous les deux ont aussi eu un rôle assez désagréable pour eux à jouer. Tu hausses les épaules et va les rejoindre tranquillement, au sommet de l’Everest, ça remonte à un sacré bail depuis la dernière fois, quelque chose comme… 6000 ans ouais.

Tu sais dès que tu t’assieds dans ton fauteuil que ce procès-ci va être épuisant. Oh, pas parce qu’il sera complexe, enfin, avec Marduk, il faut s’attendre à tout. Plutôt parce qu’il regroupe Marduk, Lawrence et Geshtinanna. Oh bien sur, après avoir attentivement écouté les plaidoiries de chacun de ces trois-là, tu te dis qu’au final concernant Lawrence, ça va être rapide. C’est à l’unanimité même qu’il est décidé que son cas soit décidé par le tribunal de son Dieu, alors que sa punition risque d’y être, et le sera probablement, plus cruelle qu’elle aurait pu l’être ici. Enfin, c’est son choix après tout, qu’il se débrouille avec Ersh, il l’a bien cherché de toute façon.

En ce qui concerne les deux autres… Ah, Marduk, tu te doutais déjà que ce serait moins facile, surtout lorsqu’il évoque An. Tu t’assieds déjà plus confortablement en écoutant tes frères et soeurs, tu es même tenté par un léger rictus en écoutant certains d’entre eux. Lui interdire l’accès aux Enfers ? Mais c’est déjà le cas. Et s’il a réussi à passer une fois alors qu’il n’en avait déjà pas le droit, ce n’est pas comme si le lui interdire une nouvelle fois changera la chose.

Tu remontes tes lunettes sur le haut de ton nez en jetant un oeil à Geshtinanna, ou plutôt Lloyd maintenant, et tu sais que son cas va être un de ceux qui font parler, qui apporte les débats, ce qui ne manque pas d’être le cas, rien qu’avec la punition appropriée pour son évasion. Puisqu’il est tout à fait vrai qu’elle n’en est pas l’auteur, pourtant, tu restes plus réservé que Nanna, Ersh et Enlil. Nin a raison à ton sens, l’acquitter est un peu fort de ton point de vue, qui vous dit qu’elle ne recommencera pas à nouveau à se balader dans le temps ? Ce n’est pas comme si une simple promesse allait tout résoudre. Oh bien sur, sa précédente punition doit l’avoir calmé, mais tout de même, mieux vaut prévenir que guérir non ?

Tu n’as d’ailleurs même pas le temps de donner ton avis que Marduk interromps ce tour de table, ce qui t’agaces légèrement, ce n’est pas comme s’il n’avait pas pu attendre encore quelques secondes pour ouvrir sa bouche, cet insolent. Tu n’es pas le seul à être agacé par son comportement, trop sûr de lui, comme s’il savait déjà tout ce qui allait bien pouvoir se passer, ce qui ne t’étonnerait même pas, sa fourberie est sans bornes. Tu remontes à nouveau tes lunettes à la fin de sa petite intervention, pour qui se prend-t-il ? Ce n’est pas parce qu’il est une partie de Père, qu’il peut se permettre tout ce qu’il se permet actuellement. Tu songes quelques secondes à le remettre à sa place d’Emissaire, vieux et puissant, certes, mais un Emissaire tout de même. Tu n’en as d’ailleurs pas le temps, Ersh et Inanna s’en charge pour toi, bien qu’ils soient tous deux plus expéditif que tu ne l’aurais été.

_ Marduk, je te remercie pour ton intervention de dernière minute, il est vrai que quelques secondes de plus auraient portées atteintes à ta personne. Maintenant, en ce qui concerne Lawrence Layne, je partage votre avis à tous, et il me semble donc que la décision est à présent unanime pour ce qui est de son cas. Pour le cas de Geshtinanna, appelée Lloyd dorénavant, j’adopterai le point de vue de Nin Hursag et Inanna. Certes, elle a déjà purgé une lourde peine, à la hauteur pourtant de son crime. Néanmoins, l’acquitter pour ce simple fait m’a l’air bien accommodant la concernant.  

Tu prends le temps de replacer tes lunettes à nouveau, les yeux rivés à présent sur Marduk, cet anomalie qui se prend pour un demi-dieu, avec toute cette insolence et cette assurance qu’il a développé au fil des siècles. Il serait pourtant temps de le remettre à sa place, même s’il évoque le réveil de Père qui ne t’arrangerait pas, pas plus que nombres d’entre vous actuellement. D’ailleurs, le complot évoqué par Lloyd ne te plaît pas non plus, mais ce sera une piste à creuser pour en connaître le dernier mot.

_ Pour en revenir à Marduk. Il est vrai que lui interdire l’accès aux Enfers est tout simplement inutile, puisque c’était déjà le cas auparavant. Le délaisser d’une partie de ses pouvoirs aurait été une solution tout à fait plaisante, mais comme celui-ci l’a si bien souligné, nous ne sommes actuellement pas en mesure de le faire. J’apprécierai néanmoins que nous puissions nous mettre d’accord sur une sanction appropriée par rapport à l’impolitesse dont il semble faire preuve et qui ne me plaît guère.

C’est alors avec un léger rictus sur les lèvres que tu termines ton intervention. Ah, Marduk, encore une occasion de se taire de perdue pour toi hein.

_ Je trouve d’ailleurs que l’idée venant de Ersh, bien qu’un peu excessive, est tout à fait tentante.

Tu donnes la place aux autres et te réinstallant plus confortablement dans ton fauteuil. Allez-y. Débattez. Il faut bien que ce conseil serve à quelque chose.

Voir le profil de l'utilisateur


1, 2, 3, Ouvrez les Portes du Dernier Jugement. EGBjbv5BbRZ_1421185634-austria-full-209858-2
Je m'amuse en #cc9999.

Enlil
Messages : 597
Localisation : Au dessus de tout
Loisirs : Te pourrir la tête
Humeur : Méprisable
Enlil
Enlil
Mer 30 Déc - 13:16
Je ne réagis sur rien. La réflexion d'Ershkigal me tire tout de même un sourire en coin. Je me contente d'ajouter une phrase sans bouger.

-Et on orne la porte de la congrégation de ses tripes.

Lewis tu es le plus grand des connards. Et toi Enki je t'aime, tu es mon brave frère.
Voir le profil de l'utilisateur






God's watching you:
 

Nanna
Messages : 867
Localisation : Dans ton ombre...
Loisirs : Il est beau mon Utu hein ?
Humeur : Ils sont revenuuuuus ! o
Nanna
Nanna

Personnage...
Pouvoir: LeTemps, la Poussière et l'Annulation... tremblez pauvres humains !
Dieu: Nanna
Age: très très beaucoup !
Mer 30 Déc - 18:29
Marduk se prend vraiment pour quelqu'un, tout de même. Et cela participe beaucoup à mon antipathie envers lui. D'ailleurs, il le sait.

_Ce me semble également une bonne idée, mais je tiens à vous rappeler que sans An pour créer une chaîne capable de le ramener du Néant, il disparaîtra à tout jamais. Ce qui ne serait peut-être pas plus mal, et affaiblira sans doute An. Peut-être assez, d'ailleurs, pour le rendormir, qu'en pensez-vous ?

Je dissimule un sourire, satisfait de la tournure que prennent les événements.
Voir le profil de l'utilisateur



Nin
Messages : 150
Localisation : Sous Terre
Loisirs : M'ennuyer tout seul dans mon royaume
Humeur : Blasé
Nin Hursag
Nin Hursag

Personnage...
Pouvoir: Absolu quelle question
Dieu: Nin Hursag
Age: Aussi vieux que la Terre
Mer 30 Déc - 19:42
Je retiens un petit rire très amusé en les voyant aussi favorable à l'idée de Ersh. J'avoue être assez tenté aussi.

-Bien que l'idée me paraisse très tentante je doute que dans l'état actuel des choses ça suffise réellement pour le rendormir. Si An souhaite se réveiller comme ça semble le cas, enfoncer Marduk dans la Mer Primordiale ne l'en empêchera pas.

Je me demande si le planter sur le sommet d'une montagne avec un aigle pour lui dévorer le foie tous les jours serait approprié comme punition.

Voir le profil de l'utilisateur


1, 2, 3, Ouvrez les Portes du Dernier Jugement. 1433598868-nin-1-signa
Merci Ina ♥️
Memory Box:
 

Enlil
Messages : 597
Localisation : Au dessus de tout
Loisirs : Te pourrir la tête
Humeur : Méprisable
Enlil
Enlil
Mer 30 Déc - 20:13
C'est toujours pareil en fait les conseils. On se dit "yes enfin" et au final on se fait chier. Bon pour le moment on a pas eu le droit au "Mais je vais le buter ce connard" d'Ina, ni au "C'est po juste de Ersh", ni même au "Reprenons depuis le début et mettons les choses au clair" d'Enki. C'est dire à quel point on est loin de la fin.

Je regarde mes ongles.

-On l'enterre dans le sable au moins il sera calme. Après concernant An, effectivement je pense qu'on va avoir quelques petits problèmes un chouilla plus conséquant que la dernière cuite d'Enki.

Prendre la parole est synonyme de faire acte de présence. Au final il n'y a que le vote qui importe.
Voir le profil de l'utilisateur






God's watching you:
 

Ersh
Messages : 586
Localisation : Derrière toi... BOUH !
Loisirs : Aujourd'hui j'en suis à 1 220 000 suicides... Bon c'est pas encore un record...
Humeur : Joueuse
Ershkigal
Ershkigal

Personnage...
Pouvoir: Je suis le gars qui t'annonce que t'es mort. C'est cool non ?!
Dieu: Ershkigal
Age: Vous aimeriez savoir hein ?
Mer 30 Déc - 20:56
Nan mais qu'on ne se fasse pas d'illusions. An reviendra, qu'on enterre Steek ou pas. Après, ça veux pas dire qu'on devrais pas le faire hein ? D'ailleurs l'idée me satisfait plutôt, normal c'est moi qui l'ai lancée. Et en plus...

- Non mais genre, Ina t'es d'accord avec moi ?! Putain les mecs mais il va pleuvoir des grenouilles ! mais si, je vous jure !

Oui je suis un gamin et je vous emmerde tous autant que vous êtes ! ♥

Voir le profil de l'utilisateur



Inanna
Messages : 554
Localisation : Allongée entre les racines d'un arbre centenaire.
Loisirs : Semer des têtes et faire couler le sang. Détruire la moindre parcelle de bonté sur cette terre.
Humeur : Prête à faire chavirer ton cœur, mon cher et tendre... ♥
Inanna
Inanna

Personnage...
Pouvoir: Infini.
Dieu: Inanna
Age: La Beauté est éternelle.
Mer 30 Déc - 21:00
Nin, t'es vraiment un rabat-joie aujourd'hui, tu me déprimes, sérieux... Je roule des yeux en me disant que la remarque d'Enlil est tout de même magnifique. Je m'apprête à répondre à la sublime proposition d'Enlil avec un beau "Non mais il risque de pourrir notre belle plage en Martinique, ce serait moche" quand Ersh prend la parole. Bug. Je tourne la tête et le fusille du regard.

— Je te conseille fermement de te taire si tu ne veux pas te la bouffer, ta grenouille.

Non mais quel connard.

— On ne peut pas retourner à ce charmant batracien à la place ? je rajoute en désignant Steek d'un mouvement nonchalant de la main.

Voir le profil de l'utilisateur



Nanna
Messages : 867
Localisation : Dans ton ombre...
Loisirs : Il est beau mon Utu hein ?
Humeur : Ils sont revenuuuuus ! o
Nanna
Nanna

Personnage...
Pouvoir: LeTemps, la Poussière et l'Annulation... tremblez pauvres humains !
Dieu: Nanna
Age: très très beaucoup !
Mer 30 Déc - 21:10
Que ne se taisent-ils si c'est pour dire de pareilles inepties... Inutiles, vraiment.

_Restons sérieux... En plongeant Marduk dans la Mer Primordiale nous violons une loi fondamentale du Monde, qui est que ce petit pédant ne doit ABSOLUMENT PAS se trouver aux Enfers. Certes, techniquement il serait dans le néant, mais en même temps sa présence reste au septième étage de l'En-Bas. De là naîtrait sans aucun doute un déséquilibre encore plus important que l'actuel, et potentiellement un chaos sans nom.
En conséquence je propose donc un exil potentiellement temporaire quelque part dans le Monde, pourquoi pas dans un endroit reculé de l'univers, le plus loin possible en fait, et pour longtemps, quelques siècles par exemple ?

Voir le profil de l'utilisateur



Ersh
Messages : 586
Localisation : Derrière toi... BOUH !
Loisirs : Aujourd'hui j'en suis à 1 220 000 suicides... Bon c'est pas encore un record...
Humeur : Joueuse
Ershkigal
Ershkigal

Personnage...
Pouvoir: Je suis le gars qui t'annonce que t'es mort. C'est cool non ?!
Dieu: Ershkigal
Age: Vous aimeriez savoir hein ?
Mer 30 Déc - 21:13
Je croise les bras et gonfle les joues comme un gamin. Espèce de sale tepu d'Inanna.

- Ma grenouille va très bien, merci !


Et sinon par rapport à Marduk je disais ça juste en déconnant. Et le pire c'est qu'ils partent tous au quart de tour... A se demander qui est le plus crétin de tous...
Voir le profil de l'utilisateur



Enki
Messages : 73
Localisation : Au milieu d'une étendue d'eau large et claire.
Loisirs : Travailler pourrait-il être considéré comme un loisir ?
Humeur : Potentiellement bonne.
Enki
Enki

Personnage...
Pouvoir: Liquides et organisation du monde
Dieu: Enki
Age: Depuis le temps j'ai arrêté de compter
Mer 30 Déc - 21:19
Tu assistes à tout ce déballage de belles paroles inutiles, juste faites pour repousser le sujet principal. Bon, aussi, et plus probablement, pour vous éviter d'encourager Marduk à continuer sur la voie qu'il emprunte. Même si tu penses qu'au final, c'est exactement le résultat que ça va donner. Tu écoutes avec un léger rictus la petite agression gratuite d'Inanna et te décides finalement à revenir dans la course, oui, parce qu'à ce rythme, c'est une course de vitesse pour savoir qui proposera la meilleure solution.

_ Excellente idée Inanna, reprenons donc là où nous en étions avant tout ceci.

Tu te réinstalles plus confortablement, tout en gardant une position droite qui ne montre pas l'ennui qui commence à se frayer un chemin dans tes membres. Et dire que ça risque d'être encore très long... Mais il faut croire que Nanna aussi aimerait que tout se passe plus vite si on écoute son intervention. Ce qui t'arrange même un peu au final. Vite, que cette petite mascarade prenne fin.

Voir le profil de l'utilisateur


1, 2, 3, Ouvrez les Portes du Dernier Jugement. EGBjbv5BbRZ_1421185634-austria-full-209858-2
Je m'amuse en #cc9999.

Utu
Messages : 185
Localisation : Dans la lumière~
Loisirs : Être avec Nanna, taquiner mes Missionnaires et faire tourner le Soleil
Humeur : Lumineuse !
Utu
Utu

Personnage...
Pouvoir: Celui de te zigouiller la figure si tu m'embêtes ♥
Dieu: Utu
Age: On s'en fout du moment que je suis canon.
Mer 30 Déc - 21:24

Ho bordel, mais quel bande de décrépitudes, je n'ose même pas imaginer ce que vois Geshtinanna, qui revient de nos anciennes versions... Quelle catastrophe, on se croirait dans un bac à sable. Avec des pistolets à eau. Ridicule. Tellement.
Je frappe un coup sur la table.

_ Dois je vraiment vous rappeler pourquoi nous sommes là ? Ou c'est vraiment trop durs de rester concentrés deux minutes ?

Et dire que je passe ma vie à faire des procès de la sorte, je me trouve bien courageux.

_ Si quelqu'un a quelque chose d'intéressant à dire, qu'il se prononce maintenant.

Remarque destinée à Ersh et Ina évidemment.

Voir le profil de l'utilisateur



Ersh
Messages : 586
Localisation : Derrière toi... BOUH !
Loisirs : Aujourd'hui j'en suis à 1 220 000 suicides... Bon c'est pas encore un record...
Humeur : Joueuse
Ershkigal
Ershkigal

Personnage...
Pouvoir: Je suis le gars qui t'annonce que t'es mort. C'est cool non ?!
Dieu: Ershkigal
Age: Vous aimeriez savoir hein ?
Mer 30 Déc - 21:30
Je détourne la tête face aux remarques de Utu.

- C'est po' juste, je bougonne.

Et puis d'abord c'est la faute de Ina.
Voir le profil de l'utilisateur





Page 1 sur 3
  Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Les Chroniques de Sumer :: Le Monde :: Asie :: Panthéon
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.