Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
 :: La Congrégation :: Internat
Blanc comme neige. || Warren ♥
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Dim 24 Jan - 23:29
J'acquiesce avec un sourire. Ouais un jeu de carte... Ou même autre chose hein je suis pas difficile franchement. Genre un monopoly ou juste un jeu de l'oie c'est bien aussi. J'en avais un que j'avais fait moi-même à un moment, un rigolo avec des gages bien fun. Mais bon je l'ai perdu entre deux déménagement. Quand on voyage léger faut bien faire des choix sur ce qu'on garde.

-Bah au moins tu as essayé. Tu tenteras encore une autre fois.

Ses oreilles et sa nuque n'ont toujours pas repris une couleur normale. Je crois que je suis allé un peu loin en faisant ça. Il faut que je lui laisse de l'espace. Moi aussi sinon je vais finir par faire ou dire un truc trop inapproprié. Je frémis quand il me fait remarque que je lui fait déjà plus ou moins ce que je demande. C'est assez vrai en fait.

J'ouvre la bouche pour lui répondre mais le surnom me coupe dans mon élan. Je rougis. C'était pas trop le bon moment pour m'appeler comme ça vraiment. Je soupire un peu et met le jeu en pause le temps de me dégager. Trop de proximité. Je crois que la chaleur a dû me monter à la tête il faut que je me calme un peu. Je m'assied à côté de lui, un peu à regret. C'est mieux comme ça. Autant ne pas se précipiter.

-Pardon c'était déplacé.

Incorrect surtout. C'est le genre de chose que tu peux faire avec ton copain, pas avec Nao, pas avec un ami. J'ai pas envie de gâcher ce qu'on partage avec des idées comme les miennes. Je l'ai déjà fait et ça s'est toujours mal fini. J'suis pas fait pour ça. L'affection c'est tout aussi bien si ça reste platonique. Je préfère ne pas tout mélanger.

-Et par pitié ce surnom... Je sais pas, faut que t'en trouve un autre.

Je détourne les yeux, embarrassé. C'est trop familier peut-être. Enfin je l'aime surement un peu trop.

Voir le profil de l'utilisateur

Nao
Messages : 477
Localisation : Entre ciel et terre.
Loisirs : Me nourrir d'étoiles.
Humeur : Douce, mais déterminée.
avatar
Nao

Personnage...
Pouvoir: Tu veux vraiment voir ?
Dieu: Nanna
Age: Très vieux.
Lun 25 Jan - 0:09

Là, j'ai l'impression d'avoir fait une jolie bourde. Mais on était bien, comme ça, c'était chouette, il n'y avait pas de problème ; c'est comme si tous les problèmes n'existaient pas, à part ce maudit plombier rouge qui saute dans tous les sens à l'écran de la télévision. Mais ma remarque le plonge déjà dans un sacré désarroi... Alors de lui demander de cette manière s'il se sent seul, c'était peut-être déplacé ? Je ne voulais pas le blesser, ou lui faire comprendre qu'il devait absolument se tenir éloigné. Je veux dire, ça n'impliquait rien, c'était un peu chaud, comme on se pelotonne les uns contre les autres en hiver pour garder la chaleur de nos corps... Quand on est une chouette, on fait souvent ça. On cherche la chaleur chez l'autre, et quand on la trouve, on aime bien rester sur place. On est presque des oiseaux de salon, quand on y pense ! Devant un bon feu de cheminé, rien ne peut nous angoisser...

Cette fois, il rougit, s'éloigne et se place plus à côté de moi. Je le sens distant et crispé ; ses mots me tirent une moue. Je me mordille la lèvre.

— Mais non, t'inquiète, c'est pas grave. Ça me gênait pas…

Sinon, je me serais déjà enlevé... Enfin, ça ne veut pas dire que ce n'était pas un peu étrange mais- Je pense pas qu'il faut qu'on ait peur d'un contact, c'est bon, ça ne veut pas dire grand-chose…

J'étire un demi sourire amusé. Appuie sur sa joue du bout de l'index, doucement.

— Tant pis, c'est pris et adopté maintenant. Tu n'auras qu'à passer au bureau des réclamations plus tard, peut-être qu'avec une circulaire spéciale ils accepteront de te donner rendez-vous pour entendre ta plaidoirie.

Je lui offre un clin d’œil complice et baille un peu.

— Vraiment, t'en fais pas… je reprends, doucement, avant de m'approcher pour pouvoir voir ses mains. Tu veux reprendre ? J'aime bien te regarder jouer. Sauf si tu préfères faire autre chose. Je suis pas difficile.

Il a de tellement longs doigts même sur cette télécommande, c'est dingue.

Voir le profil de l'utilisateur



Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Lun 25 Jan - 12:50
Il a presque l'air déçu. Je me demande... Au final il ne faisait que plaisanter mais moi j'avais quand même une arrière pensée. Même si je suppose que si ça le gênait vraiment il se serait dégagé. Je fait trop attention aux détails on dirait, tout ça... Enfin je ne sais pas bien ce que je veux.

Il me plaît c'est sûr, beaucoup même, et je crois que je ne le laisse pas non plus totalement indifférent. Seulement je ne sais pas si c'est une bonne idée. J'ai peur de ce que ça peut donner si on se rapproche trop. La limite entre l'amitié et le reste est tellement floue. Je ne veux pas gâcher cette relation privilégiée que j'ai avec lui en- Quoi au juste ? En sortant avec lui ? Rien que de le formuler en pensée me donne envie de rougir. Ce n'est pas normal.

Je souris en coin quand il me dit que c'est trop tard pour changer de surnom. Bon c'est pas comme si je ne l'aimais pas, je pense que je pourrais m'y faire. c'est amusant mais ça sonne un peu comme un prénom japonais.

-Et zut, moi qui pensait que ça passerait sur une simple magouille avec l'administration, je rigole.

Il me propose de reprendre la partie, son regard passe sur la manette, sur mes mains ? D'en avoir parler tout à l'heure me fait repenser à pas mal de chose. J'aime pas trop mes mains, enfin plus ce que j'ai pu en faire. On m'a pas mal dit que j'avais des doigts de fée, de pianiste, ou que j'étais doué pour caresser. Je ne sais toujours pas si c'est un compliment.

-C'est quand même moins drôle de jouer tout seul ouais. Tu voudrais faire quoi ? On peut descendre dans mon club si tu veux y a plein de jeu là-bas genre échecs ou bataille navale.

Oui le club de stratégie est un club de vieux qui jouent aux jeux de société. Mais c'est cool !

Voir le profil de l'utilisateur

Nao
Messages : 477
Localisation : Entre ciel et terre.
Loisirs : Me nourrir d'étoiles.
Humeur : Douce, mais déterminée.
avatar
Nao

Personnage...
Pouvoir: Tu veux vraiment voir ?
Dieu: Nanna
Age: Très vieux.
Lun 25 Jan - 21:48

Warren réfléchit trop, je crois ; ça se voit dans ses yeux, le fait qu'il fuie mon regard, ce sourire un peu forcé qu'il me fait d'abord. Comme s'il ne savait pas quoi me répondre. À vrai dire, je suis un peu embarrassé aussi à ce sujet-là ; je ne sais pas du tout comment enchaîner la conversation maintenant, il y a comme un malaise qui flotte. Ce n'est pas faute d'essayer de détourner son attention à présent, mais voilà.

Un sourire. Je le lui renvoie et lui balance ma couverture sur la tête avant de rouler sur le ventre pour être plus à l'aise. Je lui lance un sourire amusé.

— Désolé, l'administration n'est pas très coopérative. Mais j'imagine que si tu réussis à trouver les bons arguments, ça pourra se faire.

J'appuie mon menton au creux de ma paume et l'encourage à reprendre le jeu ; il paraît un peu réticent, et je roule des yeux pour lui faire comprendre que ça ne me dérange pas. Je ne sais pas trop quel est son problème, depuis tout à l'heure. Comme s'il avait fait quelque chose de mal. J'ai un peu peur que l'après-midi soit gâchée à cause de ce que j'ai dit tout à l'heure...

— C'est pas grave tu sais, puis je suis bien ici...

Un instant passe, durant lequel nous nous taisons tous les deux. Je finis par reprendre, un peu embêté :

— Enfin, ça me gêne pas de descendre faire quelque chose. On pourra passer prendre un petit quelque chose à boire aussi, si ça te dit...

Puis je me laisse tomber complètement sur le ventre et me tourne sur le dos, lui lançant un sourire vague.

— Sauf si tu as pas envie de sortir, il fait vraiment super froid dehors.

Il faudra que je passe par ma chambre si on y va par contre, dans ce cas.

— Sinon j'ai peut-être un jeu de carte dans ma chambre ?

Voir le profil de l'utilisateur



Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Lun 25 Jan - 22:05
Il me lance la couverture sur la tête encore une fois et je souris en coin en l'entendant bouger à côté de moi. J'essaye de me dépêtrer du plaid un instant avant de réussir à le poser à côté de moi. De bons arguments hein... Je dois avoir l'esprit mal tourné pour voir un sous-entendu là dedans quand même. En plus je suis certain qu'il disait ça avec toute l'innocence du monde quoi. Ce qui est peut-être pire...

Je lui souris un peu. J'ai l'impression d'avoir mis un malaise avec ma réaction. C'était surement un peu disproportionné après tout. J'ai l'impression de meubler le silence alors qu'il n'y en a pas vraiment besoin. Inutile. J'ai tout fait foirer avec mon rejet idiot alors qu'on était bien comme ça. Je dois être en manque d'affection pour vouloir un câlin tant que ça. Mais c'était chaleureux, un peu cocooning et ça m'a fait l'effet d'un chocolat chaud à la cannelle. J'en ai voulu plus tout simplement.

-Il faut ressortir pour aller dans ta chambre ? Parce que sinon on peut juste aller là bas pour jouer. Ce sera peut-être plus prêt que le club et au moins on aura pas besoin de ressortir.

En même temps l'idée d'un thé ou d'un chocolat me tente bien. Ou même un lait chaud. Mais il faut ressortir et il fait super froid. Puis je suis bien avec mon vieux pull un peu trop grand et si on doit sortir je devrais m'habiller. Définitivement non, la flemme l'emporte haut la main.

-Ou si tu as pas envie de bouger je dois bien avoir un film ou deux qui traînent.

En fait j'ai que quelques disques et je les ai tous déjà vu. D'un autre côté ce serait marrant de regarder ses réactions devant Star Wars. Peut-être qu'il les a jamais vu ? Personnellement j'ai toujours fantasmé sur Qi-Gon et Obi-Wan dans le 1er. Parce que Ewan McGregor est juste beaucoup trop canon. Aller dis oui Nao, comme ça je pourrais rattraper mon câlin pendant le film.

Voir le profil de l'utilisateur

Nao
Messages : 477
Localisation : Entre ciel et terre.
Loisirs : Me nourrir d'étoiles.
Humeur : Douce, mais déterminée.
avatar
Nao

Personnage...
Pouvoir: Tu veux vraiment voir ?
Dieu: Nanna
Age: Très vieux.
Lun 25 Jan - 23:02

Réflexion intense. Je secoue la tête lorsqu'il me demande s'il faut ressortir, mais rien qu'à l'idée d'aller dans le couloir, ça me dépite un peu. En même temps, ce n'est pas vraiment chauffé là-bas et les courants d'air sont fréquents, surtout quand ces abrutis de missionnaires laissent les portes ouvertes en grand. On dirait qu'on est en plein été dans leur tête, je ne sais pas vraiment s'il leur arrive de réfléchir par moment, mais bon…

— Plus simple, oui… On peut toujours voir si on trouve quelque chose à faire. Tu sais jouer au poker ?

On ne dirait pas comme ça, mais je suis un as à ce jeu. Etonnamment, oui ! Mes joues ne me trahissent pas toujours, fort heureusement. Sinon, ce serait légèrement embarrassant, surtout en sortie dans un bar. Il faudrait vraiment que j'y retourne une fois… Pourquoi pas proposer à Warren de venir ? Enfin, s'il en a envie ; le problème restant qu'il a l'air assez réticent à l'idée d'une proximité aigue avec moi et que l'invitation à boire un verre peut-être interprétée comme plutôt ambigue, je ne le nie pas… Ahh... C'est compliqué. En même temps, je comprends bien qu'il y a quelque chose, je ne suis pas stupide et aveugle - je veux dire, j'ai assez d'expérience dans le domaine, le contraire serait effarant de naïveté - mais... Enfin c'est compliqué.

Nouvel instant de réflexion… Je me redresse en soupirant.

— Un film sera très bien. Je te laisse choisir, si tu veux. J'ai toute une culture cinématographique à refaire, ris-je doucement. Tu pensais à quelque chose en particulier ?

Je me mets en tailleur et lui souris.

— Tu m'apprendras à mettre un film ? Je sais comment on allume la télévision et tout ça, mais il faut une machine spéciale pour lire les DVD, c'est ça ?

J'essaie de me donner l'air intelligent, mais ça doit probablement être des termes très simples pour les humains. ... Contrairement à ce qu'ils ont l'air d'être pour moi.

— En fait... J'ai de quoi faire du thé dans ma chambre si tu veux ? Je peux revenir rapidement avec la bouilloire, la théière et des tasses.

Voir le profil de l'utilisateur



Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Mar 26 Jan - 11:40
Parfois j'aimerais avoir une imagination moins… Débridée ? Quand on a été élevé aux film d'actions c'est fou ce que le mot « poker » peut susciter comme images. C'est un peu perturbant parce que je ne suis pas certain qu'il pensait à ça en particulier. Mais je repense au Parrain de Scorsese, à tous ces films de mafieux ou à Casino Royal. Il y a beaucoup trop d'imaginaire implicite dans ce jeu. Et je n'ai pas envie d'associer Nao à ça vraiment. Au final je me content d'acquiescer. Je ne joue pas extrêmement bien mais je me débrouille en général pas trop mal. D'ailleurs si je voulais m'amuser je pense que tricher avec mon pouvoir serait assez simple au final.

Un film donc. E crois que je vais rester sur mon idée de Star Wars au final, surtout si, comme il le dit, il a une culture cinématographique limitée à refaire. Ça tombe bien j'en ai à revendre et j'aime partager.

-Bah c'pas compliqué hein tu vas voir. Il suffit de mettre le DVD dans le bon lecteur. Après je suppose quand même que tu sais te servir d'une télécommande.

Il propose d'aller chercher de quoi faire du thé et je fais le moue. Je crois que je dois avoir une tasse ou deux qui traînent dans la chambre. Ou bien des gobelets en plastique mais c'est pas la classe pour boire du thé.

-Je suis pas contre une tasse de thé. Enfin si ça te gêne pas de faire l'aller retour pendant que je lance le film. J'ai ma petite idée de ce que je vais mettre mais je te dis rien. Je pense que quand on regarde un film il faut partir sans a priori sinon ça fausse la façon dont tu le regarde souvent.

Je suis déjà content d'avoir une télé et un lecteur dans ma chambre honnêtement. Enfin après j'ai pas d'ordinateur aussi contrairement à certains donc faut bien compenser. Je vais chercher dans mon placard et en sort la boîte du Star Wars I. Je sais qu'en général les gens disent qu'il faut regarder ces films plutôt dans l'ordre de sortie mais en l'occurrence j'ai plus envie de voir celui-là. Il est plus intéressant d'un point de vue intrigue.
Voir le profil de l'utilisateur

Nao
Messages : 477
Localisation : Entre ciel et terre.
Loisirs : Me nourrir d'étoiles.
Humeur : Douce, mais déterminée.
avatar
Nao

Personnage...
Pouvoir: Tu veux vraiment voir ?
Dieu: Nanna
Age: Très vieux.
Mar 26 Jan - 14:04

Pourquoi j'ai l'impression de dire quelque chose de bizarre ou de tendancieux à chaque fois que j'ouvre la bouche ? Ou alors c'est vraiment parce que Warren a l'esprit très mal placé. Quelque part, j'ai bien envie de rentrer dans sa tête pour voir ce a quoi il pense, mais je ne le ferai pas. Je ne l'ai jamais vraiment fait, à part dans le but de me protéger, aussi je n'ai pas vraiment envie de commencer maintenant. D'autant que ça ne se fait pas ; les pensées sont privées... Mais ça m'intrigue tellement ! Je me mordille doucement la lèvre, pensif, avant d'acquiescer.

— Oui bien sûr. Ce n'est pas si difficile !

Du moins je crois. Je dis ça maintenant mais en fait il n'y a que les boutons allumer/éteindre, changer de son et de chaîne que je comprends. Le reste, avec tous ces boutons de couleur, c'est trop compliqué pour moi. Enfin bon... On s'en fiche un peu. Je lui propose d'aller chercher de quoi faire du thé et il acquiesce, visiblement plutôt content de l'idée. Curieux du film qu'il va mettre en route, je saute agilement sur mes jambes et lui lance un grand sourire.

— Ça marche, je veux voir ça ! Je reviens vite. Ça me prendra pas longtemps. Sauf si je me suis perdu dans les couloirs, je lui lance en riant.

J'enfile rapidement mes chaussures et sors de sa chambre pour me diriger vers la mienne, plus à l'écart de celles des missionnaires. Le temps de trouver mes clés, je rentre en laissant la porte ouverte avant de me mettre fouiller dans mon placard pour retrouver mes tasses. J'en ai un petit set de trois, l'une s'est cassée lorsque j'ai tapé dedans par inadvertance. J'étais un peu déçu, mais bon. Au pire, je pourrai toujours m'en racheter une. Il me reste quelques économies.

Par la suite, je sors la bouilloire électrique et du thé, avant de fourrer le tout dans un cabat que je tiens précautionneusement. Je prends aussi un oreiller sous mon bras, avant de repartir dans les couloirs à la recherche du robinet où vont s'approvisionner en eau tous les locataires de l'endroit. Là-bas, je ressors la bouilloire pour la remplir. Quelques missionnaires passent dans mon dos et, en sentant mon aura, s'arrêtent nets. Ils se tournent vers moi, commencent à m'adresser la parole alors que je les ignore. L'un d'entre eux n'aime pas vraiment mon indifférence et s'approche en m'interpellant plus fermement, alors que ses deux autres amis restent silencieux, en arrière. Mal à l'aise, je me retourne vers eux :

— Écoutez, je veux pas d'ennuis, je ne fais que passer, je souffle simplement.

Quelle blague. Le missionnaire le plus proche fait quelques pas de plus et je me retrouve acculé contre le robinet. J'essaie de ne pas reculer plus.

— Tu ne fais que passer ? Et pourtant tu es à la Congrégation, c'est marrant, ça. On en voit plein, des créannes comme toi. Vous venez, mais c'est simplement pour mieux nous surveiller de l'intérieur. Où sont tes petits copains ?

Mes lèvres se pincent et je me retiens de lui lancer ma bouilloire à la tête. Mais j'y tiens, j'ai mis du temps à pouvoir me la payer…

— Je dois rejoindre quelqu'un, l'un de mes amis m'attend…

J'ai un frisson en sentant un courant d'air. L'autre prend ça pour un aveu de faiblesse. Ma bouilloire commence à m'échapper des mains vers le haut, sans que je ne comprenne pourquoi. Il me faut quelque secondes pour comprendre que c'est un télékinésiste. Mes sourcils se froncent, je leur lance un regard froid mais vide.

— Lâche ça, je siffle.
— Sinon quoi ?

"Sinon ça. Et ça risque de te faire très très mal,"  je le menace dans un coin de sa tête. Il m'a fallu quelques longues secondes pour entrer sous son crâne. C'est difficile et plutôt ardu, d'autant qu'il ne se laisse pas faire et qu'une grimace d'affliction glisse sur son visage. Je romps le contact et réintègre mon corps, un peu pantelant par le manque d'habitude et l'effort fourni. Cette fois, il est vraiment en colère, et les deux autres ne comprennent pas. Ils ne réagissent pas. Le télékinésiste, en revanche, m'a l'air soudainement d'humeur exécrable.

Bon ben je vais me faire casser la figure, hein...

Voir le profil de l'utilisateur



Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Mar 26 Jan - 15:18
Je retiens un petit rire devant son air sceptique sur le fait de se servir d'une zapette. Non mais quand même la petite flèche pour faire play et le bouton carré pour arrêter ça même lui doit le comprendre. Fin c'est le genre de truc fait pour que même des gamins de 3 ans puissent s'en servir. Finalement il sort en me disant qu’il revient vite, le temps de trouver ce qu’il faut. J’acquiesce et laisse la porte ouverte, trop occupé à chercher mon DVD.

Après cinq minutes à attendre je commence à m’impatienter. Enfin sa chambre est normalement dans l’internat aussi de ce que j’ai compris, ça devrait pas être aussi long. Je soupire et vais passer ma tête par l’ouverture de la porte pour voir ce qu’il fabrique. Personne dans le couloir. Il a peut-être simplement eu du mal à retrouver sa bouilloire. Je fais la moue. Je dois simplement être parano. Ouais mais… S’il y a eu un problème ? Ça me coûte rien de vérifier de toute façon. Je me concentre un moment et étend ma perception. L’aura de Nao commence à m’être familière et je la trouve vite. Il est à côté des salles d’eau de son étage. Sauf qu’il n’est pas seul. Et ceux à côté de lui ne sont pas de simples médiums.

J’hésite un instant. Tant pis, au pire j’aurais juste l’air ridicule de m’être inquiété. J’enfile mes chaussures et descend les escaliers presque en courant. J’avais raison, les trois mecs sont autour de lui, menaçant. Quelle bande d’idiots. L’un d’eux doit être un télékinésiste sinon la bouilloire ne flotterait pas au dessus des mains de Nao.

— Lâche ça.
— Sinon quoi ?

Je fais la moue, m’approche par derrière et tapote l’épaule de celui qui a parlé.

-Sinon c’est moi qui vais te casser la gueule. Toi et tes petits copains vous dégagez d’ici avant que je m’énerve.

J’ai failli dire “avant que je vous fasse passer par la fenêtre”. Sauf que vu ce que je suis en train de faire et mon niveau de contrôle aléatoire ils auraient pu le faire réellement. Pas envie de les faire se suicider. Je serre les poings, les fusille du regard. Je ne suis pas une crevette. Répète Warren, je ne suis pas une crevette et je suis convaincant.

Voir le profil de l'utilisateur

Nao
Messages : 477
Localisation : Entre ciel et terre.
Loisirs : Me nourrir d'étoiles.
Humeur : Douce, mais déterminée.
avatar
Nao

Personnage...
Pouvoir: Tu veux vraiment voir ?
Dieu: Nanna
Age: Très vieux.
Mar 26 Jan - 15:55

Bon... Il semblerait que je n'ai vraiment pas de chance, dans la vie. Non mais c'est vrai. Quel était la probabilité que je tombe sur un abruti accompagné de ses deux copains ? 10, 15% ? Non, vraiment, j'ai envie de m'écraser dans un coin en attendant qu'ils partent, parce que je sais que s'ils continuent à me chercher, je serai obligé de me défendre. Et si je me défends et qu'ils me dénoncent, je risque l'expulsion. Pénétrer dans sa tête était déjà risqué, mais je ne l'ai pas fait pour lui faire du mal, plutôt pour le menacer de ce que je pourrais faire. Rien que ça me vaudrait le renvoi à coup sûr. Je suis un peu bloqué, et la bouilloire continue à tenter de s'élever dans les airs. Je m'y cramponne sauvagement pour ne pas la laisser entre ses mains, les yeux rivés dans les siens.

Par contre, s'il y a une chose à laquelle je ne m'attendais vraiment pas, c'est que Warren débarque comme ça. Je hausse deux sourcils surpris et le regarde tapoter sur l'épaule du mec pour le forcer à le regarder. Les deux autres se tournent aussi vers lui et le télékinésiste commence à lui beugler dessus. Seulement l'un d'entre eux recule quand il parle, mal à l'aise, et j'ai un long frisson qui remonte le long de ma colonne vertébrale. C'est la même sensation que celle que j'ai ressentie lorsque la bouilloire a commencé à vouloir se mouvoir d'elle-même. En parlant de ça, la pression que je ressens sur l'objet s'estompe et je manque de la laisser tomber.

Le télékinésiste bombe le torse.

— De quoi tu te mêles ? Pourquoi tu défends cette saloperie ? Tu vaux pas mieux que ceux qu'on combat si tu t'allies à eux !

Doucement, pour ne pas me faire remarquer, je repose la bouilloire remplie dans mon cabat, pose ledit cabat à terre, et agrippe plus fortement mon coussin.

— Allez, vas-y, tu voulais me casser la gueule ? Essaie pour voir, mina-

Mon poing atterrit contre sa joue, amortie par le coussin que j'ai plaqué contre son visage juste avant de l'attaquer. Il recule, surpris et un peu sonné, avant que je ne balaie les jambes de l'autre de la mienne. Puis je saute sur le cabat, le balance dans les bras de Warren et lui chope le poignet en commençant à courir.

— Hé, connard !

Le troisième fait un geste pour nous suivre mais préfère relever son pote tombé au sol. On monte les marches quatre à quatre et, arrivé à l'étage du dessus, je souffle bruyamment. Jette un regard à Warren et me mord la lèvre, avant de rire bruyamment, essoufflé.

— Ahah… Ahah pardon… j'éclate de rire. C'est- C'est nerveux. Je vais vraiment me faire virer.

Je m'appuie contre un mur et entends du bruit dans les escaliers.

— Ah, merde, ils nous suivent ! Faut qu'on se planque, vite ! je panique un peu en le poussant dans le couloir.

Chambre, chambre, chambre... Plac- PAS LE PLACARD D'ACCORD ? Salle de bain. Salle de bain ? Trop loinnnn.

Des bruits de pas derrière, j'ouvre la première porte qui me tombe sous la main et pousse Warren dedans, avant de la claquer et me plaquer contre la porte.

... C'est une chambre.

... Deux mecs en train de jouer aux cartes sur le lit, avec quelques jetons, nous regardent bizarrement.

— Euh... Salut. On se fait poursuivre. Ahah. je lâche en tentant de retenir mon rire nerveux et d'empêcher mes joues de devenir écarlates. Vous faites un poker ?

Non mais là…

Voir le profil de l'utilisateur



Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Mar 26 Jan - 17:25
Je pince les lèvres. Quel con ce mec. J'ai bien envie de lui mettre mon poing dans la gueule. Dommage qu'il fasse deux fois ma largeur. Enlil doit aimer les types baraqués. Quoi que vu la carrure de Nabouh j'ai un doute là dessus. Enfin même, c'est pas une raison pour emmerder les gens qui vous ont rien demandé. Il commence à s'échauffer et je me retiens de lui répondre. Nao a posé sa bouilloire dans son sac, un coussin dans les mains. Je me retiens de lui lancer un regard interrogatif pour ne pas attirer l'attention.

Je ricane en le voyant mettre un pain au télékinésiste à travers son coussin. Ce gars est vraiment trop gentil. En même temps lui si il se fait trop remarquer je suppose qu'il risque de se retrouver dehors. Et ce serait dommage. Je m'en fous je témoignerait en sa faveur. Oui on dirait que je parle d'un procès. Mais je m'en fous il a eu raison. Je le suis en courant dans les escaliers puis vers l'étage au dessus.

Je rigole avec lui, appuyé contre le mur, et lui fais signe que ça va aller. On est pas encore tiré d'affaire d'ailleurs. Vite trouver un endroit où se planquer. Si seulement j'étais meilleur avec mon pouvoir on en serait pas là. Nao me pousse derrière une porte qu'il claque. J'étouffe un rire nerveux, complètement essoufflé d'avoir couru. Je ne connais pas ces deux mecs qui jouent... Au poker ? Le destin que voulez-vous.

-On fait que passer, faites pas attention, je continue en retenant un ricanement.

J'ai très envie de rire, c'est nerveux. L'un des mecs me lance un regard surpris. Lui n'est pas Prêtre Roi ni même médium je vais avoir du mal à expliquer ça.

-Navré y a trois abrutis dans le couloir qui ont pas apprécié de nous voir nous embrasser. Vous pouvez nous laisser rester là le temps qu'ils partent ?

Oui je n'ai pas trouvé un meilleur mensonge dans le feu de l'action. l'humain hausse un sourcil avant de soupirer puis nous fait signe que c'est bon. Loués soient les dieux. Inanna je ne dirai plus jamais que ce pouvoir est inutile. Je me tourne vers Nao avec un sourire d'excuse.

-Désolé, je chuchote doucement. Je me voyais mal lui expliquer pourquoi on se fait poursuivre alors que c'est un humain.

Et je n'ai pas dit ça parce que j'aimerais que ce soit vrai...

Voir le profil de l'utilisateur

Nao
Messages : 477
Localisation : Entre ciel et terre.
Loisirs : Me nourrir d'étoiles.
Humeur : Douce, mais déterminée.
avatar
Nao

Personnage...
Pouvoir: Tu veux vraiment voir ?
Dieu: Nanna
Age: Très vieux.
Mar 26 Jan - 17:52

On est à l'abri... Enfin à l'abri. On a eu la malchance de tomber dans la seule fichue chambre où un missionnaire est en train de papoter avec un humain. Je sais pas trop quoi répondre, d'autant qu'à côté Warren se retient de rigoler autant que moi. Comment vous voulez que je sois sérieux dans un moment pareil ? C'est vraiment étrange comme situation, avec l'humain qui nous fixe comme si on était des aliens et le missionnaire qui fait les gros yeux. Oui, eh bien désolé, ce n'est pas de notre faute si on se fait poursuivre par trois psychopathes parce qu'ils ne sont pas fichus de comprendre que lorsqu'on sème quelque chose, on le récolte. Ou quelque chose dans ce style-là. Warren ouvre la bouche et j'acquiesce vivement lorsqu'il dit que trois abrutis n'ont pas appréciés qu'on s'embra--

Hein que quoi ? J'ouvre des yeux ronds comme une soucoupe en m'arrêtant d'acquiescer (et de respirer) et, quand ils détournent les yeux, je l'assassine du regard en lui écrasant le pied.

— Tu pouvais pas trouver une autre excuse ? je souffle en tentant désespérément de ne pas nous faire entendre, les joues cramoisies.

Et là, je vois un des mecs étirer un sourire amusé en nous voyant échanger des messes basses. Mon cerveau brûle en même temps que mon visage. Ahah. Ahahah. Je me plaque la main contre le visage en essayant de réfréner mon rougissement. C'est la manière dont il l'a dit... Je ne m'y attendais pas. Je m'attendais à vrai dire à tout sauf à ça.

Mes oreilles brûlent.

On attend un peu dans le silence et je fixe délibérément le sol, la main serrée sur mon coussin. Quand j'ai l'impression de ne plus les entendre beugler dans le couloir, j'entrouvre la porte pour regarder dehors.

— Ils doivent être partis… je souffle, avant de me tourner vers les deux mecs. Merci les gars, c'est sympa.

Oui, j'ai dit "les gars", ça m'arrive de parler en argot et- et chut, je n'arrive vraiment pas à me concentrer. Je me glisse hors de la chambre en les saluant et suis soudainement ravi que le couloir soit aussi frais. Je frissonne un peu malgré tout, mais au moins, j'arrive mieux à réfléchir.

— … 'rci pour avant, je souffle lorsqu'il a fermé la porte, toujours sans le regarder, mortifié par la réaction excessive de mon épiderme. Quand tu es venu, je veux dire !

Pas pour ton excuse pourrie qui m'a donné envie de me jeter par la fenêtre. Ca ne me gêne pas, mais... Je suis pudique, ce n'est pas de ma faute. Même si c'est faux. Je me passe la main sur la nuque.

— Ah, bref... On remonte ? Enfin, seulement si-

D'accord, il m'a perdu tout à l'heure. Mais ce n'est pas de ma faute, ça m'a agacé de le voir lâcher ça comme ça, comme si c'était naturel et- Bref. Bref. BREF.



HRP : J'suis comme ça dans ma tête -> ...bam...

Voir le profil de l'utilisateur



Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Mar 26 Jan - 19:33
Je vois Nao qui commence à acquiescer avant de me fusiller du regard quand j'arrive au bout de ma phrase. Son chuchotement furieux me tire un sourire hilare et je retiens difficilement un autre ricanement. C'est facile de mentir là dessus quand on aimerait que ce soit vrai. Là dessus le missionnaire nous lance un regard amusé et je lui renvoie un grand sourire ravi alors que Nao rougit jusqu'au bout des orteils.

-Désolé c'est le premier truc auquel j'ai pensé.

On ne précisera pas pourquoi. En vrai c'est quelque chose qui marche très bien quand les personnes en face sont assez tolérantes pour ne pas vous frapper. Et l'avantage c'est qu'ils ne posent pas trop de questions. Finalement le couloir redevient silencieux et nous sortons après avoir salué les deux joueurs qui continuent leur partie, pas plus perturbés que ça.

Je rigole quand Nao me remercie, toujours un peu rouge malgré la fraîcheur du couloir. J'aime comme il précise qu'il me remercie seulement pour être venu quand même. Je ne suis pas vexé parce que je trouve ça drôle mais j'ai très envie de le taquiner un peu.

-Tu es gêné parce que c'est faux ou bien parce que tu aurais aimé que ce soit vrai ? ♥

Je met mes mains dans mes poches avec un sourire et commence à remonter vers ma chambre. C'est de la pure provocation et je l'assume. Je veux savoir ce qu'il va faire. Et accessoirement la réponse m'intéresse aussi. C'est un peu idiot sans doute mais je me demande ce que lui en pense. Il n'aurait surement pas pensé à doner ce genre d'excuse, moi ça m'est arrivé souvent. Parce que c'était vrai ou tout simplement parce que c'était plus simple. Mais devoir courir pour se cacher dans une salle de classe vide parce que j'avais embrassé quelqu'un en plein couloir à la fac... Ouais ça m'est arrivé une fois ou deux. Sur le coup en général on a peur même si après on en rit. Mais il y a des jours où je regrette que tout le monde ne soit pas aussi tolérant que lui envers la sexualité des autres.

Voir le profil de l'utilisateur

Nao
Messages : 477
Localisation : Entre ciel et terre.
Loisirs : Me nourrir d'étoiles.
Humeur : Douce, mais déterminée.
avatar
Nao

Personnage...
Pouvoir: Tu veux vraiment voir ?
Dieu: Nanna
Age: Très vieux.
Mar 26 Jan - 20:02

Voilà, je savais que ça allait mal tourner à partir de maintenant. Je veux dire, c'était déjà bizarre depuis avant, comme situation, même si j'espérais que ça s'arrangerait. Puis il a finit par dire ça, comme ça, comme si c'était normal et que ce n'était pas censé m'embarrasser. Ou alors si, justement, c'est ça qu'il veut ? Me faire devenir cramoisi et voir jusqu'où je supporte ses remarques ou ses sous-entendus ? Je ne suis pas du genre à m'énerver en général, disons que ça n'arrive pas, en réalité. Mais là, continuer sur ce sujet m'agace. J'ai essayé de détourner le sujet mais il s'en fiche et continue comme ça… Mal à l'aise, je resserre mon coussin dans mes bras et fais la moue.

— Et toi, tu insistes parce que la réponse t'intéresse ou parce que tu veux absolument voir à quel moment je vais me vexer ? je lâche, un peu plus durement que je ne l'aurais voulu.

Avant de détourner les yeux. J'ai encore le visage chaud et je me rends compte que j'ai peut-être été un peu violent dans la manière dont je l'ai dit, malgré tout. Je me passe une main sur la nuque et me mordille la lèvre.

— Pardon.

Je ramasse le sac et monte les escaliers sans rien dire, en essayant de ne pas regarder son visage. Je manque de lui rentrer dans le dos lorsqu'il s'arrête devant la porte de sa chambre pour la rouvrir. Je m'excuse une nouvelle fois en bafouillant et me demande si je ne devrais pas simplement m'en aller. Il m'en voudra peut-être ? Après... Il plaisantait surtout, mais une telle insistance... C'est criminel. Je me sens mal, parce qu'il est venu voir si tout allait bien tout à l'heure et s'est interposé sans réfléchir, alors que je suis super désagréable avec lui. À sa place, je crois que je serais assez en colère… Ou au moins vexé ?

Doucement, je relève les yeux vers lui et me mords la lèvre.

— Tu n'es pas en colère, hein …? je souffle sans oser entrer dans sa chambre. Je ne voulais pas être blessant.

Pff, je suis vraiment trop bête. On dirait un gosse qui a fait une bêtise.

Voir le profil de l'utilisateur



Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Mar 26 Jan - 21:32
Bon je crois que cette fois je l'ai vexé à force de tirer sur la corde. En même temps depuis le début le teste ses limites pour voir jusqu'où je peux aller, logique qu'à un moment ça ne passe plus. Il s'excuse, se mordille la lèvre avec une moue désolée. Je ne dirais pas que c'est adorable parce que bon je viens quand même de me faire rembarrer mais le fait qu'il s'excuse alors que ça devrait être à moi... Enfin je ne sais pas on dirait qu'il regrette sa réaction alors qu'il vient de l'avoir. Je soupire doucement sans me retourner, l'entends monter les escaliers à ma suite.

Il a l'air tellement sincèrement désolé. On dirait qu'il a peur que je me fâche. Je me retourne devant la porte et me passe la main dans les cheveux. Mes mèches retombent sur mon front dans un amas de boucles désordonnées. Il faut que je les coupe.

-Déjà arrête de t'excuser d'avoir des réactions spontanées quand je te cherche.

Je me mordille la lèvre, conscient d'être peut-être un peu sec. Je ne suis pas vraiment vexé ou blessé, juste un peu refroidi.

-Je ne suis pas en colère Nao. Et si tu veux vraiment que je réponde à ta question c'est : les deux.

La réponse m'intéresse actuellement parce que j'aurais aimé peut-être une autre réaction mais je sais aussi comprendre quand je vais trop loin. J'ai conscience d'être aussi un poil lourdingue quand on ne me refrène pas voire même carrément chiant quand je cherche à savoir un truc ou que j'emmerde le monde. Là j'avais juste envie de le taquiner. Et je le drague aussi carrément. Même si c'est pas quelque chose que je devrais faire. Du coup je me recule dès que je fais un mouvement vers lui. Par peur peut-être, ou simplement parce que je ne sais pas bien ce que je veux.

Je pousse la porte et entre finalement dans ma chambre pour m'affaler sur le lit. La question est ouverte. Ca dépend si lui veut en parler ou pas maintenant.

Voir le profil de l'utilisateur

Nao
Messages : 477
Localisation : Entre ciel et terre.
Loisirs : Me nourrir d'étoiles.
Humeur : Douce, mais déterminée.
avatar
Nao

Personnage...
Pouvoir: Tu veux vraiment voir ?
Dieu: Nanna
Age: Très vieux.
Mar 26 Jan - 23:07

Il n'a pas l'air en colère... Je crois. Pourtant lorsqu'il tourne la tête vers moi pour me répondre, il a cette lueur particulière dans le regard, et son visage est légèrement crispé. Je me sens frissonner, un peu douloureusement. Sa main qui passe dans ses cheveux, son ton froid et cassant. Mes yeux se détournent et je ne sais pas vraiment quoi répondre. Oui, c'était spontané, peut-être un peu trop ; mais je ne voulais pas être désagréable. Jusqu'ici, nous ne l'avons jamais vraiment été l'un envers l'autre, c'est une grande première, dites-moi…

Un soupir m'échappe et je me passe une main sur la nuque, en train de chercher une manière correcte de lui répondre. Rien ne vient, tout d'abord. Puis il reprend la parole et je détourne les yeux. Ah... Ca, je ne m'y attendais pas vraiment. J'ouvre la bouche pour répondre mais il rentre dans sa chambre avant que je n'ai pu réagir. Je suis bloqué dans la même position, avec mon oreiller et mon sac, un peu comme un mec qui vient de se faire larguer et qui fixe la porte de son ex sans trop savoir s'il y a encore un truc à dire ou s'il doit juste se barrer. Ahah. Je n'aime pas la comparaison que je viens de faire.

Je me racle un peu la gorge alors qu'il s'affale sur le lit. Silencieusement, je le suis dans la chambre et essaie de faire fi de mes réactions emballées. Je sors la bouilloire et la branche pour faire chauffer l'eau, sort les tasses maladroitement et manque de les faire tomber en les posant sur la table de chevet. Puis je lève les yeux vers lui, troublé.

— Désolé, je sais pas tellement quoi répondre…

Finalement, je vais m'installer sur le lit à côté de lui et pose mes mains sur mes cuisses. L'eau commence à frémir dans la machine. Au moins ça comble le silence…

— Tu es trop honnête, je finis par rire légèrement, encore embarrassé.

Yeux détournés et main sur la nuque. Quelques secondes passent, et je finis par m'affaler sur lui, la tête sur son ventre. Il n'aura qu'à me faire dégager s'il ne veut pas, hein...

L'eau finit par bouillir et je soupire lourdement en me redressant, avant de m'occuper de préparer le thé tranquillement, assis sur le bord du lit.

— Pourquoi tu voulais le savoir ?

Quelque part, je suppose que je sais, mais il y a quelque chose de gênant dans le ce fait. Je veux dire, j'ai connu des situations pareilles ; mais nous sommes amis, et... C'est étrange de penser à tout ça de cette manière. Je me souviens des longues discussions qu'on a déjà eues, de celle qu'on a eue juste tout à l'heure. J'ai l'impression qu'il y a quelque chose d'incompatible, et je n'arrive pas à voir au-delà. Ce n'est pas du malaise, mais... Je ne sais pas. C'est étrange.

Voir le profil de l'utilisateur



Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Mar 26 Jan - 23:29
Je cale mes mains sous ma nuque, fixe le plafond en l'écoutant s'installer. J'ai conscience d'avoir surement été un peu désagréable. Mais d'un autre côté c'est aussi envers moi que je le suis. Ca me fait du bien de m'envoyer balader parfois, pour relâcher la pression. Il vient finalement s'asseoir à côté de moi e attendant que la bouilloire chauffe. Je frémis légèrement. Trop honnête hein. Je souris un peu en sentant le poids de sa tête sur mon ventre.

Je ne bouge pas, profite du moment en attendant qu'il bouge à nouveau. Je ferme brièvement les yeux quand il se relève. Je ne sais pas si je suis honnête. Il s'assoit de nouveau sur le lit pour préparer le thé et je me redresse sur les coudes pour l'observer un peu.

-Parce que ça m'intéresse ?

C'est un peu court comme réponse mais ça résume bien la chose je trouve. J'ai envie de savoir si j'ai une chance, si il vaut mieux que j'arrête, si je dois juste rester à un stade de simple ami. Une relation quelle qu'elle soit se construit à plusieurs. On ne peut pas juste faire ça seul de son côté. C'est comme un pont. A un moment tu ne peux pas te contenter de le construire et le rejoindre au milieu. Il faut qu'il y ait une cohérence.

-Je ne sais pas si- Enfin j'ai envie de comprendre ce qu'on fait, je teste. Et... Tu me plais, j'avoue en rougissant un peu. Pas mal. Enfin beaucoup. Et je dois être encore trop jeune pour différencier ça du simple désir j'imagine.

J'ai honte. Tout ça est ridicule. Je pose mon bras sur mes yeux pour me cacher. Peut-être que si je ne le vois pas il ne remarquera rien. Je veux m'enterrer sous ma couette pour me cacher tellement je me fais l'effet d'un adolescent. J'ai rien d'un ado. A mon âge et avec mon expérience je suis censé savoir faire la part des choses entre l'affection platonique, le désir physique et l'attirance. Que mes foutues hormones aillent se faire mettre profond.

-Oublie ça. Je raconte que des conneries.

Voir le profil de l'utilisateur

Nao
Messages : 477
Localisation : Entre ciel et terre.
Loisirs : Me nourrir d'étoiles.
Humeur : Douce, mais déterminée.
avatar
Nao

Personnage...
Pouvoir: Tu veux vraiment voir ?
Dieu: Nanna
Age: Très vieux.
Mer 27 Jan - 0:05

On se calme petit à petit, je crois qu'un peu de silence nous a fait du bien. C'est étrange comment les choses ont évolué aujourd'hui, ce n'était... Pas vraiment prévu. J'essaie de me concentrer sur la préparation du thé pendant qu'il parle pour garder un visage aussi neutre que possible - c'est à dire vaguement rose et avec des yeux légèrement plus ouverts que la normale, parce que je ne suis toujours pas capable de contrôler mes réactions. Mais c'est physiologique, un jour faudrait que vous le compreniez !

J'ai le coeur qui bat plus vite quand il m'explique ce qui lui passe par la tête et je suis plutôt content de savoir qu'il ne me regarde pas. Le ton de sa voix est plutôt gêné, exceptionnellement ; ça n'arrive pas souvent, c'est bizarre... Tout est trop bizarre.

Le thé commence à infuser dans la théière et je débranche la bouilloire pour la mettre par terre. Comme ça, ça ne prendra pas toute la place sur la table de chevet. (Oui je me concentre sur des choses inutiles pour ne pas penser à la situation présente, je pense que vous avez remarqué que c'est un art que je maîtrise à la perfection.)

Il y a quelque chose d'à la fois étrangement affolant et flatteur dans son aveu. Je me retourne vers lui et constate alors qu'il a le bras sur les yeux, comme pour se cacher le visage. Il a l'air d'un gosse, un peu. Mais ce n'en est pas un, il en est loin. Je profite du fait qu'il ne m'observe pas pour le détailler un peu. Ses boucles, sa peau, son corps. Moi aussi je suis conscient de tout ça, quand on gigote, qu'on s'agit, qu'on joue. Un soupir m'échappe. Ça ne devrait pas se passer comme ça. Parce que c'est trop compliqué, trop douloureux. Je me suis imposé des règles, c'est le moment de les respecter. Ne pas aller trop loin pour ne pas regretter. Mais est-ce qu'on peut regretter de ne pas tenter quand on en avait l'occasion, parfois ? C'est compliqué, de vivre indéfiniment.

Sans rien dire, je m'appuie d'un bras et me penche sur lui. Mes lèvres se posent sur les siennes un instant puis je me redresse, attrape la télécommande qu'il avait sortie et mon oreiller.

— Comme ça tu auras un outil de comparaison, je le nargue avant de lui tirer la langue. On le met, ce film ?

Je prends mon coussin en tâchant d'avoir l'air détaché et enjambe Warren pour me placer de l'autre côté, là où il y a de la place pour qu'on puisse s'assoir côte à côte. Puis je m'arrête et grimace en voyant une tâche rouge sur mon coussin.

— Warren... Je crois que je lui ai cassé le nez tout à l'heure, j'ajoute d'un air piteux.

Tout est normal.

Voir le profil de l'utilisateur



Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Mer 27 Jan - 19:12
Je- Il- Erreur système... Veuillez redémarrer le cerveau. Ho putain le con ! Et j'ai même pas le temps de réagir en plus. Merde j'en voulais... Plus. Et il me nargue en plus. Faire la comparaison, mes fesses ouais. C'est bon je me sens frustré maintenant. Ca ne règle pas du tout mon problème. Enfin si mais non. Je fronce les sourcils dans une moue boudeuse.

-L'outil de comparaison j'aimerais bien qu'il s'appelle reviens, je grommelle tout bas pour qu'il n'entende pas.

Finalement il me contourne et s'assied à côté de moi avec son coussin... Avant de le regarder avec une moue dépitée. Je me redresse sur un coude pour regarder la belle tache de sang encore frais sur le tissu et éclate de rire. C'est nerveux je n'arrive pas à m'arrêter et toute la tension s'en va d'un coup alors que je pars en fou rire, hilare.

-Ho... Je crois qu'on aura pas intérêt à le recroiser celui là.

Je me tiens un peu le ventre, encore secoué par un ricanement nerveux. Rien qu'à imaginer ce mec avec le nez cassé j'ai envie de repartir. Je respire un grand coup pour me calmer.

-Pardon c'était nerveux. Je vais lancer le film.

Je reprend enfin la télécommande pour lancer le film. Je frissonne légèrement quand les cuivres donnent la première note de l'introduction, un peu surpris comme à chaque fois. J'observe un peu les réactions de Nao, souris en le voyant sursauter. Le film fait défiler l'intro de présentation avant de descendre sur les vaisseaux spatiaux. Ha ce que j'aime ça ! Y a rien de mieux dans l'univers que les jedi quoi.

Il le prendra peut-être pas mal si je me cale contre lui ? Ho et puis tant pis hein ! Au pire il me repoussera. On était bien tout à l'heure quand on était contre le radiateur et il avait pas l'air gêné. Je me colle légèrement à lui pour poser ma tête contre son épaule. Il est vraiment grand en fait.

Voir le profil de l'utilisateur

Nao
Messages : 477
Localisation : Entre ciel et terre.
Loisirs : Me nourrir d'étoiles.
Humeur : Douce, mais déterminée.
avatar
Nao

Personnage...
Pouvoir: Tu veux vraiment voir ?
Dieu: Nanna
Age: Très vieux.
Mer 27 Jan - 21:16

Hmmm. Je suis perplexe. À dire vrai, je ne sais pas vraiment pourquoi j'ai fait ça. Une pulsion, peut-être ? Ou une impulsion ? C'est un peu la même chose, mais je me disais que c'était le moment. Puis faire comme si de rien n'était, garder une façade. Ce n'est pas si simple de réagir de la sorte, je peux vous l'assurer. Parce que malgré tout, ça n'a pas "rien" causé dans mon corps. J'ai juste loupé un battement ou deux, mais je le vis bien ; c'était agréable, et j'ai un petit sourire satisfait en y repensant. Peut-être que c'est le genre de choses qu'on se dit qu'on va faire, "pour voir", et puis finalement, on se rend compte qu'on n'aurait peut-être pas dû. Parce que ça donne envie de recommencer, sûrement. Mais Warren est l'un de mes amis ; on est proches, tous les deux, enfin, aussi proche que je puisse l'être d'un humain. Je n'aime pas me rapprocher d'eux. Je n'aime pas, parce que ça implique de mettre des sentiments, de l'affect ; l'affect, c'est s'attacher, et l'attachement, c'est la souffrance. On ne souffre que lorsqu'on aime suffisamment pour souffrir. Toutes les choses que j'ai perdues, je les ai aimées d'un amour inconditionnel et fort ; certainement parce que c'est moi le moins expérimenté des deux. Il pense être un enfant, mais au final, c'est plutôt mon cas ; j'agis comme tel, un enfant qui vit, qui découvre, qui tâtonne ; j'aime mais je ne veux pas aimer, et m'imposer des limites m'aide autant que me frustre. Je ne peux pas avoir ce que je veux tout simplement parce que je ne sais pas ce que je veux. C'est un peu… dépitant.

Le soupir agacé de Warren manque de me faire rire et je l'ignore, préfère me mettre à côté de lui. La tâche de sang a déjà imbibé le tissu, mais je passe la main dessus pour l'essuyer un peu. Histoire que ça ne fasse pas d'effet tampon. À côté, Warren éclate d'un rire nerveux et je me retiens de rire moi aussi. Finalement, je me laisse aller et secoue la tête en rigolant :

— Mais non t'excuses pas…

C'est vrai que c'était drôle en soi. Rien que d'imaginer la tête de ce type, ça m'amuse. Je place mon coussin dans mon dos.

— J'espère juste qu'il ne viendra pas me chercher des noises, je ne saurais pas comment le gérer, je ris encore en me calant contre mon coussin, contre la tête de lit.

Il lance le film et je sursaute violemment lorsqu'il y a une introduction musicale composée de cuivre, et un grand texte jaune qui défile sur fond noir. C'est très moche comme couleur, en plus le texte défile super vite. Je plisse les yeux pour essayer de lire et surtout de comprendre ce que je lis. Euh, c'est quoi comme histoire, ça se passe dans l'espace ? C'est super bizarre ! Je m'apprête à faire un commentaire mais Warren s'appuie contre mon épaule. J'hésite. M'appuie contre lui à mon tour.

Soudainement, il y a de l'action dans le film ; c'est très vif, je ne comprends pas bien qui est qui. Mes sourcils se froncent légèrement, puis se soulèvent ; je souris, captivé. Les images sont très belles, c'est vraiment surréaliste. Voler dans les airs dans des machines pareilles ; dans l'espace, même. Les personnages sont chouettes et j'aime beaucoup la manière dont ils parlent. De ce que j'ai compris, les… jedis sont des sortes de sages, un peu comme des martialistes de l'ancien temps. Ils ont des valeurs, des règles ; leur discours trouve une sorte d'écho dans ce que j'ai vécu. Sauf que cela se passe dans l'espace, au sein d'un conflit que je ne comprends pas très bien. En tout cas, ça me plaît bien. Avec un sourire, je me cale un peu plus confortablement contre lui. J'aime beaucoup la course de vaisseaux, et les adieux du garçon à sa mère me tire une moue attristée.

— Il reviendra sur sa planète ? je chuchote pour ne pas couvrir les dialogues du film.

Enfin, je souris. Padmé est vraiment une femme très douce... Quelque part, sa voix est apaisante, et le passage avec le petit dans le vaisseau est adorable.

— C'était une bonne idée de film, je rajoute à voix basse avec un léger sourire.

Voir le profil de l'utilisateur



Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Mer 27 Jan - 21:50
Je me remet un peu de mon fou rire et souris en coin. Bah s'il revient le chercher je crois que cette fois il va se retrouver avec quelques soucis hein. On dirait pas comme ça mais je suis très fort pour faire des mauvaises blagues. Genre des petits trucs tout cons mais qui font bien chier. Comme piquer le savon ou la serviette quand on est sous la douche. C'est rien comme ça hein. Mais quand l'objet en question réapparaît là où il était supposé être deux jours après, qu'entre temps on en a racheté un après s'être tapé le retour jusqu'à sa chambre soit à poil soit mouillé sous ses vêtements... Ha oui j'oubliais le fait de retourner sa chambre pour rien puisqu'il n'y est pas. C'est pas du tout du vécu tout ça. Mais voilà tout ça pour dire : une serviette ça peut vous pourrir une journée.

Finalement Nao se laisse aussi aller contre moi et je souris doucement. Il a l'air très intrigué au début mais suit le film attentivement. J'en profite un peu aussi je l'avoue. Puis quand même c'est drôle de le voir découvrir la science fiction vu que visiblement il n'y connaissait rien. On en arrive au départ de la fine équipe de Tatooine. Je souris en coin à la petite scène entre Ani et Padmé. J'ai toujours trouvé ces deux-là tellement mignons. Même si leur histoire est carrément tragique.

-Ha tu verras si tu regardes la suite un jour. Je n'ai pas envie de te spoiler.

Je pense pas qu'il connaisse ce mot en fait... Mais voilà la scène des hommes des sables dans le II est super importante pour l'histoire de Anakin, si je le lui dis c'est nul après. Et puis je compte bien regarder les autres avec lui si on a d'autres occasions.

-Content que ça te plaise en tout cas. En fait je crois que je vais faire une liste de truc à regarder pour toi. J'suis sûr que ça te donnera de quoi t'occuper pour les 20 prochaines années, je rigole.

Mine de rien le cinéma commence à être vieux.

Voir le profil de l'utilisateur

Nao
Messages : 477
Localisation : Entre ciel et terre.
Loisirs : Me nourrir d'étoiles.
Humeur : Douce, mais déterminée.
avatar
Nao

Personnage...
Pouvoir: Tu veux vraiment voir ?
Dieu: Nanna
Age: Très vieux.
Mer 27 Jan - 22:55

Avec un soupir, je fais la moue quand il me dit qu'il ne veut pas… me quoi ? Gâcher quoi ? Le plaisir de le voir ? Enfin, j'imagine que je vais bien finir par voir les suivant, il m'a donné envie. Ca change un peu de tout ce que j'ai déjà pu voir jusqu'ici. Surtout des vieux films, ou des choses plus récentes qui passaient à la télévision de temps en temps. Par contre, je ne suis jamais allé au cinéma. En même temps, la foule m'effrayait un peu, et je suis un peu vieux jeu. J'ai assisté une fois à une projection sur grand écran mais à part ça…

— On les regardera ensemble ? je l'interroge avec un sourire, en me prenant à espérer qu'il dise oui.

C'est un peu bête dit comme ça, mais bon. J'aime bien être au calme comme ça, même si au final on ne dit pas grand-chose. On n'a pas toujours besoin de parler pour se faire comprendre.

Un nouveau sourire fleurit sur mes lèvres et je tourne la tête vers lui. Une liste de films à regarder ?

— Oh, oui, ça pourrait être bien ! J'aimerais beaucoup. J'ai plein de choses à rattraper et pas mal de temps à perdre, oui, je m'en amuse. Puis avec les nouvelles sorties... Les séries... Si jamais tu as des livres ou des endroits à me conseiller, aussi. Je ne sais jamais quoi faire, il y a trop de choix, donc au final je ne fais pas grand-chose...

Puis je me tais, préférant me reconcentrer sur le film. Il est question de force obscure ou je ne sais quoi ; d'un côté, je trouve l'idée bien trouvée mais le côté bien contre mal est assez manichéen... Dans la vraie vie, les choses ne sont pas aussi simples. Tout est bien plus complexe. Difficile. Différent, aussi… Sinon, ce serait les missionnaires contre les créannes, et je ne serais pas ici.

— Tu crois vraiment que les gens sont bons ou mauvais de cette manière ? Je veux dire, les gens ne sont pas tout blancs ou tout noirs…

Bon, peut-être que le film ne veut pas être aussi profond, après tout...

Voir le profil de l'utilisateur



Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Jeu 28 Jan - 18:32
Je souris doucement, un peu amusé quand il me propose qu'on les regarde ensemble. J'hésité à le faire marcher un peu pour le coup. Il a l'air d'avoir tellement envie que je dise oui. Ca me fait plaisir quelque part. J'acquiesce avec un sourire en coin.

-Mais seulement si on partage le repas du soir chaque fois qu'on regarde un film, je fais avec un rire dans la voix.

Je plaisante évidemment. Même si ce serait une habitude sympa à prendre. J'aime simplement être avec lui. Que ce soit pour un film, boire un thé, manger un repas ou se promener. Ca fait un peu vieux couple dit comme ça mais c'est vrai.

-A ce train là ça va être plus qu'une liste. J'essaierai de te faire un truc pas trop long.

A dire vrai ça va être compliqué de faire un choix. Il y a tellement de bons bouquins que j'ai aimé lire. Si je dois juste en garder quelques uns... Enfin ça devient tout de suite plus difficile parce qu'il faut hiérarchiser quoi. Enfin j'ai quand même mes coups de cœur. Mais d'un autre côté de je ne connais pas bien ses goûts en matière de lecture donc peut-être qu'il n'aimera pas.

J'ai un petit rire quand il fait la réflexion que le film est quand même assez manichéen. C'est assez vrai oui, en tout cas au début ça peut donner cette impression. Mais ce que j'aime dans Star Wars tient plus de l'alchimie je crois. L'intrigue politique de la prélogie est tellement... Enfin ça peut s'appliquer à tellement de période possibles.

-J'suis bien d'accord. Mais j'aime aussi les valeurs qu'ils donnent. Puis tout dépend de quel côté tu regardes ça. Peut-être que le monde n'est pas aussi tranché mais les personnages qu'on voit sont seulement une minorité puisqu'on parle d'une galaxie. Et ils représentent les 2 extrêmes. Il y en a partout.

Personne n'est complètement vertueux ou mauvais. C'est pour ça que tout le monde fait des erreurs, même les jedis. Je souris doucement, glisse une main légère sur sa cuisse pour attirer son attention.

-Si tout était blanc ou noir je crois que le monde serait très triste. Et moi j'aime bien le gris.

Voir le profil de l'utilisateur

Nao
Messages : 477
Localisation : Entre ciel et terre.
Loisirs : Me nourrir d'étoiles.
Humeur : Douce, mais déterminée.
avatar
Nao

Personnage...
Pouvoir: Tu veux vraiment voir ?
Dieu: Nanna
Age: Très vieux.
Dim 31 Jan - 22:48

Mon sourcil se hausse légèrement et je souris en coin à la proposition. Enfin, ce n'est même pas réellement une proposition, c'est plutôt du chantage ! Je lâche un léger rire, malgré moi, et essaie de ne pas sourire trop fort.

— Hmm, peut-être... Il faudra me convaincre, je le taquine. Quoique ce serait bien, ça me plairait beaucoup.

Avec un sourire, j'appuie ma joue contre son épaule en lui demandant s"il pouvait effectivement me faire une liste de films et de livres à lire. Il n'a pas l'air contre, mais j'admets que ce sera probablement un catalogue. Au moins, ça me donnera des idées. J'aimerais bien pouvoir découvrir plus de choses, mais parcourir les rayons au hasard n'aide pas toujours à tomber sur des perles. Et je fais confiance en son jugement. J'ai un sourire doux.

— Ça ne me gêne pas si c'est long. Au moins, j'aurai de quoi m'occuper pour un moment, comme tu l'as dit… je souffle.

Et quelque part, je me sens mal à y penser. Me dire que dans dix, quinze ou vingt ans, peut-être, je serais peut-être reparti, ou peut-être que lui le sera. Il sera plus vieux, mature ; mon regard se voile un peu, et j'ai un soupçon de tristesse qui me traverse alors que le film continue à avancer. J'essaie de changer de sujet pour pouvoir me concentrer sur autre chose et qu'il ne remarque pas mon trouble. Avec un peu de chance, ça passera inaperçu.

Doucement, j'acquiesce. C'est vrai que les valeurs des jedis sont belles. Pas que des jedis, d'ailleurs... Mais il y a des choses dérangeantes, et j'ai toujours un peu de mal à suivre l'intrigue sur certains points. Sûrement parce que je n'ai pas été assez attentif lors du générique de début.

La main de Warren se glisse sur ma cuisse et je frissonne un peu, perturbé par le contact. Je lève des yeux calmes vers lui, étire un semblant de sourire. Un semblant seulement.

— C'est vrai, je souffle, incapable d'ajouter quoi que ce soit.

Par la suite, je reste un peu plongé dans le mutisme. Le film se passe, et je me mordille la lèvre lorsque les jedis se battent avec le méchant. Puis le mort, Obi-Wan qui prend Anakin sous son aile… Je soupire.

— C'est un peu triste comme fin.

Je lève les yeux vers lui. Souris doucement. Ah, tiens...

— On a oublié le thé, je pouffe de rire en me penchant au dessus de lui pour attraper les deux tasses.

Voir le profil de l'utilisateur



Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Lun 1 Fév - 18:53
Il rit doucement. J'aime bien son rire, il est léger et discret, presque retenu. C'est un qualificatif qui correspond vraiment bien à Nao je trouve, retenu. C'est quelqu'un de très mesuré, pas forcément très expressif. Je souris en coin, amusé qu'il accepte finalement. Même pas besoin de convaincre en fait.

Et sa tête est juste contre mon épaule, un peu lourde mais c'est pas grave. J'ai juste envie d'un petit moment comme ça. Je me sens bien, à l'aise et posé. Même si c'est un peu maladroit. Et il parle d'un moment. Je songe seulement à ce que doit être un moment pour lui. Un an ? Dix ? Je dois être un gamin à ses yeux. Quand on a vécu plus de 200 ans est-ce que ce n'est pas futile de ressentir toutes ces choses ? Se déchirer encore et encore à chaque rencontre, se dire qu'au final il vaut mieux ne pas s'attacher. Je crois que je comprends mieux. Je n'ai pas vraiment pris la peine de regarder ça de son point de vue. La douleur de s'attacher aux autres en sachant qu'ils mourront avant nous quoi qu'on fasse. Je ne veux pas lui imposer ce genre de souvenirs douloureux. Je me sens brusquement refroidi, triste.

Je change simplement de sujet, ne pense plus à ça. Finalement le film se termine, Qi Gon meurt et Obi-Wan devient chevalier Jedi en prenant Anakin comme apprenti. J'aime ce passage où il discute avec Yoda. La prédiction du vieux maître et l'entêtement du jeune jedi résonnent comme une destinée inéluctable. J'acquiesce doucement. C'est vrai que c'est un peu triste comme fin. Il attrape les deux tasses oubliées dans un coin et je souris doucement.

-Ha il est un peu froid maintenant du coup c'est dommage.


J'entoure la tasse avec mes mains et bois une gorgée de thé doucement. Ce n'est pas si mal.

-Ca va en fait c'est bon quand même.

J'ai pas envie qu'il parte même si le film est terminé, je suis bien comme ça.

-Merci pour le thé. Même si ça a un peu apporté des problèmes, je fais avec un rire.

Au moins c'est le genre de chose qui fait une bonne anecdote.

Voir le profil de l'utilisateur

Page 2 sur 3
  Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Les Chroniques de Sumer :: La Congrégation :: Internat
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet