Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
 :: Le Monde :: Océanie :: Australie
La puissance de la passion [avec Enlil]
Sacha
Messages : 79
Localisation : Sur le ring
Loisirs : Taper... J'aime taper.
Humeur : Massacrante
avatar
Sacha Thomas

Personnage...
Pouvoir: Caméléon
Dieu: Nin Hursag
Age: 21 ans
Ven 22 Jan - 18:39

La puissance de la passion
I have no rival
No man can be my equal

Queen

___


Ça sent la transpiration dans les vestiaires. Ça sent le goût de l'effort et des blessures sanguinolentes. Sacha protège ses fines mains de bandages qui commencent à se faire vieux. Elle soupire, que fait-elle ici déjà ?... Ah oui, pour payer son loyer. Elle ne pouvait pas se risquer à participer à des tournois professionnels sans définitivement perdre son genou. Mais il fallait bien continuer à vivre. Il lui fallait un toit, à manger... et payer son inscription au club de boxe. Alors elle se faisait invitée parfois pendant les tournois amicaux, en tant qu'étoile montante de la boxe. Elle avait parfois la chance d'affronter des champions, c'était une raison de plus pour elle de monter sur le ring. C'était en fait la raison principale jusqu'à maintenant. Mais plus les mois passaient, plus la peur sourde de ne plus retrouver ses pleines capacités l'inquiétaient. Elle n'avait rien d'autre dans la vie que la boxe, elle le sentait dans ses tripes à chaque match, à chaque coup, à chaque seconde qui passe dans les projecteurs du ring. Elle entend au loin les spectateurs qui scandent des noms, le commentateur qui décrit les mouvements, les uppercuts et les K.O. de manière hystérique. Elle sourit. Non, elle ne pourrait définitivement pas se passer de ça.

Un gamin vient la chercher, c'est à son tour d'entrer en scène. Elle s'étire une dernière fois, prenant appuie d'une jambe à l'autre, et ressert l'élastique qui maintient ses longs cheveux en arrière. Elle s'est échauffée longtemps avant, pressée d'en découdre... Elle se place devant la porte qui mène dans la salle où les gens attendent, patiemment, le prochain nom que donnera le commentateur pour exploser de joie, chanter, encourager leur favoris. Alors qu'il commence à décrire le parcours de la jeune Sacha, celle-ci reconnaît les chœurs d'une musique bien connue. :

-Qu'est-ce que c'est que cette blague ?! crache-t-elle à l'adresse du môme étant venu la chercher.

-C'est l'organisateur... s'excuse-t-il presque, tremblant devant le regard perçant de Sacha. Il a décidé qu'une mise en scène pour votre arrivée marquerait d'autant plus les esprits.

Elle expire bruyamment par les narines. Elle n'aimait pas ce genre de "show à l'américaine"... La boxe n'avait rien à voir avec le catch et pourtant, les mentalités changeaient. De plus en plus de spectateurs s'attendaient à regarder des spectacles mis en scène, des dramas et du jeu plus que du sport... Sacha fit craquer ses articulations et n'attendit pas le signal qu'on lui avait demandé de suivre... Elle donna un puissant coup de pied à la porte qui s'ouvrit. Le commentateur, pris au dépourvu, hésita le temps d'une seconde pour finalement annoncer l'arrivée de Sacha Thomas... Nom que la foule en délire reprit presque aussitôt. Ils voulaient du spectaculaire ?... Ils en auraient. Elle marcha au rythme des notes de guitares électriques de Princes of the Universe.

Les matchs mixtes sont rares, mais certains organisateurs brisent les conventions lors des matchs amicaux. Après tout, ça fait un peu plus de spectacle et donc, un peu plus d'argent. Sacha s'en foutait royalement ; la boxe n'a pas de sexe, la boxe n'a que des poings. Elle s'installe de son côté du ring et met ses gants et son protège-dent, calmement. Elle commence déjà à analyser son adversaire. C'est un poids léger, tout comme elle. Un champion de Perth. D'après la contusion qu'il possède sur sa joue, elle devine qu'il s'est beaucoup entraîné pour cette rencontre. Elle se lève, le rejoint au centre avec l'arbitre. A la façon dont il marche, elle le devine gaucher. Parfait. Sacha lui sourit et tend son poing pour un high-five amical en guise de salutations. Garde haute. Son de cloche. Sacha est une boxeuse.

Droite. Uppercut. Feinte. Évitement. Un coup dans les côtes, un coup dans l'arcade. Elle explose sous la force du sportif bien décidé à ne pas se laisser avoir facilement. Sacha recule, remonte sa garde tout en essuyant le sang qui coule jusque dans son œil gauche. Il donnait le meilleur dès le premier round. Elle aimait ça. Le sourire lui barrant le visage, elle se relance dans le combat en s'avançant d'un coup. Il recule, remonte ses poings. Elle feinte vers le plexus et lui rend finalement le coup qu'il lui a donné. Pile sur la contusion qu'il possède déjà. Elle aussi éclate, le sang gicle un peu. La foule est en délire, à peine quelques secondes et le liquide vital s'écoule déjà des deux combattants... L'humain pouvait se montrer bien plus bas que l'animal. Mais Sacha ne s'occupait pas de ça. Elle rayonnait d'un bonheur sincère, sans vice, comme un enfant qui reçoit un paquet de ses bonbons préférés.

La cloche sonne encore. Fin du premier round. L'arbitre vérifie les blessures des deux boxeurs mais il n'y a rien de grave, le match va pouvoir reprendre. Sacha s'assoit, elle respire fort. Le gamin qui était là tout à l'heure pour l'accompagner jusqu'au ring l'aide à essuyer la sueur qui glisse le long de son corps musclé. :

-Hé gamin. C'est quoi ton nom ?

-J-Jack...

-Alors, Jack... Quel est ton pronostic sur ce match ?

-Je dirais... Que vous allez perdre. En trois rounds. ...Désolé.

Elle soupire en souriant. Évidement, une fille ne partait jamais gagnante... Elle tapota de son poing ganté l'épaule du petit Jack et replaça son protège-dent. :

-Je parie que je gagne... En deux rounds.
Voir le profil de l'utilisateur



Enlil
Messages : 597
Localisation : Au dessus de tout
Loisirs : Te pourrir la tête
Humeur : Méprisable
avatar
Enlil
Mer 17 Fév - 12:19
C'était un beau jour. C'était un doux jour. Il y avait du monde dans le monde et encore personne dans les cieux. Ouais bon c'était un jour aproximativement normal en soi. Mais bon voilà, sur une majeure partie de la planète il faisait beau et là où il était les oiseaux chantaient. Ca donne envie d'être positif nan ? Les petits piou pious qui sautent de branches en branches et sifflotant gaiement. Regardez mamie qui leur donne du pain.. Oh si attendrissant. Et puis là le petit garçon qui nourrit le signe. Ca mord gamin fait gaffe. Aouch. Je t'avais prévenu crétin.

Je suis redescendu sur terre aujourd'hui. J'ai décidé de faire un tour sur les terres d'Utu. L'Océanie. L'Australie plus particulièrement. C'est bien il fait chaud, y'a des animaux assez extravagant et exotique. Tiens comme cette femme là bas ! Pouuuh... Je me demande comment c'est possible d'assembler de pareilles choses. Il y a vraiment des âmes souillées en ce monde je vous jure. Parfois je me dis, si seulement Enki m'avait laissé accomplir ce déluge .. M'enfin ce serait quand même tout de même vachement moins divertissant. Certes on aurait purgé le monde de toutes ses peines mais sérieusement je crois que je me serais emmerdé.

J'ai refais du surf ! Parrait que c'est un missionnaire d'Enki qui a pondu se truc un jour. Je crie à l'inégalité ! Non mais c'est vrai .. C'est pas Nabouh qui inventerait un truc pareil ! Quoique.. En fait si il en serait capable. On dirait pas mais ce garçon est plein de ressources mine de rien ! Brave petit. Bon le surf c'est une chose mais il n'y a pas que ça dans la vie. En vérité, si je suis là c'est parce que y'a un truc qui a fait un peu de bruit et ça m'a intrigué. De tout là haut alors que je scrutais les plages australiennes choisissant la prochaine où je pourrais me divertir un mot c'était répandu et me voici donc dans ce milieu hostile, plein de sueur et de cris. Intéressant, plus qu'intéressant. Un univers violent et animal. Puant et délabrant mais tellement attractif.

Je regarde le ring. Les coups des deux combattants. Je m'approche doucement. La gamine musclée là. Elle me plait bien celle là. Son âme.. Son âme n'est pas dégueulasse. Elle est bien foutue. Le sang coule. Ca paraît tragique comme ça mais c'est en vérité complètement futile. Je souris. Fin du premier round. Je m'approche de la gamine. Coucou toi. Allez je te regarde. J'attends de voir. J'aime les âmes fortes.

-Offre nous un doux spectacle. Je parie sur toi.


Non mais c'est vrai ! Je le fais ! J'ai de la money après tout .. Je peux me le permettre.

Voir le profil de l'utilisateur






God's watching you:
 

Sacha
Messages : 79
Localisation : Sur le ring
Loisirs : Taper... J'aime taper.
Humeur : Massacrante
avatar
Sacha Thomas

Personnage...
Pouvoir: Caméléon
Dieu: Nin Hursag
Age: 21 ans
Jeu 18 Fév - 17:51
L'arbitre appelle les combattants mais Sacha se retourne, au-delà des limites du ring... C'était bizarre. Elle était pourtant certaine... L'arbitre l'appelle un seconde fois, interrompant ses pensées, elle a un froncement de sourcil et se lève tout en mettant ses gants, aidée du petit Jack. Elle tape ses mains l'une contre l'autre, fait de petits pas comme pour s'échauffer et fait signe qu'elle est prête. La cloche sonne, sa garde est remontée, son adversaire se jette sur elle. Son jeu de jambes est parfait, elle évite le poing et s'approche d'un coup de lui, entrant brusquement dans sa garde, elle mitraille son torse trempé de sueurs de plusieurs coups qui le font reculer... Elle recule et remonte ses poings quand l'arbitre hurle et que son adversaire s'accroche aux cordages. Le public est en délire. Elle a un mal de chien à comprendre ce que crache le commentateur dans son microphone. Le combattant de Perth se redresse, le round reprend, trois minutes de coups, de puissance et de folie. Et dans tout ça, la phare de Sacha, sa passion, droit devant, se battre pour la beauté du sport, le sang qui coule, la précision des gestes, le beuglement animal du public.

Les coups pleuvent, du simple mouvement pour titiller l'autre à la brutalité pure, ce round est bien plus intense que le premier. La première minute passe à une vitesse terrifiante et déjà les deux boxeurs sont à bout de souffle. Sacha fait un pas en avant, s'empare de son adversaire pour le pousser jusqu'au cordage, pour le frapper plus fort encore, l'amener au bort du K.O. mais la contre-attaque ne tarde pas. Elle ne s'y attendait pas en vérité, pour un poids-léger, il avait une sacré résistance. Elle reçoit le poing en plein visage, là où elle saignait déjà. Tout son corps pivote, les étoiles dansent devant ses yeux et son premier réflexe est de se jeter sur le cordage le plus proche. L'arbitre intervient, elle prend une grande inspiration pour retrouver ses esprits et confirme que le combat peut continuer. Elle y était presque... Une minute trente pour gagner. Perdre n'est pas une option, juste une éventualité dont il faut se détourner.

Le public change de camps quand il se rend compte que les juges donnent l'avantage au combattant de Perth, ses coups sont plus rares mais plus puissants et plus précis, Sacha donnent plusieurs coups, parfois dans le vide, ils doivent avoir l'impression d'avoir à faire avec une débutante... mais tout est calculé. Tout le combat avait été décidé d'avance par Sacha. Elle était née pour ça. Quand la deuxième minutes passe, Sacha change d'un coup de posture. Plus courbée encore, les yeux sauvages, le souffle rauque. Elle évite un uppercut, un deuxième, elle se décale à la charge ennemie... Plus rien ne la touche, elle flotte, elle danse. Un silence étrange rempli la salle... La roue tourne. Son adversaire lui fait face après sa charge ratée, Sacha ayant eu tout le temps d'armer son bras après cette manœuvre lui donne un crochet en pleine tempe dans un bruit terrifiant, résonnant dans la salle soudainement devenue silencieuse. Son adversaire s'effondre, l'arbitre se met entre les deux combattants et Sacha recule... Il reste trente secondes. La foule hurle d'un coup, en même temps que le commentateur ayant retrouvé vie. Il se relève, titube, l'arbitre le renvoie dans la bataille après un hochement de tête. Elle sourit, sa garde est baissée, il fonce sur elle dans un dernier espoir de gagner des points avant un troisième round.

Mais il n'y aura pas de troisième round.

Un uppercut. Sous le menton. Le boxeur tombe en arrière. L'arbitre constate la perte de conscience. Knock Out cinq secondes avant la fin du second round. La foule est en délire, mais Sacha attend que l'équipe médicale soit sur le ring et prenne soin de son noble adversaire avant d'autoriser l'arbitre à lever son bras en signe de victoire. Elle souffle difficilement mais elle est heureuse. Elle a gagné même si ses derniers mouvements ont réveillé ses douleurs au genou. Elle fait un clin d’œil à Jack qui l'aide à retirer ses gants, enlève son protège-dent et titube hors du ring afin de laisser la place au combat suivant. La foule l'empêche d'atteindre rapidement les vestiaires, elle secoue des mains encore un peu sous le choc des coups qu'elle a reçu, une attitude digne peinte sur le visage, et finit par arriver jusqu'à la porte où on la laisse enfin tranquille.

Puis seulement elle s'assoit dans un gros soupir et... :

-Ouiiiiiiiiiiiiiii hi hi hi ! J'ai gagné !

Elle en avait pas fini, elle devait prendre une douche et passer par l'infirmerie avant de toucher ses gains et rentrer chez elle, mais elle était trop heureuse pour se retenir jusque là. Serrant ses gants contre elle, elle avait tout l'air d'une enfant ayant gagné un concours bien moins violent qu'un match de boxe. Elle rayonnait de bonheur.
Voir le profil de l'utilisateur



Enlil
Messages : 597
Localisation : Au dessus de tout
Loisirs : Te pourrir la tête
Humeur : Méprisable
avatar
Enlil
Lun 22 Fév - 16:20
Enlil avait déjà vu plusieurs match de boxe dans sa longue vie. Il aimait particulièrement ceux qu'on pouvait voir sur les plages sénégalaises. Ils étaient d'une belle poésie selon lui. Ici ce n'était pas vraiment la même poésie. Si au Sénégal le but était simplement de mettre son adversaire dos au sol pendant quelques secondes sans pour autant lui porter de coup comme au judo, ici les coups étaient ce qui faisait gagner. En voyant les coups il ne put s'empêcher de dire qu'heureusement qu'il y avait les gants sinon ça lui ferait tant de peine de voir ce doux visage défiguré.  

Il resta au niveau du ring tout du long du second round. Les deux combattants n'était clairement pas mauvais. Il avait tout les deux confiances en eux mais hélas pour un l'autre était plus inteligent. Bien avant la fin du round et que l'adversaire soit à terre le dieu savait que la jeune femme serait désigné vainqueur. C'était inscrit dans ses actions et dans ses pensées. Quand le KO fut annoncé un sourire moqueur se dessina sur le visage de l'homme. Il attendit quelques minutes. Capta les exclamations de tous. Il suivit du regard la demoiselle sur laquelle il avait misé. Sans réelle hésitation il la suivit. Un vigil l'arrêta, il lui sourit et le poussa d'une main. Ces pauvres humains tout de même.

Il rentra dans le vestiaire et la vit. Il ferma la porte derrière lui et s'y adossa.

-Félicitations, beau match Miss Thomas.

Il scruta les courbes de la femme d'un regard désintéréssé. Il y avait quand même des humaines toujours plaisante. Il capta ses pensées. La joie qu'elle ressentait à avoir gagné son match était touchante. Même pour le chef du panthéon fut lâcha un sourire un brin amusé. Cette fille était plaisante, il n'était pas vraiment du genre à se meller à la populace mais une fois de temps en temps ça ne fait pas de mal après tout.

Voir le profil de l'utilisateur






God's watching you:
 

Sacha
Messages : 79
Localisation : Sur le ring
Loisirs : Taper... J'aime taper.
Humeur : Massacrante
avatar
Sacha Thomas

Personnage...
Pouvoir: Caméléon
Dieu: Nin Hursag
Age: 21 ans
Mar 23 Fév - 0:43
Elle reprit son sérieux aussitôt qu'elle entendit la porte se rouvrir... Elle ne pouvait pas complètement éteindre sa joie comme on souffle sur une bougie, non, son sourire satisfait était toujours bien là. Elle ne s'inquiétait pas non plus de paraître saine d'esprit, elle se doutait que c'était déjà mort depuis longtemps ça. Non, c'est juste qu'il est rare qu'on vienne embêter un sportif après une performance... Et si le vigil l'avait laissé entré, c'était soit l'organisateur, soit un autre organisateur qui venait lui proposer un autre contrat. Donc, elle tentait, très mal certes, de paraître sérieuse afin d'avoir éventuellement, quelques sous en plus dans la poche à la fin du mois... C'est qu'il fallait remplir le frigo de bières fraîches m'voyez ?

Il était classe cet homme qui venait d'entrer. Ça, elle pouvait pas le nier, et qu'il la félicite pour ce combat, un peu facile mais dont elle restait fière, ça lui faisait bien plus plaisir. Elle sourit d'autant plus en rougissant un peu. :

-Merci à vous... Monsieur ?... fit-elle demandant implicitement son nom, pensant peut-être le connaître s'il était ce qu'elle pensait.

Elle se leva alors et s'empara de sa serviette dans son casier. Elle tapota son arcade blessée... Ce n'était pas douloureux, apparemment, elle devait avoir simplement éclatée, ne laissant pas le temps à un bleu de se former, donc ce n'était pas enflé. Cool, ça allait guérir vite et sa soeur ne le verra peut-être pas. Elle essuya la trace de sang qui commençait à durcir tout en se tournant vers l'homme qui l'avait donc suivie dans le vestiaire. :

-Permettez que je vous laisse deux minutes le temps de prendre une douche ?

Elle pointa du doigt leur direction, lui signalant alors qu'ils pourraient très bien se faire entendre l'un et l'autre vu qu'elles étaient ouvertes, séparées du reste du vestiaire par un rideau blanc-gris. Ça manquait d'intimité, mais Sacha n'était pas pudique et si ça lui permettait de répondre aux question de l'organisateur et de signer un nouveau contrat pourquoi pas ?

Elle galéra un instant avec son élastique tout en marchant vers lui, et puis d'un coup, elle le libéra et toute sa chevelure tomba en boucles souples, jusqu'en bas de son dos. Elle devait être un peu échevelée mais qu'importe. Le sport, c'est pas du mannequinat.
Voir le profil de l'utilisateur



Enlil
Messages : 597
Localisation : Au dessus de tout
Loisirs : Te pourrir la tête
Humeur : Méprisable
avatar
Enlil
Mar 23 Fév - 23:27
Ce n'était vraiment pas dans ses habitudes sociabiliser avec le bas monde mais il fallait avouer que parfois c'était cruellement divertissant. En général quand il vagabondait à travers le monde c'était avec Inanna. Depuis qu'il l'avait vu dans divers de ses idées étranges telle Sylvain le magicien ou on ne sait quoi d'autres il avait su qu'elle ferait une bonne compagne de divertissement. Ca c'était confirmé à leur course à dos de lamas. Parfois aussi quand il marchait sur terre c'était pour guetter les actions de ses missionnaires. Souvent c'était cela même. Il avait même passé une journée avec Nabouh une fois. Une journée avec son missionnaire. Quel dieu plein de bonté il faisait.

Des occasions comme celle étaient plus rares. Tout d'abord parce qu'en fait il bougeait sans le moindre but. Juste pour son plaisir. Et ensuite parce qu'il suivait rarement une damoiselle sans l'optique de lui pourrir la vie. La étrangement il n'avait pas envie de faire un tour de magie ou quoi que ce soit. Il voulait juste se comporter comme quelqu'un d'à peu près humain. C'était bien aussi parfois.

Il ne put s'empêcher de sourire en percevant les pensées de la jeune fille. Un organisateur. Il baissa les yeux et regarda comment il était habillé. Il oubliait souvent que les semblant de costume lui donnait toujours un air important. D'un autre coté il se voyait mal se trimballer en tong, T-shirt "I love Saint tropez" et bermuda à fleurs. Il la salua d'un signe de tête en souriant.

- Russho. Enlil Russho.

Putain Enlil t'as fait mieux mon gars. Le verlan d'Horus pour trouver ton nom c'est triste quand même. Mais bon maintenant c'est dit c'est dit hein. C'est pas toi le maître du temps, on ne revient pas en arrière. Too bad.

Sans rien ajouter de plus il l'observa saisir une serviette et partir en direction de la douche. Elle détacha ses cheveux. Le spectacle lui tira un sourire en coin. Elle ne souhaitait pas faire un défilé mais le spectacle n'était clairement pas déplaisant. Il avait beau croiser souvent Inanna ça ne l'empêchait pas de reconnaitre quand une femme était plaisante à regarder. Celle ci l'était tout particulièrement.

-Oh je t'en pris ne te gêne pas. Tu sors de match en vainqueur qui plus est. En ces instants c'est toi la reine, fait ce qu'il te plait.

Il lâcha un léger rire. Sans la moindre méchanceté. Cette fille semblait si décomplexée. Il s'approcha de la douche et s'adossa au mur juste à coté.

-Ca fait longtemps que tu fais de la boxe Sacha ? Je peux t'appeler Sacha ?

Il réajusta le revers de sa manche.

Voir le profil de l'utilisateur






God's watching you:
 

Sacha
Messages : 79
Localisation : Sur le ring
Loisirs : Taper... J'aime taper.
Humeur : Massacrante
avatar
Sacha Thomas

Personnage...
Pouvoir: Caméléon
Dieu: Nin Hursag
Age: 21 ans
Ven 11 Mar - 9:35
Il aurait pu simplement dire "oui" mais il lui rappela qu'elle avait gagné son match et que par conséquent, elle était la reine. Ohoh, voyons... C'est pas Noël hein, ou son anniversaire... La Reine carrément ! S'il y avait une Reine dans la boxe anglaise féminine, ce devait être Laila Ali, 24 victoires sur 24 combats, dont 21 par KO... Les joues de Sacha rosirent de s'être comparée à une si grande dame, elle fit un mouvement gêné de la main, comme pour effacer les propos de l'homme qui lui faisait face. :

-Oh... Non, voyons... Dites pas ça, je ne suis qu'une simple boxeuse.

Elle toussote en rentrant dans les douches, histoire d'y cacher son visage au passage. Elle était à la fois réellement touchée par ces mots tout en étant sceptique, les compliments étaient rarement gratuits dans ce monde viril, si vous voyez ce que j'veux dire... Pas qu'il y en eut d'assez courageux pour s'en prendre à Sacha directement, mais derrière des petites attentions, on savait bien ce que certains cherchaient à faire... Mais si... Vous savez ?... ...Une partie de cricket avec les balles et la batte ?... Ahem. Brrref...

Sacha retire ses vêtements et actionne le jet. L'eau est froide au début, mais il suffit de quelques instants pour que de la buée emplisse les douches. Elle passe sa tête sous le jet... La chaleur détend ses muscles, l'eau la nettoie et glisse sur sa peau blanche. C'est si bon qu'elle pour un gros soupir de soulagement. Elle savait pas qui avait été le génie qui a inventé les douches mais elle lui aurait fait un sacré câlin s'il était apparu devant elle à ce moment. Elle prend le gel douche et commence à frotter vigoureusement sa peau. :

-Oui, oui ! répondit-elle quand Russho lui demanda poliment s'il pouvait l'appeler Sacha. Elle reprit en ponctuant sa phrase d'un petit rire. J'ai un prénom c'est pour qu'on l'utilise ! ...Je boxe en club depuis trois ans seulement, mais je m'entraînais seule ou avec des amis depuis longtemps avant.

Shampoing... Aux agrumes à l'odeur qu'il dégage... Elle s'en rend compte que maintenant parce qu'elle ne fait guère attention à la marque qu'elle prend, juste à ce qu'il soit pour cheveux normaux. C'est du détail le parfum, mais elle aime bien cette odeur du coup elle allait peut-être garder celui-là... Si elle s'en souvenait la prochaine fois qu'elle ferait les courses. Tout en malaxant sa crinière des racines à la pointe, elle ne perdait pas le fil de la conversation. :

-Et vous ? Vous vous intéressez à la boxe depuis longtemps ?

Parce que c'était peut-être un organisateur de combats, il n'en restait pas moins que les spécialistes sportifs portaient souvent plusieurs casquettes... Surtout dans les arts martiaux, un organisateur n'était qu'un intermédiaire entre les professionnels et la foule, il pouvait organiser des combats de boxe une semaine comme du taekwondo la semaine suivante... Enfin, s'il était vraiment organisateur...
Voir le profil de l'utilisateur



Enlil
Messages : 597
Localisation : Au dessus de tout
Loisirs : Te pourrir la tête
Humeur : Méprisable
avatar
Enlil
Ven 22 Juil - 22:58
Enlil sourit. C'était assez amusant de voir une femme de cette force rougirent ainsi. Sacha semblait vraiment être une femme de qualité. On sentait en elle un fort caractère. Pas de doute là dessus. Etait ce malsain de dire qu'elle plaisait à Enlil ? Boarf non. C'est plutôt chose courante chez les humains de dire que machin ou machine nous plait non ?

Enlil effleurait les pensées de la jeune fille et celles ci lui tirèrent un petit rire. Ahah c'est vrai que c'était tentant de foutre une femme comme celle ci dans son lit. On peut presque comprendre ces messieurs mais bon. Evitons toute rudesse tout de même. Non pour le coup c'était un compliment simple même si l'idée de la partie de cricket semblait plutôt attirante.

Enlil continua simplement de suivre la conversation adossé près de la porte des douches.

-Eh bien pour une demoiselle en club depuis seulement trois ans, c'est remarquable un tel niveau. Vos années précédantes ont du être très constructives.

Enlil fait apparaitre dans sa main un porte feuille dont il inspecte le contenu tout en poursuivant la conversation.

- Je m'interesse à beaucoup de sports mais j'ai une véritable préférence pour les sports de combats. La lutte et la boxe m'ont toujours fasciné. Et les sports de Dojo aussi.


Bon le saut à la perche aussi mais ça c'est une autre histoire. La pénétration dans l'air tout ça tout ça. Forcément que c'était plaisant pour Enlil.

-Dites moi, Sacha.. Vous avez pensé à allez voir plus loin ? Ailleurs qu'en Australie ? Il y a peut être de belles occasions non ?


Enlil n'était pas organisateur mais il pouvait imposer quelqu'un dans une situation. Il pouvait aussi être sponsor. Un humain ne soupsonnerait rien. Il avait d'ailleurs financé une partie des JO de Londres. Gym, escrime, natation et .. deux ou trois autres trucs. Alors bon pourquoi pas ne pas aider une charmante boxeuse ?

Voir le profil de l'utilisateur






God's watching you:
 

Sacha
Messages : 79
Localisation : Sur le ring
Loisirs : Taper... J'aime taper.
Humeur : Massacrante
avatar
Sacha Thomas

Personnage...
Pouvoir: Caméléon
Dieu: Nin Hursag
Age: 21 ans
Jeu 18 Aoû - 4:43
Oh lala ! Mais c'est qu'il est vraiment pas avare en compliments celui-là ! Sacha tient ses joues, encore sous les jets et fermant les yeux pour qu'il n'y est pas de shampoing dedans. Elle rougit, son visage en feu comme s'il s'agissait d'un volcan en éruption... Mais que voulez-vous ? Elle avait travaillé si dur pour atteindre son niveau actuel, au point d'y sacrifier un genou, ça fait toujours plaisir d'entendre de la part de quelqu'un qui s'y connaît un minimum qu'on a bien bossé ! Et on pouvait dire que cet Enlil avait tapé dans le mile en la complimentant à propos de son effort dans la boxe... C'est à ce moment qu'elle coupe l'eau, elle a jamais mis beaucoup de temps à se laver -contrairement à ses sœurs. :

-Merci monsieur Russho.

Ah ! C'est dur de trouver de quoi répondre quand on est touchée hein ?! Elle s'empare de sa serviette et commence à activement sécher ses cheveux ; c'est qu'il y a une sacrée masse à éponger ! :

-Oh ! Je connais moins les sports en Dojo c'est dommage... J'ai dédié ma vie à la boxe, ma culture sur les sports de combat s'arrête là malheureusement !

Le kendo par exemple ! Ça a l'air tellement cool ! Mais elle n'a pas le temps, la boxe anglaise, c'est toute sa vie !

C'est ce qu'elle se dit alors qu'elle sort de la douche, uniquement couverte de sa serviette. Elle a complètement oubliée que sa nudité pouvait potentiellement gêner, la discussion suivant son court sans qu'elle pense à autre chose. C'est à ce moment qu'il lui demande si elle avait envie de découvrir le monde. Une main sur la nuque, l'autre sur la poitrine à cause de la serviette, elle se met y réfléchir longuement... :

-Hmm... Je vais être franche avec vous... Je n'ai jamais quitté le pays. Et pourtant j'ai toujours été curieuse de découvrir le monde... Il y tellement de cultures et de paysages à découvrir, et je connais si peu de choses. Mais je sais qu'il me faudrait plus qu'une bonne raison pour partir de mon pays !

Elle sourit de toutes ses dents, mais en vérité, quelque chose la tracasse au fond d'elle... Elle se regarde dans le miroir et se demande parfois ce qui la retient de partir. Un manque de confiance en elle ?... Car certes, elle a eu assez de force pour se battre pour sa passion depuis des années, mais pour le reste ? Elle qui a du être aussi dure pour montrer à quel point la boxe était sa raison de vivre, est-ce qu'elle était capable de conjuguer cela avec son envie de fonder une famille plus tard ? Ou simplement d'avoir des amis autres que partageant sa passion ? Serait-elle un jour capable de montrer qu'elle était sensible elle aussi ?... ...Elle secoue imperceptiblement la tête ; à quoi pensait-elle ?! Elle allait peut-être être engagé pour un autre combat avec monsieur Russho, hors de question de montrer qu'elle était capable d'autre chose que de se battre.

Elle lui sourit encore une fois avant de partir devant son casier... Et c'est seulement à ce moment qu'elle se souvient qu'elle est nue sous sa serviette. Protégeant ses rougeurs de la vue de l'éventuel organisateur avec la porte, elle arrive à articuler sans bégayer. :

-Vous pouvez vous retourner quelques secondes ?... Juste... je m'habille et je vous invite à un bar du coin. J'ai gagné alors c'est ma tournée !

Passer à l'infirmerie ? Récupérer ses gains ?... Bwarf, elle fera ça demain !
Voir le profil de l'utilisateur



Page 1 sur 1
 
Les Chroniques de Sumer :: Le Monde :: Océanie :: Australie
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet