Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
 :: La Congrégation :: Internat
Sur le fil du rasoir. || Warren ♥
Aller à la page : Précédent  1, 2
Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Lun 15 Aoû - 22:08
Il a l'air content quand je lui parle du piano, de mes envie. Je voudrais vraiment m'y remettre de façon plus sérieuse. Quand j'étais petit je jouais pour les messes du dimanche au village. Je me débrouillais pas si mal. J'ai continué le piano après ça. C'était une des seules "activités de fille" que je m'autorisais. Je me suis toujours évadé là dedans. Alors au final oui j'ai des mains de pianiste et la passion qui va avec. C'est un peu cliché.

Pourtant penser que si je pars on ne se verra plus aussi souvent me rend un peu triste. J'aime beaucoup Nao, parler avec lui me fait toujours du bien. Si je prends un studio on ne se verra plus autant et il ne pourra peut-être pas venir me voir dans ma chambre tous les jours comme ici.

— Peut-être… Je sais pas si je prendrais une coloc avec un humain. Ce serait trop compliqué de tout lui cacher je pense. Il vaut mieux être tout seul. Avec Dave à la limite mais je préfèrerais que tu puisses venir quand tu veux.

Je réprime un rougissement, légèrement gêné, et reporte mon attention sur l'écran pour me cacher un peu. Je pense déjà à comment je pourrais laisser ma fenêtre déverrouillée pour qu'il puisse venir n'importe quand. Je ris doucement quand il commente les robots, c'est vrai que le monde actuel est déjà très mécanique, très déshumanisé parfois avec tout le numérique.

— On en est encore loin de toute façon. Pour ça faudrait réussir à créer une intelligence artificielle performante et c'est pas demain que ça arrivera, je rigole.

Je me recale un peu contre lui avec un sourire amusé en regardant l'arrivée des jedi dans l'arène puis Anakin qui perd son bras face à Dokku. Le film se termine finalement sur l'annonce de la guerre des clones. Je m'étire lentement. Est-ce qu'il va repartir du coup ?

— C'est pas parce que je veux déménager qu'on doit pas continuer à se voir. Même si c'est juste pour voir un film de temps en temps.

Je me mordille la lèvre. Je veux pas qu'il parte.

Voir le profil de l'utilisateur

Nao
Messages : 477
Localisation : Entre ciel et terre.
Loisirs : Me nourrir d'étoiles.
Humeur : Douce, mais déterminée.
avatar
Nao

Personnage...
Pouvoir: Tu veux vraiment voir ?
Dieu: Nanna
Age: Très vieux.
Lun 15 Aoû - 23:52

Oui, reconcentrons-nous sur l'écran, c'est une très bonne idée. Je ne sais pas vraiment quoi répondre au sujet de sa coloc et je cherche encore mes mots lorsque nous nous remettons sur le film, mais finalement je laisse tomber. Moi aussi, ça me ferait plaisir ; je lâche juste un petit "merci" embarrassé et heureux, sans trop le laisser paraître. Enfin, tout d'abord. Finalement, je me laisse le loisir d'étirer un sourire doux et me concentre sur les événements du film. Sa question sur les robots me désarçonne un peu, mais je ne peux pas tellement lui répondre... Pour moi, tout ceci est tellement étrange que je ne comprends qu'à peine comment des robots pourraient être doté d'une véritable intelligence.

— Sûrement, tu sais bien que je ne suis pas très calé là-dedans, lâché-je d'un air embarrassé… avant de sursauter et de lâcher un "woah" grimacé. Attends, il vient de lui couper le bras ?! Mais c'est... Arg.

S'ensuit rapidement la fin du film, le mariage entre Anakin et Padmé - leur union n'était-elle pas interdite ? Ne s'exposent-ils pas à de terribles dangers de cette manière...? Je me mordille la lèvre en y songeant, un peu honteux d'avoir loupé la moitié du film à force de parler avec Warren. Mais quelque pas, ça m'a aussi fait du bien... Et j'espère que ça lui en a fait aussi.

Un bâillement m'échappe, je crois que je suis un peu fatigué. Je me frotte doucement les yeux et les repose ensuite sur mon ami. Un sourire m'échappe malgré moi.

— Tu me laisseras venir à ta fenêtre de temps en temps ? Ce n'est pas très discret, une chouette en plein centre-ville, mais... Je peux faire l'effort de venir sonner à ta porte si tu préfères, je ris.

Doucement, s'enserre mes jambes de mes bras et me balance un peu. Je n'ose pas trop le demander, mais bon...

— Je n'ai pas envie de rentrer, soufflé-je en perdant mon sourire.

Je repense à ces créannes, ces attaques, la peur que j'ai eu de savoir que le peu d'amis que j'avais soit morts... J'ai envie de profiter de sa présence un peu plus longtemps, mais c'est égoïste. Lui préférera peut-être que je parte.

— Je me ferai petit ! Je ne prends pas de place, comme chouette… tenté-je d'argumenter, les joues brûlantes.

Quel imbécile.

Voir le profil de l'utilisateur



Warren
Messages : 433
Localisation : In your bed honey ♥
Loisirs : Se retourner sur les jolis garçons~
Humeur : Toujours bonne voyons~
avatar
Warren Dawson

Personnage...
Pouvoir: Charmeur~
Dieu: Inanna
Age: 25 ans
Mar 16 Aoû - 0:38
Sa réaction dégoûté devant le bras coupé de Anakin me tire un sourire. Et encore c'est loin d'être gore vu que c'est fait au sabre laser. Faudrait que je lui propose de regarder paranormal activity tiens la prochaine fois. Et sa moue perplexe devant le mariage. C'est vrai que du coup on n'écoutait pas trop quand ils ont évolué dans leur relation.

Il bâille doucement et se frotte les yeux. Je retiens un "trop mignon" qui me brûle les lèvres. Contrôle tes hormones féminines mon grand ça te réussit pas là. Je roule des yeux, l'air de dire que c'est évident.

— Si je suis chez moi tu auras juste à frapper au carreau. T'es toujours le bienvenu, que ce soit dans une chambre ou un studio.

Je me mordille la lèvre quand il avoue ne pas vouloir rentrer. Comment je peux résister à une bouille pareille ? Il a les joues rouges comme s'il demandait quelque chose de honteux. Et il propose de se transformer pour prendre moins de place en plus. Mon Dieu… Si j'avais pas peur de faire quelque chose d’inapproprié je lui proposerais de partager mon lit.

— Restes autant que tu veux. Tu peux dormir avec moi si tu veux… Enfin comme chouette. Si t'as pas peur que je t'écrase en dormant.

Je me passe une main sur la nuque, gêné. Moi aussi je veux qu'il reste dormir. Même si c'est juste comme une peluche vivante que je prends dans mes bras. Je soupire doucement et éteins la télé avant de me préparer pour la nuit rapidement. Je me glisse dans les draps alors qu'il se transforme et soulève un coin de la couverture pour qu'il puisse venir se blottir contre moi. Il y a beaucoup de choses pour lesquelles je n'aime pas ma situation. Ce genre de moment n'en fait pas partie. Je m'endors finalement avec la boule de plume entre mon bras replié et l'oreiller. Comme une peluche chaude et vivante serrée contre mon coeur.

Voir le profil de l'utilisateur

Page 2 sur 2
  Aller à la page : Précédent  1, 2
Les Chroniques de Sumer :: La Congrégation :: Internat
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet