Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
 :: Le Monde :: Europe :: Europe de l'Ouest
London is a bad habit one hates to lose [Seren] /Analepse/
Eden
Messages : 16
Localisation : Stockholm
Loisirs : Devine
Humeur : Inattendue
avatar
Eden Hart

Personnage...
Pouvoir:
Dieu: Non renseigné
Age: 21 ans
Mer 24 Aoû - 14:33
J’ai chaud. Ma frange est lamentablement collée par la sueur et je ris trop fort. Pas aussi fort que la musique cependant.
La musique emplie l’espace, emplie le temps, emplie l’obscurité bardée de lasers multicolores. J’aime ça. Mon cœur semble pulser au rythme des basses. Je ferme les yeux pour mieux consommer chaque décibel. Je ne me sens rarement vide quand la musique m’assourdie. Je me sens rarement à part lorsque je danse au creux d’une foule de corps mouvants.
J’ai soif. Je pose ma main sur l’épaule d’Ely et m’époumone à son oreille pour lui signaler que je migre vers le bar. J’ai ma réponse par un hochement de tête dans une envolée de cheveux roses. A peine ai-je tourné les talons que sa bouche est déjà collée à celle du petit blond qui gravitait autour de nous depuis quelques refrains. Mon aura est-elle si intimidante ou ces ceux-là préfèrent seulement se passer de chandelle ?
Je m’insinue entre les odeurs moites et entrelacées : deo, fumée, peau, alcool … J’échange quelques regards contre une poignée de sourires. Mes vêtements amples tente de s’agripper à la nuée de danseurs.
J’atteins somme toute mon oasis au milieu de ce désert capiteux et m’accoude copieusement sur la fraîcheur poisseuse du comptoir. Je n’ai pas trop de mal à apostropher un barman, les lieux sont rarement bondés le mardi soir.
J’avale mon shot de vodka sans procès. Douce brûlure et exaltante chaleur.
Ce n’est pas avec ça que tu vas t’hydrater.
J’ai mérité un peu de réconfort non ?
Certes, n’empêche que …
Blablabla, blablabla. Parle autant que tu peux, ce soir je ne t’écoute pas. Pardon j’ai dit ce soir ? Tu ferais mieux de la fermer définitivement, tu gagneras un temps précieux.
Je scrute un des serveurs sans savoir où je l’ai déjà croisé. Andreas je crois ? Il me reconnait aussi et je me réjouis intérieurement. Le tumulte electro n’est pas propice à la discussion, mais tout contact est bon à prendre.
Je lui tends mon verre, il s’approche.

-Un autre, s’te plait.
-Hey ! What’s up ?*

S’il savait … Je frissonne à la seule pensée de l’incisif froid londonien me harcelant pendant les longues heures passées à distribuer des flyers stupides à des passants indifférents. Cerise sur le verglas, mon maniaco-pervers de coloc, n’a pas supporté que je lui lance un paquet de céréale dans la gueule lorsque que je l’ai surpris à ramasser MES sous-vêtements sales dans MA chambre et a sournoisement arrangé mon expulsion. Plan A, B, C, D et leurs successeurs n’ayant pu m’héberger j’ai dû me rabattre sur Plan P (aka le poète raté, hypocondriaque et somnambule d’une cinquantaine d’année qui se trouve être mon ex-voisin de palier).
Je laisse échapper un rire nerveux et m’enfile le second shot. Mon interlocuteur me dévisage entre la curiosité et l’amusement.

-Référence à orange mécanique ?
-Euh … ouais.

Non. Jamais vu le film, mais j’aime bien l’effet de mon seul œil gauche affublé de faux cils. Tout comme le vert sur les pointes de mes cheveux (grâce à des pastels volés dans les tiroirs de plan P, sans remords) il s’agit là d’un artifice isolé, le reste n’est que tissu noir, fluide, long et échancré, cerne, peau luisante, ongles rongés, cheveux rêches, aplomb, ardeur et folie.
Le présumé Andreas fait un geste d’excuse et s’en retourne vers de nouveaux venus pressés de s’imbiber de boisson. Je lâche un soupir déçu et m’apprête à m’immerger à nouveau dans la masse quand ma vision s’accroche à des prunelles fauves. Deux astres aux reflets de néons sur un visage magnifié d’un sourire comme peint à l’encre de Chine.




*[après de trop longues recherches je n’ai pas trouvé d’équivalent satisfaisant dans la langue de Molière]
Voir le profil de l'utilisateur



Seren
Messages : 33
Localisation : Somewhere
Loisirs : [PEGI 18]
Humeur : Asked a vampire out for a date but he said I'm not his blood type.
avatar
Seren

Personnage...
Pouvoir: Créanne de la Joie
Dieu: Inanna
Age: 19 ans en apparence, 41 ans en réalité
Jeu 25 Aoû - 22:50
Londres, énième étape dans le tour du monde de Seren, insatiable amateurice de voyages. Vous me direz, fallait-il vraiment aller jusqu'en Angleterre pour draguer dans une boîte que l'on peut trouver à San Francisco ? Et bien, contrairement aux apparences, Seren ne jure pas que par le plaisir charnel : sa journée, il l'a passé au British Museum. Sous forme animale, pour ne pas avoir à payer.

Cela faisait bien une heure qu'iel était là, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'iel avait du succès. Vêtu.e d'un corset couvrant à peine son torse, d'un short très court, de mitaines style gothic lolita et de cuissardes luisantes, et tout cela de couleur noire, la Créanne était comme habillée par l'obscurité ambiante. Ses longs cheveux teints en rouge cascadaient, détachés, sur ses épaules, son dos, son fessier. La nuit ornait aussi ses lèvres souriantes et ses yeux pétillants.

Affalé.e nonchalamment sur un canapé de cuir, les jambes croisées, iel avait deux personnes à ses côtés, ainsi qu'une véritable audience accrochée à ses paroles, bien que Seren sache que tou.te.s ces genTes n'étaient pas là pour écouter ses aventures, même si passionnantes. De temps à autre, iel embrassait avec toute la passion qui lea caractérisait l'un.e de ses voisin.e.s, voire un.e membre de son auditoire. Caresses langoureuses et clins d’œil aguicheurs étaient également monnaie courante.


Sentant la soif arriver, la Créanne se détacha de sa meute, malgré les plaintes, et se dirigea seul.e vers le bar, où elle espérait pouvoir obtenir de cette barman un cocktail sans alcool, à base de banane, son fruit favori. La foule lea laissait passer, cet humain gigantesque, à la présence titanesque, et sans forcément de lien avec sa taille. Iel croisa alors un regard bleu-vert, dans un visage encadré par des cheveux décolorés, aux pointes vertes pastel.

Sa tenue était assez... Inhabituelle. En tout cas dans une boîte comme celle-là. À perte de vue des vêtements sexy, courts, moulants, colorés ou d'un noir élégant et profond, luisants, festifs. Tout l'inverse de cette femme, habillée de vêtements amples, sobres ; ternes et sans saveur si Seren pouvait juger les choix vestimentaires de chacun.e. De toute façon, même s'iel le pouvait, iel ne voudrait pas.

Curieux.se, la Créanne s'avança tout en déhanchés vers l'inconnue, son éternel sourire radieux étirant sa bouche. Une fois près d'elle, elle se pencha pour atteindre son oreille, les deux bras derrière son dos, en équilibre sur ses talons fins.

« Bonsoir ! » Sa voix était enjouée, lumineuse, et son souffle sentait le parfum hors de prix d'un.e de ses précédent.e.s partenaires. « Je m'appelle Seren, enchanté.e ! Tu t'amuses bien ici ? T'as l'air un peu paumée je dois te l'avouer. »

Pause, courte mais appuyée. Le ton se fait plus sensuel.

« Hmm. Si tu veux, je peux te divertir. J'aimerais écouter une autre musique, peut-être que toi aussi ? »


Iel se redressa, lui fit face et lui envoya un clin d’œil langoureux, les lèvres entrouvertes. C'est fort possible qu'il y ait un public autour d'elleux. Après tout, Seren avait réussi à devenir la star de la soirée en à peine une heure.

Voir le profil de l'utilisateur


Seren n'est pas une femme, ni un homme. Iel est genderfluid. Merci de lea genrer au neutre (iel, lea, etc...). Si vous avez des questions sur le langage neutre, demandez-moi !

Page 1 sur 1
 
Les Chroniques de Sumer :: Le Monde :: Europe :: Europe de l'Ouest
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet